L’UKRAINE SE VOIT PRÉDIRE UN RETOUR AU MOYEN ÂGE

Depuis le début de la guerre en 2014, ce pays ne cesse de péricliter.

Par Christelle Néant pour Donbass-Insider

Une crise de plus et l’Ukraine retournera au Moyen Âge, a déclaré l’analyste politique Rouslan Bortnik sur l’antenne de la Première chaîne cosaque.

L’expert a critiqué les affirmations des autorités de Kiev selon lesquelles l’Ukraine est devenue une « superpuissance agraire ». Il a expliqué que le pays est entièrement dépendant des technologies importées.

« Dans chaque produit ukrainien, il y a de 20 à 70 % de composants étrangers. Dans chaque kilogramme de céréales, dans un litre d’huile, dans une tonne de pois ou de viande, il y a de 20 à 70 % de technologies, de produits chimiques, de semences, de médicaments, et d’agents de croissance étrangers », a-t-il déclaré.

Bortnik a souligné que seuls des équipements étrangers sont utilisés sur les champs ukrainiens, sans parler de la dépendance à l’égard de l’énergie étrangère.

« Chaque produit agricole ukrainien standard comporte 90 % de technologie étrangère et 90 % de moyens de production étrangers », a-t-il poursuivi.

L’expert a expliqué que l’Ukraine est entièrement dépendante des importations et n’a « rien à se mettre sous la dent ».

« Si une crise survient et que nous perdons l’accès à ces technologies, nous [l’Ukraine – NDLR] serons de retour au Moyen Âge », a-t-il averti.

Selon Bortnik, l’Ukraine travaille aujourd’hui au développement des pays occidentaux alors qu’elle s’est appauvrie. Il a rappelé qu’à l’époque soviétique, le secteur de la construction de machines était soutenu par tous les moyens possibles, car il était d’une importance capitale pour l’indépendance agricole et la sécurité alimentaire.

« Aujourd’hui, lorsqu’on a un kilo de blé ou de viande, on obtient une petite part du bénéfice et on l’envoie à l’Ouest. Là, il est transformé en farine, pâtes, pain, jambon, conserves et est vendu avec une grande valeur ajoutée », a-t-il expliqué.

L’expert a souligné que l’Ukraine achète des produits de haute technologie à l’Ouest, ce qui permet d’y créer des emplois et de stimuler le développement de la science.

Les politiciens et les experts ukrainiens ont souligné à plusieurs reprises la situation critique de l’économie. Par exemple, l’ancienne Premier-ministre et leader de Batkichtchina, Ioulia Tymochenko, a déclaré que le comportement des autorités actuelles est la cause d’un « effondrement complet ». En outre, elle a critiqué le gouvernement au sujet de la loi sur le marché foncier, qui, selon elle, menace l’État d’une « famine de type africaine » à l’avenir.

À son tour, un député du parti d’opposition Plate-forme pour la vie, Vadim Rabinovitch, a qualifié les programmes de prêts du FMI en Ukraine de capitulation, tandis que son collègue de parti, Viktor Medvedtchouk, y a vu un mouvement vers l’effondrement économique et social. Dans le même temps, les économistes Maxime Orychtchak et Sergueï Foursa ont prédit le « pire » scénario sous la forme d’un effondrement du taux de change de la hryvnia et même d’un défaut de paiement en cas d’arrêt de la coopération avec le Fonds Monétaire International.

Source : RIA Novosti
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider

Complément publié par News-front-info

Des Ukrainiens vendent des organes à de riches étrangers

La Bulgarie a révélé un stratagème de vente d’organes de migrants ukrainiens à de riches étrangers. Ce n’est pas la première fois que les citoyens du pays se retrouvent au centre de scandales avec de la transplantation au noir, écrit l’édition en ligne « Strana.ua ». 

4 commentaires

Laisser un commentaire