La com propagandiste plutôt que l’information scientifique. Un choix qui risque de coûter cher.

Par Liliane Held Khawam

Lisa Shaw, journaliste de 44 ans décède de thrombose suite à sa vaccination à l’AstraZeneca. « Selon la famille de la défunte, Lisa Shaw a été victime de graves maux de tête, sept jours après avoir reçu son vaccin AstraZeneca, et est tombée gravement malade, quelques jours plus tard: «Elle a été traitée pour des caillots sanguins et des saignements intracrâniens par l’équipe des soins intensifs de l’hôpital Royal Victoria.» https://www.lematin.ch/story/astrazeneca-une-presentatrice-de-la-bbc-meurt-apres-avoir-ete-vaccinee-337714456096

Malgré les controverses et autres suspensions, l’AstraZeneca, un produit qui devrait être considéré comme dangereux poursuit son bonhomme de chemin pour le plus grand bonheur de ses actionnaires. Et par miracle, ce dernier débarque dans des pays qui manquent de produits de première nécessité. Comment est-ce possible? Mystère.

C’est par miracle que le produit AstraZeneca a réussi à pénétrer un pays sous embargo comme la Syrie ainsi qu’un autre dont la situation monétaire catastrophique l’empêche de s’approvisionner en lait ou en viande, le Liban.

Les marketeurs de AstraZeneca sont décidément trop forts.

Et les braves libanais ou syriens assidus aux infos de l’Occident se sont précipités en masse pour recevoir leurs doses. L’information de masse fait des miracles. Et on devrait se pencher un jour sur son rôle quand les(vrais) résultats définitifs seront présentés. Ce sera à fin 2022, et les dégâts sont à l’heure actuelle incalculables.

Le rôle de la com dans la vaccination massive

La com de masse fonctionne si bien en faveur de la vaccination que même quand, dans certains pays, on suspend un vaccin à cause de ses effets secondaires graves, on le recycle sous d’autres cieux sans problèmes! Comment est-ce possible? Je vous donne un petit exemple.

Le 16 mars 2021, France culture titre: Vaccin AstraZeneca : coup d’arrêt dans de nombreux pays.

Le même 16 mars 2021, sur le plateau de JM Morandini, Jean-Michel Cohen médecin nutritionniste adopte une posture en faveur de l’AstraZeneca face à un médecin anesthésiste réanimateur qui prônait la prudence au vu des « incidents » post-vaccinaux. Pourtant, le plus édifiant à mon sens restera le ton et l’agressivité qui règnera sur ce plateau. Et finalement, c’est le Dr Fouché qui sera considéré comme l’incendiaire. Le titre de l’émission sera modifié: Le Dr Fouché met le feu sur le plateau de « Morandini Live » ce matin sur CNews en affirmant que « le vaccin AstraZeneca est dangereux » – VIDEO. Je vous laisse vous faire votre propre opinion…

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-454941-le-dr-fouche-met-le-feu-sur-le-plateau-de-morandini-live-ce-matin-sur-cnews-en-affirmant-que-le-vaccin-astrazeneca-est-dangereux-video.html

Il y a quelques jours, c’est Alexandra Henrion-Caude, spécialiste de l’ARN et retraitée de l’INSERM, qui s’est retrouvée face à JM Cohen.

A 5:30, M Cohen a fini par admettre que nous n’avons pas l’étude scientifique qui validerait que les vaccins empêcheraient la contamination. Celle-ci serait en en cours de réalisation. M Cohen met donc de côté le doute qui s’impose face à un produit dont les retours sont pour une part problématiques.

La question est pourquoi mettre un médecin-nutritionniste face à une spécialiste internationale de l’ARN ou à à un médecin réanimateur qui se bat tous les jours sur le terrain de la maladie covidienne ainsi que contre les effets indésirables des vaccins?

J’avoue ne pas comprendre comment on peut justifier pareil décalage. A titre personnel, j’ai découvert M Cohen il y a quelques années alors que je recevais des spams qui vantaient sa méthode nutritionnelle, sa photo à l’appui de l’envoi. Je viens de découvrir que la chose avait créé des remous importants, et que M Cohen avait eu maille à partir avec l’ordre des médecins. Il avait même été interdit de pratique de la médecine! Le journal Le Monde qui a relayé l’info écrivait ceci:


« L’ordre des médecins a jugé que le site Savoir maigrir présentait un caractère publicitaire par la manière dont il vante les mérites de ses recommandations nutritionnelles, et que le docteur Cohen, en photo sur le site et présenté comme « votre expert en nutrition », retirait un avantage financier de cette collaboration.

Or, le Code de la santé publique dispose que lorsqu’un médecin « participe à une action d’information du public de caractère éducatif et sanitaire », il doit « se garder (…) de toute attitude publicitaire, soit personnelle, soit en faveur des organismes où il exerce (…), soit en faveur d’une cause qui ne soit pas d’intérêt général ».

Le nutritionniste, auteur de nombreux livres sur les régimes et l’alimentation et fréquemment invité dans les médias, avait formé un pourvoi contre cette décision, que le Conseil d’Etat a rejeté mercredi, estimant que la chambre disciplinaire de l’ordre des médecins n’avait « ni commis d’erreur de droit ni dénaturé les faits dont elle était saisie ». »

https://www.lemonde.fr/sante/article/2017/03/17/le-conseil-d-etat-confirme-l-interdiction-d-exercice-prononcee-contre-le-nutritionniste-jean-michel-cohen_5096299_1651302.html

Des médias qui diffusent une cacophonie

L’information formulée par les scientifiques non financiarisés ne circule pas, et n’arrivent pas dans des pays comme le Liban ou la Syrie. C’est grave! Leurs voix sont soit mises en sourdine, soit couvertes par celles d’agitateurs de plateaux qui ont pour principal atout de faire le consensus, auquel adhère l’essentiel des invités, des animateurs, des politiques, et évidemment des représentants de l’industrie pharmaceutique et de ses laboratoires disséminés arborant les noms les plus prestigieux de la recherche scientifique… Et dans le cas de MM Cohen et Blachier, on ne voit tout simplement pas leur valeur ajoutée intellectuelle ou scientifique… à part la cacophonie et la capacité de remettre en question des scientifiques sans leur opposer un quelconque argument crédible.

https://lilianeheldkhawam.com/2020/10/13/expert-ou-communicant-lobbyiste-etude-de-cas/

Au vu de ce qui précède, une question s’impose naturellement : Sur quels critères professionnels les médias grand public s’appuient-ils pour sélectionner leurs experts?

Une cacophonie qui soutient les BigPharma

Le grand public est bombardé à longueur de journées de messages en faveur de la vaccination de manière directe et/ou indirecte par décrédibilisation de toute voix non consensuelle.

En apprenant ce jour que les gens continuent de se précipiter pour recevoir l’AstraZeneca, je conclus que la pagaille qui est semée dans les médias financiarisés en présence de personnalités ayant de véritables arguments contrariants jouent en faveur de l’industrie pharmaceutique.

La grande perdante est bien évidemment la démocratie puisque l’on ne cherche plus à présenter arguments et contre-arguments, mais simplement à diffuser non stop une propagande digne de pays autoritaires.

LHK

COMPLÉMENT (Merci Thierry65)

Source Ciel Voilé

Ces images ont été publiées sur un réseau social. Nous nous attendons à ce que d’autres images au microscope à fond noir soient publiées, montrant les changements CATASTROPHIQUES dans le sang des personnes qui ont reçu l’injection mortelle… qui n’est en AUCUN cas un « vaccin ». Voici le texte qui a été posté avec ces images.

« J’ai une amie biologiste spécialisée en nutrition. C’est une experte dans son domaine et elle m’a énormément aidé. Elle a de nombreux clients qui ont pris le soi-disant vax et leur a demandé de venir pour une analyse de sang gratuite. À sa grande horreur, voici ce qu’elle a vu. L’image du haut est celle d’un sang et de cellules sanguines parfaitement sains avant l’injection du « vax ». Les cellules sanguines ont changé radicalement au cours des jours suivants. La troisième image (en bas au centre) montre d’innombrables nanoparticules étrangères (taches blanches) qui apparaissent dans le sang peu après l’injection. Votre corps ne peut JAMAIS s’en débarrasser et ces nanoparticules finiront par pénétrer dans toutes les cellules de votre corps. »

En bref, cela signifie que vous ne serez plus jamais le même et que votre santé sera fortement affectée pour le reste de votre vie… aussi courte soit-elle. Il s’agit, sans conteste, d’un crime de génocide de masse contre l’humanité.

Notez que la dernière image, la quatrième, montre que les cellules sanguines de cette personne ne sont plus lisses et symétriques. Elles sont maintenant couvertes de bosses et de protubérances. Il s’agit d’une guerre mondiale intentionnelle contre le sang humain.

Comme le disent les docteurs Sherri Tenpenny et Luc Montagnier, entre autres, les injections vont tuer et ne cesseront jamais de tuer. Rappelez-vous les projections de Deagel.com… seulement 99 millions d’Américains seront en vie en janvier 2025… c’est-à-dire dans 3 ans et 3/4.

Rappelez-vous également que tous les politiciens de premier plan et les acteurs de premier plan tels que Biden, le cerveau mort, Ho Harris Emhoff et le fraudeur Tony Fauci… ont reçu une injection de solution saline à blanc… pas la vraie injection. Fauci ne pouvait même pas se rappeler dans quel bras il avait reçu l’injection le lendemain…

https://rense.com/general96/shocking-live-blood-analysis-after-vax.php

11 commentaires

Laisser un commentaire