A voir absolument l’empire du mensonge est en train de s’écrouler ! Charles Gave et André Bercoff

Pour illustration/Image by Mykola Volkov from Pixabay 

Source Sud-Radio via RienDeNouveauSousLeSoleil

Emission Sud Radio du 3 janvier 2022 : l’empire du mensonge est en train de s’écrouler ! Révélation des Twitter Files. Macron est un traite et un fou dangereux qui détruit l’économie française en appliquant le prix européen basé sur les centrales à charbon pour favoriser l’Allemagne. L’écroulement de la mafia capitaliste se déroule comme en 1989 avec le monde soviétique. Des arrestations auront lieux : Ursula von der leyen, Macron pour corruption et tous les complices de l’injection expérimentale pour crimes contre l’humanité.

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

3 Commentaires

  1. « L’empire du mensonge est en train de s’écrouler »
    Et cependant, il est encore des gens naïfs qui croient que l’histoire est le récit exact des faits du passé. Ils semblent ignorer que le monde est, depuis longtemps, régi par le mensonge et que le désordre de la société actuelle en est la conséquence.
    Cela dit, il faut remarquer que c’est toujours quand la Vérité est altérée, cachée, quand l’erreur triomphe, qu’on en impose l’étude à la jeunesse.
    Exemple : le mensonge du Judaïsme
    Le jour du Sabbat, les hommes suspendant tout travail avaient le loisir d’être tout à la Déesse aimée ; c’était le jour con-sacré. La Religion ainsi comprise était vraiment humaine et morale. En même temps, elle était simple comme toutes les conceptions féminines, sans apparat, sans exagération, sans rien de surnaturel. Le régime social qui en résultait était basé sur la justice intégrale, sur des mœurs pures, sur une vraie fraternité. Telle fut la forme de la primitive religion Israélite. Les sacerdotes lui substituèrent le Judaïsme, culte impie dans lequel la « Divinité unique » du Sépher est cachée dans le silence, couverte d’un voile mystérieux.
    Pendant 516 ans, c’est-à-dire depuis la mort de Myriam jusqu’à la mort de Salomon (975 ans avant notre ère), le peuple d’Israël ne forma qu’une nation. C’est sous le régime gynécocratique que le peuple d’Israël avait existé jusque-là, et c’est sur ces fondements que nous allons voir Salomon étayer sa puissance et régner en homme, c’est-à-dire en conquérant cherchant à agrandir son royaume et en ambitieux cherchant à augmenter sa fortune. Dans les « Mystères de Jérusalem », ancêtres de la Franc-Maçonnerie (« opérative »), le grade de « Maître Secret » a pour objet de réagir contre les deux grandes violations du « droit naturel », introduites dans le monde par Salomon : la première en donnant le titre Divin à des personnifications masculines en même temps que l’autorité suprême, alors que ces personnalités mâles ne représentent pas le bien, mais le mal ; la seconde est celle qui consiste à disputer l’enfant à sa Mère, ce qui est une violation du Droit maternel.
    C’est après la mort de Salomon que la nation se divisa en deux Royaumes. C’est ce qu’on appelle « le schisme de Juda ». Le pouvoir ainsi divisé amena la division de toutes les institutions qui régissent la vie morale.
    C’est à partir de ce moment que la tribu de Juda prend de l’importance et que le nom qu’elle se donne, « Iehoudim » ou « Yehudim », figure dans l’histoire. Dans le « Livre des Rois », on trouve ce nom pour la première fois pour désigner les révoltés de Juda.
    C’est de ce nom qu’on fera « Judæi », et de Judæus, qui signifie « de la Judée », on fera Juif.
    La première tribu révoltée, Juda, laissera dans l’histoire un nom synonyme de trahison
    L’exil ou la captivité de Babylone… En réalité, il y eut plusieurs déportations : la première sous Joyakim, en 599 ; la seconde lors de la destruction définitive de Jérusalem et du Temple, en 588. C’est pendant le séjour des Judéens à Babylone que les hommes, enhardis par ce qu’ils voyaient faire autour d’eux, se perdirent tout à fait. Sous l’influence démoralisatrice des Babyloniens, ils acquirent de nouveaux défauts. Jusque-là, ils avaient été turbulents, envahisseurs par moments, cruels quelquefois, mais ils avaient cependant gardé au fond de l’âme le respect de Hevah, l’Esprit féminin, ils avaient même respecté la vérité, n’osant pas encore s’affirmer dans le mensonge et se cacher sous la ruse. Les Babyloniens, maîtres en ces matières, devaient leur en donner l’exemple ; leur ville, qui allait bientôt disparaître de la scène du monde, était entrée en pleine décomposition morale. Les vainqueurs Chaldéens, en attaquant les hébreux, avaient, en plus du souci de détruire leurs institutions gynécocratiques, celui de les asservir ; il n’est donc pas étonnant que, dans ce milieu misogyne, les Juifs se soient affermis dans leur révolte contre Hevah, et que, entraînés par l’exemple, ils aient conçu l’idée d’instituer une religion nouvelle, dans laquelle le Prêtre aurait le première place en même temps que les honneurs et les bénéfices du sacerdoce. C’est donc de cette époque qu’il faut dater la nouvelle période religieuse des Juifs, l’origine du Judaïsme, venant renverser le premier culte, la vraie religion, pour lui en substituer une « qui n’est pas religieuse ».
    Suite : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/delisraelismeaujudaisme.html

  2. Macron est un traite et un fou dangereux qui détruit l’économie française en appliquant le prix européen basé sur les centrales à charbon pour favoriser l’Allemagne
    tout est dit dans cette phrase, maintenant ,il faudrait agir trés vite et quitter le marché européen de l’énergie , ça urge…………………..!!

  3. Je suis aussi très optimiste maintenant. Oh, bien sûr, ça va tanguer, la tempête arrive, il va falloir s’accrocher. Mais n’vons-nous pas attendu, voire espérer ce moment-là ? Eh bien, le voici. Alors courage à toutes et à tous ! Gardons le cap, gardons nos valeurs, » quoi qu’il en coûte ».

Laisser un commentaire