Comment L’Euro Numérique Va Détruire Votre Liberté

Que pensez vous de cette analyse sur la monnaie numérique ? Nous avons plusieurs fois effleuré le sujet, en mettant en évidence ce que signifierait la disparition du cash au profit de cette monnaie numérique, et les conséquences sur nos libertés et, notre incapacité future à la gérer. Comme c’est le projet des banques centrales, il est important d’être informés sur le sujet. Rester libre ou asservis, ne dépend que de nous. Merci à Confucius.

Illustration

21 Commentaires

  1. Deux choses qu’il ne faut plus ignorer :
    1) Le cash sera supprimé dans quelques années, c’est une évidence.
    2) Les monnaies numériques des banques centrales finiront de détruire nos libertés, c’est certain.

    Les banques centrales (l’état profond) ont jusque là sous-estimé l’engouement naissant du “grand public” pour les monnaies numériques non régaliennes. Elles cherchent aujourd’hui à combler leur retard en créant leur propre monnaie numérique pour maintenir à tous prix leur Contrôle et leur pouvoir sur les population.

    La monnaie est le talon d’Achille de l’état profond. Si les peuples abandonnent en masse la confiance qu’ils mettaient jusqu’alors dans les monnaies régaliennes pour se tourner vers des monnaie bien plus libres et surtout décentralisées, s’en est fini pour la mafia mondialiste. Encore faut-il que les gens se réveillent et agissent maintenant pour ne pas tomber dans le piège des nouvelles monnaies esclavagistes. La solution pour ne pas se voir définitivement enfermé est sous notre nez, il suffit de la saisir. Il est temps de faire sécession …

    M.G.

    • L’état n’attendra pas notre accord, il imposera la monnaie numérique. Comment? Un autre virus, une guerre, un effondrement économique par un moyen ou un autre (les possibilités sont nombreuses pour ceux qui détiennent les ressources majeures), et le monde sera dans le caca. Pour rétablir l’ordre et un approvisionnement vital et normal, l’état profond proposera sa solution officielle avec ses contraintes. Qui dira non quand on voit déjà la réaction pour une petite chose qu’est ce vaccin?

      • Il n’aura pas besoin de tout cela.
        La semaine dernière, le patron(un bon, un sang-pur..) d’une pizzeria à emporter me disait qu’actuellement quasiment plus personne ne paie en liquide. Que c’était exceptionnel. “Tout en carte”, me dit-il…

        • J’ai bien réfléchi et oui, les gens ont été amenés à se passer progressivement de cash. Donc pas grand chose à faire pour que cela soit une réalité. Par contre pour imposer une cryptomonnaie mondiale, un nouvel ordre mondial, il faudra d’autres évènements!

    • Ca, c’est ta version.

      -Il existe une autre qui a beaucoup de sens. “La technique des petits pas cachés”

      – Les banquiers centraux ont toujours voulu une monnaie digitale.
      Mais ils savaient pertinemment que le peuple s’y opposerait, s’ils l’introduisaient directement.
      – Alors, ils ont “inventé” le concept de monnaie numérique libre “bit-coin”*, histoire d’attirer les millions de moustiques à fric et ainsi populariser à outrance le concept.
      Qui n’a pas entendu parler du bitcoin et de son fantastique potentiel ? …Personne !

      – Une fois que tout le monde, bon gré mal gré, se sera habitué à côtoyer la chose, il sera temps d’interdire et de récupérer le concept, au profit des seules institutions reconnues d’utilité publique.
      – Cela fait des siècles qu’ils nous la font par ce principe et vous n’avez toujours pas saisi ?

      Ps : Et qu’on viennent pas me dire qu’ils n’ont pas ce pouvoir.
      – Les cryptos et autres ne survivent que parce qu’elles sont reconnues par des commerçants et peuvent être échangées contre d’autres monnaies fiduciaires.
      Interdisait au deux ces pratiques et du jours au lendemain, les monnaies bitcoins actuelles ne valent plus rien.

      Sans compter que l’actualité nous a prouvé que les transactions, soit disantes impistables, n’y étaient pas !

      • *) Le bitcoin a été inventé par un mec(un japonais, dit-on) qu’encore actuellement, personne ne connait.
        …Et tout le monde trouve cela normal !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        -Malgré son immense fortune actuelle, tellement modeste le gars, qu’il refuse respect, prestige, gloire, honneur.
        Et qui a su conserver un niveau de vie modeste. Faute de quoi, il se serait déjà fait identifié.
        …Un être exceptionnel, vous dis-je !

        – Déjà là, la preuve est fait que nous ne sommes plus dans le rationnel, mais dans la mystique.

        Mystification quand tu nous tiens…

      • Ça, c’est ta version (complotiste) de la chose https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
        Je pense que tu devrais te pencher sur les fondamentaux des cryptos-actifs.

        L’identité du papa du BTC demeure peut-être un mystère, mais les transactions pair à pair totalement anonymes et infalsifiables sont bien une réalité (quand on sait comment s’y prendre)

        Imaginons maintenant qu’un état (ou un continent) déclare vouloir interdire le BTC et les cryptos-actifs dans leur ensemble. Très bien. Il faudra juste qu’il nous explique comment il va s’y prendre, à par en coupant internet ou l’EDF sur la planète entière !

        Cela dit, la meilleure solution pour un monde plus juste serait la Monnaie Libre. Malheureusement ce projet est trop en avance sur l’évolution de notre civilisation, il faudra attendre encore quelques décennies pour qu’elle soit adoptée comme une évidence par l’humanité … quand les écuries d’Augias auront été nettoyées !

        M.G.

        • T’es un indécrottable optimiste.

          Je n’y crois pas à ton “totalement anonymes et infalsifiables”.
          Mais bon, imaginons, je veux bien…
          Mais cela n’empêche pas qu’en dernier ressort, il faut que tu puisses échanger tes bitcoins contre une monnaie ayant cours légal. Ou que tu puisses acheter à un commerçant des biens réels avec.
          Si les deux n’existent plus, ton argent tu peux, tout au plus l’échanger sans fin dans une grande partie de Monopoly, entre bitcoin-men cocufiés par le système.
          Belle affaire…

          • 1) Je confirme que les virements “peer to peer” à travers la blockchain peuvent être anonymes. Pour ça il ne faut pas passer par des portefeuilles en ligne dont on ne possède pas les clés privées. Infalsifiables, c’est certain une fois l’opération enregistrée en blockchain.

            2) Tu as raison sur le second point : passer de cryptoactifs à monnaies fiat c’est le point noir. C’est précisément là que l’état va taxer (flat taxe), voire bloquer les transferts. Heureusement il existe diférentes solutions pour conserver ses actifs en cryptomonaie sans jamais les convertir en euros, tout en consommant chez les commerçants ou sur internet.

            Je vais peut-être te surprendre, mais j’ai une CB Visa alimentée uniquement en crypto, liée à aucune banque française, et je m’en sers tous les jours chez n’importe quel commerçant. Le change crypto/euro se fait automatiquement lors de l’achat. Cerise sur la crypto, je peux également retirer des espèces en Euro, Dollars, etc … dans n’importe quel DAB dans le monde. Le tout sans aucun frais !

            Si je dévoile un peu ma vie privée, c’est pour essayer de faire comprendre à ceux qui nous lisent que le monde de la crypto n’est pas un club clandestin peuplé de geeks, l’accès s’est largement démocratisé et simplifié. Les plateformes d’échange sont sécurisées et les plus importantes sont validées par des autorités de contrôle de type ACPR ou SEC.

            La crypto est quelque-chose de relativement nouveau et mystérieux pour encore beaucoup de monde, d’où les réactions naturelles de rejet (la fameuse peur de l’inconnu). Il faut juste faire l’effort de se renseigner un minimum pour en comprendre le fonctionnement et enfin réaliser qu’un capital “stocké” sur la blockchain est certainement plus en sécurité que dans n’importe quelle banque propriété de la mafia mondiale …

            M.G.

            • Ta vie (un peu) dévoilée, informe de l’actuelle praticité de la chose, mais cela ne change rien à l’essentiel :

              “…en dernier ressort, il faut que tu puisses échanger tes bitcoins contre une monnaie ayant cours légal. Ou que tu puisses acheter à un commerçant des biens réels avec.
              Si les deux n’existent plus, ton argent tu peux, tout au plus l’échanger sans fin dans une grande partie de Monopoly, entre bitcoin-men cocufiés par le système.
              Belle affaire…”

              …A fortiori si tu passes par un réseau visa ou autres.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Si le mec de la vidéo fait la promo de son Bitcon, c’est parce que c’est comme un Système de Ponzi, les derniers à y rentrer deviennent les couillons, c’est pour ça qu’il veut y faire renter du monde ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      Engel à raison, Le Bitcoin c’est le meilleur moyen de vous planter oui ! – Son Concept même est de s’autodétruire en faveur des monnaies d’état !

      Il n’y a qu’une seule Monnaie Libre qui ne pourra jamais perdre de valeur, puisqu’elle est hors système !
      Et qui grandira plus il y aura d’utilisateurs (contrairement au Bitcon) et en plus elle est rémunératrice pour les
      membres confirmés sous forme de dividendes journalier, et plus il y aura de monde et plus le dividende sera important. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
      Cette monnaie c’est la June (ou Ğ1) : https://vimeo.com/498611617 https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  2. Pour ceux que le sujet intéresse, et qui désirent approfondir, je vous propose un livre qui ne parle pas de monnaies numériques, mais de monnaie tout court: Dette, 5000 ans d’histoire, de David Graeber.
    L’ouvrage est gros, certes, mais presque un tiers est fait de références, donc il reste lisible, d’autant qu’il est très bien écrit.
    Il s’agit d’une analyse anthropologique du rapport de l’humain avec la dette, la monnaie, et leurs liens avec la guerre, l’esclavage et le gouvernement. C’est plus fun qu’il n’y paraît.
    Après cette lecture, vous comprendrez que le contrôle de la monnaie, et par son intermédiaire, des gens, est un projet de longue date de la plupart des gouvernement, et que les monnaies numériques des banques centrales ne représentent qu’une nouvelle itération, préoccupante, d’une lutte déjà présente dès l’antiquité.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_:_5000_ans_d%27histoire

  3. Légal et d’une puissance incroyable !

    – Réappropriez vous votre monnaie. Et demain nous retrouverons notre liberté.
    Le but ultime de ce Coronocircus est là, nous déposséder de tout.

    – Luttons contre la tyrannie, reprenons nos porte-monnaies !

    Que les sages et les réfractaires au système s’y mettent et l’effet sera dévastateur.
    Les conséquences sont énormes.
    Vous ne pouvez même pas imaginer…

    REFLECHISSEZ ….ET FAITES PASSER.

  4. Je n’ai pas vu la vidéo, mais la monnaie numérique/disparition du cash (et donc inévitablement de la ‘liberté’ avec) c’est dans l’ensemble bien fait pour notre gueule. On le cherche. En utilisant (pour la plupart) comme des cons les paiements électroniques, sans modération. Au lieu du moins possible, comme il faudrait. Sans oublier la suite (du piège), la cryptomonnaie (à boycotter totalement, à moins d’être pour la disparition de la ‘liberté’). Nous construisons notre prison numérique mondiale. En préférant, confortablement, désigner d’autres responsables. Même s’ils existent évidemment aussi, c’est bien nous les principaux.

  5. avec des query bien faite, il y a moyen de savoir exactement votre chiffre d’affaire, vos quota de dépenses, … pratique pour les impôts.
    Et la dringueille de mémé au nouvel an…. si elle décède avant 5 ans, c’est une dotation du vivant et donc taxé comme héritage ?
    143km/hr sur autoroute… clappppp…. ponction directe sur le compte pour l’amende…
    Mais bon, il y a plus “grave” je pense :
    Si c’est pour lutter contre les traffics de drogues, le travail au ‘noir’, la prostitution, la corruption,…
    Comment vont-ils faire tous ses gens là ?
    croire que tous va s’arrêter est une utopie, cela ne risque pas d’augmenter les vols pour faire du troc…
    Ca va être comme dans certains pays de l’est, une pipe contre une farde de cigarette !
    Un rail do coco contre un écran plat ?

  6. Baser tout un système sur internet me paraît dangereux.
    Pour moi, rien ne vaut le cash.
    D’abord, on voit filer les billets tandis qu’un budget numérique est plus difficile à gérer.
    Ensuite il y a la question de la panne, du black out, volontaire ou non.
    Itou le problème de la traçabilité…
    Alors la CB à l’occasion, oui, ça dépanne. Mais rien de plus.

    • Le problème est devenu bien plus prononcé.
      – Le problème c’est l’accès à ton fric.
      – Le problème, c’est le pistage absolu.
      – Le problème, c’est ta survie dans le cas où une “instance supérieure” quelconque décide que tu es répréhensible.
      – Le problème c’est l’impossibilité de faire une réserve, même d’une seule journée !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      – Dépendance totale, précarité absolue, soumission qui va avec…
      Bienvenue dans le 3° millénaire.

Les commentaires sont clos.