Découvrez ce puissant lobby américain en France | Éric Branca – Géopolitique-Profonde

Le 7 mai à 18h30, Éric Branca, Nicolas Stoquer, Yannis Dalouche et François Martin étaient nos invités, en direct sur Géopolitique Profonde.

Éric Branca est un journaliste et écrivain français, connu pour ses travaux sur l’histoire politique et les relations franco-américaines. Son livre “L’ami américain” explore les dynamiques complexes entre la France et les États-Unis, notamment durant la période de l’après-guerre et les années de présidence de Charles de Gaulle.

Nicolas Stoquer est un géopolitologue et un expert en intelligence économique. Il est également patron d’émission à Radio Courtoisie, où il anime notamment Le libre journal de Géopolitique Profonde en partenariat avec notre média.

François Martin est un géopolitologue, journaliste et essayiste français, diplômé de l’ESSEC et de l’EMBA HEC, et auditeur de l’IHEDN et de l’INHESJ. Avec une carrière de 40 ans dans le commerce international de l’alimentaire, il a acquis une expérience considérable sur plus de 100 pays et maîtrise six langues et est connu pour ses analyses pénétrantes sur des sujets internationaux complexes.

Yannis Dalouche est un journaliste et militant politique, membre de La France insoumise. Il est reconnu pour ses analyses sur les questions internationales et son engagement dans le débat public.

Les relations franco-américaines ont toujours été un sujet de fascination et de controverse. L’influence américaine sur la politique française, souvent perçue comme une ingérence, soulève des questions sur l’indépendance et l’autonomie nationale.

Des figures historiques telles que Schuman et Monnet sont-elles synonymes de trahison nationale, ayant cédé la souveraineté de la France aux intérêts américains ?

L’histoire de la France pendant la Seconde Guerre mondiale est complexe, marquée par des alliances, des trahisons et des stratégies qui continuent d’alimenter le débat.

Les bombardements américains sur le sol français, la tentative de mise à l’écart de Charles de Gaulle, et la préférence des États-Unis pour le régime de Vichy sont des sujets qui méritent une analyse approfondie.

Voilà pourquoi il est nécessaire d’explorer les racines historiques de la méfiance envers les États-Unis et d’analyser les stratégies possibles pour contrer l’influence américaine.

Les Américains sont-ils les pires ennemis de la France ?

Comment les Américains s’ingèrent toujours dans la politique nationale française ?

Comment faire tomber l’empire américain ?

Pour avoir toutes les réponses à ces questions, ne manquez pas ce rendez-vous le 7 mai à 18h30, en direct sur GPTV.

Quittez la dictature numérique et financière, avec la revue mensuelle de Géopolitique Profonde :

Géopolitique-Profonde

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Franck Pengam (Géopolitique Profonde)

Un Commentaire

  1. Oui, les USA ont commencé très tôt leur carrière de domination et de corruption des personnes, de tout çeux qui pouvaient leur servir de par le monde. Branca le dit assez, peut-être pas assez comparé à Annie Lacroix-Riz, qui est aussi d’un niveau intellectuel et de connaissances plus élevé, sans doute. On reste quand même pantois devant certains qui veulent à toute force que les africains soient responsables de toutes les horreurs de l’esclavage, entre autres, et les “blancs”, les européens n’auraient aucune responsabilité dans la colonisation des peuples africains. Juste deux éléments pour repousser les délires qui, sans doute, confinent avec une sorte de racisme. Lire “Noir Chirac” du regretté président de l’association Survie, qui explore la main-mise, les coups tordus, toutes les manipulations, pour mettre en coupe réglée l’Afrique, les Africains, par la violence, la corruption et le franc CFA, que les africains rejettent, même si le personnage très très perché en plateau essaye encore de faire passer cette “monnaie de singe” pour une monnaie comme une autre.
    Et pour ce qui se rappelle un peu l’histoire, les diamants de Bokassa, avec Giscard dans le rôle de vedette, illustrent bien cette Afrique colonisée.

Laisser un commentaire