« Le QR Code pour se déplacer. Nous y arrivons et c’est un immense danger ! ». L’édito de Charles SANNAT

Source Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Vous connaissez la blague… « vous savez quelle est la différence entre une théorie du complot et la réalité ? »

La réponse ?

6 mois !

L’humour populaire en dit beaucoup sur le fonctionnement des sociétés humaines.

Les plus anciens comme moi se souviennent du légendaire humour russe sous le régime soviétique.

Cela fait longtemps que beaucoup craignent que progressivement et insidieusement on nous réduise toutes nos libertés, y compris celle de se déplacer.

Ce sera évidemment au nom de la sécurité.

Une sécurité que nos dirigeants font tout pour ne pas assurer et pour rendre défaillante.

Ils créent donc de toutes pièces le problème.

Une fois que le problème prend une ampleur invivable, alors on arrive avec une solution magique, et cette solution est toujours liberticide. Toujours.

Finalement vous avez aimé le QR code pour le passe sanitaire.

Vous allez l’adorer pour les JO.

Puis après, vous l’adopterez pour votre crédit social, parce que vous serez un bon citoyen docile qui attend sa pitance sous forme d’un RSA mensuel. Pardon excusez-moi, sous la forme d’un revenu universel. C’est tellement beau, tellement généreux la dépendance forcée. La soumission pour la gamelle.

« Automobilistes et piétons ne pourront pas circuler librement dans certaines zones de la capitale et en Île-de-France cet été. Sauf s’ils s’inscrivent sur une plateforme numérique dédiée, annonce Laurent Nunez.
Une attestation comme lors des confinements ? À quelques mois du début des Jeux olympiques de Paris, le préfet de Police dévoile auprès de nos confrères du Parisien les contours du dispositif de sécurité qui sera en vigueur à l’été 2024. Laurent Nunez annonce notamment qu’une dérogation sera nécessaire pour circuler librement dans Paris lors de la compétition.

« Il faudra s’enregistrer en amont sur une plateforme numérique en fournissant un certain nombre de justificatifs, de domicile mais pas que », prévient-il dans les colonnes du quotidien régional.
Toutes les personnes qui souhaitent ou qui doivent s’approcher des nombreux olympiques à Paris et en Île-de-France seront concernées: « Vous aurez un QR code à présenter lors des contrôles », dit Laurent Nunez.

Qu’ils se gardent leurs JO et que les JO soient un bide pour bobo QRcodés!

Déjà que je n’aime plus mettre les pieds à Paris, ne comptez évidemment pas sur moi pour m’inscrire sur une plateforme en téléchargeant mes données biométriques et mes justificatifs pour aller faire le pimpim. Qu’ils se gardent leurs JO, les baignades dans la Seine, les contraintes, les prix effroyables.

Ils mettent le ticket de métro à 4€.

Ils ferment des stations de métro…

C’est fou.

C’est incroyable.

Ils vont tellement loin dans le délire, que l’on en arriverait presque à souhaiter qu’ils se plantent dans l’organisation.

Et comme tout va bien se passer puisque les JO seront dans les faits interdits presque à tous, alors, ils pourront bénir le QRcode, et vous connaissez la suite.

Le ticket de métro restera à 4 euros pour renflouer d’Hidalgo, et nous terminerons tous QRCodés.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti

6 Commentaires

  1. À propos de « QR ».
    Dans la Tradition Arabe, Alexandre est désigné sous le nom de « El-Iskandar Dhûl-Qarnein », c’est-à-dire « Alexandre aux deux cornes » (ou « le bicornu ») ; c’est l’épithète des conquérants « qui ont subjugué les deux extrémités du monde, l’Orient et l’Occident ».
    Avant lui, Ram, dont le nom est resté dans l’histoire comme celui d’un formidable perturbateur, eut le même surnom. C’est pourquoi Alexandre est le second vainqueur de l’Asie dans la mémoire des Orientaux.
    Au sujet du mot « corne », rappelons qu’il est originellement le nom donné aux hémisphères cérébraux ; quand la corne s’élève vers les lobes frontaux, l’intelligence augmente ; quand elle s’abaisse vers l’occiput, l’esprit s’affaiblit. C’est avec la corne abaissée que seront représentés les démons. On ne représentera les diables avec la corne relevée qu’au Moyen Age et par esprit d’opposition.
    Les noms « corne », « crâne », « corniche » ou bien « couronne » (en latin CORONA ; Kether en hébreu), se rattachent à la racine indo-européenne KRN (d’où kronos, kernunnos, etc.) qui exprime essentiellement les idées de « puissance » et d’« élévation » ; dans le mot arabe « qarn » (corne) et les mots hébreux « qérén » (rayon de lumière) et « qâran » (rayonnement, irradiation), dont la racine sémitique proche de KRN est QRN (remarquons que le mot « corne » a aussi pour racine HRN, d’où le mot anglais « horn »), nous retrouvons, d’une part, les idées d’« élévation » et de « luminosité » et, d’autre part, celle de « courbure » évoquant le déplacement circulaire ou l’idée de cycle et, plus ordinairement, de « siècle ». Cette dernière signification entraîne parfois, chez certains, une curieuse méprise, croyant que l’épithète « dhûl-qarnein » appliquée à Alexandre veut dire que celui-ci aurait vécu « deux siècles ».
    En parlant de cycle, observons que, à l’intérieur même des racines sémitiques, QR et KR se font écho sur les points d’importance fondamentale. En effet, alors que le QR arabe évoque la « mémorisation » (à rapprocher du « QR code » actuel) et la « commémoration », le KR hébreu indique précisément « conserver la mémoire des choses » donc « se rappeler », c’est-à-dire « revenir sur soi ».
    Dans le cadre du souvenir ou de la mémoire, « Dhikr », en arabe, n’est-il pas un retour que l’on fait sur soi, ce que fait également un cycle ?
    Notons qu’une des « techniques » utilisées pour le travail « intérieur », est désignée en grec par le terme « Mnêmê », « mémoire » ou « souvenir », qui est exactement l’équivalent de « Dhikr ».
    En s’abreuvant aux sources limpides de Mnémosyne, Gardienne de la Tradition, et de ses filles, les Muses, l’être humain peut arriver à s’orienter dans le « Labyrinthe », et même arriver à en sortir.
    NB : Supprimer la mémoire collective dissout la nation, laquelle fait alors place au troupeau.
    Peut-être est-ce cela que cherchent les meneurs occultes du jeu, aux fins d’assurer plus facilement leur domination sur les ilotes modernes dont ils rêvent ?
    Blog : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

  2. 2 observations:
    – certaines pétitions sont très curieuses en données personnelles.
    – les Parisiens ne se bougent pas. Je sais bien que ce QRcode pourra assez vite se généraliser. Mais si eux acceptent d’être traités de la sorte, alors qu’ils sont, pour le moment, les premiers concernés, pourquoi est-ce que nous bougerions ?
    Que faudrait-il pour que Paris se mette en colère ?!!! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • Inviter Mireille Matthieu des fois que ça motive quelqu’un 😉

    • Même pas besoin de se mettre en colère. Il suffit simplement que personne ne récupère son QR code…

      Mais bon, quand on voit le nombre de sinistres abrutis prêts à se faire vacciner avec une saloperie plus que douteuse juste pour aller boire un café…

  3. Absolument pas question d’accepter l’utilisation d’un QR Code pour circuler dans certains endroits de Paris (encore un bon prétexte à la c.. avancé par des êtres sectaires et malveillants comme – par exemple – les Francs Maçons, les lucifériens…).
    Moi personnellement j’ai supprimé mon contrat lié au Smartphone, pas question de devenir esclave ! Mais nous sommes tous responsables et nous subissons la plupart du temps ce que nous avons accepté dans un sens même de manière détournée.
    Pour moi c’est Niet pas de QR Code et boycott des JO 2024 en guise de désapprobation de telles pratiques insidieusement liberticides.
    Les gens doivent être un peu plus perspicaces, un petit peu plus responsables car c’est aussi l’avenir de leurs enfants et petits enfants qui est en jeu.
    Nous devrons très vite abandonner l’Europe pour préserver nos droits fondamentaux et naturels, et dans le pire des cas quitter cette “Europe” qui est de plus en plus sous l’emprise de mafieux.

Les commentaires sont clos.