Avons-nous une âme ?

Par Lediazec

Image par Gerd Altmann de Pixabay

A force de s’élever contre tout et contre rien, on finit par manquer d’oxygène, tant l’élévation finit par faire exploser l’organisme. Suffit de regarder autour de soi pour découvrir à quel point les « bonnes intentions » sont en train de conduire l’humanité à sa perte.

Méfions-nous de nos élans du cœur, n’ayant pour objet qu’une énième manipulation. Gardons à l’esprit que ce qu’on appelle « évolution » n’est que la volonté des puissants à plonger les peuples dans le chaos et la violence par l’ignorance. Les cerveaux sont en passe de devenir les poubelles de la mafia gouvernante.

Les causes « à défendre » sont tellement absurdes qu’on en rirait si la vie de milliards d’êtres vivants n’était pas l’enjeu d’une lutte âpre contre l’extermination de l’espèce. Nous en sommes là. Gardons-nous d’aller précipitamment dans le sillage des ONG, si prompte à défendre la « veuve et l’orphelin », et si complaisantes à servir d’éclaireurs à des armées d’occupation cherchant à s’approprier par le sang le bien d’autrui.

Ainsi, sous prétexte d’évolution, nous avons fièrement ruiné des continents entiers et massacré des millions de personnes avec le mépris propre aux gens sans humanité. Des « sauvages sans importance », qu’on disait dans les manuels scolaires, à qui il fallait enseigner les « bonnes manières » ! Au point qu’à la conférence de Valladolid l’Eglise catholique, dans le cadre d’une « controverse » aussi bien présentée qu’une tortilla locale, se demandait si « les indiens avaient une âme » ! Autrement dit, étaient-ils humains ?!

Les grandes familles qui gouvernent le monde, sans en avoir le titre, inventent de nouvelles « controverses », animés par des bateleurs grassement payés et une nuée de petits militants juchés sur des trottinettes de nouvelle génération, avec moins de lumières dans le cerveau qu’un bateau pirate, jetant le grapin sur la prise convoitée.

Pourquoi l’école est-elle obligatoire ? Certainement pas parce qu’elle ouvre les esprits aux océans de la connaissance. Elle est le moyen le plus direct pour l’Etat visible et invisible de contrôler le présent et le futur de ses esclaves en leur faisant apprendre de mémoire tous les mensonges, à commencer par les plus grossiers, comme celui de faire croire que nous vivons en démocratie !

Que penser de ces bataillons de folingues, hystérisés par l’élite, défilant pour des droits qui n’en sont pas ? Faisant de la défense de l’enfant le tombeau de l’enfance ; des droits de la femme sa dépersonnalisation suprême, nous obligeant à accepter la transmutation de genre comme la nouvelle panacée !

Comble de l’horreur et du cynisme, donner un nom à l’enfant qui vient de naître serait un acte passible de je ne sais quelle peine d’embastillement, car cela le priverait de choisir « son genre ». On ne parle pas ici de genre musical ou cinématographique ! Nous en sommes là.

Quand nous ne serons plus que quelques milliers de serviteurs, sur les quelques milliards biffés de l’état civil, collabos d’aujourd’hui y compris, la « civilisation » nous enseignera dans les écoles du futur que là était le prix à payer pour nous sauver de nous-mêmes !

Sous l’Casque d’Erby

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti

6 Commentaires

  1. Les Egyptiens figuraient l’âme humaine sous la forme d’une abeille ; une conception que l’on retrouve chez les Bantou et les Chagga pour qui, sous tous les rapports, les abeilles sont des êtres humains.
    Platon dit que les âmes des hommes sobres se réincarnent sous forme d’abeille.
    L’Esprit, dit Basilide, c’est l’Âme de l’Âme, pour ainsi dire ; il s’unit à elle, il l’éclaire, il l’arrache à la terre et l’élève avec lui dans le ciel… « Elle monte toujours. Il faut qu’elle atteigne une région déserte que ne hantent plus les oiseaux qui pourraient troubler le mystère. Elle s’élève encore… Elle demande un dernier effort à ses ailes, et voici que l’élu des forces incompréhensibles la rejoint, la saisit, la pénètre et, qu’emportée d’un double élan, la spirale ascendante de leur vol enlacé tourbillonne une seconde dans le délire hostile de l’amour. » (M. Maeterlinck, La vie des Abeilles, Le vol nuptial)
    Ainsi, l’Âme possède les moyens voulus pour procéder à sa transmutation spirituelle, pour opérer, en toutes ses parties, le miracle des « Noces de Cana », Mariage parfait et céleste.
    Ce Mariage a pour symbole l’Ancolie, cette fleur mystique dont Léonard de Vinci et son école ont orné leurs œuvres. Or, cette fleur, de sexe androgyne est, d’après l’enseignement du Moyen Age, le symbole de l’Union, celle de la nature divine et de la nature humaine.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/introduction-livres-de-femmes.html

  2. Salut ici, et coucou à l’auteur de ce texte,
    le problème de l’humanité c’est qu’elle ne vit qu’entre 2 pôles : le mental et le cœur(pour la plupart des gens), tous nos systèmes humains ne gravitent qu’autour de ces 2 pôles.
    La conséquence de cela est une mentalisation des émotions piégeant la population dans la glu de la dualité.
    Alors que l’homme est organisé sur un principe ternaire…(le mental, le cœur et l’instinct, pour les croyants : le père, le saint esprit, le fils…)
    Depuis le début de la civilisation (je parle de notre coin du monde), tout a été fait pour nier cet état de fait pour espérer s’élever au dessus du créateur et des lois naturelles.
    On commence par nier le corps et le cacher par morale, par éthique…et on fini des siècles plus tard par nier son propre sexe biologique en s’inventant mentalement une autre identité de genre.
    L’homme occidental a fini par s’identifier à son mental(son cerveau) oubliant simplement que nous ne sommes que des excroissances du caillou qui nous porte et que cette excroissance est soumise à certaines règles.
    Ce choix du mental (pour moi) a été fait il y a fort longtemps et cela dans un but de survie dans des conditions difficiles où les notions de choix rapides et calculés sont vitaux. (le système nerveux humain est la façon la plus rapide de faire circuler l’information)
    Ce mode de fonctionnement a été systématisé jusqu’à oublier que nous ne sommes fait que de chair et de sang.(heureusement, l’age, la maladie et la mort nous ramène à cette condition)
    Et comme l’auteur de ce texte, je ne répondrais pas à la question c’est à chacun de trouver mais pour cela il faut chercher…un indice pas besoin d’avoir BAC +12, ce type de recherche va au delà du mental et de son pragmatisme et fait plutôt appel à l’intuition qui est avant tout une perception du corps, écoutez votre corps il a tant de choses à vous dire…
    par un système plus lent et moins pragmatique.
    Après je ne suis qu’un doux dingue ayant fait un Samadhi, si je ne devais retenir qu’une chose à transmettre je vous dirais : abandonnez toutes vos peurs et vous serez libre. (plus facile à dire qu’à faire, j’y suis arrivé malgré moi 1 fois et je pense que la seconde fois sera à l’heure de ma propre mort)
    Dans la tablette d’Émeraude d’Hermes il est dit ; que tout ce que est en bas est semblable à ce qui est en haut, en toute humilité je rajouterai que tout ce qui est à l’intérieur est semblable à ce qu’il se passe à l’extérieur.(les principes primordiaux étant immuables)
    Bonne journée, désolé pour le pavé
    Phool Kee Kalee (फूल की कली)

    • Coucou Marci 👋
      Très bonne lecture La table d’Émeraude du grand Thot Hermès Trismégiste !
      C’est une lecture incontournable pour toutes personnes ayant choisi la voix de l’éveil

      Après l’avoir comprise il est temps de passer au stade supérieur !
      Le Kybalion ! Et tenter de comprendre ces 7 principes ! Bôn chance ^^

      Sinon bien entendu que l’âme existe, tenter de l’expliquer par le matérialisme est vain ! Il existe une anatomie occulte dont le point central étant les chakras, alignés le long de Sushuma ! Nourri par les nadis (canaux énergétiques) dont les principaux sont Inga et Pingala !
      Le siège prend sont départ au chakra racine et s’élève jusqu’à à la “Couronne” ! Lorsqu’on arrive à aligner parfaitement ces chakras, plu rien ne peut empêcher l’ascension du serpent de la connaissance, la K.undalini !

      Tout est fait dans notre monde consumériste pour empêcher la libération complète de nos chakras, déjà que le siège de l’âme la glande pinéale est toute calcifiée ! Il est déjà utile de commencer par adopter un régime alimentaire adéquat, dont le fluor doit être proscrit entre autre…

      Bref la libération spirituelle dans notre monde consumériste, c’est difficile, mais pas impossible, il faut déjà avoir les connaissances !

      Akasha. 🧘‍♂️

      • il ne faut pas avoir mais ETRE, tout simplement, pas besoin de lire car cela fini par modeler nos croyances tout en nous limitant, le meilleur instructeur restant la nature quand elle est bien appréhendée et intuitivement décryptée.
        Et pourtant cette histoire de serpent lové autour du sacrum, c’est la meilleur image que l’on puisse trouvé et je vous assure que si votre serpent se réveille, vous ne pourrez pas manquer cela…
        Atteindre cet état c’est comme finir un jeu vidéo…quand on y rejoue on ne fait pas attention aux mêmes éléments et dans le cas d’un jeu multijoueur comme notre réalité, on se contente de pointer telle ou telle chose en espérant susciter le questionnement, une sorte de end game…
        Nous sommes tous sur une voie d’éveil, simplement certains sont plus avancé que d’autres…
        PS : oui la glande pinéale est importante, je ne peux pas dire si elle est calcifiée et qu’elle est l’action du fluor dessus, mais ce fameux serpent remonte du sacrum, géographiquement cela fait loin du cerveau et quand il remonte il explose tout sur son passage, Burensteinas dirait que cela foudroie (fout droit) et l’image qu’il m’est resté est effectivement un éclair montant…quand il atteint ce que tu appelles la couronne alors peut survenir la communion avec l’unité primordiale. (pfff…j’ai l’impression de relire un fou)
        Bonne journée

  3. Lu et approuvé !

  4. Oui Lediazec, c’est très sombre. Pourtant je ne crois pas au scenario des «quelques milliers de serviteurs restant « . Cela dit, serviteur à ses lettres de noblesse. L’asservissement, lui, est moins noble, même s’il peut demander bien du savoir-faire, de la patience et persévérance; ces mongols apprivoisant des aigles pour chasser le loup ont encore de la noblesse, même si mon cœur est du côté du loup. Servons nous les uns les autres.
    Butinons orientés par le soleil!

Les commentaires sont clos.