POUR QUE VIVE LE GUINGOIS !

Communiqué du 31 mai 2021

Illustration

Le Guingois, café associatif et lieu culturel à Marcillac-Vallon, existe depuis 10 ans dans une grande maison louée, place de l’Église. Aujourd’hui ce lieu est lourdement menacé. La propriétaire a décidé de le mettre en vente, et si l’association La Graine (qui chapeaute le Guingois) est décidée à racheter les lieux, elle fait face d’une part au maire qui réfléchit à préempter pour en faire des logements, et d’autre part à des investisseurs de la bourgeoisie ruthénoise qui sont prêts à sortir le carnet de chèques pour s’accaparer cette maison comme d’autres bâtiments du centre du village.

La Graine a vu le jour au printemps 2011. Elle est née de la volonté de membres fondateurs, issus du canton et du village de Marcillac, désireux d’amener au public du Vallon une offre culturelle et sociale dans un cadre ouvert et proche de la population. Depuis des années, le Guingois sert aussi de lieu de réunion pour de nombreuses associations et collectifs qui ont une audience régionale et nationale. Il participe ainsi pleinement à la vitalité du Vallon. Nombre de conférenciers, de cinéastes, d’artistes, de peintres, de musiciens sont venus y exposer leurs talents.

Cet endroit est un maillon crucial de la dynamique culturelle de notre territoire et du centre-ville de Marcillac. Cette effervescence du Vallon est un tout, un échange permanent entre diverses structures et personnes qui concourent aujourd’hui à faire de notre canton un lieu convivial et attirant, et non une cité dortoir comme certains villages qui nous entourent. Pensons à Vallon de Cultures qui abonde en ce sens : « sans les alternatifs il n’y aurait pas la même vivacité 1 ». En effet, il s’agit de défendre une alternative évidente, celle d’un espace de rencontres intergénérationnelles, accueillant et convivial, et en ce sens indispensable dans la vie de Marcillac.Pour s’en convaincre le reportage de France 3 sur le Guingois est très parlant : « Le Guingois Journal France 3 Quercy-Rouergue » 2.

Aujourd’hui, nous questionnons le rôle de la nouvelle municipalité et de son maire qui concomitamment à l’annonce de la fin du bail, créent des difficultés à notre lieu. Depuis l’arrivée de cette nouvelle équipe municipale, il nous est refusé l’usage de la terrasse, pourtant légalement encadré et ce malgré la proposition de paiement d’un loyer. Cette petite portion de la voie publique est utilisée depuis 10 ans avec l’accord tacite des deux précédentes équipes municipales, et elle est le cœur même des fameux repas du dimanche de notre association. Ne pas en autoriser l’usage, c’est assumer, de la part des élu.es, de condamner les activités d’un lieu culturel majeur du département et du Vallon. Monsieur le Maire n’oublie-t-il pas un peu vite qu’il est le représentant de toutes les habitant.e.s de Marcillac lorsqu’il déclare « qu’au vu de son électorat », il ne peut se permettre de ré-autoriser l’usage de la terrasse ?

« Ils ont voulu nous enterrer, ils ne savaient pas que nous étions des graines »

Nous nous questionnons également sur le lien entre le non renouvellement du bail, la vente de la maison et l’élection de la nouvelle municipalité. Y aurait-il eu des pressions, ou est-ce un pur hasard ?

Pourtant, une mairie ne se doit-elle pas de sauvegarder et d’aider toutes les associations de la commune ? Ne se doit-elle pas d’avoir un rôle de médiateur afin de trouver des solutions respectueuses de toutes et tous ?

Au lieu de quoi, plutôt que de soutenir le maintien de ce lieu associatif et culturel, le maire assume préférer construire des appartements, visite nos locaux et laisse planer le doute sur une éventuelle préemption de la mairie.

Ainsi, nous demandons au Maire de nous soutenir auprès de Mme la propriétaire, afin que nous puissions racheter ce lieu en toute sérénité, et que l’on puisse à nouveau utiliser la terrasse pour vivre en toute convivialité. Si nécessaire, nous demandons à la mairie de préempter afin de nous remettre à disposition le bâtiment que nous pouvons acheter, car nous disposons de la somme demandée par Mme la propriétaire.

Nous questionnons les potentiels acheteurs, eux-mêmes artiste-peintre ou galeriste : ne connaissent-ils pas la valeur des rares lieux qui sont dédiées aux expositions ? N’ont-ils aucun respect pour leurs consœurs et confrères ? Est-ce la loi du plus fort économiquement qui doit primer dans le milieu culturel ? Assument-ils de détruire 10 années d’effervescence autour de ce lieu inter-associatif dont la renommée dépasse Marcillac-Vallon ?

Mme Dorothée Carpentier et Vincent Cunillère sont sur le point de signer un compromis de vente dont la conséquence est de nous déloger. Ils s’intéresseraient aussi à 7 autres bâtiments au centre bourg, un projet de grande ampleur qui redessinerait le village sans que les villageois et les villageoises n’en soient informées. Le Guingois fait donc face à un très classique processus d’embourgeoisement ou de « gentrification », avec un lieu alternatif et populaire qui serait fermé au profit d’une opération immobilière menée par des membres de la bourgeoisie culturelle et économique de Rodez. La mairie et Monsieur le Maire étaient-ils au courant de ce projet délétère sans rien nous en dire depuis des mois ?

C’est pourquoi nous tenons à faire savoir publiquement notre volonté de s’opposer à ce processus, et de poursuivre notre aventure associative. Aujourd’hui, l’équipe du Guingois est fermement décidée à racheter ce lieu, et nous mettrons tout en œuvre pour nous opposer à un tel marché de dupe quant à l’avenir de ce lieu et de la vitalité associative du Vallon.

Nous faisons appel à toutes et tous pour nous soutenir dans cette démarche.

Marcillac-Vallon a besoin d’un Guingois, et nous l’aurons !

Vous pouvez nous soutenir financièrement de trois façons :

*sur le site d’Hello Asso, et ainsi découvrir sur ce site ce magnifique endroit :

https://www.helloasso.com/associations/le-guingois/collectes/le-guingois-est-a-vendre

*En envoyant vos chèques à l’Association La Graine – Le Guingois 15 rue Corneboriol, Place de l’église 12330 Marcillac-Vallon.

*En nous prêtant de l’argent (par chèque). Contactez-nous sur leguingois@gmail.com pour voir les modalités.

N.B : Le Guingois est une heureuse idée matérialisée émanant d’un réseau de bonnes volontés. S’il nous faut quitter les lieux – cela sera sous la contrainte et forcé.es. En ce cas nous ferons le nécessaire pour que l’aventure commune continue ailleurs. Dans un tel cas, nous reviendrions alors vers vous afin d’avoir confirmation de votre soutien, vous laissant la possibilité d’un remboursement du don.

Signataires :

  • L’ équipe du Guingois (contact : leguingois@gmail.com)
  • Les Jeudis en Questions ?
  • L’Empaillé
  • Lusine
  • Les Ateliers du Geste
  • Le Collectif du Vallon d’Information sur les objets connectés et Champs ElectroMagnétiques
  • La Confédération Paysanne de l’ Aveyron
  • Syndicat Solidaires 12 – Aveyron
  • Syndicat Solidaires 31 – Haute Garonne
  • Fédération construction de la Confédération Nationale du Travail.
  • Union Communiste Libertaire de l’Aveyron
  • La France Insoumise (LFI) Aveyron
  • Europe Écologie Les Verts (EELV) Aveyron
  • Réseau des cafés et cantines associatifs- France
  • Association Le Lieu-Dit, café associatif à Saint-Affrique
  • Les Hauts-Parleurs, café associatif à Villefranche de Rouergue
  • La Barbouille, café associatif de Millau
  • L’Arrosoir, café associatif à Figeac
  • La Grangette, café associatif et gîte low tech- Ariège
  • Collectif Pieg Paris – Programmateurs de concerts dans différentes salles parisiennes
  • Orval Cosmique Normandie – Collectif de programmation d’événement musical en Normandie
  • Cyberrance Romainville – Lieux, association culturelle qui organise divers événements artistiques et musicaux
  • L’Hors-Loge
  • Distorsion Rurale
  • Constance Social Club (Faux la Montagne – Creuse)
  • Café Plum, Tarn
  • Association Macase Toulouse
  • La Loutre par les cornes (Asso culturelle – Creuse)
  • Sites et Monuments, délégation de Rodez 
  • CO-27-XII-Environnement 
  • Avenir Causse Comtal 
  • Le Collectif de Réflexion Citoyenne sur le Photovoltaïque du Causse Comtal
  • Canopée
  • Pas de Micmac à Espalion !
  • Association « Collectif pour la Préservation des Terres Agricoles du Ruthénois »-CPTAR
  • Les Amis du Verger 12-Aveyron
  • Ligue des Droits de L’Homme du Tarn
  • Robin des Toits Tarn
  • Association Stop linky-5G Vosges-88
  • Collectif Refus Linky Gaspar 5G Bassens 33
  • Collectif du sud-ouest Aveyron Linky/5G
  • Collectif Aveyron Vivant
  • Le Collectif de Réflexion Citoyenne sur la Vidéosurveillance à Marcillac
  • Librairie A la Source, Villefranche de Rouergue
  • Le PTI’ BIO- Marcillac-Vallon

1– Document de La Communauté des Communes Conques Marcillac et de Vallon Culture lors des Ateliers créatifs du 17 novembre 2016 au Manoir de Valady où il fut abordé avec l’aide de l’ADEFPAT les entités et mouvements culturels sur le territoire

2– https://www.youtube.com/watch?v=cSJr6mfMJK8


Prenez le réflexe, il est beau et mis à jour! http://leguingois.blogspot.fr/

2 commentaires

Laisser un commentaire