L’horrible agenda secret de l’ONU et de l’OMS : asservissement total de l’humanité par une « dictature sanitaire mondiale »

Par Peter Koenig , Dr Astrid Stuckelberger et Mike Adams pour Global-Research 2 novembre 2023

[Cet article a été initialement publié le 29 septembre 2023.]

Les déclarations finales officielles de l’ONU et de l’OMS à l’issue de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) à New York concernant la réunion de haut niveau sur la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies sont résumées comme suit :

Les Nations Unies

La réunion de haut niveau sur la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies se concentrera sur le thème : « Créer et maintenir une dynamique politique et une solidarité pour la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies ». Segment plénier : Déclarations des États membres et des membres des agences spécialisées des Nations Unies. Publié le 20 septembre 2023 .

Déclaration de l’OMS sur la réunion de haut niveau sur la prévention, la préparation et la riposte aux pandémies :

L’Organisation mondiale de la santé a salué l’engagement historique manifesté aujourd’hui par les dirigeants mondiaux, à l’Assemblée générale des Nations Unies, pour renforcer la coopération internationale, la coordination, la gouvernance et les investissements nécessaires pour empêcher une répétition de l’impact sanitaire et socio-économique dévastateur causé par le COVID-19, et faire en sorte que le monde mieux préparés à faire face à une future pandémie et se remettre sur la bonne voie pour atteindre les objectifs de développement durable.

« Le tout premier sommet des chefs d’État sur la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies constitue une étape historique dans la démarche urgente visant à rendre tous les peuples du monde plus sûrs et mieux protégés contre les effets dévastateurs des pandémies », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. Directeur général de l’OMS. « Je salue cet engagement des dirigeants du monde à fournir le soutien politique et l’orientation nécessaires pour que l’OMS, les gouvernements et toutes les personnes impliquées puissent protéger la santé des populations et prendre des mesures concrètes pour investir dans les capacités locales, garantir l’équité et soutenir l’architecture sanitaire d’urgence mondiale que le monde besoins.”

La déclaration politique, approuvée par M. Dennis Francis , président de la 78e Assemblée  générale des Nations Unies (2023), et résultat de négociations sous la direction compétente des ambassadeurs Gilad Erdan d’Israël et Omar Hilale du Maroc, a souligné le rôle central joué par L’OMS en tant qu’« autorité directrice et coordinatrice de la santé internationale » et la nécessité de « s’engager davantage en faveur d’un financement durable qui fournisse à l’OMS un financement adéquat et prévisible, qui lui permette de disposer des ressources nécessaires pour remplir ses fonctions essentielles ». Publié le 20 septembre 2023

Ni l’ONU ni la déclaration de l’OMS ne mentionnent le nombre de dirigeants mondiaux ou de chefs d’État qui ont approuvé les documents cruciaux de l’OMS, le Règlement sanitaire international (RSI) sévèrement révisé (plus de 90 points de révision), y compris le Traité sur la pandémie – qui est Il ne s’agit en fait plus d’un traité, puisqu’il est prévu de le faire adopter lors de la prochaine Assemblée mondiale de la santé (AMS) en mai 2024, ce qui rendrait le nouveau RSI efficace sans vote. Voir l’entretien complet avec le Dr Astrid Stuckelberger  ici .

Puisqu’il n’existe aucun compte rendu officiel de ces réunions ONU/OMS « à huis clos », nous ne pouvons nous fier qu’à des « ouï-dire », selon lesquels plusieurs États membres se seraient abstenus et d’autres se seraient opposés au RSI révisé. Parmi les opposants se trouvait apparemment la Fédération de Russie. Voyez ceci .

L’ interview de Mike Adams avec le Dr Astrid Stuckelberger (26 septembre 2023) sur la prochaine dictature sanitaire (prévue) de l’ONU et de l’OMS juxtapose les déclarations officielles de l’ONU/OMS.

Il n’y a rien de constructif, rien que le monde puisse espérer qui soit ressorti de ces réunions et débats secrets. Secrète, comme une secte de la mort, planifiant un génocide mondial dans le cadre du « nouvel » agenda OMS/ONU.

Imaginez où est passé le monde ? Et où l’Agenda 2030 des Nations Unies envisage-t-il de nous mener dans son intégralité ?

Avec un système des Nations Unies corrompu, avec une Organisation mondiale de la santé qui ne s’occupe plus de la santé et des maladies de la population, mais qui favorise la mort.

Et cela à l’échelle mondiale. Tous les gouvernements – plus de 190 gouvernements nationaux – ont tous été cooptés, corrompus, contraints et carrément menacés – s’ils ne mentent pas aux gens qui sont censés les avoir élus, et s’ils ne trahissent pas la confiance et l’argent (des impôts). ces gens se sont confiés à eux – aux fonds du peuple qui financent également les salaires généralement généreux des bureaucrates du gouvernement.

Voici quelques-uns des points clés soulevés par le Dr Astrid Stuckelberger lors de l’entretien BOMBSHELL. Pour avoir courageusement pris la parole depuis le début de cette épidémie criminelle, le Dr Stuckelberger a été un phare de vérité. En réponse, l’Université de Genève a interrompu tous ses cours et l’a privée de son poste de professeur.

Elle est également menacée et contrainte, souvent censurée – en vain : Astrid continue de s’exprimer, pour répandre la vérité aussi loin et largement que possible – afin que les gens puissent éventuellement se réveiller – se lever – et cesser d’obéir. La non-obéissance est le droit de tous .

Voici quelques-uns des points saillants de l’interview du Dr Stuckelberger :

Alors qu’au début de son existence l’OMS défendait la protection de la vie des personnes âgées et des enfants, elle encourage aujourd’hui le suicide des personnes âgées et la vaccination forcée des enfants.

L’OMS élimine le personnel – scientifiques, médecins et chercheurs, qui sont de véritables experts éthiques – et les remplace par des personnes qui ne le sont pas, contraires à l’éthique et corrompues.

Les programmes de l’OMS sur l’alimentation, la nutrition ou l’assainissement de base se sont transformés en programmes qui supervisent en grande partie l’extermination des populations sur la planète Terre, plutôt que de promouvoir la santé des populations.

Dans les années 1990, l’OMS mettait encore en garde contre les dangers des micro-ondes 5G, les effets négatifs du fait de tenir le téléphone près de son oreille… comment cela affectait le cerveau – ce n’est plus le cas. Ces avertissements ont été supprimés du site Web de l’OMS. Cela fait partie de l’élimination accélérée des personnes âgées et de l’abrutissement du cerveau des enfants et des jeunes adultes.

En outre, l’OMS a mis en garde contre le danger de construire des antennes 5G sur les bâtiments scolaires – car l’effet sur le cerveau humain et le développement du cerveau humain est dévastateur – cet avertissement a également disparu du site Web de l’OMS.

Vers l’an 2000, le secteur privé et les lobbies sont entrés en vigueur – et Bill Gates a mis le pied dans la porte de l’OMS. En 2012, il était littéralement en charge des programmes de vaccination/immunisation de l’OMS.

Aujourd’hui, l’OMS a seule le monopole de tout ce qui concerne la santé – c’est un diktat tyrannique – et est suivie d’une censure sévère, y compris de sanctions pour ceux qui ne respectent pas le mandat. Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, fait écho à ce que fait l’OMS, en promouvant la censure [interdisant les « fausses nouvelles »] et en numérisant les informations sur la santé – avec un monopole pour l’OMS.

Mais l’OMS seule ne peut pas contrôler le monde, car les ministres de la Santé, généralement les représentants des pays à l’Assemblée mondiale de la Santé, peuvent ne pas être d’accord avec certains diktats et doivent écouter leurs gouvernements [même si la plupart d’entre eux ont été corrompus], ils ont besoin d’un l’organisme suprême chargé d’assurer le plein respect de ces règles, les Nations Unies.

Par conséquent, l’ONU revendiquera le droit global de contrôler la censure ainsi que les diktats en matière de santé, c’est-à-dire la vaccination/les programmes d’immunisation, délégués à l’OMS — sans poser de questions, le tout dans le but de réduire massivement la population mondiale, un objectif qui a est sur la  planche à dessin politique depuis les années 1970.

Voir le rapport Kissinger publié en 1974, l’année qui a suivi le coup d’État militaire au Chili parrainé par les États-Unis (11 septembre 1973). 

L’OMS est la porte d’entrée vers les points les plus sensibles et les plus vulnérables de notre vie : la vie et la mort, la santé et la maladie. C’est l’entrée de leur neuro-arme biotechnologique – celle de la Bête – qu’est le soi-disant vaccin injectable – et ils veulent déployer des milliers de nouveaux types de vaccins, des milliards à administrer au cours des années à venir – un programme perpétuel, alimenter l’Agenda 2030 des Nations Unies – pour aider à atteindre les « 17 objectifs de développement durable » (ODD).

Le premier paragraphe du plan de préparation sur la réponse à la prévention des pandémies fait référence au danger constant et répété du covid et des pandémies liées au covid… déclenchant une peur éternelle, car le covid a été inscrit dans les cerveaux des gens comme LA pandémie potentiellement mortelle et danger.

Ils génèrent une peur constante avec quelque chose qui n’existe même pas, qui n’a jamais été analysé scientifiquement, qui n’a jamais été isolé dans les laboratoires, ni avec les instruments de l’OMS — il s’agit toujours d’infections, parce qu’on ne peut pas les voir (les virus), et les gens ne le savent pas.

L’OMS, avec les médias (achetés), est une organisation terroriste psychologique.

En vertu de la nouvelle déclaration, l’OMS devient un mécanisme permanent de campagne de peur, avec l’autorité tyrannique mondiale pour exiger une quarantaine « préventive », même contre les politiques de pays souverains individuels, et elle les met en œuvre sous la police et l’armée – auxquelles les gouvernements des pays doivent obéir. , sous la menace.

Mais, dit Astrid, « la Bête perd du pouvoir, parce que nous devenons plus conscients, nous nous réveillons et résistons.

Le RSI révisé et la Convention sur la pandémie – oui, ce n’est pas un traité, car il sera adopté, pas même voté.

C’est l’imposition de l’ONU – parrainée ou imposée par les États-Unis. La Convention RSI/Pandémie sera adoptée par l’AMS en mai 2024, sans vote. Et lors de cette AGNU 2023, l’OMS et ses sponsors publics (principalement la Maison Blanche) et privés (principalement l’industrie pharmaceutique) demandent la bénédiction de l’ONU ; et « ils » ont reçu la bénédiction de l’ONU.

L’Australie forme déjà sa police et son armée à faire respecter les vaccinations obligatoires – en enfonçant les portes des maisons familiales et en s’assurant que les écoles respectent les ordonnances de vaccination.

Ils veulent se débarrasser des enfants pour dépeupler le monde – et bien sûr des personnes âgées, qui ne contribuent pas à l’économie, mais utilisent l’argent de l’État [auquel ils ont contribué] pour vivre leur retraite (pensions) – ce que le conseiller israélien de Klaus Schwab , Yuval Noah Hariri, qualifie de « mangeurs inutiles ».

C’est pourquoi l’ancien président Trump a déjà déclaré que s’il était réélu président, il propagerait l’enseignement à la maison.

L’OMS est dirigée par McKinsey Consulting – le Dr Stuckelberger a vu le contrat – et par les médias achetés.

Eux, « la Bête », inventeront une urgence publique, soit « naturelle », soit une épidémie monstrueuse, pour semer la peur et enfermer les gens.

Ils mettent en place un plan pour enfermer les gens, ils veulent que le vaccin revienne – cela est déjà visible dans les médias.

[En Inde, une nouvelle pandémie a déjà été déclarée, avec masques obligatoires. Une épidémie du virus Nipah (NiV) a été confirmée en Inde. Six cas de Nipah, dont deux décès, ont été signalés – voir la vidéo ci-dessous ( Annotation de PK )]

Trois grands médias d’entreprise contrôlent le monde :

  • AP = Presse américaine ;
  • AFP = Presse française ; et
  • Reuters.

Ils sont payés pour mentir. On ne peut pas les croire, mais ils diffusent leurs informations à tous les grands médias locaux, qui doivent rapporter presque textuellement le récit en cours.

Nous devons créer nos propres contre-médias – comme vous le faites , en faisant référence à Mike Adams et à d’autres – pour diffuser la vérité et faire savoir aux gens ce qui se passe.

Ils – « la Bête » – font tout ce qu’ils peuvent avec l’aide des gouvernements, qui ne sont plus VOS gouvernements. Les gouvernements d’aujourd’hui, partout dans le monde, sont contraints de faire ce que « la Bête » veut qu’ils fassent, soit en les achetant, soit en les menaçant.

Ils créeront n’importe quoi pour maintenir le niveau de peur, même la peste est une possibilité.

Tout ce qu’ils ont à faire, c’est créer une fausse maladie dans une ville, puis la déclarer pandémie – et tout ce qui vient avec la pandémie – des confinements, enfoncer les portes pour des vaccinations forcées également dans les écoles, une tyrannie basée sur la peur – où les gens obéir…. Mais le feront-ils ? (Annotation PK)

Ensuite, ils vont utiliser leur véritable arme, soit par le vaccin, soit dans les hôpitaux, comme à New York, où ils ont incubé les gens… jusqu’à leur mort.

Ou en utilisant la 5G. La 5G peut être dirigée vers le cerveau des gens, les paralysant, ou les programmant, à la manière du transhumanisme de Klaus Schwab, numérisé, robotisé obéissant aux transhumains .

Avec la 5G, ils peuvent faire ce qu’ils veulent ; La 5G n’est pas seulement émise par les innombrables antennes du monde entier, mais également par les lampadaires ou d’autres éléments auxquels vous vous attendez le moins et que vous ne connaissez pas ; éventuellement aussi via votre téléviseur.

« Vaccination » – les gens se verront injecter une arme binaire, qui pourra être activée par signalisation à distance… via la 5G, peut-être bientôt la 6G.

Ceci est rendu possible grâce à l’oxyde de graphène présent dans le corps des gens [ceux qui ont été vaccinés] – à qui on a injecté de faux vaccins Covid, dont certains contenaient de l’oxyde de graphène, une substance sensible hautement électromagnétique qui réagira au micro-ondes 5G. vagues.

Le Bio-n-Tech vaxx de Pfizer = bio nano tech , ou bio neuro tech … et l’ARNm – un programme informatique – ARN « mode » – rendront les humains très vulnérables à la 5G. En tant qu’humains, nous sommes bioélectromagnétiques et électro-encéphalographiques, ce qui rend notre cerveau vulnérable à la manipulation de la 5G.

Astrid Stuckelberger : « Le piratage de l’esprit est au centre de ce qui se passe . »

Dr James Giordano : Le cerveau est le champ de bataille du futur 

Le « syndrome de La Havane » est l’une des manipulations cérébrales apparues pour la première fois en 2016 dans les ambassades des États-Unis et du Canada à La Havane, à Cuba. Depuis, le syndrome s’est répandu dans de nombreux autres endroits – à Pékin, Moscou, Serbie…

Nous, les humains, émettons des ondes – des « ondes d’amour » ainsi que des « ondes de colère » – nos humeurs sont exprimées en ondes électromagnétiques.

Une opposition contrôlée qui parle de virus, de covid, d’ARNm, de tests PCR, de vaccination pour que tout revienne… tel est leur plan – le plan de la Bête, la perpétuation d’une fraude absolue.

Mike Adams :

« Nous assistons à une perversion totale de la science qui détruira la crédibilité de la science et de la médecine. – Il n’existe aucun isolat du SRAS-Covid-2, cela n’a jamais été le cas – c’est une fraude totale.»

« Alors que la prochaine plandémie se déroule – et que de plus en plus de personnes sont victimes de cette fraude – un génocide se déroule sous nos yeux. »

Nous, le peuple, ne pouvons pas permettre que cela se produise ; nous devons gagner cette guerre

Ce sont les derniers mots paraphrasés d’Astrid Stuckelberger :

« Nous allons traverser une période difficile maintenant, cela peut durer 6 mois par an… qui sait. Alors, prenez bien soin de vous. Si vous êtes bien informé, vous êtes mieux préparé à ce qui pourrait arriver – et vous prenez soin des personnes âgées et des enfants. Je m’inquiète pour les enfants. Ils vont s’en prendre aux enfants… »

“Il y a déjà un avertissement : en Norvège, ils doivent vacciner tous les jeunes… Ne prenez aucun vaccin, ils essaient de vous vendre toutes sortes de vaccins courants – ne les prenez pas, ce sont tous de faux vaccins à ARNm…”

Terminer sur une note positive : « Je pense que nous sommes protégés pour ce que nous sommes… »

Regardez l’interview complète ci-dessous.

Capture d’écran/Voir sur le site

Peter Koenig  est analyste géopolitique et ancien économiste principal à la Banque mondiale et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), où il a travaillé pendant plus de 30 ans à travers le monde. Il enseigne dans des universités aux États-Unis, en Europe et en Amérique du Sud. Il écrit régulièrement pour des revues en ligne et est l’auteur de  Implosion – Un thriller économique sur la guerre, la destruction de l’environnement et la cupidité des entreprises ; et  co-auteur du livre de Cynthia McKinney « When China Sneezes :  From the Coronavirus Lockdown to the Global Politico-Economic Crisis » ( Clarity Press – 1er novembre 2020).

Peter est chercheur associé au Centre de recherche sur la mondialisation (CRG). Il est également chercheur principal non-résident de l’Institut Chongyang de l’Université Renmin de Pékin.

La source originale de cet article est Global Research

Copyright ©Peter Koenig , Dr Astrid Stuckelberger et Mike Adams , Global Research, 2023

Voir les articles archivés sur le sujet :

Volti

2 Commentaires

  1. La dictature sanitaire est un voile.
    La guerre en Ukraine est un voile.
    Le conflit au Moyen Orient est un voile.
    Les 2 guerres mondiales du XXème siècle sont des voiles.
    Toutes les révolutions de couleurs, de fleurs, etc. sont des voiles.
    L’histoire et les religions, mêmes, sont des voiles.
    Il ne tient qu’à l’individu de tenter de percer le voile sombre qui dérobe à l’homme ordinaire tous les secrets cachés derrière les véritables causes des évènements.
    « En politique rien n’arrive par hasard, disait Franklin Delano Roosevelt (président américain durant la Seconde Guerre mondiale). Chaque fois que survient un événement, on peut être certains qu’il avait été prévu pour se dérouler de cette façon. »
    Blog : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

  2. Bonjour,
    Pas certain que” les voiles” soient encore intactes et sans accros.
    L’accélération que l’on subit depuis 2020 en est certainement la traduction la plus évidente.
    Précipitation décomplexée, éveillant les âmes endormies à des Sujets, jamais remis en question.

    Les vielles mains qui tirent les ficelles ce meurent et aimeraient certainement Voir le résultat de leurs méfaits accomplis, avant de faire le grand saut, impatience qui pourrait expliquer cela, mais ne valide aucun succès.
    Question de point de vue.

    l’acceptation/résignation tendence encore trop présente, ne participe a aucun changement, il faut en prendre Conscience.
    Pour percé le voile de l’illusion dont tu parles, l’individu aura Volontairement choisi de ne pas se laisser séduire par celles ci.

    Alors espérons que tu ai raison, et que les individus se sortent les doigts du C** pour déchirer les nombreux voiles dont tu parles, en en faisant profiter le plus grand nombre.

Les commentaires sont clos.