Laboratoires pharmaceutiques, corruption organisée ?

Les « sur-réactions » des autorités d’un certain nombre de pays ne sont que la manifestation de leur impuissance et surtout de l’absurdité de leur stratégie. Soyons clairs, il faut bien trouver un coupable lorsque tout ce que l’on a mis en place ne fonctionne pas. Un vaccin qui n’empêche pas la contamination, dont l’efficacité toute relative n’est que de quelques semaines n’est pas un vaccin et baser toute la lutte contre un virus sur ce produit conduit inévitablement à l’échec. Aujourd’hui, la valse des chiffres les plus fantaisistes tente de camoufler le désastre que l’on finit par faire peser sur ceux qui ne souhaitent pas se faire injecter un produit pour lequel tous les doutes sont permis, alors même que la vaccination n’est globalement pas obligatoire. Au regard de ce que certains pays mettent en place en matière de contrainte, les « emerdements » promis pas Macron ne sont que de gentilles mesurettes, l’effondrement ne se fera pas sans douleur c ‘est certain.

Alors pour ceux qui pensent que les laboratoires pharmaceutiques ne peuvent être que bienveillants, et pour ceux que les 75 condamnations (pour plus de 10 milliards de dollars) pour fraude et charlatanisme de Pfizer n’effrayent pas, je vous conseille également de regarder ailleurs. Pas bien loin en ce qui concerne les laboratoires Cervier et leur fameux Mediator mais aussi juste de l’autre côté de l’Atlantique avec Purdue Pharma. Ce laboratoire en perte de vitesse dans les années 90 met alors sur le marché l’Oxycontin, un antidouleur à diffusion lente de la famille des opiacés. Les dirigeants du groupe ne vont pas se contenter de le mettre sur le marché, ils vont aussi l’accompagner d’une stratégie commerciale extrêmement offensive, allant jusqu’à offrir des cartes de réduction (cela ne vous rappelle vraiment rien ?). Et c’est un succès phénoménal.

Vous garantir la fin de vos douleurs avec une efficacité jamais atteinte est effectivement une promesse extraordinaire. Mais rapidement il a fallu augmenter les doses et surtout s’est faite jour une dépendance identique à celle d’une drogue. Cette dépendance a conduit à un problème majeur de délinquance aux Etats-Unis, tellement les patients étaient devenus « accros » mais aussi à un problème de santé publique avec nombre de décès par overdose, estimé à 500 000 personnes. Lors de la mise sur le marché, les médecins ont prescrit, en toute bonne foi, cette drogue fatale. Si cela a été peu connu en France c’est que Purdue Pharma a été bloqué en Europe au regard de ce qui se passait en Amérique du Nord, mais il s’en est fallu de peu.

Après des années de procès et de rebondissements, l’entreprise a finalement été dissoute après avoir versé des compensations financières à hauteur de 4,4 milliards de dollars. Toutefois, les dirigeants, la famille Sackler, aura été épargnée par ce plan de faillite. Mais cette issue ne date que de septembre 2021 pour un produit mis sur le marché en 1995. Et au cours de cette lutte, les autorités de santé américaines ont très longtemps fait la sourde oreille dans un monde où la corruption est érigée en règle de vie.

Ne soyons donc pas surpris de l’entêtement et de la violence des Etats et des institutions qui défendent corps et âme leur stratégie d’une rare inefficacité. Entre intrigues et corruption, mensonges et dissimulation, le terme de complotiste devrait être changé rapidement en clairvoyant.

Sylvain Devaux

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

5 commentaires

  • So

    Servier qu’il se nomme le labo responsable du Mediator (et non Cervier -à moins qu’ils aient depuis changé de nom, à la façon d’un Monsanto englouti par Bayer) et on attend toujours -vainement- de voir ses dirigeants et actionnaires au trou !

    Toujours est-il qu’actuellement, Irène Frachon, médecin lanceuse d’alerte pour le Médiator, recommande chaudement la pfizérisation ; cherchez l’erreur… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • mikemax

    Toute l’histoire de l’oxycontin racontée dans une serie à voir absolument: Dopesick.(passionnante et instructive)
    Une clé pour comprendre le fonctionnement d’un labo et le danger qu’ils representent pour l’humanité.
    Ce qui n’est pas rassurant, c’est de savoir qu’il aura fallu 25 ans pour que des personnes et le labo soit condamnés, les hauts responsables en sont sortis indemnes.
    dernier bilan lu recemment dans un article: pour l’année 2021, 100 000 morts par overdose du aux medicaments opiacés.

  • Tant qu’on ne comprendra pas que les labos sont là pour faire du fric…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Vieux briscard

    Non??? Ah bon les labos ne veulent pas notre bien??? Ah mince… Ah merde j’avais oublié dans quel monde on vit… Bah je dois être amnésique, j’ai du oublier le capitalisme, je n’ai pas du comprendre ce que ça voulait dire… En fait qui a compris d’ailleurs???

Laisser un commentaire