Mais où sont-ils ?

Pour illustration/123.RF

Mais où sont-ils ?

A la rentrée, aux côtés d’un Philippe Martinez (CGT) qui affichait un joli bronzage pouvant signifier une certaine indifférence à la situation dans notre pays, les Laurent Berger (CFDT), Yves Veyrier (FO) et autres Gérard Mardiné (CFDT) étaient tous aux abonnés absents. Si, depuis, Philippe Martinez s’est timidement prononcé contre le pass sanitaire alors que des milliers de soignants, pompiers et autres se retrouvent sans salaire ni aucun droit et aucune aide avec l’ignominie d’un contrat suspendu qui ne donne droit à rien, pour tous les autres, c’est « silence radio ».

La réforme des retraites n’est pas enterrée, la flambée des prix et les pénuries vont rapidement mettre les français à terre. Avec un prix du gasoil à près d’1,50 euros, pas l’ombre d’un gilet jaune ni d’un routier en colère, mais où sont-ils ? En état de sidération ? Achetés par le Gouvernement ? En vacances prolongées ? Le « gros peuple mou » se serait-il définitivement endormi ? Il ne reste dans la rue que les anti pass qui s’épuisent en tentant d’éviter de malheureuses récupérations politiques ou idéologiques, mais où sont les autres ? Alors que les services de renseignements craignaient le pire au début de l’instauration des mesures liberticides et discriminatoires, rien, non rien ne se passe.

Rassurez-vous, pendant ce temps, tout va bien au Gouvernement. Ils sont très heureux de la situation, soi-disant sous contrôle, au prix d’une fracture ouverte qui ne risque pas de se refermer de sitôt. Et pour les anciens, pas de souci à se faire. Agnès Buzin, qui avait quitté le navire avant tout le monde au début de la crise sanitaire, reste à l’OMS mais avec un nouveau poste. Un poste taillé sur mesure pour elle par notre cher Emmanuel Macron. Et accrochez-vous, elle dirige la nouvelle académie de formation de l’OMS à la simulation d’urgences sanitaires, structure amenée à devenir la « référence en matière de santé publique » ! Une sacrée promotion pour celle qui, rappelons-le, est mise en examen pour sa gestion désastreuse de la crise sanitaire. Décidément, rien ne les arrête.

Mais c’est aussi une spécialité de notre pays, celle de la mémoire courte. Dans ce même Gouvernement, Edouard Philippe qui faisait sans doute un peu trop d’ombre à notre Président, se refait une santé dans sa bonne ville du Havre. Même s’il n’est pas candidat en 2022 aux présidentielles, il veut apporter son soutien au Gouvernement parce qu’il a une forte cote de popularité auprès des français. Faut-il rappeler qu’il est en grande partie à l’origine du mouvement des gilets jaunes qui, à l’époque, était soutenu majoritairement par ces mêmes français ! Non, décidément, la révolte est bien morte et les moutons peuvent brouter en paix.

Sylvain Devaux

Les commentaires et les articles y compris ceux en « tribune libre » sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation

5 commentaires

  • behappy

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifLes syndicats de carrière sont des carriéristes a la manière des politiciens, et souvent déconnecté de la réalité comme les politiciens.
    Ils vivent des CE et des cotisation des militants https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Ils ne voient que par la greve et la manifestation, ce ne sont pas des forces de propositions, du moins en france, e Allemagne ils négocient jusqu’à plus soif avant de faire grève.

    Pendant les années Hollande, Montebourg avait proposé de nationaliser la fonderie pour sauver le grand fourneaux et les emplois
    Qui s’y est opposé ? la CGT https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Motif l’état ne sera pas un bon actionnaire pour trouver des clients https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    Analyse d’une stupidité infinie, car il suffit d’embaucher des commerciaux => totalment a coté de la plaque
    Résultat la central a fermé et mis tout le monde au chômage. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
    Bien résumé par les inconnus https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    https://www.youtube.com/watch?v=a1dRPmFMQZc
    Bien compris par Coluche https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
    https://www.youtube.com/watch?v=V8pAwxbp0jI

  • Ohm

    Le syndicalisme ne peut se résumer dans un seul mot, il n’a plus rien à avoir avec les mouvements ouvriers qui se rassemblaient pour défendre leurs droits ou défendre des travailleurs licenciés, là il y avait un autre mot qui prévalait celui de solidarité, les ouvriers se cotisaient pour aider ceux qui se trouvaient sans emploi.
    Aujourd’hui il se crée d’autres organisations syndicales indépendantes souvent ayant peu de moyens, mais beaucoup plus à même de répondre aux besoins de ceux qui doivent défendre leur gagne pain. Comme exemple je peux citer le Syndicat Liberté Santé (INFOCOVID) qui regroupe en peu de temps plus de 6.000 membres.
    Les grandes centrales comme la CGT, FO, CFDT etc ont une structure bureaucratique statique lourde. Elles ne vivent pas vraiment des cotisations mais surtout des subventions attribuées par l’État ! C’est à partir de ce moment là que leur indépendance par rapport au pouvoir en place devient problématique…Au plus haut niveau nous avons affaire à des bureaucrates qui ne savent même plus ce qu’est le travail et les difficultés dans les entreprises (sans vouloir généraliser bien évidemment).
    Donc au niveau local il y a des permanents rétribuées selon un quota d’heures, permanent qui par la force des choses est plus proche de l’administration que des employés…
    Lors des manifestations syndicales il y a beaucoup de permanents et ces derniers ne voient pas leur journée de revendication défalquée de leur salaire puisque ils manifestent sur leurs heures allouées et donc payées…on ne peut plus parler de solidarité avec les autres manifestants à partir de cette constatation…
    On voit par exemple la CFDT très proche du PS-radicaux et EELV… donc pas de vague puisque la plupart du temps ce sont les mêmes individus…
    RIEN concernant les problèmes actuels : Pass sanitaire, injections toxiques, mesures liberticides, port de masque, maltraitance des enfants, obligation « vaccinale » (violant le Code de Nuremberg), contraintes diverses attentatoires aux droits fondamentaux etc etc
    Il est clair que ces organisations syndicales ne représentent même plus leurs membres à la base, c’est une honte et ils sont indignes d’avoir la qualification de syndicaliste. Le syndicalisme opportuniste et collaborateur vit ses derniers jours…
    On voit le PS dont les sénateurs avaient déposé une loi pour l’obligation vaccinale, ayant que faire si les citoyens se retrouvent avec de graves risques de santé (à court et à long terme) c’est pour moi un projet de loi visant à empoisonner la population compte tenu de la toxicité des produits injectés et du nombre de morts déjà très probants ! (des milliers pour l’Europe)…
    Il est à noter que le rapporteur Jomier a palpé la somme de 530.000 euros de la part de GILEAD (derrière il y a comme par hasard Bill Gates) pour son initiative « Paris SIDA »…Quelle indépendance effectivement et ceci explique cela… je termine ici mon commentaire, mais il y a bien des choses à dénoncer…et on n’oubliera rien, soyez en certains les collabos !

    • behappy

      « Les grandes centrales comme la CGT, FO, CFDT etc ont une structure bureaucratique statique lourde. » Ohm
      Tu as bien résumé la situation
      Ces gens ne défendent qu’eux même en réalité https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
      Donc tu vas faire quoi ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
      Rien évidement !!!

      • Ohm

        Disons que je n’attends pas après les organisations syndicales pour me défendre et défendre les autres, ayant une certaine expérience.
        Je suis plus de formation associative et je travaille dans un esprit collégial où tout le monde a une place et est responsable. Donc je fais quoi ? Beaucoup plus que ces organisations syndicales qui ont eux des moyens considérables mais qui sont incapables d’avoir une stratégie permettant de mener des actions pérennes, durables jusqu’à l’obtention de résultats.
        Les infirmières qui un temps avaient mis des tentes devant le Ministère et qui se relayaient là c’était un action, ce n’était pas les syndicats qui étaient derrière mais une coordination infirmière, et en définitive ils et elles ont eu gain de cause. Là on a l’exemple de la Martinique (et de la Guadeloupe) qui ne se laisse pas faire il y a certes des syndicats avec les citoyens mais la force revendicative est dans le peuple. Aujourd’hui le directeur du CHU de Martinique n’impose plus le pass sanitaire.
        Est-ce qu’en métropole nous avons ces résultats, la réponse c’est niet de chez niet. Il y a en vérité que les personnels, les usagers qui prennent les choses en main.
        Ci-dessous un bel exemple d’une femme martiniquaise qui a très bien argumenté pour défendre ses droits, et elle a eu gain de cause en finalité :

        https://twitter.com/i/status/1448602935361933314

        • behappy

          Ohm
          C’est évident pour moi que tu dis juste et que tu as de l’expérience pour avoir compris cela https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
          C’est tout as ton honneur de comprendre qu’il n’y aura pas de sauveur a part soi meme en quelque sorte
          C’est l’expérience qui en finale donne la sagesse et la compréhensions
          L’espoir il faut le mettre en Soi sur cette planète et tu seras sauvé (par toi même en 1er )
          Et dans ce cas de figure les syndicats t’aiderons (peut être) surtout si tu n’attends rien d’eux et comme tu l’as tres bien dit/compris
          « Beaucoup plus que ces organisations syndicales qui ont eux des moyens considérables mais qui sont incapables d’avoir une stratégie permettant de mener des actions pérennes, durables jusqu’à l’obtention de résultats. »
          Ces gros fainéants ^^

Laisser un commentaire