Lettre ouverte à Christophe Guilloteau Président du département du Rhône

Lettre ouverte à Christophe Guilloteau Président du département du Rhône.

Premier responsable du financement de l’aide sociale à l’enfance, pour le département du Rhône.

En France, de nombreux placements d’enfants sont dit abusifs, on parle de 50 à 70 % sur 650000 placements annuel.

Les chiffres sont totalement opaques et très difficiles à trouver.

Quand on se penche sur ce problème, ont se rend compte que c’est toujours la même technique qui est utilisée, une technique mafieuse et criminelle.

Une maman se fait dénoncer aux services sociaux, 6 à 8 mois après l’enlèvement, un psychologue la convoque et la charge avec des problèmes psychologiques.

Généralement, les mamans sont traumatisées par cet enlèvement, ce qui n’est pas pris en compte par les professionnels de santé qui les chargent…

Aux audiences, qui sont à huis clos, les assistants sociaux,  qui sont pourtant assermentés, en rajoutent une couche souvent de façon mensongère, pour les enfoncer et prolonger les placements.

Les victimes n’ont pas droit à une copie de leur dossier, seuls les avocats peuvent le leur lire.

Rien n’est écrit dans cette deuxième phases, ce qui ne laisse pas de trace pour la défense.

Un enfant placé, c’est entre 6500 à 8000 euros par mois, qui rentre directement dans les caisses des départements, ce qui relève du trafic d’êtres humains, avec nos enfants.

Ces sommes rentrent dès le déclenchement du placement, et en intégralité dans les caisses du département.

Une maman avec ses trois enfants placés, c’est 600.000 euros sur deux ans…

Les avocats sont impuissants, face à cette machinerie de guerre contre les familles et contre nos enfants.

Le Catéchisme ou emmener ses enfants à la messe, est considéré comme un risque sectaire…

Placements abusifs, une pompe à fric sur le dos de nos enfants

https://rendeznousnosenfants.org

 

 

 

 

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

3 Commentaires

  1. Dés qu’ils arrivent prendre l’enfant…

    Ratatatatatata ……!

    ( mes voeux pour le nouvel an? RATATATATA ! BOUM ! )

  2.  » France, de nombreux placements d’enfants sont dit abusifs, on parle de 50 à 70 % sur 650000 placements annuel.

    Les chiffres sont totalement opaques et très difficiles à trouver. »

    Et du coup le même auteur écrit la première phrase.

    J’ai été éducateur :
    1/1000 placements pour des raisons étranges
    10/100 placements exagérés de par la vision quasi démiurgique des travailleurs sociaux.

    Soit, par expérience , comptant près de deux milles accompagnement sur court et moyen terme, un peu moins de 90% de placements plus ou moins justifiés.

    Pour le prix de journée, l’auteur parle de 270€/j. si c’est le cas je reviens exercer mon métier des demain. Hélas on est plutôt autour des 150€/j.

    CES SOMMES NE SONT ABSOLUMENT PAS PERCUES EN INTÉGRALITÉ PAR LES DÉPARTEMENTS !!!
    Récoltées puis redistribuées…

    Decomposons grossièrement le coût d’une journée en foyer, de 00h01 à 23h59:
    Veilleur de nuit 40€/h TTC Jusqu’à 7h du matin soit 280 le budget de soi disant 270€/enfant est d’or et déjà défoncé…

    1 a 2 éducateurs de 7-14h : entre 50 et 100€/h
    1 a 2 éducateurs de 14-21h idem

    1 véhicule de service sur 5 ans : 20€ de coût d’achat par jour, 40 en comptant entretien et carburant.

    Le foncier, en moyenne 20€/j/enfant

    La bouffe, les fringues, les frais administratifs, médicaux, les frais de justice etc ….

    Je me tiens à votre disposition …https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

Laisser un commentaire