Coup de théâtre au Royaume-Uni : l’ex “Monsieur Vaccin” se révolte et exige la fin de la vaccination de masse

Merci à Criminalita

Source Le Courrier de Soir

Clive Six, ex “Monsieur Vaccin” du gouvernement de Boris Johnson, semble ne plus être convaincu par la vaccination. Dans une interview accordée à la presse britannique et largement reprise dans les médias ce 9 janvier 2022, il exige la fin de la vaccination de masse et demande que le Covid soit traité comme une grippe 

La révolte anti-vax gagne l’élite scientifique britannique. En tout cas, dans ce pays qui a déjà enregistré plus de 150 000 morts depuis l’avènement du Covid, les plus grands scientifiques commencent à hausser le ton en s’attaquant ouvertement à la vaccination obligatoire.

Parmi eux, figure Clive Six, éminent scientifique anglais et ex “M. Vaccin” du gouvernement. Dans une interview accordée au média anglais Observer et citée par plusieurs sources fiables dont The Guardian, il a ouvertement appelé à mettre fin à la vaccination de masse.

“Il faut que nous étudions si nous utilisons la dose de rappel pour nous assurer que les vulnérables sont protégés, si l’on considère que c’est nécessaire. La vaccination de masse de la population doit s’arrêter”, a-t-il martelé. Ce 9 janvier, l’information a été reprise par le média britannique, Standard.co.uk. A en croire cette source, Clive Six a demandé aux ministres du gouvernement de Boris Johnson de financer des recherches sur l’immunité au-delà des anticorps.

Et ce n’est pas la première fois que l’ex “M. Vaccin” de Boris s’attaque à la vaccination. En effet, dans une interview accordée à Sky News et citée par le média Express.co.uk, sa position n’a pas bougé d’un iota. “Etant donné qu’Omicron est beaucoup plus léger, c’est insensé de continuer à vacciner des gens qui ne vont pas tomber plus malades”, déclare-t-il, avant de demander au gouvernement britannique de changer de stratégie.

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

11 commentaires

  • engel

    – C’est plus qu’étrange !
    C’est totalement improbable, quand on connait le niveau de coercition et la soumission des laquais .
    – De part le monde, trop de politiques et de scientifiques de grande audience virent trop brusquement de « certitude ».
    – Trop d’organismes nous annoncent la rémission prochaine face à la pandémie.

    Que nous prépare-t’on ?
    …Qu’elle est la prochaine étape, voilà la bonne question.

  • Cette folie d’injections expérimentales où les ingrédients peuvent changer d’une série à l’autre ne vas pas s’arrêter sans une révolte d’ampleur des citoyens, car les tribunaux obéissent aux ordres viennent d’en haut. Les nombreuses plaintes qui ont été déposées sont bloques par les tribunaux lesquelles se déclarent incompétent pour juger les affaires. C’est une manière de bloquer le processus démocratique!

    Alors, non vaccinés et vaccinés, nous qui sommes les victimes de la plus grande escroquerie de l’histoire de la médecine, venez manifester avec nous, les samedis, manifestations qui ont lieu un peu partout en France! C’est par l’ampleur des manifestants révoltées qu’on peut changer notre destin. Ce n’est pas en restant chez vous et d’attendre un miracle que les choses vont changer!

    Cher parents, votre devoir est de protéger les enfants contre les injections toxico-génétiques, contre la tyrannie des dirigeants qui nous ont confisque la démocratie, la justice, … bref qui nous ont confisque notre vie, alors bougez vous, venez vous aussi manifester avec nous! Prochain RDV le samedi 15 janvier 2020.

    Lisez cet article et surtout REGARDEZ la première vidéo https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif :
    La « protection » d’un vaccin Pfizer est inférieur à 1% !

    • Volti

      Bonjour, Puisqu’il y a tant de monde opposés à cette dictature, il y a un moyen encore plus simple de rejeter en masse cette imposture, c’est la désobéissance civile. Il ne suffit pas d’une poignée de restaurateurs ou de cafetiers, il faut que ce soit TOUT LE MONDE qui refuse, qui n’obéisse pas aux diktats de ces psychopathes et là en une semaine, le problème est réglé, sans haine ni violence. On emmerde le banquier et on vit avec ce virus, sinon, on en sortira jamais. Ce passe est la porte ouverte pour le contrôle absolu de TOUT ce qui touche à la vie de chacun à tous les niveaux. Et si on se fiche des désirs pervers du banquier, marionnette de la caste mondialiste apatride, il fera quoi ? Un gros caprice, pipi par terre et il se roulera dedans ? Faut arrêter là, il rigole du haut de sa tour d’ivoire, ça fait deux ans que ça dure les manifs, et le résultat il est où ? Alors, on ne mendie pas notre liberté, qui est un droit constitutionnel, on ignore ses ordres et insultes, et on vit comme s’il n’existait pas. ;)

      • criminalita

        Oui je veux bien désobéir en écrivant a l’URSSAF que je suspend toutes mes cotisations jusqu’à fin de plandémie et arrêt d’État d’urgence mais qui est prêt à le faire comme moi.
        Car ces salauds ils t’envoient les huissiers pour te spolier et te ferment ton compte avec visite du fisc.
        Personne n’est prêt à le faire tout seul et même à une centaine d’indépendants. Dans mon entourage tous continuent à vivre normalement et aux ordres sauf 1 seul gars qui me semble être prêt à se piquer si la situation devient intenable, son excuse, j’ai 2 filles et ma femme qui elle a perdu son emploi en mairie pour cause pass.
        Pour moi la seule solution qui va réveiller les endormis c’est quand ils verront la disparition par les flammes de leur mairie, des écoles, du centre sportif, biblio, etc… ce sera la révolution.

        • Volti

          Alors que doit-on faire ? Allez faire le pied de grue le samedi en quémandant la liberté ? Dans ce cas, c’est tous les jours que les rues devraient être pleine de citoyens en colère, de chômeurs, d’exclus du travail car non-vaxx, de pauvres qui ne s’en sortent plus, de patrons ruinés, de boutiquiers en faillite, etc.. Prendre rencard tous les samedi, hurler sa colère et rentrer chez soi, jusqu’à la prochaine manif, sur le parcours déclaré et autorisé par la préfecture SVP sinon, gare à ceux qui s’égarent. C’est pitoyable ! Ça gueule en troupeau et, on entend plus rien quand ils sont isolés ? À part quelques irréductibles qui doivent se sentir bien seuls, c’est fichu de chez fichu. Tout est déjà planifié, ils passeront le premier degré avec cette horreur de passe, sans résistance, et ce sera le passage pour tout le reste sans problème.

        • criminalita

          Il faut agir comme au Kazakhstan mais en très grand groupe. Tout carbonisée c’est le meilleur moyen de tuer un virus non ? Pour vivre ultra pauvre autant réduire tous les collabos au même niveau..
          A force d’acquiescer ils nous affaiblissent jusqu’à crever. Et leurs picouzes vont continuer jusqu’à éradiquer les 90% et c’est là leur opportunité d’accéder à ce nouveau monde. Kes gens croient qu’ils ont besoin de nous consommateurs pour s’enrichir. Le problème c’est que c’est déjà fait et leur but est de vivre avec qlqs esclaves et les robots qui font leur rentrée dans 8 ans et sont déjà prêts à nous remplacer pour la majorité.

Laisser un commentaire