Loi vigilance sanitaire, la fuite en avant

La bêtise crasse a encore frappé. Il faut dire que l’opposition politique dans ce pays n’est qu’une vue de l’esprit puisque si le Sénat s’agite encore, le parlement est aux ordres, fussent-ils stupides. Alors oui, les parlementaires ont réhabilité le texte du Gouvernement concernant la « vigilance sanitaire » en prolongeant le recours au pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022, soit au-delà des élections présidentielles. Mais les parlementaires ont aussi rétabli la possibilité pour les directeurs d’établissements scolaires d’avoir accès au parcours vaccinal des enfants, entre autres. Ils ont méthodiquement « détricoté » les modifications apportées par les sénateurs.

Et si tout cela servait encore à quelque chose…mais nous savons aujourd’hui que les personnes vaccinées ont la même charge virale que les autres en cas de contamination et peuvent transmettre le virus de la même façon et aussi tomber malade et même décéder. La seule protection « offerte » par les vaccins étant un risque moindre de développer une forme grave de la maladie mais cette protection fond comme neige au soleil en quelques mois.

La fameuse immunité collective tant espérée n’est qu’une chimère que la vaccination ne permettra pas d’atteindre même en vaccinant tout le monde. Alors, à l’heure ou Pfizer se trouve dans la tourmente d’un scandale sur ses vaccins, qui ne saurait sans doute être un cas unique, la seule arme, et c’en est une, de ce Gouvernement est ce fameux pass sanitaire qui n’a strictement rien de sanitaire mais tout de politique et de déshumanisant.

Le recours à ce pass n’apporte aucun effet bénéfique si ce n’est de contraindre à la vaccination qui ne permettra pas de sortir de cette crise. Aucun effet bénéfique parce que les personnes vaccinées, munies de leur sésame, retournent dans les lieux publics et fréquentés, souvent en négligeant tout geste barrière, et transmettent le virus en se croyant protégées. Mais ce Gouvernement, comme quelques autres, s’accroche à cette idée absurde, ne pouvant plus faire marche arrière et se dédire. Ce ne serait pas si grave cependant, il vaut mieux sans doute quelques instants de honte que des mois ou des années d’absurdités.

Doit-on rappeler que la France, avec pléthore de mesures restrictives et parfois ubuesques (rappelez-vous des auto-attestations), n’affiche pas du tout un bilan flatteur en Europe et dans le monde. Pour autant, nous poursuivons cette course effrénée et absurde, même s’il faut bien l’avouer, le bel édifice de ces mesures sanitaires coercitives commence sérieusement à se fissurer. A en croire le rapporteur Jean-Pierre Pont (LREM) ce dispositif du pass sanitaire se veut « souple et adaptable et a fait ses preuves ». Pour discriminer et fracturer la société et mettre l’hôpital sous tension alors qu’il n’en avait pas vraiment besoin, effectivement il a fait ses preuves. Pour le reste, on cherche encore…

4 commentaires

  • FichenChip

    D’après les dires d’un candidat à la présidentielle 2022 du nom de El Hattab, le passe passe sanitaire – outre le fait de contraindre la population au piquage – sert à assurer un abstentionnisme record pour les présidentielles. Les statistiques réelles d’intentions de vote n’affichant que 7 % en faveur du Macron, il faut un stratagème pour légitimer un deuxième mandat à ce mondialiste zélé de l’oligarchie de l’accaparement.

    On peut alors facilement imaginer que les bureaux de vote seront soumis au passeport sanitaire (politique). Comme un nombre important de « doublement piqués » ne souhaitent pas remiser une troisième fois, une forte proportion de la population ne pourra s’exprimer qu’en se faisant raquetter au PCR ou par voie électro-nique !..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    Cette énième trahison des « élus » démontre la fragilité de la position de ces mercenaires qui sont terrifiés à l’idée que le peuple puisse prendre conscience de son unicité. Car en effet, au moins 93 % des français sont unis dans l’idée de dégager cette bande de crapules du pouvoir.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Il y a une nana (députée ? Je ne me souviens plus) qui l’a dit ouvertement, devant Philippot: le pass est bien là pour que les gens se fassent piquouser. Ce à quoi il a répondu: c’est anti-constitutionnel ! Mais le conseil du même nom n’existant plus (que par la paie que nous versons à ces traîtres), il ne faut pas compter sur lui pour redresser ces mécréants !

Laisser un commentaire