Pas à pas vers la guerre en Ukraine.

” Les responsables des guerres ne sont pas ceux qui les déclenchent, mais ceux qui les ont rendues inévitables. “

Attribué à Montesquieu.

Illustration/Otan/Russie/123.rf

Le Kosovo, premier pas vers la guerre en Ukraine.

« Le précédent du Kosovo est horrible et va faire voler en éclats tout le système existant des relations internationales. C’est un boomerang qui va un jour leur revenir dans la gueule » ( cf. 1 )
Voilà la diatribe de Poutine en 2008, suite à la déclaration d ‘indépendance du Kosovo, c ‘est à dire de la transformation de la limite d ‘une province de la Serbie en frontière internationale.
“Vous n’avez aucune idée, j’insiste, aucune idée de la manière dont nous, les orthodoxes, allons vous faire payer cette guerre du Kosovo ! Un jour vous allez la payer au centuple “.
déclaration d un officier Serbe au colonel Lalanne-Berdouticq ( cf. 2 )

Cette création de l ‘ État du Kosovo, qui remet en cause le principe de l ‘intangibilité des frontières, fait suite à un immense mensonge. Un plan ” fer à cheval ” aurait été mis en place en 1999 par les Serbes dans le but de commettre un génocide contre les Albanais du Kosovo. A l’ époque seul Régis Debray avait affirmé qu ‘il n ‘en était rien. Il a été descendu en flèche par l ‘ensemble des médias ( cf. 3 ). Ce mensonge a permis de justifier des bombardements massifs par l ‘ Otan sans déclaration de guerre et sans l ‘ aval de l ‘ ONU, sur toute la Serbie. Cette guerre à peine terminée a été construit au Kosovo le Camp Bondsteel, un des plus grand camp de l ‘ Otan.

Le mensonge n ‘ a été dénoncé qu’ en 2019 et en 2000.
En 2019 Le Monde Diplomatique titre, au sujet du plan ” fer à cheval ” : ” Le plus gros bobard de la fin du XXe siècle ” ( cf. 4 ), Libération en 2000 : ” Berlin : un faux plan pour aller au Kosovo. Les militaires auraient menti pour justifier l’intervention de l’Otan. ” ( cf. 5 ).

Au moment où toute les caméras sont tournées vers l ‘ Ukraine, caméras qui ne nous ont rien montré des bombardements ukrainien sur le Donbass, bombardements qui ont quand même duré 8 ans et fait plus de 10 000 morts et un million et demi de réfugiés, pour moins de 6 millions d ‘ habitants , il nous faut nous souvenir du Kosovo ; première fois depuis 1945 que le principe de l ‘intangibilité des frontière a été remis en cause en Europe par le mensonge et par la guerre.

sources :
1) https://www.lefigaro.fr/international/2008/02/23/01003-20080223ARTFIG00475-kosovo-poutine-menace-l-occident-.php

2) https://www.seneplus.com/opinions/mon-analyse-sur-la-guerre-en-ukraine

3) https://www.letemps.ch/monde/regis-debray-scandalise-presse-intellectuels

4) https://www.monde-diplomatique.fr/2019/04/HALIMI/59723

5) https://www.liberation.fr/planete/2000/04/06/berlin-un-faux-plan-pour-aller-au-kosovo-les-militaires-auraient-menti-pour-justifier-l-intervention_323295/?outputType=amp

D ‘ autres pas vers la guerre : Maïdan et Odessa.

Février 2014 : le soulèvement populaire provoqué par la suspension d’un accord d’association entre l’Ukraine et l’Union Européenne contraint le président qualifié de prorusse Viktor Ianoukovytch à démissionner.

En effet le président de l ‘ Ukraine avait refusé un programme d’aide occidental assorti de mesures d’austérités. A la place il avait accepté un programme russe non assorti de mesures d’austérités.
C ‘est le début des manifestations sur la place Maïdan. Elles finiront par un coup d ‘ État : la destitution du président légalement élu.

Les sénateurs américains John McCain et Chris Murphy apparaissaient alors en public à Kiev avec le chef de l’opposition d’extrême droite Oleh Tyahnybok en soutien au coup d’État ( cf. 1 ). Il est à noter que des tireurs ont tiré à la fois sur la police et les manifestants pour faire dégénérer les choses. Ces tireurs n ‘ appartenaient pas au camp prorusse et semblent avoir été stipendiés par les américains ( cf . 2 ). Au final, près de 100 personnes sont mortes. M. Ianoukovitch, le président pro-russe, et ses alliés ont fui. Le gouvernement démocratiquement élu de l’Ukraine est donc tombé.

Parallèlement au lendemain de la “réussite” des manifestations de Maïdan des affrontements ont éclaté à Odessa entre des groupes pro-ukrainiens et pro-russes. Il est très difficile de comprendre qui est le responsable principal de ces affrontements. Une chose est certaine cependant, ils ont abouti à l’ incendie de la maison des syndicats, entraînant la mort de quarante-deux militants pro-russes qui s’y étaient retranchés ( cf. 3 ).

sources :

1) https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Euroma%C3%AFdan

2)https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20140424.RUE3498/une-tele-allemande-conteste-la-version-officielle-de-la-tuerie-de-maidan.html
https://www.les-crises.fr/no-news-temoignage-des-snipers-du-massacre-du-maidan-les-ordres-venaient-de-l-opposition/

3)https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Incendie_criminel_%C3%A0_Odessa
https://www.humanite.fr/monde/ukraine/quand-la-lumiere-et-la-justice-sur-le-massacre-dodessa-564821?amp

La guerre du Donbass et les accords de Minsk.

Le Donbass.

On ne cesse de tout faire pour nous apitoyer sur le sort, terrible il est vrai, des Ukrainiens.
Par contre on a entendu moins de monde, pour ne pas dire personne, depuis 2014 année à partir de laquelle le Donbass a été bombardé par l ‘ Ukraine. Pourtant cette guerre se déroulait elle aussi au ” cœur de l Europe ” . Des Ukrainiens bombardant des Ukrainiens cela n ‘ a pas posé de problème aux élites de l ‘ U.E. ; de ce fait les médias ne nous en n ‘ ont pas parlé. Il est vrai que ces Ukrainiens sont russophones. De plus ils contestaient le coup d’État de Maïda. Pour ces raisons on a décidé au sujet de ces ukréniens de ne pas ” faire pleurer dans les chaumières “. Cette guerre a pourtant fait plus de 10 000 morts et 1,5 millions de déplacés sur une population de moins de 6 millions d ‘ habitants.

Les accords de Minsk. ( 2014, 2015 )

Nous aurions dû ensuite veiller à l’application des accords de Minsk destinés à résoudre le conflit du Donbass. Ils prévoyaient des élections libres et une réforme constitutionnelle pour les régions russophones de Donetsk et de Louhansk.
Les accords de Minsk étaient rejetés par les Ukrainiens car ils impliquaient de reconnaître une légitimité et un statut spécial aux séparatistes.
La récente intervention Russe rend en toute hypothèses ces accords caducs.

sources :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Donbass

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/crise-en-ukraine-que-prevoyaient-les-accords-de-minsk-signes-en-2015_4975245.html
https://www.ladepeche.fr/2022/02/22/crise-en-ukraine-a-quoi-correspondent-les-accords-de-minsk-aujourdhui-remis-en-cause-par-poutine-10127672.php

L ‘ Otan

Le bombardement illégal de la Serbie par l ‘ Otan en 1999, suivi de l ‘indépendance du Kosovo, a creusé un fossé entre les Occidentaux , les Serbes et leur allié traditionnel, les Russes.
Cette situation est aggravée par l ‘ avancée de l ‘ Otan vers l ‘est. En effet Otan n ‘ a cessé de s ‘étendre en Europe. Le dernier grand pays qu ‘ elle visait est l ‘ Ukraine. Ce pays dans l ‘ Otan ce sont des missiles non-balistiques dernier cri ( 6000 km/heure ) éventuellement nucléaires qui peuvent y être installés. La frontière Est de l ‘ Ukraine est à 600 km de Moscou. On retrouve une situation identique de celle qui a eu cours à Cuba lors de l ‘installation de fusées russes sur cette île. On avait alors frôlé un conflit nucléaire.

Carte montrant l ‘ expansion de l ‘ Otan vers l ‘est :

La Russie a pris les devants pour que l ‘ Ukraine ne fasse pas partie de l ‘Otan. Il est à noter que le rejet d ‘une telle adhésion avait été promis par les américains.
Des éléments de preuve :

Conclusion

Poutine est un homme d’État. Il n’est pas fou. Il protège son peuple. L ‘ Occident l ‘ a humilié au Kosovo, profitant que la Russie était désarmée. L ‘ Occident a participé aux évènements ayant amené au départ du président de l ‘Ukraine. L ‘ Occident a accepté l ‘ avancée de l ‘ Otan vers l ‘est. L ‘ Occident connaît sa responsabilité dans la guerre actuelle. Elle la rejette en diabolisant Poutine.

Paulau

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

paulau

11 Commentaires

  1. Volti !

    Il y a un souci de mise en page.
    Le texte est partiellement illisible. Il “s’enfonce” sous le bandeau droit du site.
    A savoir que le pb n’affecte que cet article.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  2. Effectivement un problème de mise en page.

    Cela peut se rectifier ?

    Cordialement

    • Merci d ‘ être intervenu.

      • Fait attention la prochaine fois, n’utilises pas les balises HTML si tu ne maîtrises pas, ça met un souk pas possible, juste du texte simple. J’ai rajouté l’image du début et mis la carte. Pour mettre une image, tu cliques sur l’icone “appareil photo/note de musique” et dans la colonne de gauche tu choisis “Insérer à partir d’une adresse web”. Fais attention de virer le “https://” déjà présent sinon ça en fait deux avec celui du lien et ça ne fonctionne pas. Ça paraît compliqué, mais c’est simple 😉 🙂

Les commentaires sont clos.