Au nord c’était les Corons

Par lediazec 

Source image

Que personne ne bouge ! Le danger est partout et menace de se répandre dans notre organisme de manière hallucinante. Soyons vigilants, car un regain de Covid n’est plus à exclure, selon la bonne Borne. Un œil ici, l’autre au loin, son regard file du local au périphérique à la vitesse du larbinage auquel son supérieur la mande, préconisant le port intensif du masque pour éviter la malemort.

Cette raclure de virus a plus de ressources qu’on ne l’imagine. Son mode de reproduction étant proportionnel à la volonté dirigeante il ne se fixe aucune limite pour propager son arsenal de malfaisance et de peur. Raison pour laquelle le gouvernement veille à sa sécurité, le dorlote, le nourrit, le bride avant de le lâcher dans la lande tel un nouveau et redoutable chien de Baskerville !

Quand les temps sont à la menace sociale, hop !, on le sort, on le dépoussière, on lui fait faire un tour dans le salon, on lui autorise quelques galipettes sous la couette, on le montre au balcon et la télé, toujours présente pour les événements d’importance, le met en vitrine avec boules et lampions !

Les spécialistes plateaux sont nombreux à offrir un concours de mensonges aux confinés de l’esprit, les poussant dans leurs chemins de croix afin de se racheter pour avoir douté, avoir péché ! Un prix sera décerné aux plus crédules. Il leur sera remis lors d’une cérémonie spéciale par les représentants respectifs de l’AFP et de Facts and Furious pour avoir su démêler le VRAI du FAUX !

Car mieux vaut une piqûre avec effets secondaires garantis par Pfizer & C° que des citoyens bien portants se prélassant par temps clairs sur les bords d’un fleuve ou au pied de l’océan, rêvassant à des mondes improbables, ne produisant que troubles de la perception et idées noires comme charbon !

Et à propos de charbon, si le virus ne tue pas, le ridicule est là pour faire sa vacation ! Notre très lumineux gouvernement a la notable idée de nous faire croire qu’il veille a nos intérêts remettant en service la centrale de Saint-Avold pendant la durée de l’hiver qui s’annonce rude.

Le tout charbon s’invite dans nos cuisinières pour du pipi de chat. Le Ruskof n’a qu’à bien se tenir, Macron est au taquet !

Pressons-nous les uns contre les autres près du poêle, les visages éclairés par le rougeoiement des flammes, avec une pensée admirable pour les gueules noires, un tourne disque à manivelle crachotant « Les corons » de feu Pierre Bachelet, Zola signe un retour fracassant !

Noël approche. Si l’année dernière les réunions familiales étaient limitées à six personnes par foyer, cette année, le masque sera de la fête aussi, car le virus grimpe le long des cloisons, s’accroche aux rideaux et colle aux poumons comme sangsue. C’est la Borne qui le dit !

N’oublions pas la bougie. L’économie que nous ferons sur le kilowatt nous l’investirons dans la dinde aux marrons, dont le prix atteindra celui de l’électricité, Nouvel Ordre Mondial oblige. Le fêtes seront joyeuses !

Et, soudain, je sentis la morsure du froid labourant ma chair comme autant d’aiguilles plantées dans mon cœur !

Sous l’Casque d’Erby

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Un Commentaire

  1. Au nord c’était les corons , a Paris on a encore macron…………………………♫https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

Les commentaires sont clos.