L’Union européenne veut vous faire manger des vers et des insectes pour sauver la planète

Le changement va être radical. Bon appétit ! Volti

*******

Source Aube Digitale via Olivier Demeulenaère

“Des réactions allergiques sont susceptibles de se produire”.

N.B. Ils nous considèrent comme de la merde – du « bétail », par conséquent nous sommes bons pour manger de la merde, littéralement… OD

L’UE a officiellement approuvé la vente de vers comme aliments destinés à la consommation humaine.

L’annonce, faite mercredi par l’Agence européenne pour la sécurité alimentaire, indique spécifiquement que les vers de farine séchés, les larves de coléoptères, peuvent être consommés sans danger par les humains, bien que le rapport note également que “des réactions allergiques sont susceptibles de se produire”.

Le rapport indique également que tant que les vers de farine n’ont pas été capables de manger quoi que ce soit pendant 24 heures avant d’être tués, ils devraient pouvoir être consommés en toute sécurité.

Le rapport ajoute que les insectes doivent être bouillis “pour éliminer les agents pathogènes potentiels et réduire ou tuer les bactéries”.

La décision signifiera que les vers peuvent être broyés et utilisés dans les aliments, comme les pâtes et les biscuits, comme sources de protéines, à condition que les pays membres nationaux acceptent l’autorisation.

Ermolaos Ververis, un responsable scientifique de l’unité nutritionnelle de l’EFSA, a déclaré : “Cette première évaluation des risques par l’EFSA d’un insecte en tant que nouvel aliment peut ouvrir la voie à la première autorisation à l’échelle européenne”.

Dans les mois à venir, l’agence espère approuver toutes sortes d’autres insectes destinés à être vendus sous forme de repas, notamment le petit ténébrion, le grillon domestique, le grillon rayé, la mouche noire, le faux bourdon et une sorte de sauterelle.

MIAM MIAM.

L’UE a fait pression pour que les “protéines d’origine animale” remplacent les produits d’origine animale, affirmant que cela sauverait la planète.

L’année dernière, la Commission européenne a annoncé la stratégie “de Farm to Fork (F2F) Strategy (F2F), la présentant comme un programme “équitable, sain et respectueux de l’environnement” qui se concentrera sur “l’augmentation de la disponibilité et de la source de protéines alternatives telles que les protéines végétales, microbiennes, marines et d’insectes et les substituts de viande”.

Le projet a noté que le programme “ne se fera pas sans un changement dans le régime alimentaire des gens”.

“Le passage à un régime alimentaire plus végétal, avec moins de viande rouge et transformée et plus de fruits et légumes, réduira non seulement les risques de maladies mortelles, mais aussi l’impact environnemental du système alimentaire”, affirme la stratégie.

Le site d’information EURACTIV, centré sur l’UE, a fait remarquer que la politique appelle à manger des insectes, et s’est entretenu avec Constantin Muraru de la plateforme internationale des insectes pour l’alimentation humaine et animale (IPIFF), une organisation à but non lucratif de l’UE qui représente les intérêts du secteur de la production d’insectes.

Muraru a salué l’idée que les humains et les animaux mangent plus d’insectes, en disant qu’il y a “un potentiel énorme”.

“Actuellement, l’UE est fortement dépendante de l’importation d’aliments pour animaux, mais les perturbations de ces derniers mois avec l’épidémie de coronavirus ont rendu de plus en plus évident que nous devons chercher à rendre notre agriculture plus autonome”, a-t-il déclaré.

“Les insectes peuvent être produits localement et constituent une denrée alimentaire très nutritive et riche en protéines qui peut être produite en grande quantité sur une petite surface”, a-t-il ajouté.

L’UE continue de promouvoir l’idée de manger des insectes, son Autorité de sécurité des aliments ayant approuvé la vente d’une série d’insectes en tant que “nouveaux aliments” au début de l’année, ce qui signifie qu’ils sont de plus en plus susceptibles d’être produits en masse pour la consommation humaine.

“Ils ont de bonnes chances de recevoir le feu vert”, a déclaré le secrétaire général de la Plateforme internationale des insectes pour l’alimentation humaine et animale, Christophe Derrien, au Guardian.

L’engouement pour les insectes provient des directives de l’ONU qui “promeuvent les insectes en tant qu’aliments durables à haute teneur en protéines”.

Comme cela a déjà été signalé, la consommation d’insectes a été fortement encouragée par les institutions culturelles et les médias ces dernières années, car les gens sont prêts à accepter des niveaux de vie considérablement réduits dans le cadre de programmes mondiaux désastreux du “Green New Deal”.

Cette situation sera exacerbée par la récession économique attendue, voire la dépression, provoquée par l’épidémie de coronavirus.

C’est pourquoi des publications mondialistes comme The Economist ont promu l’idée de manger des insectes, bien que le genre d’élitistes qui le lisent n’envisagerait pas une seconde de grignoter des grillons ou des vers de farine.

Il n’est pas surprenant que les restaurants n’aient pas beaucoup recours aux hamburgers de vers de farine, connus sous le nom de “bug macs”, ou à la cuisine à base de cricket.

Que diriez-vous d’une salade pour accompagner vos vers ? Et pourquoi ne pas arroser votre nourriture à base de vers avec un grand verre d’eau usée rafraîchissante ?

Le mois dernier, le Forum économique mondial a publié deux articles sur son site web qui exploraient comment les gens pourraient être conditionnés pour s’habituer à l’idée de manger des mauvaises herbes, des insectes et de boire de l’eau d’égout afin de réduire les émissions de CO2.

Oui, c’est vrai.

Un autre article, également publié sur le site web du WEF, examine comment les gens peuvent être conditionnés à prendre plaisir à consommer des “aliments” qui, à première vue, semblent dégoûtants.

Le “Grand Reset” vise à réduire de façon drastique le niveau de vie de la plèbe, ce qui l’obligera à mettre des insectes, des mauvaises herbes et des eaux usées au menu, tandis que les élites de Davos continueront à se régaler de la meilleure cuisine dans leurs tours d’ivoire.

Aube Digitale, le 16 janvier 2021

Rappels :

Klaus Schwab : « Vous ne posséderez plus rien dans 10 ans »

« Le monde d’après » : Des vegans déposent des fleurs sur des morceaux de viande au supermarché

La nouvelle sortie des élites : « Lundi sans viande ni poisson »

Pourquoi l’establishment élitiste est-il si obsédé par la viande ? (B. Smith)

L’avenir rêvé des mondialistes transhumanistes : une  société « sans contact » où l’on se suicide pour sauver les arbres et la planète

Olivier Demeulenaère

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

12 commentaires

  • Avatar fabienne

    Berck! Berck! Si personne n’en consomme, ça fera pschitt!

    • Avatar carl54

      ben lui en veux pas ,la question sociale. Il a ainsi expliqué qu’elle était au centre de la question écologique et que la déforestation ou l’utilisation massive des pesticides était des conséquences du modèle capitaliste. Il a aussi rappelé que la pandémie du coronavirus avait à la fois des origines sociales et qu’elle frappait plus durement les populations les plus pauvres !Il a aussi évoqué la question de la concentration des réseaux sociaux dans les mains d’une poignée d’entreprises privées,
      https://www.youtube.com/watch?v=tAF1NKPjDFI
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • @fabienne

      Ben, ça fait des millénaires que les chinois et les africains mangent des insectes !!
      Et en France, on mange des grenouilles, des escargots, des huitres…….
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      Le problème, c’ est comment ça va être vendu !
      Si c’ est nature, à préparer, à cuisiner et à mijoter…Ca fera Pschittt !

      Mais, si c’ est en plat cuisiné, surgelé, à réchauffer au micro onde en 2 min….
      Toutes ces feignasses de ménagères ( même pas capables de servir le pastis à l’ heure avec les glaçons ! ), vont se précipiter dessus !!!

  • Avatar behappy

    ça c’est du grand n’importe quoi !
    Les insectes véhiculent toutes sortes d’agents pathogènes https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
    Et par rapport a ce que l’humanité va devoir apprendre pour ne plus faire des virus mutants
    C’est la zoonose https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
    https://agriculture.gouv.fr/les-zoonoses-ces-maladies-transmissibles-entre-lhomme-et-lanimal#:~:text=Les zoonoses sont des maladies,des virus ou des parasites.
    Je sais que cela parait dérisoire pour certains mais les grandes épidémies ont souvent été obtenues par manque d’hygiène envers les animaux porteurs de virus
    Et le pire qui favorise ces mutations inter espèce c’est de les manger

    J’ai demandé a celui que j’appel l’Être de la terre (qui semble masculin contrairement a » mère » nature » ) comment arrêter ces fléaux ?
    Et sa solution : cela passe par l’éducation, ou l’imposition par des lois, ou continuer de subir jusqu’à ce que la prise de conscience se fasse pour tous
    Car un seul qui ne l’a pas et c’est l’humanité qui trinque
    Je sais que ce sont les vraies causes du problème car c’est la première chose que j’ai vu, mais je sais que c’est vrai
    Tout ce qui se passe a un niveau planétaire impliquent les gérants du système et nécessite leur autorisation des fléaux, voir leur amplification pour leçons (terre école de vie) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Natacha Natacha

    En étant végétarien, on résout la question.

    • Coucou Natacha :)

      Absolument, surtout que c’est vraiment pas ragoûtant comme truc, rien que avoir les images, ça me soulève le cœur… Puis ce serait une soumission de plus que d’accepter de bouffer ses horreurs, tout ça pour que les élites puissent continuer à manger normalement parce que bientôt il n’y aura plus assez pour tous….

      Akasha.

    • Avatar predateur

      un luxe pour une certaine classe sociale de bobos qui n en foutent pas lourd ,mais ça fait chierbran ,parce que les animaux sont gentils et pi qu ils sont nos frères …..qu ils ont une âme ……https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Avatar behappy

      Natacha
      Ce n’est pas si simple
      Déjà le veulent ils ?
      L’envisage t ils ?
      Ce n’est pas si simple https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
      Si manger du muscle (viande ) ne les dérangent pas ?*Tu vas faire quoi ?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

      • Natacha Natacha

        J’observe depuis de nombreuses années que les végétariens se portent globalement mieux dans nos sociétés sédentaires.
        L’éducation et l’ouverture à l’expérience sont capitales aux changements des habitudes alimentaires.
        Actuellement beaucoup sont troublés par la pièce qu’on nous joue, raison pour laquelle l’éducation, le temps de la réflexion sont des priorités pour faire des choix éclairés dans ce domaine comme dans d’autres.
        Les jeunes adultes, les enfants sont naturellement plus sensibles à cela. Les aînés aussi entendent et effectuent des corrections.
        J’en vois tous les jours. Pas vous ?

  • Avatar Billou223

    Totalement biaisé ce choix c’est clair, c’est pour continuer à faire tourner l’industrie à pognon et obliger à raquer les gens pour ces protéines.

    Je suis passé végétarien puis végétalien, pas besoin de bouffer des insectes !

  • Avatar sansculotte

    Pour en avoir gouté je peux dire que ca n’a rien d’extraordinaire. Ca croustille comme les biscuits de merde extrudée pour l’apéro. Seuls les vers de farine ont un gout intéressant: gendre fromage séché.

    Nan le probleme viendra quand les assoces pour les zanimos vont exiger un traitement humain et une execution sans souffrance des vers ( genre un coup derriere la tete avant la saignée… ) !

    Apres pour nourrir la planete on pourrait aussi bouffer les cons ! c’est plein de gaisses et de proteines et la source est inépuisable !
    Comme dans soleil vert ^^

Laisser un commentaire