J.O Sécuritaires : l’étau se resserre

Source La Quadrature du Net

Il y a 3 ans, La Quadrature du Net, association de défense des libertés numériques, lançait l’initiative Technopolice pour recenser et contrer les nouvelles technologies policières dans nos villes. Pour ce premier évènement en région parisienne, nous voulons mettre la lumière sur un évènement qui arrive à grand pas et va transformer nos villes : les Jeux Olympiques de 2024.

Sous prétexte de leur dimension « exceptionnelle », les JO vont être un accélérateur de surveillance. Ils vont rendre légales des technologies aujourd’hui interdites, en premier lieu la vidéosurveillance algorithmique mais aussi installer des centaines de caméras de vidéosurveillance dans l’espace public francilien.

Pour organiser la lutte contre cet évènement et la banalisation de la surveillance dans nos vies quotidiennes, nous proposons un moment de débats, d’échanges et de fête.

Samedi 14 Janvier à la Flèche d’or

102 bis rue de Bagnolet, PARIS

Programme : 

18h30

  présentation de l’initiative Technopolice (par La Quadrature du Net)

19h30

  discussion/débat avec des militant·es de Saccage 2024 et des chercheur·euses sur l’utilisation politique des JO dans le déploiement de la surveillance en Île-de-France. Nous aborderons la question des intérêts politiques et économiques qui poussent à faire accepter et installer les techniques de surveillance à marche forcée et débattrons des conséquences que ces Jeux auront dans nos villes et nos vies.

Invités

SACCAGE 2024, collectif en résistance face aux saccages écologiques et sociaux que provoquent les Jeux Olympiques de Paris en 2024

Matheus Viegas Ferrari, Doctorant en anthropologie et en relations internationales à l’université Paris 8 et à l’Université Fédérale de Bahia, Matheus s’intéresse aux effets politiques des méga-événements et leur imbrication à la fois dans la fabrique de la ville et dans les processus de mondialisation.

Marianna Kontos, architecte-urbaniste, doctorante à l’université Paris Nanterre, thèse en cours “JOP Paris 2024 en Seine-Saint-Denis. Enjeux démocratiques de la fabrication de la ville”

20h30

  ateliers pour s’informer et organiser la suite de la lutte !

21h30

  DJ pour danser ensemble contre la Technopolice <3

Venez nombreux·ses !!!

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

4 Commentaires

  1. Non seulement j’ai ressenti depuis plusieurs années un relâchement dans la répression de la délinquance en vue des JO (pas de vague), mais en plus, ce sont les honnêtes bouffon qui vont être les dindons de la farce et subir cette surveillance intrusive et croissante.

  2. Le matériel installé, et la technique éprouvée, rien ne sera jamais plus comme avant. C’est déjà le cas où les moindres villages se sont équipés de caméras de surveillance sous des prétextes fallacieux.
    Quand on n’a … « rien à cacher » !!!

Laisser un commentaire