USA | Rob Greenfield : Le retour à la nature comme mode de vie..

Yakafokon et lui l’a fait. Il faut bien commencer pas un bout, ne se satisfaire que de l’indispensable. C’est repenser tout son mode de vie, en se recentrant sur l’essentiel. Ça donne le temps de vivre vraiment ? Partagez ! Volti

******

Source Positivr via Aphadolie

Illustratio

Il vit avec trois fois rien mais n’a pas besoin de plus. Sa seule ambition ? Vivre simplement et, si possible, entraîner les autres avec lui… Axel Leclercq

Beaucoup de gens rêvent désormais d’une vie plus simple, plus minimaliste, plus proche de la nature, moins centrée sur l’argent et davantage tournée vers le partage. Et, parmi tous ces gens, il y a ceux qui franchissent le pas, qui transforment ce rêve en réalité. Exemple avec Rob Greenfield qui vise l’autonomie alimentaire et la sobriété en toute sérénité…

Si Rob Greenfield n’a plus de travail, c’est parce qu’il n’a presque plus besoin d’argent. Il a déjà une maison Tiny House (de 10m2), il a déjà des vêtements et il se nourrit quasi exclusivement de ce qu’il fait pousser. Et puisqu’il n’a plus besoin de travailler, il a tout le temps de faire ce qui lui plaît, en particulier aider les autres. Car Rob Greenfield n’a pas l’âme d’un ermite, au contraire.

Son ambition ?

Partager son expérience avec un maximum de monde et inviter ses voisins à l’imiter, même un tout petit peu.

Regardez (une vidéo relayée par Brut) :

« Je fais ça parce que c’est quelque chose d’extrême qui va permettre aux gens de réfléchir, qui va les inspirer.
Mon espoir, ce n’est pas que tout le monde fasse pousser et cultive sa nourriture.
Mon but, c’est que les gens fassent pousser une chose (…) les aider à se sentir un petit peu plus concernés par l’origine des aliments qui nous permettent de vivre et un peu plus connectés à la terre en général. »

Voir:

FranceTvInfo

Alors ! motivés ??

6 commentaires

Laisser un commentaire