Les narratifs s’épuisent

Par H16

Il règne une étrange ambiance dans la presse, les médias officiels et les nombreux « fact-checkers » plus ou moins autoproclamés : petit-à-petit, il apparaît qu’on doive donner un peu de crédit aux thèses farfelues (évidemment farfelues) des complotistes, ces petits rongeurs agaçants, qui sentent le dessous de bras et suintent la haine d’extrême-droite voire le populisme rance et facile.

Bien évidemment, ces médias officiels ne peuvent ni l’admettre ni, à plus forte raison, expliquer où, quand et combien ils se sont trompés. Mais les faits s’accumulent, les opinions changent et l’audience de ces médias, qui s’étiole de plus en plus, indique nettement une perte de crédibilité à chaque clou supplémentaire de réalité planté dans le cercueil de leur propagande, enfin, disons « narratif » puisque c’est le mot à la mode à présent pour désigner les collages de témoignages, de photos, de vidéos, de factoïdes plus ou moins exacts, les opinions et les discours assemblés pour obtenir l’apparence d’un raisonnement en lieu et place d’une série d’arguments solides et étayés.

Par exemple, on pourrait prendre appui sur la façon dont furent présentés les événements entourant la fusillade de Kenosha : les médias occidentaux (américains en premier, mais les francophones n’ont pas été en reste) n’ont pas hésité à présenter l’adolescent comme un extrémiste tueur de Noirs. Le procès, que ces mêmes médias auront consciencieusement rapportés de travers puis sous-médiatisé à mesure que le cas du procureur s’effritait, aura montré que Kyle Rittenhouse n’était finalement ni extrémiste, ni tueur de Noirs, et qu’il avait bien agi, en dernier recours, par légitime défense et de façon proportionnée.

Ce narratif n’a pas survécu.

Par exemple, on pourrait évoquer la collusion entre Trump et les Russes dont ces mêmes médias nous ont copieusement barbouillé leurs unes pendant les quatre années de présidence Trump : à mesure que l’enquête Durham avance, il apparaît que cette collusion a été montée de toute pièce par les Démocrates, ce qui entraîne des poursuites d’individus progressivement plus proches du clan Clinton.

Là encore, le narratif de Trump pactisant avec les Russes n’a pas survécu.

Par exemple, on devrait reparler du fameux ordinateur portable de Hunter Biden (le fils de l’actuel président américain) qui, pendant longtemps, n’a tout simplement pas existé et dont les médias officiels ont refusé de parler, et dont ils continuent d’ignorer le contenu, pourtant parfaitement apte à nécessiter l’ouverture d’un procès. Les éléments de preuves qu’il contient montrent l’implication de Hunter Biden dans plusieurs crimes, et établissent assez clairement un haut degré de corruption de la famille Biden avec la Chine.

Mais là encore, plus personne n’est dupe et le narratif du « Circulez, il n’y a rien à voir » n’a pas tenu.

Par exemple, il faudrait revenir un peu sur les scientifiques et les journalistes qui, dès avril 2020, établissaient que la thèse d’un coronavirus échappé du laboratoire P4 de Wuhan était effectivement solide et probablement l’explication la plus raisonnable sur les gains de fonction observés. Il faudrait revenir sur le narratif officiel qui impliquait du pangolin, de la chauve-souris et d’amusantes combinaisons de pas-de-chance et d’imprudences hardies pour expliquer l’apparition à la fois de ce virus à cet endroit, et de ses étonnantes caractéristiques génétiques. Malheureusement, le gain de fonction ne fait plus guère de doute que dans ces médias officiels (qui passent pour des clowns une fois de plus). Il n’y aura jamais de rétropédalage officiel de leur part, mais on peut parier, dans quelques mois, quelques années, à un petit entrefilet pudique accréditant enfin les thèses les plus probables.

De toute façon, ce narratif non plus n’est plus crédible.

Plus proche de nous, faudra-t-il revenir sur les cris d’orfraie et le déni courroucé de tous les fact-checkers à la petite semaine lorsqu’on évoquait les « camps Covid » dont on trouvait pourtant le provisionnement dans certaines lois républicaines, voire des plans ou des débuts de chantiers dans certains pays (en Australie notamment) et ce, dès l’été 2020 ? Il serait cruel (mais probablement nécessaire) de jeter à la face de ces sachants agaçants les coupures de presse, les photos et les reportages vidéos effectués dernièrement depuis l’un des camps australien. Cela n’existait pas, cela n’était même pas en construction ni en projet, et c’était impossible dans des démocraties bien comme il faut et cependant, pouf, ils ouvraient en Avril dernier et maintenant, on y est.

Le narratif de dénégation n’aura, là encore, pas survécu à la triste réalité. Les complotistes avaient encore une fois raison.

Il serait bon de revenir sur ces médecins de plateau, eux aussi garants du narratif officiel, qui nous expliquaient au début de l’année 2020, que le virus ne muterait pas (au contraire d’un certain médecin marseillais dont le verbe haut ne lui a valu que des enquiquinements depuis). Après des douzaines de mutations, plusieurs souches décrétées « d’intérêt » par l’OMS, et l’usage créatif de lettres grecques pour les nommer, là encore, ce narratif se retrouvait épuisé.

Du reste, on nous annonçait avec force arguments que les vaccins seraient efficaces contre ces variants. Ce narratif s’est, depuis, cogné durement à la réalité et vient en collision frontale avec l’autre narratif, qui explique que pour être protégé, il faut pourtant une troisième puis une quatrième dose (bientôt une cinquième les petits gourmands ?) et avec des adaptations à la clé dont on se demande à quoi elles servent puisqu’on vous le rappelle, ces potions magiques sont efficaces contre les variants qui devaient ne pas exister.

Il faudra passer rapidement sur le narratif qui voulait que ces révolutions technologiques miraculeuses protégeaient aussi contre la diffusion du virus. Plus personne n’y croit, et pour cause : c’est complètement faux (mais là encore, cela ne peut être mis au crédit des complotistes qui ont, par définition, tort).

Ce serait méchant d’évoquer les narratifs rigolos qui entendent assurer de la sécurité des données médicales collectées tant lors des essais qu’avec les passeports sanitaires mis en place un peu partout à grands renforts de propagande : comme tout ce qui est mené par des États et des administrations corrompues, il fallait s’attendre à des fuites, des ventes de données, des gabegies, des détournements. Rien d’inhabituel. Seuls les plus naïfs croient encore à ces narratifs là.

La réalité pique. Elle fait bien mal aux yeux et elle n’a pas fini de le faire : on nous a baratiné depuis des années et tous les médias officiels, les politiciens et les fact-checkers de réseaux sociaux et autres nous ont, constamment, menti, mené en bateau, pipeauté et joué du flutiau. Certains d’entre eux croyaient réellement aux fadaises et aux châteaux qu’ils construisaient en Espagne avec dévouement. Mais ce n’est pas le cas de la plupart qui ont volontairement occulté faits et hypothèses, amalgamé ces dernières avec extrémisme (généralement de droite), démarches anti-scientifique et autres fêlés facilement démontables en public, le tout pour pousser leur petit agenda malsain.

Et de la même façon dont on nous promettait deux semaines avant un retour à la normale, on nous a aussi promis deux injections et puis c’était bon. Las, il n’en fut rien, mais là encore, les sales petits complotistes ne furent pas surpris. On nous serinait que les réanimations étaient pleines, que l’hôpital était sur le point de s’effondrer et… il le fit, mais à cause des politiques mises en place pour justement « lutter » contre l’épidémie. Le narratif, là encore, a explosé ces jours derniers avec les chiffres exacts sur l’impact hospitalier de la terrible pandémie.

Oh, zut, ce narratif, éparpillé façon puzzle, ne pourra plus servir pour enfermer les gens de force. Tout comme ne peut plus servir le narratif du « pass sanitaire » qui protège les honnêtes citoyens : les rapports, les enquêtes et les études s’accumulent qui montrent qu’il n’en est rien (mais là encore, le bon sens pardon les complotistes, bien que l’ayant dit, ont encore tort donc oubliez les).

À présent, c’est l’omicron qui est le support des narratifs encore en jeu : quelle crédibilité peuvent encore avoir les organes de presse, les télévisions, les hommes- et les femmes-troncs qui pavanent de plateau en plateau pour nous pousser leurs historiettes ? Comment peut-on encore croire ceux qui tentent de faire passer ce qui n’est plus guère qu’un méchant rhume pour un nouvel ébola ?

Leur mission est-elle réellement d’informer ou ne constitue-t-elle pas plutôt un moyen de détourner l’attention des citoyens de la mise en pièce systématique de leurs droits fondamentaux, de la dissolution des démocratie dans l’acide de la peur créée de toute pièce ? La presse, qui devait jouer le rôle de contre-pouvoir, est maintenant totalement inféodée aux politiciens et n’entend plus faire son travail. Dès que l’un des leurs sort du rang, les anathèmes pleuvent, à commencer par celui de complotiste.

Heureusement, l’homme de la rue y croit de moins en moins. La peur ne peut pas s’entretenir alors que l’habitude s’installe et qu’on force les individus à l’adaptation : à la longue, ils se sont adaptés et habitués, et n’ont plus peur. Comme une drogue, il faut des doses de peur et de propagande de plus en plus fortes, ce qui finit inévitablement par se voir.

Dans le grotesque, les narratifs s’épuisent tous.

H16

Voir aussi :

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

22 commentaires

  • soubiemyriam

    Les medias, tous, valident tout ce qui a été dit dans l’article. Ils présentent depuis le début une vision binaire coincée entre le narratif officiel de l’état et celui distillé par les médecins style raoult peronne montagnier.

    Parce que quelque soit ce narratif, ça les arranges. Dans les deux il y a ce dangereux virus !

    Ils s’adaptent sans jamais laisser filtrer la vérité. La vérité ils la suicident. Ils l’internent. Mais pour donner un peu de crédibilité aux raisonnement binaire, ils tapent un peu sur les doigts des uns ayant un discours apte à faire participer les « complotistes » d’une manière ou d’une autre.

    Pour les vaccins ça reste plus compliqué pour eux, je pencherai pour la théorie qu’ils aient mal calculé les effets à court terme et ne savent plus comment gérer l’afflux de témoignage. C’est pour ça qu’ils la rendent obligatoire, ça ça se voit.

  • C’est bon de lire et relire que les « complotistes » avaient raison. Mais chuuuutttt, faut pas le dire !
    Il n’y pourtant pas besoin d’utiliser tous ses neurones pour les voir venir, avec leurs gros sabots…

  • CryptoKrom

    Prenez un eolienne,
    enduisez la de « fumier » vociféré par les Démoncrates…
    propageant les « puantes odeurs » des propos tenus par les gouvernants diaboliques…

    Et voila, vous avez un Merdia !
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Mario

    « …qui sentent le dessous de bras et suintent la haine d’extrême-droite voire le populisme rance et facile…»

    Merde, je suis allé sentir le beurre et ils ont raison, ça sent le rance !
    Pour confirmer, j’ai levé mon bras pour sentir et il s’est bloqué à l’horizontale, dans un salut nazi magistrale !

    Si c’est pas une preuve ça !!!

    Je m’agenouille devant autant de clairvoyance.
    Je me ferai vacciné, et même que je vais le prendre en intraveineuse pour dormir avec dans mes bras et remplacer ma peluche préférée.

    Je serai 100% docile, mes pantalons baissés, à genoux, le postérieur badigeonné de lubrifiant.

    https://www.mon-oeil-creations.fr/wp-content/uploads/BN15.-Humour-Controle-De-Sante-.jpg

  • Il faut arrêter cette folie de vouloir tester tout le monde !
    Cela n’a pas de sens et je vous explique pourquoi.

    Les tests actuelles n’ont aucune fiabilité et cela à été confirmé par 3 jugements !

    le premier déjà l’année dernière au Portugal
    le deuxième cette année en Autriche
    le troisième cette année en Allemagne.

    Il y avant tout une pandémie de test RT-PCR de Christian Drosten !

    Laissons les médecins prescrire, ce que le gouvernement leur a interdit, ceci est criminel oui criminel !!!

    Pire encore la validation des vrais tests, qui fonctionnent, sont boycotté par des gens corrompus !

    En France, des TROD (tests rapides) et les tests salivaires rapides tels qu’Easycov®, disponibles et fiables rapidement, ont reçu des refus anormaux d’homologation. Il convient enfin de rappeler qu’un test PCR détecte du matériel qui ne prédit en rien qu’il appartienne à un virus vivant.

    Il ne faut pas tester, tester et tester mais soigner, soigner et soigner !!!

    Les injections expérimentales des produits toxico-génétiques sont un vrai fiasco mais ses criminels insistent , ils ont commande pour 10 injections par habitant en France !!!!! Dix injections hors les 3 premiers ont crée une avalanche des effets secondaires graves voir mortelles …

    Comment arrêter cette machine infernale ? Alerter, Alerter, Alerter, manifester, manifester, manifester, faire des procès …. c’est ce que le fais !!!

    • Demeter

      Le RT-PCR etant une methode par amplification génique, on pourra toujours virer positif a 100% des cas par simplement une contamination naturelle meme infime de l’ecou*villon, il suiffira juste d’amplifier assez pour choper ce seul petit virus… Et quand on sait comment sont fabriqués ces tests PCR, et surtout par qui… On s’etonne meme que 100% ds gens soient pas positifs, enfin on sait un peu, car ca foutrait le doute quand meme….

      Le teste antigenique lui, est par sa conception bien plus fiable, il faut la présence d’une quantité notable d’antigene dans le prelevement pour faire basculer de négatif a positif, mais cela a son revert: les delais entre contamination et possibilité de detection positive de l’antigene sont plus longs, ou certains vrais positifs recents ne sont pas détéctés comme positifs, contrairement au PCR ou au contraire beaucoup de négatifs se retrouvent positifs, et souvent avec blessure de la barriere hemato encephalique par des preleveurs qui croient que plus ils en ont une longue, pardon, plus ils te l' »enfoncent profond (dans le naseau), meilleur le test sera… d »ja pu constater plusieurs cas d’hemoragie occulaires suite a des PCR, confirmes par IRM…

      Et concernant les tests, rappelons une chose qui va encore un peu plus enfoncer le clou des vaxxinés: ce sont les vaxxinés qui se depistent le moins (autotests ou PCR ou antigeniques par un pro) comùparés aux non vaxxinés, alors que les vaxxinés ont la gratuité des tests sans limitation de quantité, et qu’on fait payer ces memes tests aux non vaxxinés… CQFD, le danger vient bien des vaxxinés!!!!!

  • seb

    ha la la… la presse, les médias…
    Souvent désigné comme « 4em pouvoir »…(contre l’exécutif, le législatif et judiciaire) est maintenant tellement subventionné par ceux qu’ils devaient « combattre » qu’ils en sont devenu leur outil de propagande…
    Pas étonnant qu’internet et les « forum » ont délaissé ce moyen pour obtenir de l’information plus « véritable ».
    Et encore, beaucoup de forum sont « caviardé »…

    • vincentv

      >Et encore, beaucoup de forum sont « caviardé »…

      *Tous* les forums sont caviardés. Ils ont des robots qui parcourent les listes et les alertent, il suffit d’une poignée de personnes pour contrôler des centaines de sites.

      Je me souviens d’avoir digressé sur la bio dans un forum d’administrateurs systèmes de reddit, j’ai eu deux/trois troll de la chimie sur le dos avec plusieurs études qui montrent que les produits chimiques sont très bons pour la santé, -10 points de karma, +15 pour eux.

      Sur un autre sub, un dimanche matin à 8 heures, quelqu’un fait un commentaire pas flatteur sur une certaine société secrète qu’il vaut mieux ne pas nommer. Boum! -10 points dans les minutes qui ont
      suivi (les votes négatifs peuvent s’accumuler parce des gens n’apprécient pas le message, mais pas en quelques minutes un dimanche matin). Le post est enterré, il n’apparaît plus dans les listes, score trop bas.

      Faut-il parler d’un certain parti communiste d’un grand pays asiatique? oui, mais en bien, sinon ton karma va en prendre un coup. Anecdote : un de leur shills s’est un jour stupidement vanté d’avoir 900 000 points de karma; la plupart des messages du mec étaient monosyllabiques (oui, non, ha!) mais avec des scores délirants (+90, +100…). J’ai répondu que j’étais impressionné, on est à plusieurs magnitudes au-dessus de ceux de la chimie, qui tournent vers 50 000, plutôt. Je retourne sur le sub le lendemain pour voir ce qu’il répond : _tout_ l’historique du gars supprimé :-)

      Avec LaRem et le covid, on a atteint des sommets inégalés, ils ont certainement engagé plusieurs équipes. J’ai abondonné l’idée de poster autre chose que des commentaires techniques.

  • Marsi

    J’ai des proches vaccinés à qui je fait part de mes convictions et leur montre les Grosseuh Zincohérences et mensonges des médias. Je le fais encore, même si à ce stade, il faut de la merde dans les yeux pour trouver que tout est règlo. Juste parce que ce sont des proches et que ça me touche forcément. Eh bien je peux vous dire que ça devient une histoire de religion et de croyance. Ils ont la foi dans la bienveillance du gouvernement et entendent sans vraiment intégrer ce que je leur dis. Pour eux il est hors de question que le virus ait été créé, que les tests PCR se trompent à ce point, que le « vaccin » soit si mauvais,… Alors imaginer que derrière tout cela se trame un gouvernement mondial… mais quel déliiiiirrreuh! Et si je leur disait qu’en plus se trame encore au dessus un gigantesque combat dans le monde invisible et que nous arrivons dans l’Apocalypse… AU SECOURS: VITE VENEZ M’INTERNEZ! J’hallucine grave dans mon cerveau! Pourtant de mon point de vue, c’est moi qui crois halluciner quand je regarde ce qui se passe en ce moment…

    • Mario

      Bonjour …

      Vous faites bien de ne pas en rajouter.
      On peut penser que la délation contre les non-vacciné complotiste pourrait être à l’ordre du jour un bon matin, et vos proches pourraient penser que ce serait une bonne chose que le gouvernement vous ‘guérissent’, comme ils l’ont fait avec la covid pour eux ?

      Personnellement, je n’en parle plus sauf si mon interlocuteur le fait.

      Mon argument majeur en ce moment est:

      « depuis quand les dirigeants s’intéressent à votre santé, et en plus vous menace de vous guérir de force ? »

      Alloooooo !!!

      On ne peut expliquer la lumière à un aveugle !!!

      • Marsi

        Les dirigeants ne s’intéressent absolument pas à la personne mais à la santé du bétail, car il doit être beau et fort pour être rentable économiquement. S’il est content par surcroît, c’est un plus. Parfois le bétail rechigne à prendre ses médicaments pour être en forme, mais c’est un caprice courant. Mon chien par exemple refuse d’avaler ses pillules pour soigner ses abcès dentaires. Quel idiot! Il souffre inutilement par son refus d’écouter son maître ! Enfin heureusement il suffit de dissimuler le médicament dans une boulette de fromage et il l’avale tout content! Pour faire passer le vaccin c’est le même principe avec une boulette de petites libertés. Il n’y a pas que les chiens qui sont c#ns!

        • ConscienceU12

          Pour ton chien tu pourrais aussi utiliser de l’Argent Colloïdal dans une seringue pour lui mettre plus facilement dans la bouche ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

          Mon chat avait une infection buccale avec ulcères même sur la langue, une vraie catastrophe, la véto le disait même condamné puisque pour lui il avait le covid du chat (rien à voir avec le notre), avec en plus de la tisane d’artemisia et bien là il est totalement remis (bouche nickelle https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif)

          – Par contre y’a un effet secondaire la veto lui ne s’en ait toujours pas remise ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif lol

  • @ Tu m’as fait rire, Marsi. Ce que tu racontes si bien est tout à fait exact. Il y une limite que j’évite de franchir selon les personnes à qui je m’adresse.

    @ Oui Mario, il faut aussi veiller à cela: la délation. Sans trop attendre le dernier moment. Mais quand on l’a trop ouverte comme moi dans mon village, euh… c’est peut-être un peu tard. Aussi j’envisage de disparaître dès que le vent commencera à sentir mauvais. Faute de rejoindre une communauté de Résistants…

  • ConscienceU12

    H16, t’aurais pu y rajouter le narratif foireux du Capitole ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
    https://lesdeqodeurs.fr/le-false-flag-du-6-janvier-2021/
    Par la suite il a même été avéré que des agents du FBI ont participé au bousin parmi les antifadas ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

Laisser un commentaire