[MàJ] Les quatre principes des « journaleux » : barbouzerie, hypocrisie, opportunisme et félonie.

Il est à noter en avril 2022, la dissolution du corps diplomatique français par la macronie. Voir l’article : La suppression du corps diplomatique actée, l’opposition proteste. Ne manquez pas la vidéo de 4mn29 en fin d’article. On ne s’étonnera pas de la guerre déclarée contre les médias « citoyens » non financés et non alignés, qui apportent une autre opinion face à la propagande gouvernementale. « Liberté d’expression » ! Oui, à l’expresse condition qu’elle soit raccord avec les directives du gouverne-ment et « le ministère de la vérité orwellien » pour façonner l’opinion publique. On ne mord pas la main qui vous nourrit.

Source img/Ahmed Bensaada

Par DJERRAD AMAR

Ces « journaleux » existent en effet dans tous les pays. Selon leur degré d’allégeance et de l’«aide» reçue, un ou plusieurs de ces principes les caractérisent. « Celui qui finance votre poche prend les décisions pour vous. » (T. Gatabazi)

Les citoyens du monde ont le choix entre la presse (écrite, télévision ou radio) dites « mainstream » qui reflète la pensée et la politique de la doxa dominante en l’imposant à un grand nombre de personnes, une presse dites « libre » mais financée par des groupes d’intérêts et une presse dites « Alternatives » qui cherche à être la plus fiable possible sans influence idéologique ou financière.

Notre propos, ici, concerne un média algérien que certains milieux, internes et externes, tentent d’en faire un exemple de presse ‘libre’ et ‘alternative’ victime d’une injustice d’un « pouvoir autoritaire ». Il s’agit de « Radio M » qui émet déjà depuis quelques années sans que le « pouvoir » n’y prête une attention particulière. Il y a cependant des limites.

Voyons cela:

Pour El Kadi Ihsan d’Algérie dans son émission Radio M du 16 mars 2021, le Dr Bensaada, résidant au Canada, serait un « barbouze » c’est-à-dire un agent secret, non officiel, des services algériens, chargé des coups bas ! Comment qualifie-t-on celui qui fait partie de cette faune chargée par la ruse, comme à Troie, de déverser sur la ‘flore’ « hirakiste » la toxine « printaniste » pour semer le chaos et la désolation dans son pays ? De quel côté active l’un et l’autre ? Qui est patriote et qui est félon ?

 On le saura à travers, les faits et gestes de chacun.

Le docteur en physique, écrivain, essayiste, professeur et pédagogue émérite ou bien le journaliste et animateur d’une Radio baptisée « M » (sans autre précision), certains spéculent sur « Mystère, Maroc, Makhzen, Manipulation voire M…de). Une Radio qui n’invite que les siens c’est-à-dire les anti – tout ce qui se fait en Algérie ?

Radio M, selon l’article documenté de A Bensaada, est financée par Canal France International qui dépend du Quai d’Orsay. Une radio où exerce Drareni la mascotte de RSF. Ce n’est pas un hasard si le 1er organisme qui l’a défendu (tout comme Drareni avant) est reporter sans frontière RSF – financé aussi par des organismes étrangers en particulier américains et sionistes – dont le fondateur n’est autre que Robert Ménard, Pied noir, maire de Béziers, un fervent partisan de l’Algérie française auteur du livre « Vive l’Algérie française ».

Nous aurions aimé que ses ‘’soutiens’’ nous disent les raisons pour lesquelles il a été interpellé (ou arrêté) au lieu de faire diversion sur des futilités en jouant sur les sentiments et les faux principes.

Sa radio M n’a rien à voir avec la liberté d’expression ! Elle n’exprime que ce que les milieux hostiles à l’Algérie lui dictent ! Le but : semer la confusion et le désordre après l’échec du « hirak » bis frelaté et dévié par ces mêmes milieux appuyés par les islamistes de Rachad et les pseudos gauchistes ! Cette radio n’est donc que le porte-voix de ceux qui la financent c’est à dire le Quai d’Orsay par le biais de Canal France International ! On ne finance pas gratuitement. Il y a toujours des fourbes disposés à monnayer leurs perfidies tout en se déclarant « patriote ». « L’argent qu’on possède est celui de la liberté ; celui qu’on pourchasse est celui de la servitude ». (Jean-Jacques Rousseau)

Les lois américaines désignent ce genre – la presse américaine et ONG que financent des étrangers – par « Agents étrangers » ; passibles de lourdes peines !

Puisque certains de nos « éclairés » se disant journalistes (ou ex journalistes) qui activent depuis l’étranger surtout, certains politicards de pacotilles et autres prédateurs opportunistes, sont prompt à dégainer hypocritement et à pic pour charger le « pouvoir » et les services de sécurité, soutenir leur « amis » et leur « Radio » au nom de la liberté d’expression (Ils l’ont fait dès les 1ère minutes sans même attendre les explications officielles)….que pensent-ils de ces informations : du journal ‘‘France-Soir’’ menacé de suspension après la décision de la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) de ne pas lui renouveler le statut de site d’information politique et générale ; de la censure de « Russia Today France » et de « Sputnik France » ?   

Nos défenseurs de la liberté d’expression ont eux aussi le droit et la liberté de dénoncer et de condamner le « pouvoir français » en lui « exigeant » d’arrêter ses provocations et d’annuler ses décisions incompatibles avec la liberté de penser ! Une certaine presse et certains milieux français (y compris au sein du pouvoir), certaines « ONG », ne cessent de le faire contre le « pouvoir algérien », les services de sécurité et la justice !!

Ah ! Ils ne pourront pas ! Ils n’oseront jamais ! Ils craignent quoi ? Nous avons une notre petite idée ! La « liberté d’expression » de ces bougres-là est celle consiste à offenser, dénigrer, manipuler et  mentir sur leur pays, ses institutions et ses gouvernants, mais elle s’arrête là où commence le financement étranger qui les entretiens, bien-sûr !

Voici l’article du Dr A. Bensaada (publié sur son blog le mois d’avril 2021 qui redevient d’actualité). Il donne plus d’éclairage sur cette « Radio M » qui fonctionne – par défi aux lois algériennes – sans agrément en Algérie !

A. Djerrad

Pour comprendre lire l’article d’Ahmed Bensaada  » Hirak : la barbouzerie de Radio M« 

Interview Romain Nadal – Porte-parole du Quai d’Orsay (En 2016)

Interview du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Romain Nadal, pour le #4MParis par les élèves de l’EFJ (École du nouveau journalisme http://www.efj.fr/ ). Rencontres 4M Paris 2016 – 200 acteurs des médias en ligne de 38 pays réunis à Paris les 20 & 21 avril 2016. En savoir plus : http://www.cfi.fr/fr/actualites/renco…

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Laisser un commentaire