Face à l’obligation vaccinale, ces grands hôpitaux qui reculent faute de personnels

Merci à Françoise G

Par Éric Verhaeghe pour Le Courrier des Stratèges

L’échéance du 15 septembre où les hôpitaux devront suspendre les personnels qui refusent l’obligation vaccinale approche. Le plus grand flou règne sur la réalité du terrain. Le gouvernement continue un travail de propagande sans limite pour expliquer que les non-vaccinés ne sont plus que quelques irréductibles… Mais selon les informations qui circulent, la situation est beaucoup moins tranchée et certains grands hôpitaux ont déjà reculé la date de présentation du premier vaccin au 15 octobre, pour éviter d’être en position difficile. L’automne qui s’annonce pourrait réserver des surprises désagréables à une ligne d’institutions qui déchaîne une violence patronale inouïe contre les récalcitrants. Ne manquez pas notre petit guide de résistance psychologique à la pression !

ÉCOUTEZ !

Les hôpitaux vont-ils reculer devant l’obligation vaccinale, faute de pouvoir se passer des récalcitrants au vaccin pour fonctionner ? Visiblement, et malgré une communication gouvernementale triomphaliste façon Wehrmacht 1941 dans la steppe russe, tout ne va pas pour le mieux dans le petit monde de la santé, y compris à l’Assistance Publique de Paris dirigée par le taliban du vaccin Martin Hirsch. 

La rumeur circule par exemple que l’hôpital Cochin, l’un des fleurons de l’établissement public parisien, devrait faire face à une puissante contestation, et que serait déjà acté qu’il n’y aurait aucune suspension avant le 15 octobre. D’autres hôpitaux se trouveraient dans la même difficulté. Il faut dire que les équipes sont, en temps normal “aux taquets” en termes d’effectifs, et former un infirmier prend tout de même plusieurs mois. Le risque est donc celui d’une insuffisance critique de personnel qui mettrait l’ensemble de l’établissement en difficulté. 

Une violence patronale “publique” inouïe

La semaine prochaine, nous détaillerons quelques-unes des situations qui nous été décrites dans les centaines de mails que nous avons reçus. Mais il est évident que de nombreux établissements hospitaliers ont joué avec le feu en faisant déferler une violence patronale inouïe pour forcer les personnels à se vacciner massivement. Souvent, les responsables d’équipes ont illégalement interpeler les non-vaccinés en réunion d’équipe pour les sommer de s’expliquer dans un climat d’humiliation relevant du harcèlement moral. 

Très souvent, notamment devant des agents hospitaliers démunis face à ces pressions, les établissements ont annoncé des licenciements secs, sans indemnité et sans droit à chômage pour tous ceux qui refusaient de se vacciner. Dans l’immense majorité des cas, les organisations syndicales n’ont pas levé le petit doigt pour les défendre. 

On peut s’interroger sur les séquelles que cet épisode laissera dans le climat social des établissements. Souvent, le management a utilisé les vaccinés pour faire pression sur les non-vaccinés, attisant la haine dans les équipes. Cette stratégie du clivage et du bannissement est parfois allée très loin dans la haine et dans le rejet de l’autre. 

En tout cas, dans la masse colossale des mails reçus, au moins 95% des situations décrites concernent les fonctionnaires (hospitaliers, territoriaux, de l’éducation nationale) et les personnels de l’économie sociale et solidaire. Manifestement, les employeurs du secteur privé “capitaliste” ont réglé massivement les situations sans couac, alors même que le Code du Travail est plus protecteur pour les salariés…

Résister à la pression : nos conseils

Le podcast que nous publions donne quelques conseils pratiques pour comprendre les mécanismes de la pression qui s’exerce, et pour désamorcer l’angoisse de la suspension. Les résistants à la vaccination obligatoire sont en effet souvent seuls face à la violence de l’institution. Il faut comprendre que cette violence procède généralement d’une immense faiblesse : celle de voir les non-vaccinés mettre en péril la continuité de l’activité en cas de refus obstiné de se vacciner. 

S’ensuit une partie de poker entre les récalcitrants et l’employeur. Retrouvez nos conseils pour gagner au bluff !

Et suivez cette semaine les tranches de vie que nous vous rapporterons à partir des témoignages reçus…

Ne manquez pas non plus notre analyse sur les infirmières de l’Education Nationale, dont il se pourrait bien qu’elles ne soient pas du tout soumises à l’obligation vaccinale…

À venir cette semaine…

Éric Verhaeghe

Source Le Courrier des Stratèges

À lire:

10 mesures urgentes pour en finir avec le COVID en 2022

17 commentaires

  • Billou223

    Force et courage à tous ceux qui résistent à l’oppression, quelle qu’en soit la nature, qui qu’en soient les responsables.

    L’oppression est injustifiable, illégitime, et indiscutable, il est du devoir de chacun d’y résister, quel qu’en soit le contexte.

  • behappy

    Je me demande si je ne suis pas le seul au monde a faire cela ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Tout ceux qui me demandent le passss sanitaire, je leur demande de me le donner montrer en premier grâce a l’appli vérif. covid que j’ai (tout le monde peu l’intaller)

    Comme cela j’ai pu voir son vrai nom, prénom et année de naissance ^^
    Et l’application me demande de vérifier sa carte d’identité https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    Et pour des raisons mystérieuses l’appli me dit que son passss ne passss pas en en Suisse
    Il se passe quoi en Suisse avec le passs ?
    J’ai discuté avec mon Suisse et j’ai rien compris.
    Suisse Vs Belge même combat, on comprend rien a leur explications https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Et pour rien arranger mon suis et mi figue mi raison, mi complotiste mi pas complotisme ^^

  • xc

    Les soignants qui refusent de se faire vacciner, c’est comme s’ils passaient d’un malade à un autre sans prendre les mesures prophylactiques adéquates. Il faut croire qu’ils n’ont jamais entendu parler des maladies nosocomiales.

    • denf

      Ils portent des blouses, des masques, des gants et des charlottes jetables qu’ils retirent dès qu’ils sortent d’une chambre covid.
      C’est ce qu’on appelle « des mesures prophylactiques adéquates ».

    • kalon

      Et ils sont protégés comment pour les maladies nosocomiales ? Rien, à part se laver les mains par rapport a des virus et des bactéries aériennes ! lol ;-)
      Il suffit de voir ce que portent les laborantins qui tripotent des virus pour se rendre compte que le personnel hospitalier n’a jamais eu AUCUNE protection adéquate ! :-(

    • Radagast

      Euh, un article qui a été « débunké », mais dont le débunk se contente de dire qu’il faut se méfier de cette info sans aller jusqu’à affirmer que c’est faux, déclare que la charge virale chez les vaccinés est multipliée par 251. Les vaccinés seraient donc en toute logique largement plus contagieux que les non-vaccinés.

      Ensuite, tout le monde est d’accord pour dire qu’être vacciné n’empêche ni d’attraper, ni de transmettre le virus. Les médecins, les spécialistes, les politiques, les comités et autres organisations, ça fait consensus.

      Son seul véritable intérêt serait de protéger celui qui bénéficie du vaccin contre les formes graves, mais même là ou il semble y avoir consensus, c’est tempéré par le fait que le vaccin n’est pas efficace à 100%. Quand on voit la situation en Israel, alors qu’ils sont totalement vaccinés à plus de 80% de la population, effectivement, on est loin des 100%…

      Bref, qu’ils soient vaccinés ou non ne protège absolument pas ceux qui sont en contact avec eux. Au mieux ça les protège seulement eux-mêmes d’être atteints par une forme grave.

      Du coup ton soutient pour l’obligation vaccinale n’a pas de sens. Tu es vacciné, tu es protégé (normalement), que les autres soient vaccinés ou non ne change absolument rien pour toi, puisque tu peux attraper la covid par un vacciné ou un non-vacciné de la même manière… Alors laisse donc les gens être libres de leurs choix.

      Le truc dommage dans ton commentaire, c’est que j’imagine que tu t’es fait vacciné pour protéger les autres. Tu t’es donc découvert une âme d’humaniste et de philanthrope. Ca serait dommage de mettre à mal la crédibilité de ce nouveau statut en militant pour contraindre les autres à se soumettre à ce que tu juges être juste. D’un coup, le coté généreux, humaniste, il se casse la gueule direct en trouillard paniqué qui fait ça pour lui-même et ne pense qu’a sa gueule, et dont la peur et la lâcheté le pousse à essayer d’imposer son point de vue à tout le monde de gré ou de force…

    • engel

      Mon dieu, que le monde pourrait-être serein si seulement les donneurs de leçons pouvaient mourir en silence…

    • behappy

      « Les soignants qui refusent de se faire vacciner, c’est comme s’ils passaient d’un malade à un autre sans prendre les mesures prophylactiques adéquates. Il faut croire qu’ils n’ont jamais entendu parler des maladies nosocomiales. » xc
      Exact
      Et ce dont personne ne parle, j’ai eu un contact avec quelqu’un qui a eu le covid, et la seule explication d’apres lui, c’est qu’il l’a eu en allant a l’hopital https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
      Et en allant faire un tour a l’hôpital, j’ai vu qu’il est presque impossible de ne pas chopper quelque chose (même sans gravité) en allant au toilette, ou tout marche manuellement https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
      D’ailleurs je trouve cela bisard qu’il y ait tant de négligence avec les toilettes https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
      Des fois se sont les medecins eux meme qui ont de la negligence parcequ’ils en ont marrre de repeter les meme gestes https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • laspirateur

    rétablir la prescription de l’Ivermectine et de l’hydroxychloroquine avant de rétablir la peine de mort pour les prescripteurs de la vaccination business. Que ce sont réellement fait inoculer les volontaires, la réponse est-elle connue entièrementhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • predateur

    encore un article rédigé sur des rumeurs ,faudrait voir à ne pas balancer que des conneries ,repris en coeur par tous les réseaux douteux https://www.20minutes.fr/paris/3115539-20210903-paris-non-hopital-cochin-recule-date-butoir-obligation-vaccinale-soignants

  • behappy

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Qu’on y croit ou pas, quand quelqu’un donne un conseil sur la santé, il aura une part de responsabilité en terme karmique de ce quoi il a contribué
    « « Dangereuse, voire mortelle » : l’ivermectine en automédication dans le Covid inquiète les autorités américaines »
    https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/medicament/dangereuse-voire-mortelle-livermectine-en-automedication-dans-le-covid-inquiete-les-autorites
    Le karma n’a strictement rien a voir avec l’interprétation religieuse qui voit cela comme une punition mais procède de lois de cause a effets : on récolte ce qu’on sème (énergétiquement)
    C’est cette conscience qui donne la sagesse de ne pas parler a tord et a travers ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
    https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/medicament/dangereuse-voire-mortelle-livermectine-en-automedication-dans-le-covid-inquiete-les-autorites
    Mais bon chaque Humain a l’éternité pour acquérir la sagesse (ou pas) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Parceque le libre arbitre ou l’ignorance de ces principes fait qu’il n’y a aucune obligation a acquérir quoique se soit https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Brooklyn_637

      Il s’agit d’un mésusage de médicaments vétérinaires… il ne faut évidemment pas prendre une dose de cheval d’ivermectine 😉

      • behappy

        Brooklyn_637
        Un jour, j’ai eu le message d’un sage dont je commence seulement a en voir la portée après tant d’années
        => « Il n’existe pas de médicament sans effet secondaire »
        => « L’humanité ne se passera pas (avant très longtemps) des médicaments chimiques »
        Donc aucun médicament chimique n’est neutre, parceque la chimie est incomplète
        La chimie va droit au but (se focalise ) mais avec des dégâts collatéraux que la médecine appelle bénéfice/risques https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
        Pareil avec la vitamine C chimique qui se focalise sur la molécule active et la rend peu efficace mais vrai en terme chimique
        D’infini progrès sont a faire (ou pas ) dans la compréhension que la nature est beaucoup plus sophistiquée, et que la chimie ne pourra jamais remplacer ni sa biodisponibilité n’est ce pas ?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        • Brooklyn

          Désolée mais le titre de cet article est volontairement tapageur indiquant que l’ivermectine est dangereuse, voire mortelle… sûrement pour induire en erreur ceux qui s’arrêtent au titre… mais quand on lit son contenu on constate que c’est dangereux si les humains prennent une dose d’ivermectine destinée à un cheval (il y a une sacrée différence de gabarit, pas étonnant que ce ne soit pas approprié 😳). Je ne pense pas qu’il soit utile d’en rajouter à la désinformation ambiante.
          Sinon il est évident que chaque médicament peut avoir des effets secondaires, personne ne met cela en doute.

          • behappy

            Brooklyn
            C’est l’auto médicamentation, qui est dangereuse non ?
            Et quand aucun protocole n’est prévus, tu prends quelle dose ?
            J’ai entendu un medecin revenir du Bresil dire qu’il y a un nombre Phénoménal chez les jeunes qui ont pris des médicament non prevu contre le covid, en prévention, et maintenant ils ont bousillés leur foie https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
            C’est donc le même phénomène qu’aux USA et personne n’en parle
            De toute facon cela n’existe pas un médicament a prendre en prévention d’une grippe ? si?
            ça semble aussi stupide de vouloir prendre du doliprane en prevention d’avoir mal a la tete… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
            Et avec le doliprane on peut bousiller son foie aussi https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
            « En cas de surdosage, le paracétamol présent dans le Doliprane® (et d’autres médicaments) peut entraîner des lésions graves du foie irréversibles. Le terme surdosage s’entend par l’utilisation d’un dosage non adapté, une dose trop importante par prise ou par jour, et un délai minimum entre les prises non respecté. La mauvaise utilisation du paracétamol est la première cause de greffe hépatique d’origine médicamenteuse en France. Face à ces dangers, l’Agence nationale du médicament a décidé de retirer les médicaments à base de paracétamol du libre accès dans les pharmacies françaises, à partir du 15 janvier 2020. »
            https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2613321-doliprane-danger-foie-effets-secondaires/

Laisser un commentaire