Noël Le Graët, pas seul à être sale !

Par Lediazec

Tout le monde le savait ; tout le monde (plus ou moins) le disait ; cela se murmurait, mais cela finissait dans l’étouffoir : Noël Le Graët (que des trémas dans son patronyme!) a des casseroles dans la braguette. A tout le moins, dit-on, il a la main et la libido au diapason. Il a fallu qu’il prononce des propos audacieux sur Zizou, notre icône, pour que il soit mis à l’index et que sonne l’halali !

Abus sexuels et pédophilie dans le milieu du foot ? Promotion à la victime et on tire les volets ! On change de palier l’auteur via un « transfert » et l’affaire est oubliée ! Ce qui se passe derrière les volets d’une maison respectable reste derrière les volets de la maison respectable ! Voir vidéo du jour de et avec Romain Molina.

Tout se tient dans le foot français : par le sexe, par la corruption et donc par l’argent ! Ce que jadis était un sport populaire sur lequel le riche crachait son mépris est devenu une affaire financière servant des opérations extrêmement louches où le pauvre sert de caution et d’alibi ! Normal, c’est lui qui remplit les stades !

Aujourd’hui, à 80 ans révolus, Noël Le Graët, alias « la Main baladeuse », amateur de triolisme et autres exercices physiques super excitants, selon des mauvaises langues, est sur la sellette pour, son entrain, sa polyvalence et son coup de rein de taureau andalou. Du très haut niveau ! Hélas, on ne peut tenir ce rythme éternellement, pilules bleus ou pas, les sportifs en savent quelque chose !

Sur la corde raide, la meute réclame aujourd’hui sa tête. Il a assez servi comme ça ! Place à plus jeune, plus vigoureux, plus entraîné, afin de poursuivre l’aventure, aidé par une classe politique dont le long silence en dit long sur les affaires de sexe, d’argent et de corruption, puisqu’au sein même des gouvernements on ne compte plus les affaires douteuses qui dorment dans les tiroirs des juges, par paresse, par pression ou par chantage !

Chauffé à blanc, le peuple éructe et réclame de la tête dans le panier, aidé par des médias soudain intègres !

Qu’est-elle d’autre la vie d’un homme sinon de poser sa tête sur le billot quand son heure est venue et que son milieu le désigne pour être le suivant d’une longue liste ayant servi les desseins de ceux qui lui ont permis de jouir sans entrave jusqu’à extension des feux !

Noël Le Graët aujourd’hui, Claude Simonet avant, qui se fit remarquer pour avoir dissimulé un trou de 14 millions d’euros en 2003 dans les comptes de la FFF et pour s’être offert une bouteille de Romanée-Conti 1998 d’une valeur de 4800 euros, comme s’il s’agissait de la « Réserve du patron » qu’on sert dans les restos ouvriers !

Si on ajoute à cette liste non-exhaustive (oh, que non!) les affaires Platini-Blatter, affaire de bakchich passée à la lessiveuse, et combien de combiennes d’autres sales combines poussées sous les tapis avec la poussière, dans un milieu qui clame et déclame de la Morale jusqu’à dans l’attribution du Mondial de foot au Qatar et son titre, on ne dira pas offert à l’Argentine, parce que, dit-on, l’Emir a des faiblesses de supporter, le dégueulis viendrait à manquer !

Vive le sport !

Sous l’Casque d’Erby

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Laisser un commentaire