L’or et l’argent en temps de chaos

or_argentLa plupart des livres et forums dédiés au survivalisme ne tarissent pas d’éloges à propos de l’or et de l’argent.

Pour les professionnels de la finance, ces deux métaux constituent des valeurs sûres, voire la panacée en terme d’investissement. De nombreux survivalistes, et non des moindres, partagent ce point de vue.

Or ces deux métaux ont un coût très élevé pour la plupart d’entre nous, qui disposent d’un budget plus que serré et ne se font pas payer en métal jaune.

Dès lors, quelle place doit-on leur accorder dans un scénario de chaos ?

Je suis vraiment désolé d’avoir à démonter certaines opinions communément admises, mais il faut pourtant que je le fasse. Et aujourd’hui, c’est au tour de l’or et de l’argent de passer à la moulinette…

Lorsque je dis et maintiens qu’une société de chaos est marquée par l’absence de règles, je le pense vraiment, et cela s’applique aussi aux préparatifs. Il est impossible de tout prévoir pour les temps qui viennent, on peut juste espérer s’approcher de ce qui pourrait constituer la préparation idéale. Il est donc d’autant plus important de stocker des articles pour lesquels le besoin et l’attrait sont universels, de manière à pouvoir les échanger facilement au cas où certaines choses viendraient à nous manquer.

Sachant que même en étant parfaitement préparé, on pourrait à tout moment se faire descendre pour une poignée de farine par un vieux bonhomme affamé armé d’une pétoire…

Non, ni l’or ni l’argent ne constitueront une seconde monnaie en cas d’effondrement du système, et ils seront aussi inutiles dans une telle éventualité qu’ils le sont en temps normal. En fait, il serait même dangereux d’en posséder en quantité, comme quoi que ce soit d’autre d’ailleurs, et que les gens viennent à le savoir. Lire la suite

Informer, mais encore? Que faire pour faire plus? (vidéo)

Vouloir informer est une chose qui en devient très importante face à la masse de médias qui nous envoient sur tous les chemins  mais rarement sur ceux du recoupement d’informations et de la vérité telle qu’elle devrait nous être présentée afin que nous ayons une bonne compréhensions des changements auxquels nous sommes confrontés, ainsi de ce à quoi nous devons nous préparer.

Gestion-du-changement_quelle_methode

Une fois que le pire sera arrivé car toute l’actu va dans le même sens (nous fonçons vers un mur à pleine vitesse sans que rien ne soit vraiment fait pour y échapper), que ferons-nous? Nous nous dirons que nous avons la chance d’être informés mais allons nous retrouver une main devant une main derrière sans la moindre provision ni préparation?

Il faut penser différemment, nous informer est une chose mais sans penser à nous préparer en devient de l’inconscience, et se préparer sans agir, quelque soit le moyen, relève de l’inconscience. Plusieurs tentatives dans ce sens ont été tentées sur ce blog, comme l’organisation de repas et de rencontres entre internautes, la carte interactive a fini par être abandonnée faute de confiance (et c’est compréhensible) dans la confidentialité des données collectées, mais aussi par manque de temps et de possibilités pour gérer la-dite carte. Cela ne remet pas en cause pour autant le concept puisque les beaux jours arrivent et que d’autres rencontres vont pouvoir être organisées. Lire la suite

Réapprendre à consommer en 10 points

Mieux manger ne signifie pas forcément manger BIO, comme certains le pensent. casspubMieux manger, c’est simplement réapprendre à consommer sans exagération et sans penser que les bons produits sont plus chers. En ajoutant à cela, quelques astuces, le tour est joué !

Voici 10 points tous simples à suivre, pour réapprendre à mieux manger, sans pour autant trouer son porte-monnaie.

 

1 – Acheter les matières premières et les transformer soi-même

Il s’agit là de cuisiner. Rien de bien sorcier, même pour les novices en la matière. Aujourd’hui, internet propose une mine de blogs et sites qui aideront tous les profils à cuisiner selon leurs goûts et surtout, selon le temps que chacun puisse consacrer à la cuisine !

Les avantages : cela revient moins cher, c’est plus sain car les doses de graisses sucres, sel etc.. sont à la convenance de chacun et on en retire une profonde satisfaction !

Les inconvénients : il faut de la volonté, du temps et parfois, de l’idée pour varier les repas.

 

2 – Acheter « en vrac »

Bien que nombre de grandes surfaces ne proposent pas « le vrac », dans certaines épiceries ou magasins bio, il est facile de trouver ce genre de rayon. Le prix au kilo est largement moins cher qu’en conditionnement.

Les avantages : c’est moins cher (idem pour les produits bio en vrac !)

Les inconvénients : parfois pas pratique à stocker, peu d’endroits proposent le « vrac » et on ne trouve pas forcément tous les aliments basiques.

Lire la suite

Petit rappel sur les armes à feu en France

Rectification apportée

Certains, que cela soit suite à de bonnes analyses ou non, craignent certains évènements de grande ampleur en France comme dans le reste de l’Europe, des mouvements sociaux notamment, et le conseil qui revient assez souvent est de penser à sa propre sécurité, de s’armer. Bien sur, on ne peut ici vous conseiller cela car s’armer n’est jamais anodin, et les risques sont parfois disproportionnés suivant qui possède l’arme en question.

Maintenant, nous avons ici quelques rappels et conseils pour la France, et ce pays ayant une législation différente par rapport aux autres pays, je vous invite à vous informer sur les lois de votre pays si jamais vous décidiez d’en acquérir une.

arme-blanche

Les armes à feu en France

Pourquoi cet article et quel est ton passif vis-à-vis des armes ?

J’écris cet article dans le but d’éclaircir un peu l’idée que les gens se font sur les procédures pour posséder une arme à feu dans notre pays. En effet, j’ai souvent remarqué des commentaires dans les vidéos de notre ami VolWest (que je salue au passage) tel que « En France c’est trop compliqué d’avoir des armes ». Je pense que ces derniers sont écrits par des personnes mal informées, étant moi même tireur et armées, je me suis dit qu’un article sur le sujet écrit de façon claire et simple serait utile à la communauté.

1°/ Les catégories d’armes

Mis à jour dans l’article, la législation ayant changé depuis la rédaction de cet article.

2°/ Conditions d’acquisitions d’une arme à feu

En France , il est obligatoire d’avoir un permis de chasse ou une licence de tir pour pouvoir obtenir une arme des catégories sus-citées. Pour obtenir une licence de tir, on est obligé de s’inscrire dans un stand de tir et de payer une cotisation, dont une partie va à la FFTir. Voyons maintenant concrètement comment se passe l’obtention d’une arme (je ne parlerais ici que du cas d’une personne prenant une licence de tir, car je ne connais pas la procédure qui va avec le permis de chasse) :

  • Étape 1 : S’inscrire dans un club de tir et payer une cotisation. Prévoir un certificat médical d’aptitude au tir, une ou deux photos et un formulaire que vous remplirez sur place. Quelques jours après, vous recevrez une licence provisoire, qui est une lettre comme quoi vous êtes bien inscrit dans un club et affilié à la FFTir Lire la suite

Vos infos, news, liens (et autre…) du Jeudi 06 février 2014

Comme le dit l’illustration, c’est officiel, on est dans la merde! Météorologiquement, politiquement, géopolitiquement, religieusement, même au niveau santé ou nourriture, on est en plein dedans! Mais quand même, dès fois, qu’est-ce qu’on se marre quand même! On peut être on colère, on peut bouger, on peut vouloir changer les choses, sans un peu de plaisir, sans sourires, sans rires, cela ne vaut pas le coup de vivre tout cela! Alors n’oubliez jamais de rire même dans les pires moments, ça aide à affronter l’actu! ;)

MERDE

Maintenant, à vous de relayer vos infos, cette chronique est la votre. Sont les bienvenus ici tous vos liens, vos actus, vos sites, bref, tout ce que vous souhaitez partager et qui peut faire avancer notre connaissance du monde, de l’actu, de la situation, voire même de votre état d’esprit. Il y a actuellement une avalanche d’infos importantes, de nouvelles plus ou moins bonnes, et il est réellement impossible de tout mettre sur un site (je sais je me répète…), voilà pourquoi cette opportunité vous est offerte, sachez en faire bon usage!

2013 en 365 initiatives durables

Certains peuvent encore se demander que faire, vers quelle solution s’orienter pour contribuer au changement, ou encore de quel manière faire sa part du colibri. Vous avez ici une compilation des 365 meilleures initiatives durables de l’année 2013, sachant qu’il n’y en a QUE 365 sur le nombre de possibilités qui est quand à lui, fort heureusement bien plus conséquent. Peut-être cela vous aidera-t-il à trouver votre voie, à comprendre comment vous pouvez participer au changement vous aussi. ;)

Après une 1ère édition parue l’an dernier, Efficycle, cabinet de veille en développement durable récidive en publiant aujourd’hui « 2013 en 365 initiatives ». L’ouvrage téléchargeable gratuitement en ligne rassemble un concentré des meilleurs projets durables réalisés aux quatre coins du monde l’an passé. 

Morose l’année 2013 ? Pas certain. Pour s’en convaincre, il suffit de se plonger dans l’e-book « 2013 en 365 initiatives pour réinventer notre monde » publié aujourd’hui par Efficycle. L’ouvrage recense les meilleurs projets durables réalisés ou promus en 2013 par des entreprises, associations, collectivités ou simples citoyens.

Capture d'écran - 18012014 - 16 48 25

L’e-book est gratuitement téléchargeable ici.

Economie « double C »

Des toilettes publiques qui transforment l’urine en engrais, des box internet alimentées par des plantes ou encore de l’eau solide qui lutte contre la sécheresse : les projets innovants n’ont clairement pas manqué l’an dernier. Souvent pionnières, ces réponses aux enjeux globaux s’expriment par des solutions concrètes applicables au quotidien.

Signe de modèles économiques qui se transforment, l’ouvrage met à l’honneur de nombreuses initiatives issues de l’économie circulaire et de sa proche voisine l’économie collaborative. « Ce livre vise à réveiller les esprits avec des exemples très percutants mais bien concrets de ce que les Hommes entreprennent pour faire bouger les choses et donner de l’inspiration à tous » explique Fabien Baceiredo, fondateur d’Efficycle. Lire la suite

Vos infos, news, liens (et autre…) du Lundi 03 février 2014

Après un long week-end à lutter contre un disque dur qui lâchait et un spyware qui n’aidait en rien (je tente pour l’instant de limiter les dégâts, de faire le maximum de sauvegardes fichiers comme e-mails, je rachète un DD dès demain, et ensuite on verra…), revoilà le travail sur le blog comme je l’aime! De l’info, de l’info, et encore de l’info, que nous sachions bien ce qui arrive actuellement sur notre petite planète afin que nous puissions, au choix:

  • nous préparer
  • choisir nos combats
  • comprendre et pouvoir expliquer autour de soi
  • savoir comment regarder et démonter certains mensonges

Donc maintenant, à vous de relayer vos infos, cette chronique est la votre. Sont les bienvenus ici tous vos liens, vos actus, vos sites, bref, tout ce que vous souhaitez partager et qui peut faire avancer notre connaissance du monde, de l’actu, de la situation, voire même de votre état d’esprit. Il y a actuellement une avalanche d’infos importantes, de nouvelles plus ou moins bonnes, et il est réellement impossible de tout mettre sur un site (je sais je me répète…), voilà pourquoi cette opportunité vous est offerte, sachez en faire bon usage!

543e0e5cEt pour finir, une petite idée qui peut en intéresser plus d’un: lire un des livres jaunes, le N°5, le N°6 et le N°7 sont proposés ici, moi-même je dois m’y mettre… ;)

 

Vivre sans papier toilette : ce que la dernière tendance écolo change au quotidien de ses adeptes

C’est un débat qui n’est que trop peu abordé alors qu’il a néanmoins son importance. Nombre de personnes utilisent par souci d’écologie ou d’économie des couches jetables, des mouchoirs en tissus, mais le papier toilette en resterait presque un tabou, à cause du côté scatologique? C’est pourtant un problème auquel nous risquons d’être confrontés un jour, en cas de problème systémique important, en cas de krach financier, ou quel que soit le problème qui peut survenir un jour, les feuilles d’arbre ne suffiront sans doute pas, ni les ongles d’ailleurs…

papier_wc

Atlantico : Certaines personnes n’utilisent plus du tout de papier toilette pour des raisons économiques ou écologiques. Elles utilisent à la place des tissus réutilisables et lavables en machine. Utiliser ces tissus lavés souvent n’est-il pas aussi, voire plus, coûteux que le papier toilette ?

Stéphane Gayet : Prenons l’exemple d’un papier de toilette très doux et en triple épaisseur. On le trouve dans la grande distribution, conditionné en lots de huit paquets de 62 feuilles chacun, soit 496 feuilles par lot, approximativement 500 feuilles. Un lot de 500 feuilles est vendu au prix moyen de 2,90 euros. Partons de l’hypothèse plausible selon laquelle chaque essuyage, dans le cas de selles non liquides bien sûr, nécessite cinq feuilles. Le coût unitaire en papier de toilette d’un essuyage est donc d’environ 0,030 euro TTC. Ce montant va donc être comparé au coût du linge réutilisable.

Maintenant, si l’on veut utiliser un tissu réutilisable, il doit être à la fois doux, non irritant ni sensibilisant, non pelucheux et suffisamment résistant pour tolérer des lavages répétés à haute température (60°C à 90°C).

Il faut donc se tourner vers du linge tissé en fibres polyester-coton constituées de 10 à 30 % de polyester et de 70 à 90 % de coton. Il est impératif de choisir un tissu de bonne qualité, sans quoi des irritations anales et péri-anales vont survenir, à l’origine de prurit (démangeaisons), voire de micro-ulcérations ou même d’ulcérations pouvant évoluer jusqu’au stade de fissure anale, douloureuse et invalidante. Lire la suite

AGENDA : Lancement ce W.E. les ateliers citoyens du Mouvement Colibris

Certains parlent de vouloir changer les choses, de vouloir faire un pas en avant, de ne pas rester inactifs? Alors vous en avez ici une occasion! Le changement ne risque pas de se faire en râlant devant son écran d’ordinateur, il se fait en passant aux choses concrètes. ;)

Samedi 1er février : Lancement de la campagne « (R)évolutionnons la Démocratie », dans plus de 85 villes et villages partout en France !

Le Mouvement Colibris, engagé dans le Collectif pour une Transition Citoyenne*, vous invite à cette grande journée de mobilisation et de convergence !

Des ateliers citoyens sont organisés partout en France, pour développer des projets locaux ambitieux et générer des actions collectives efficaces. Ils permettront aussi de construire des propositions concrètes, inspirées du Plan des colibris, pour interpeller les candidats et les élus locaux.

Au programme également ce samedi : conférences, concerts, disco soupes, théâtre, témoignages, récup’, cuisine, contes, zones de gratuité, monnaies locales…

>>> Cliquez sur la carte pour voir les évènements près de chez vous

Une grande journée citoyenne pour reprendre notre pouvoir d’agir et réinventer l’avenir de nos territoires !

À samedi !

Toute l’équipe de Colibris

Caroline, Anne-Laure, Alain, Jean-François, Bernard, Céline, Greg, Isabelle

Le Collectif pour une Transition Citoyenne Lire la suite

Une maison autonome et sans factures

C’est un article très complet, relativement passionnant qui apprendra beaucoup de choses à ceux qui souhaitent sortir un peu de ce système. Il y a moyen de souffler, il y a des alternatives, des astuces, des moyens, suffit juste de les connaître… ;)

Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies  tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels.

maison-autonomeAllumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. La vie de cette famille de 4 personnes est-elle pour autant pavée de sacrifices, de privations et de restrictions ? Non pas du tout ! Ils sont tous très bien portant, heureux et surtout fiers et c’est ça qui nous a beaucoup plu.

La maison autonome au bord du lac 154 panneaux solaires photovoltaïques assurent l’entière couverture de leurs besoins en électricité. Ils sont installés bien verticalement à l’entrée de la maison. L’avantage ? Un simple coup de jet suffit comme entretien et la pose est très facile. L’énergie est stockée dans des batteries, qui distribuent le courant aux différents postes de la maison.

Pour se contenter de si peu, il n’y a pas de secret, il faut consommer peu de courant. Laissons tout de suite de côté les radiateurs électriques, les plaques de cuisson, les halogènes, la machine à laver, le sèche-linge, le four électrique et tout autre appareil énergivore. Christophe utilise l’électricité avec parcimonie et ses seuls besoins vont vers quelques lampes, une chaîne hifi « home made », un ordinateur portable, un lecteur de DVD et un chargeur de piles. Lire la suite

1 159 160 161 162 163 175