Pétition : Dicamba : l’herbicide de l’apocalypse…

Dicamba ! ce n’est pas une danse à la mode. Vous connaissez les ravages du glyphosate, le poison de Monsanto/Bayer. Cet empoisonneur mondial n’en reste pas là, il propose un poison encore plus toxique, c’est un oxymore mais, comment qualifier ce Dicamba qui éradique tout ce qui n’est pas chimérique (OGM) ? Il faut empêcher cette firme du diable, de propager son produit en France. Nous n’avons pas beaucoup de moyens à disposition, si ce n’est une pétition qui sera peut-être prise en compte si nous sommes nombreux à la signer. On souhaite ardemment que Nicolas Hulot cesse de faire de la figuration, ne nous déçoive pas une fois de plus, et agisse pour notre environnement, comme sa charge le lui impose. Refusons d’être les cobayes des empoisonneurs.  Partagez ! Diffusez ! Volti

**********

Par Santé Nature Innovation

A l’attention du ministre de l’Ecologie, Nicolas Hulot

Pour remplacer le Roundup, l’entreprise Monsanto pousse un herbicide qui est 75 à 400 fois plus dangereux pour les plantes environnantes !
Appelé Dicamba, il a été conçu pour tuer toutes les plantes sauf les OGM.

S’il se répand, ce sera l’apocalypse écologique et cette fois plus « seulement » pour les abeilles.
Un scénario cauchemardesque

Ce qui se déroule sous nos yeux est un cauchemar éveillé.
Nous étions sur le point d’obtenir de l’Union européenne l’interdiction du Roundup (glyphosate).

Depuis 50 ans, des associations de citoyens ont tout sacrifié pour dénoncer ce poison : substance mutagène, toxique pour la reproduction et pour l’environnement, à l’origine de lésions oculaires graves, classé « cancérogène » par l’Organisation mondiale de la santé – et pourtant répandu par milliers de tonnes chaque année dans nos champs, nos rivières, sur notre nourriture !!
Cette folie technicienne est une des pages les plus sombres de notre histoire. Nous pensions qu’elle était sur le point de se tourner. Mais aujourd’hui, c’est la douche froide : on nous propose une solution 400 fois plus dangereuse.

Car le Dicamba est un terrible poison.
Il est tératogène (il génère des malformations sur les fœtus), altère le processus de reproduction, provoque une perte d’appétit, des vomissements, des douleurs musculaires, des AVC, des problèmes respiratoires, de l’incontinence, des troubles visuels…

La mort pour les plantes environnantes

Deux millions d’hectares de cultures non OGM ont été détruits cette année simplement parce qu’elles se trouvaient à proximité de champs aspergés de Dicamba.
Le Dicamba a en effet la particularité folle de se « re-vaporiser » après épandage. Un simple coup de vent et il retombe sur les plantations environnantes et, bien sûr, sur les forêts, les espèces sauvages.

C’est l’herbicide de l’apocalypse. Une ferme bio a été obligée de détruire ses propres récoltes après avoir été contaminée par du Dicamba utilisé à des kilomètres !!
Il faut prendre des précautions contre l’entreprise Monsanto qui, depuis plus de 50 ans, commercialise des produits toxiques… et collectionne les scandales sanitaires.

Cette multinationale a une force d’action qui lui permet de convaincre les responsables politiques.
Grâce à ses lobbys, elle a récemment fait plier la Commission européenne sur le Roundup. Cette dernière a, en effet, accordé 18 mois de sursis au Roundup alors que le caractère cancérigène de cet herbicide a été dénoncé par l’OMS.

NOUS REFUSONS que le Dicamba soit testé sur le sol français.

NOUS REFUSONS d’être les cobayes de Monsanto.

NOUS EXIGEONS qu’une étude menée par des experts indépendants soit menée systématiquement pour chacun des produits Monsanto commercialisés en France.
C’est pourquoi nous vous demandons, monsieur le Ministre, d’agir pour faire barrage à l’utilisation des herbicides de Monsanto sur le sol français.

Ne laissons pas l’avenir de la planète entre les mains des entreprises d’OGM et d’herbicides.

Je vous remercie, monsieur le Ministre, de l’attention que vous voudrez bien porter à notre requête, et vous prie d’agréer l’expression de ma plus haute considération.

SIGNER LA PÉTITION

Documentaire : Le Temps des Forêts…

Amis de la Nature et des forêts, faites connaître ce film. Vous pouvez contacter Damien pour une diffusion près de chez vous. Partagez ! Volti

*********

Partagez la bande annonce du film, l’affiche du film et la page facebook.
LE TEMPS DES FORÊTS est le documentaire sur la « mal-forestation » française, réalisé par François-Xavier Drouet. Il sera au cinéma dès le 12 septembre en partenariat avec Télérama, Sciences et Avenir, Alternatives Économiques, Reporterre, SOS Forêt, ConsoGlobe et Au Jardin. Partagez ! Damien Bertic

LE TEMPS DES FORÊTS un documentaire de François-Xavier Drouet au cinéma le 12 septembre 2018.
SYNOPSIS : Symbole aux yeux des urbains d’une nature authentique, la forêt française vit une phase d’industrialisation sans précédent. Lire la suite

L’armée ukrainienne intensifie ses bombardements contre la RPD et tire sur une ambulance – Bilan : trois morts et un blessé…

Tirer sur les ambulances, c’est un crime de guerre et personne ne réagit, parmi ceux qui soutiennent ce gouvernement ?  Partagez ! Volti

*********

Auteur Christelle Néant pour DoniPressDurant les dernières 24 h, l’armée ukrainienne a intensifié ses bombardements contre les civils de la République Populaire de Donetsk (RPD), et a de nouveau violé toutes les conventions internationales en tirant sur une ambulance militaire qui partait porter secours à un civil sur la ligne de front. Lire la suite

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 4 août 2018 …

Merci à Christelle Néant et Thom Aldrin qui nous tiennent informés de l’évolution du conflit en Ukraine. La paix n’est pas à l’ordre du jour et la population est fatiguée de cette guerre. Partagez ! Volti

************

Auteur Christelle Néant pour DoniPress avec Thom Aldrin pour Éveil-Français

Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 4 août 2018 :

SITUATION MILITAIRE Lire la suite

La pauvreté en Europe…

Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond. Il est indécent de parler pauvreté, alors que les richesses sont entre les mains d’une minorité, qui s’enrichit toujours plus. Extrait de l’abécédaire de Louise Michel : Exploiteurs : « Supposez des Rothschild quelconques, possédant toutes les mines d’or et de diamants de la terre, qu’en feraient-ils sans les mineurs ? Qui donc extrairait l’or du sable, le diamant de la gemme ? Donnez aux exploiteurs des carrières de marbre sans personne pour en tailler, pour en arracher les blocs… Que ces gens-là le sachent, ils sont incapables de tirer parti de rien sans les travailleurs : mangeront-ils la terre si personne ne la fait produire ? » (« L’Ère nouvelle », 1887)(source) Partagez ! Volti

***********

Source Inégalité.fr via Aphadolie

17 % des Européens vivent sous le seuil de pauvreté de leur pays. Cette proportion varie du simple au double, de 12 % en Finlande à 25 % en Roumanie.

17,3 % des Européens, soit 87 millions de personnes, vivaient sous le seuil de pauvreté en 2015 selon Eurostat [1], si on prend en compte le seuil à 60 % du revenu médian de chaque pays (voir encadré ci-dessous). La Finlande (11,6 %), le Danemark (11,9 %), la Norvège (12,2 %) et les Pays-Bas (12,7 %) font partie des pays où le taux de pauvreté est le plus faible. Avec un taux à 13,6 %, le niveau de la pauvreté en France se situe également parmi les plus bas d’Europe. Il est même le plus faible des pays les plus peuplés. Lire la suite

Bornéo: il n’y a pas que la nature qui a été détruite, mais aussi une grande et ancienne culture…

Pour avoir regardé un reportage cette semaine sur Bornéo, j’ai été scandalisée par le saccage de cette île, et surtout peinée par les conditions de vie du peuple Dayaks, qui  résiste malgré tout, autant qu’il le peut, à la destruction de son environnement et comme souvent, le gouvernement vendu aux intérêts étrangers, ne s’en soucie pas. Partagez. Volti

************

Auteurs Andre Vltchek et Mira Lubis pour Mondialisation.ca

destruction totale

Penseriez-vous à la troisième plus grande île sur la terre, Bornéo (connue comme Kalimantan en Indonésie) comme à l’un des berceaux de la démocratie mondiale ? Peut-être que non, mais vous devriez.

Alors que l’Europe était engagée dans des myriades de guerres intérieures et d’expansion, dans le Bornéo tropical, autrefois luxuriant, les habitants appartenant aux anciennes cultures locales prenaient les décisions en commun par consensus ou, pour utiliser le terme occidental, « démocratiquement ». Si l’on juge selon les normes actuelles, ils vivaient également comme des « environnementalistes » déterminés, manifestant un grand respect pour la nature qui les entourait, pour toutes les créatures vivantes, les plantes, les forêts profondes, pour les larges rivières comme les humbles ruisseaux. Lire la suite

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 28 juillet 2018 …

Le rapport de situation sur le Donbass, qui n’en finit pas de subir les assauts des FAU.. Partagez !  Volti

**********

Source DoniPress

Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 28 juillet 2018 :

SITUATION MILITAIRE
00’57 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée Lire la suite

«Les Intouchables d’Etat, bienvenue en Macronie» : le livre choc sur les fonctionnaires d’élite…

Alors que les français sont (et ce n’est pas terminé), soumis à un régime fiscal insoutenable,  qui appauvri beaucoup de citoyens, à une austérité qui fragilise un peu plus, les plus précaires, que notre constitution n’en finit plus d’être « remaniée », dernière modification prévue, nous n’aurons plus de sécurité sociale mais « une protection sociale », Voir: « La Macronie veut supprimer la Sécu de la Constitution« . Ça a été voté le 19 juillet . Merci Th65**. Il est dans le gouvernement, des fonctionnaires qui sont au dessus du lot et des lois. Rappelez-vous cet article de Dominique Philos pour Témoignage Fiscal. Il n’est pas indécent que ceux qui ont de grandes responsabilités soient bien rémunérés, ce qu’il l’est, c’est qu’une caste « en roue libre » s’arroge des salaires faramineux avec l’argent public qu’ils extorquent, souvent jusqu’à la ruine personnelle, aux citoyens. Il y a des témoignages (VOIR). Après les dénonciations de Philippe Pascot,  un journaliste de l’Obs, Vincent Jauvert, a écrit Les Intouchables d’Etat, bienvenue en Macronie, (Robert Laffont). Ça enfonce un peu plus le clou, sur les dérives du gouvernement, qui n’est pas censé ignorer cet état de fait. On peut être généreux avec l’argent des contribuables, changer de vaisselle pour 500.000 euros, ou s’offrir une piscine pour 35.000 euros. Vivre luxueusement sur le dos du peuple, comment cela se nomme t-il ? Parasitisme, et à ce niveau, il semble que nous soyons bien fourni. Jusqu’à quand ? Partagez ! Volti

************

Source RT-France (Janvier 2018)

Conflits d’intérêt, salaires astronomiques, petits arrangements scandaleux : le livre brûlot «Les Intouchables d’Etat» de Vincent Jauvert, qui sort le 18 janvier, dénonce les excès de l’élite des hauts fonctionnaires.

Plus de 150 000 euros par an : c’est ce que gagnaient pas moins de 150 cadres de Bercy en 2015, soit davantage que le chef de l’Etat. Des révélations comme celles-ci abondent dans le livre du journaliste de L’Obs Vincent Jauvert, Les Intouchables d’Etat, bienvenue en Macronie, (Robert Laffont) qui a longuement enquêté sur 600 hauts fonctionnaires. Il y dévoile tout des salaires exorbitants, des conflits d’intérêt, des collusions public-privé qui nuisent à l’Etat et dont l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron est loin de signer la fin. Un voyage choquant au sein de l’élite administrative biberonnée à l’ENA. Lire la suite

On est en finale….

Est-il nécessaire de commenter l’actualité gravissime, en cette période de liesse footballistique ? C’est le message livré par Maximus dans cette vidéo que Christine G a voulu partager avec nous. Car…. on est en finale !! Business as usual ! Partagez ! Volti

********************

Proposé par Christine G.

Lire la suite

À la veille d’une réunion des groupes de contact à Minsk, l’armée ukrainienne recommence à bombarder les zones civiles et les récoltes…

C’est loin l’Ukraine, c’est l’été, les vacances, la coupe du monde de foot, pour nous en « paix » relative. Dans le Donbass aussi ils ont chaud, et pas simplement à cause du soleil.. Partagez ! Volti

*********************

Auteur Christelle Néant pour DoniPress

Champ de blé en feu

Alors qu’une réunion des groupes de contact doit avoir lieu demain à Minsk, l’armée ukrainienne fidèle à ses (mauvaises) habitudes, recommence à augmenter le calibre des armes avec lesquelles elle tire et à viser de nouveau les zones civiles, à peine une grosse semaine après l’entrée en vigueur de la trêve des moissons.

Ces trêves se suivent et se ressemblent, et on pouvait prédire avec un haut degré de fiabilité, que celle-ci ne durerait pas plus que les précédentes. Malheureusement la prédiction s’est avérée juste.

Ainsi, samedi 7 juillet, l’armée ukrainienne a délibérément tiré sur des champs de blé (devant encore être moissonnés) situés dans le Sud de la République Populaire de Donetsk (RPD) avec des obus de mortier de 82 mm. Mais pas n’importe quels obus de 82 mm, des obus incendiaires ! Lire la suite

1 29 30 31 32 33 44