Des milliards d’euros payés par nous alimentent la guerre et la corruption en Ukraine

par Manlio Dinucci pour Grandangolo Pangea  via Réseau-International

Un fleuve d’argent, soustrait à nos exigences vitales, se trouve reversé par l’Union Européenne en Ukraine, où il alimente guerre et corruption.

  Les ministres des Affaires Étrangères de l’UE ont alloué 2 nouveaux milliards d’euros pour le soutien militaire à l’Ukraine. Le “Fonds Européen pour la Paix”, qui depuis 2021 sert à armer et entraîner l’armée de Kiev, est destiné à augmenter sur une base annuelle,  passant des 400 millions initiaux à plus d’un milliard d’euros. S’ ajoutent ainsi d’autres fonds aux 30 milliards d’euros que l’UE a dépensés de janvier à octobre pour armer l’Ukraine.

 Outre ceux-là, l’Union Européenne a décidé de donner au gouvernement ukrainien 19 milliards d’euros sous forme de prêt, sachant bien qu’ils ne seront jamais restitués. Dans un sommet convoqué à Paris par le président Macron pour fournir à Kiev d’autres aides financières, la présidente de la Commission Européenne Ursula Von der Leyen a annoncé que “la communauté internationale a décidé pour l’an prochain d’injecter en Ukraine au moins 1,5 milliards d’euros d’aides financières par mois.

  Dans un pays déjà caractérisé par une corruption répandue à tous les niveaux, il est pratiquement impossible, dans la situation chaotique actuelle, de contrôler la destination effective de cet énorme flux d’argent et d’armes. Un grande partie finit certainement dans les mains de groupes de pouvoir, qui le font disparaître dans les circuits clandestins des paradis fiscaux. Le type de garanties que peut donner l’Union Européenne sur les contrôles anti-corruption est démontré par le Qatargate. La vice-présidente du Parlement Européen Eva Kaili, représentante socialiste grecque appartenant au Groupe des Socialistes et Démocrates (dont fait partie pour l’Italie le Partito Democratico) (pour la France : Parti Socialiste, Nouvelle Donne-New Deal et Place Publique, NDT) a été arrêtée avec quelques autres (dont 4 Italiens) sur mandat de la Justice belge pour corruption, recyclage d’argent et participation à une organisation criminelle.

Manlio Dinucci

Bref résumé de la revue de presse internationale Grandangolo Pangea  de vendredi 16 décembre 2022 sur la TV italienne Byoblu

https://www.byoblu.com/category/grandangolo-pangea

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Députés français du Groupe des Socialistes et Démocrates au Parlement Européen, cliquer sur “France” dans :

https://www.socialistsanddemocrats.eu/fr/who-we-are/our-members/meps

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

2 Commentaires

  1. Et oui , quand Mr Asselineau disait que l’UE est un repaire de mafiosis , il etait dans le vrai

Laisser un commentaire