Le président Macron doit être jugé et condamné pour haute-trahison

Et ceux qui ont entériné ses décisions, députés, parlementaires et autres sénateurs, mandatés par le peuple pour le représenter, que risquent ces individus ? Merci à Alain N.

Par Pierrick Tillet pour LeYetiBlog

Les faits sont désormais évidents. Comme son prédécesseur roumain en oeuvres maléfiques, Nicola Ceaucescu, le président de la République française Emnanuel Macron s’est livré à des actions malveillantes, délibérées et criminelles contre l’esemble de ses administrés.

Des milliers de morts pour refus de soins

Dès l’entrée dans la crise sanitaire, il a précipitamment fait interdire les médicaments conseillés par les plus hautes sommités de la médecine virale (Didier Raoult, Christian Perronne…). Il a fait exclure d’autorité ces médicaments des tests menés à l’échelle nationale (hydroxichloroquine, ivermectine…). Enfin, il a privé les médecins dits de proximité de leur droit inaliénable à la libre prescription.

Ce faisant, il est directement impliqué dans la mort, faute de soins, de dizaines de milliers de personnes atteintes du covid. Car il est désormais établi que ces médicaments ont eu un effet hautement bénéfique et protecteur là où ils ont été utilisés. En Inde et au Japon, le virus a purement et simplement été éradiqué grâce à une utilisation intensive de l’ivermectine. Dans les pays africains habitués à consommer de l’hydroxychloroquine (pour combattre le palu), le covid est resté dérisoire. Et ne parlons pas des excellents résultats obtenus par l’IHU Méditerranée-Infection du Pr Didier Raoult.

Les vaccins, une opération de grand-banditisme privé plutôt que sanitaire

Au lieu de ça, entouré d’une équipe sanitaire dont les membres ne peuvent même plus dissimuler leurs énormes liens d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique, il a imposé une campagne massive de vaccination avec des produits péparés en toute précipitation et opacité par des labos plusieurs fois condamnés à des milliards de dollars d’amendes pour charlatanisme répété (Pfizer). Pire, ces labos ont obtenus de ne pas révéler la composition de leurs mixtures. Ils se sont faits dégager par les États complices de toutes responsabilités quant aux éventuels effets secondaires graves.

Ces effets secondaires graves sont innombrables incontestables. Des tranches d’âge (les moins de 60 ans), jusque-là peu sinon même pas touchées du tout par le covid, font aujourd’hui les frais de cette politique désastreuse : myocardite, crise cardiaque entraînant la mort, frappant les jeunes, les sportifs…

Les pass, des scissions intolérables dans la société civile française

Comme beaucoup de ses collègues étrangers, le président Macron s’est empressé d’entériner la situation de monopole vaccinal par l’imposition d’un pass sanitaire, puis vaccinal, créant de fait des cissions intolérables au sein de la société civile française.

Le bilan des toutes ces manœuvres, relevant bien plus du grand banditisme que de la haute politique, est humainement catastrophique, criminel. Délibérés, ces actes doivent conduire leur responsable devant les plus instances judiciaires du pays : le président Emmanuel Macron doit être instamment jugé et condamné pour haute-trahison contre le pays qu’il avait en charge d’administrer.

Source LeYetiBlog


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

14 commentaires

  • Ananar

    Désolé, mais pas d’accord, un tel personnage ne peut-être jugé que pour basse trahison!

  • criminalita

    Seule une arrestation manu-militari par le peuple pourra faire justice.
    Un tribunal quel qu’il soit ne peut le condamné. Sarko c’était arrangé pour abolir du pénal la trahison. En plus le président c’est octroyé l’immunité politique comme pour ses collabos.

    • Demeter

      Pourquoi le juger, on fait un exemple, on le flingue, et comme ca apres on pourra sereinement juger ses complices (a la meme peine)… Putain nous sommes en guerre pour notre liberté, pas dans un salon de thé pour juges en attente d’un avis de la cour consrirurionnelle. Non?????

      Au lieu de vous masturber l’esprit en considerations ethiques, allez demander aux eborgnés des manifs GJ si les flics ont eu la meme consideration a leur encontre que vous en avez envers nos dirigeants, apres on pourra en reparler!!!

      • Trop expéditif, Démeter… Il faut un peu de suspens, genre couloir de la mort…
        Non, bien sûr, il ne s’agit pas de le livrer à une justice collabo pour qu’il en sorte avec les honneurs, quitte à disparaître quelques mois pour revenir la tête haute, comme si de rien n’était…
        En attendant, on peut toujours causer, le traître est toujours bien à l’abri et fort celui (ou le groupe) qui pourra aller le chercher sans y laisser sa peau.
        C’est la première étape. Ensuite seulement, on verra ce qu’on en fait.

  • KromoZom Y

    Je suis pas spécialement pro jugement, j’ai d’autres avis.
    Après si c’est un jugement et une peine à la Ceaucescu, pourquoi pas.

    A trop vouloir faire pareil, on fini pareil.

  • Passetec

    Macron ne rit ….

  • Radagast

    J’avoue, je suis un de ces horribles antivax…

    Cependant, il existe une exception, et une seule, à ce fait :

    Le jour ou ils inventeront un vaccin contre le Emmanuel Omicron, je serai dans les premier à me faire piquer, même si il faut 42 doses pour être sûr d’être immunisé.

  • agnelette

    Ne rêvons pas, il est protégé.
    Comme beaucoup dans le gouvernement l’ont été, et le sont toujours aujourd’hui, propulsés à des postes de très haut niveaux et même décorés de la légion d’honneur…. Ils ont été certainement fidèle pour remplir la sale besogne (mission) qui leur était confiée.

    Je ne souhaite pas être un oiseau de mauvais augure, mais vu la tendance générale du pays, le climat nauséabond de haine des vaxx contre les non vaxx, jusqu’au sein des familles… je suis de plus en plus certaine (et inquiète) que le bougre rempilera encore pour 5 ans.

    Je serai très bonne perdante, si tel n’est pas le cas ;)

  • celinabelloni

    Si des querelles familiales autour de l’injection existent surtout ne pas se figurer que c général. Un de mes fils est injecté et pourtant sans jamais prononcer ni les mots vaxins, mask, pass mais en abordant le sujet calmement avec respect et amour nous avons de beaux échanges sans jamais se juger. C’est mon fils que j’aimerais toujours, je suis sa mère qu’il aimera toujours rien ni personne ne changera ça !

  • jplemuy

    vous en avez déjà vu un en prison ???

  • ALF

    D’autres chefs d’inculpation peuvent être retenus avec circonstance aggravante, Activités en liens avec le terrorisme, appartenance ion à une entreprise terroriste dénommée « les élites ou WEF ou toute autre dénomination », crimes contre l’humanité, homicides volontaires, activité génocidaire. etc. Je propose que la peine de mort soit rétablie pour lui et ses complices identifiés (au gouvernement, au sénat, à l’assemble nationale, dans les fonctionnaires de l’administration, dans corps médical, dans la police et la gendarmerie, dans l’armée et dans la population). Y a-t-il quelqu’un qui sait où est la guillotine ?