Entretien avec un chaman Yanomami

L’actualité nous permet de comprendre un peu mieux les rouages de notre société, les événements, les pièges qui nous sont tendus, mais nous fait-elle grandir pour autant? Pas vraiment. Si nous pouvons nous prétendre intelligents, plus ou moins instruits (ce qui n’a rien à voir avec l’intelligence), éveillés, nous sommes pourtant beaucoup à oublier une valeur importante que cette société ne nous offre que de manière limitée: la sagesse.  Écoutez un « sage » ne peut que nous faire grandir, nous faire évoluer, et faire grandir notre respect pour toutes choses dont pour la planète. Jusqu’à présent, j’écoutais Pierre Rabhi dont les propos sont pleins de sagesse et de sérénité, même si aux yeux de certains ce choix peut paraître limité, mais il y a tous les autres que nous ne connaissons pas ou peu, à l’exemple de ce chaman Yanomami…

Le nôtre est un chemin de survie pour la planète entière

Alors que la coupe du monde bat son plein au Brésil, le shaman Yanomami Davi Kopenawa parle à Liam J. Shaughnessy du monde, différent, où il habite, dans les profondeurs de la forêt amazonienne ; un monde d’esprits lumineux, de savoirs ancestraux et d’harmonie avec la nature. Un monde en danger.

Les yeux tournés vers le Brésil pour une dose du « jeu magnifique », c’est aisément qu’on oublie que pour la plupart des Brésiliens, la coupe du monde n’est rien de plus qu’un décor onéreux.

daviDavi Kopenawa fait partie de ceux-là. Davi Kopenawa, un chaman révéré du peuple Yanomami de l’Amazonie brésilienne, ardent défenseur des droits des indigènes du monde entier – le dalaï-lama de la forêt tropicale, est un homme à cheval entre deux mondes très différents.

Pendant les qualifications pour la coupe du monde, Davi parti sur les routes afin d’alerter sur les menaces de plus en plus importantes qui pèsent sur l’Amazonie, pour ses ressources – le pétrole, les minerais, la terre, l’hydroélectricité.

Avec l’aide de Survival International, j’ai pu m’entretenir avec lui via Skype depuis son premier arrêt, à San Francisco – pour parler football, chamanisme et esprit de l’histoire.

Ma voie se trouve dans la forêt

Le football aide les gens à oublier cela, et en ce sens c’est une chose magnifique. Mais je n’aimerais jamais cela parce que ma voie se trouve dans la forêt.

Les Brésiliens rêvent de gagner, c’est cela que le gouvernement brésilien veut montrer au monde, pas les autres choses. Lire la suite

Epidémie de bonheur, encore plus dangereux que le H1N1 !…

A méditer et à partager, il est à souhaiter que la contamination soit mondiale…..

Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse.
l’OMB (Organisation Mondiale du Bien-Etre) prévoit que des milliards d’individus seront contaminés dans les dix ans à venir.

Voici les symptômes de cette terrible maladie :

1 – Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d’agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du passé.

2 – Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

3 – Perte complète de la capacité à se faire du souci (ceci représente l’un des symptômes les plus graves) Lire la suite

1 12 13 14