Attention, les mesures sanitaires et les discours anxiogènes en boucle détruisent le psychisme des gens.

123.RF

S’il n’y a plus de mots pour convaincre, il reste la diffusion de témoignages de personnes, qui ont compris la gigantesque opération psychologique dont nous sommes les victimes. Sous couvert de « sauver des vies », on est entrain de détruire les fondements de notre société et ce virus est le catalyseur idéal. C’est écrit dans leur agenda, noir sur blanc. C’est la dictature planétaire qui est « en marche »

Les complotistes, ne sont pas ceux qui dénoncent depuis des années ce système qui broie des vies, des peuples, des pays. Les vrais conspirateurs sont ceux qui conspirent CONTRE les peuples, la vie sous toutes ses formes, et les pays, qui ont à leur tête des dirigeants corrompus, traîtres à leur engagement de protection et d’action POUR leurs pays et peuples.

Ces individus ont été choisis pour leur servitude, leur idéologie destructrice, leur manque d’empathie, ce sont les marionnettes psychopathes zélées, des pervers narcissiques qui servent le mal. Ils n’en ont rien à faire de la planète, de la pollution, de la misère, de la morts de millions de gens. Ils veulent le pouvoir absolu. Ils l’auront peut-être pendant un laps de temps, mais ils ne pourront pas le garder. Le Bien devra triompher du Mal quoi qu’il en coûtera.

Ils ont les milliards volés, spoliés, détournés, nous avons le nombre, nous sommes les 99% et notre pouvoir est immense, il faut que tous le comprenne. Ils ne sont puissants, que parce que nous leur avons donné cette puissance, par facilité, inconscience, manque de réflexion, naïveté ou excès de confiance. Nous pouvons la leur retirer, il suffit de ne plus consentir et leur système s’effondre. Ils nous ont confinés ? Alors restons chez nous, n’achetons que le minimum vital chez nos commerçants de proximité. Gardons nos enfants à la maison, refusons d’aller travailler pour ce pays qui nous a lâchement abandonné. Ils veulent la destruction de nos nations, ils nous endettent toujours plus, vendent notre patrimoine acheté avec de la fausse monnaie, qui restera la propriété de ces escrocs. Il y a tellement à dire ! Arrêtons de gémir et agissons ! Partagez ! Volti

******

Source Liliane Held Khawam

Il existe un virus qui porte le nom de SARS-CoV-2. Toutefois, il est accompagné par le virus bien plus dangereux, celui qui inocule la dépression, et son cortège de désordres psychiques dont ceux qui mènent au suicide.

Une destruction méthodique des populations humaines est en cours. L’arme n’est pas le virus SARS CoV-2, mais une destruction systématique des liens sociaux et économiques sur fond de visages masqués. Les visages des enfants de 6 ans n’échappent pas à la tyrannie de respirer à travers le plastique.

Le témoignage de la dame de la vidéo correspond à de nombreux cris de détresse que j’ai entendus aujourd’hui même. On est en train de détruire le psychique des citoyens de tous bords.

Après la monnaie, la finance et l’économie, c’est autour de la société de s’écrouler en direct.

Et aucune porte de secours ne semble se dessiner à l’horizon. L’autorité qui devrait assurer la sécurité est la cause première de cette maltraitance collective.

Cette méthode de supplice psychologique, synonyme de souffrance très vive (physique ou morale), doit être dénoncée avec vigueur par les professionnels de la santé non soumis aux finances de la caste dirigeante.

A l’heure actuelle, les gens fluctuent entre tristesse, dépression, et probablement des idées suicidaires. Les jeunes qui se trouvent dans une impasse socio-professionnelle sont aussi touchés que les personnes âgées que l’on culpabilise à longueur de diffusions de poisons subconscients télévisuels. Petits et grands, les êtres humains se sentent impuissants.

L’Etat providence cède la place à l’Etat pervers.

Pervers. Le mot est lâché. Sommes-nous confrontés à une gouvernance perverse?

Paul-Claude Racamier, décrit la « perversion morale » comme une « perversion narcissique » : ce serait une perversité dans laquelle autrui devient pour le pervers un « objet-non-objet ». Le pervers narcissique va survaloriser son narcissisme au détriment du narcissisme de l’autre. Il va nourrir son narcissisme du narcissisme de l’autre. Il va s’agir d’une « conquête du territoire psychique de l’autre » (Alberto Eiguer) ou d’une « jouissance » que le pervers va obtenir de sa valorisation systématique au détriment de l’autre (Racamier). Joël Dor qualifiera cette perversité de « perversion instinctive ». Elle se caractérise par une volonté de nuire et ses prodromes ou premiers signes sont « la malignité, la cruauté, la violence de caractère, l’indiscipline, la dissimulation et le mensonge ». https://www.lareponsedupsy.info/Perversion

Les syndromes de dépression qui se multiplient pourraient être l’indicateur que la gouvernance publique a basculé dans la perversion. Les relations empreintes d’emprise, d’assujettissement et d’asservissement semblent bien correspondre aux sensations qui ont envahi l’espace public… et le moral des gens.

Pourtant, le moral est une base essentielle et existentielle de la Vie qui habite l’humain. Ne laissez pas cette incarcération grandeur nature vous détruire et détruire les vôtres.

Que faire? Bien sûr, je n’ai pas de recettes miracles, mais je peux partager quelques pensées. Il me semble important de se serrer les coudes par les temps qui courent. Se regrouper plus, resserrez les liens. Intensifier les activités sociales (jeux de sociétés), réconforter les proches en les prenant dans les bras, spécialement les enfants et les personnes âgées. Les rassurer, parler avec eux, les écouter. Dans ces cas, la musique, la danse, les films drôles, sont des alliés.

Les évènements que nous vivons me rappellent les circonstances auxquelles ma famille a été confrontée depuis des générations. Nous appartenions à ces groupes de gens qui avaient changé souvent de pays et fui guerres et persécutions. Et dans les pires moments, ma mère avait l’art de rassurer. Elle avait notamment cette phrase que j’entendais en tant qu’enfant: Chaque tunnel a une sortie. Des paroles simples mais tellement réconfortantes.

Tenez bon. Ce système diviseur et destructeur s’écroulera tôt ou tard.

Comme vous le savez peut-être, j’ai annoncé dans Coup d’Etat planétaire la domination autoritaire et tyrannique que nous vivons aujourd’hui par cette caste qui s’est octroyée le pouvoir absolu. Toutefois ami lecteur, j’ai aussi écrit que ce système se fracasserait, et ce jour-là, il vous faudra être en forme pour participer à la reconstruction.

Entre deux, il faudra tenir ferme.

Il y aura certes de la destruction, mais ça ne s’éternisera pas. Je vous mets ci-dessous le passage qui traite de la vision du prophète Daniel au sujet de la statue du colosse aux pieds d’argile. La prophétie porte en elle à la fois la tyrannie de l’empire, et sa destruction. La statue sera renversée par Celui qui est au-dessus du destructeur.

Courage donc!

LHK

Extrait de l’Introduction de Coup d’Etat planétaire Octobre 2019

« Ô roi, tu regardais, et tu voyais une grande statue ; cette statue était immense, et d’une splendeur extraordinaire ; elle était debout devant toi, et son aspect était terrible. La tête de cette statue était d’or pur ; sa poitrine et ses bras étaient d’argent ; son ventre et ses cuisses étaient d’airain ; ses jambes, de fer ; ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile[1].

Pour le prophète, l’empire babylonien d’alors correspondait à la tête faite d’or pur. Un empire doté de richesses tangibles. Certains biblistes et critiques voient dans les trois parties suivantes du colosse, l’émergence et la disparition des empires perse, grec, et romain. Restent les pieds du Colosse qui correspondraient à un empire à venir, affecté de graves faiblesses dues à sa nature.

On est frappé dans cette vision par la qualité déclinante des matériaux qui symbolisent les empires retenus. Cette dépréciation de la valeur des matériaux à travers les siècles se recoupe avec les constats faits dans Dépossession[2]. Nous y avions vu comment la valeur des richesses avait été diluée au fil du temps par les tenants du marché de la finance. Ceux-ci ont inondé la planète de monnaie sans consistance et de produits financiers risqués. Parallèlement à la dilution de la valeur monétaire, les mêmes mains se sont accaparé les richesses tangibles, par le contrôle de l’endettement. Collectivisées, puis captées, celles-ci ont été mises hors de portée des populations.

Le niveau de médiocrité des matériaux utilisés pour les pieds du colosse est frappant. Tout comme à l’heure actuelle, les initiateurs du nouvel empire ne semblent pas disposer des moyens de leur ambition. Ils sont obligés de frelater leurs performances, réalité quotidiennement confirmée par les scandales de toutes sortes. De plus, les politiciens de droite et de gauche offrent aux spectateurs une image négative, gangrenée par l’affairisme bien sûr, mais surtout par leur degré d’impuissance et d’amateurisme.

A noter que la globalisation vise à intégrer des populations qui divergent passablement au niveau des cultures, des idéologies, des religions, des fonctionnements, etc. Comment peut-on par exemple réunir durablement socialistes et ultralibéraux ? Par des ententes diverses et variées nouées par les dirigeants de tous bords politiques, économiques, ou religieux. La globalisation a, pour le moment, réussi à intégrer les diverses forces que tout oppose en temps normal. De même, Daniel dira au roi: « Tu as vu le fer mêlé avec l’argile parce qu’ils se mêleront par des alliances humaines ; mais ils ne seront point unis l’un à l’autre, de même que le fer ne s’allie point avec l’argile. » Tout comme l’alliance improbable de l’argile avec le fer, le système globalisant du 21èmesiècle porte en lui les germes de son effondrement.

La symbolique de deux pieds est aussi intéressante de par sa structure horizontale, car le cyberempire contemporain est aussi transversal, puisque reposant sur les systèmes informatiques. Il n’a que faire de frontières et autres barrières douanières. Les structures verticales des Etats sont devenues inopérantes et cèdent la place à des systèmes complexes, multidimensionnels, dominés par l’horizontalité. Un monde virtuel, fait de systèmes, de réseaux et d’interconnexions, reliant des myriades de points Nord-Sud et Est-Ouest sans se préoccuper des idéologies culturelles, religieuses, ou politiques de droite ou de gauche.

(…)

Le modèle qui se met en place semble si intelligent et si performant qu’il pourrait renvoyer les plus grands potentats de l’histoire aux vestiaires. Mais ce modèle semble aussi destructeur car eugéniste, liberticide et même écocidaire. Caché derrière un énième détournement d’appellation, un juteux business vert, soutenu par les subsides de toutes sortes, connaît un boom exceptionnel. Naomi Klein a ainsi sévèrement critiqué l’ONG TNC, The Nature Conservancy, pour ses liens avec les entreprises d’extraction d’énergies fossiles dont les grandes banques d’investissement. Il y a quelques années, TNC avait recruté une Commissaire européenne grecque sortante[3] pour en faire sa directrice générale monde du secteur océans. Une info qui nous rappelle les immenses gisements d’hydrocarbures au large de la Grèce…

Grâce à ces « portes-tambour »[4] ou recyclage luxueux des dirigeants politiques dans la haute finance et vice versa, des firmes dictent règlements et normes à un monde politique corrompu.

Un nouveau monde prospère loin de la colère et de l’insécurité des peuples, que l’oligarchie a veillé à nourrir. Derrière des déclarations de bonnes intentions, une destruction de la vie sur terre se poursuit, facilitée par l’effondrement de l’autorité de l’Etat et la corruption de ses représentants. La jeunesse qui se révolte contre la destruction de la nature, ferait bien de regarder du bon côté…

Alors est-ce que ce système est à l’abri d’un impondérable ? Il suffirait d’une rebuffade de la Chine ou d’une vilaine tempête solaire qui paralyserait la machine informationnelle (système global de la technologie de l’information et de la communication). Enfin, dans la mesure où l’information est son principal carburant, la montée en puissance d’une opinion publique dissidente pourrait menacer le système…

De son côté, la statue de Daniel va être frappée exactement à la hauteur de son talon d’Achille. Les pieds. « Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces. Alors le fer, l’argile, l’airain, l’argent et l’or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s’échappe d’une aire en été ; le vent les emporta, et nulle trace n’en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre. »

Pourtant avant sa chute, le nouvel empire risque de nous réserver quelques surprises, avec par exemple une gouvernance du genre totalitaire, voire même fasciste. L’avertissement vient de Bénito Mussolini lui-même quand il définit le fascisme. Il dira : » Le fascisme devrait plutôt être appelé corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de l’Etat et des pouvoirs des marchés ». Cela rejoint le sénateur T.Bone quand il déclarait le 4 juin 1943, au comité du Sénat américain pour les affaires militaires : Farben était Hitler et Hitler était Farben ».

[1] Livre de Daniel 2, 31-45

[2] « Dépossession, Comment l’hyperpuissance d’une élite financière met Etats et citoyens à genoux », Liliane Held-Khawam, Ed Réorganisation du monde, 2018.
[1] “Les portes tournantes tournent encore”, Corporate Europe Observatory, Janvier 2016
[2] “Jörg Kukies, ou l’arrivée de Goldman Sachs aux manettes allemandes », Libération, mars 2018

Lecture conseillée

https://heleneschetting.com/wp-content/uploads/2017/03/Couv-livre-harcelement-615x1024.jpg

Habituellement, le harcèlement moral est cause de dépression et même de suicide. Même s’il se déroule à la maison, et depuis une vingtaine d’années en entreprise (amplifié par les restructurations), cela fait quelques années qu’il semble avoir envahi le champ de la gouvernance publique.

Source Liliane Held Khawam

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

5 commentaires

  • Avatar gregvx

    Travaillant dans un métier publique , je confirme que la population est de plus en plus anxieuse par l’acharnement des médias , médecins à la recherche de gloire et politiciens jouant dans la vague comme à leurs bonnes vieilles habitudes. En Belgique, manifestants , médecins , journalistes et autres sont directement boycotté voir mise à pied par la politique et les médias si ils ne suivent pas leurs directions … Oui une dictature est bien en place et même déjà bien intégré par une majorité de la population belge qui comme à son habitude reste inactif et bon spectateur fidèle au poste.

  • Rainette Rainette

    Bienvenue au club ami belge. Nous sommes tous dans le même bateau.

  • Avatar nomdemon

    J’ai diffusé la vidéo et voilà le commentaire que j’ai eu ! :
    « Remet ton masque déjà !…
    Le confinement n’est que le révélateur de nos faiblesses a tous niveaux .. dépressions et autres …. »
    On a pas le cul sorti des ronces… c’est exactement l’inverse de ce qu’elle écrit qui se produit, signe que les cerveaux sont retournés à force de manipulation.

  • Avatar behappy

    J’ai vu un commerçant au marché qui s’est vu refuser sa place, il a rassemblé les produit sanitaire pour les vendre dans un coin
    J’ai trouvé cela tellement triste, lui avait l’air d »primé car il avait besoin d’argent

    Il y a y aura bcp de faillite avec ce confinement absurde et chaotique totalement farfelu
    ça va se faire long d’ici juin https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Avatar Rik22

    Je le remets :
    « Le fascisme devrait plutôt être appelé corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de l’Etat et des pouvoirs des marchés ». Mussolini
    « Farben était Hitler et Hitler était Farben ». sénateur T.Bone le 4 juin 1943, au comité du Sénat américain pour les affaires militaires

Laisser un commentaire