Olivier Véran menace la député Wonner à l’Assemblée nationale

Cette psychose vaccinale deviendrait-elle la nouvelle religion de la secte politique ? Où est la science dans ces comportements extrémistes, où l’individu n’a pas le droit de faire un choix libre et éclairé et où, les injections géniques expérimentales, subordonnent ou détruisent la vie de millions de citoyens ? Est-ce qu’un juriste pourrait expliquer, si l’extorsion d’un consentement par des moyens coercitifs par ceux qui ont pouvoir et autorité est légal ? On puni bien les malfrats lambda, qui abusent de la faiblesse d’autrui, ces individus sont-ils au dessus des lois ?

Par Martine Wonner via Mondialisation.ca

Round 2 « Si vous n’étiez pas protégée par votre mandat je vous aurais attaqué en diffamation. Vous propagez la désinformation j’ai honte, honte, honte !  »

Les débats viennent de s’achever et reprendront plus tard dans la semaine.

Malgré le forcing effectué par le gouvernement pour poursuivre le débat toute la nuit la majorité a voté contre étant donné l’importance de ce texte. (Note **Le texte a été adopté le jeudi matin (214 voix pour, 93 contre et 27 abstentions**)

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

16 Commentaires

  1. La Vérité est comme l’eau, elle finit toujours par trouver son chemin. Les provax faisant confiance a ce produit par intime conviction c’est leur choix, mais ceux qui agissent uniquement par intérêts personnels, gare a eux le retour de bâton sera a la mesure de la colère du peuple bafoué.

    • J’ai peur qu’il n’y ait jamais de retour de bâtons. Tout est bien vérouillé. Quant à Mme Wonner, quelle belle âme…

      • Hélas ce gouvernement ce cache derrière la Responsabilité Collective …Que Faire ?
        Un Grand Merci à Mme WONNER, qui bouge elle au-moins, parce que nos zélites à part :
        -diviser l’électorat,
        – supprimer les non vaccinés du Futur vote présidentiel
        – Promettre le modèle amish

        Bref à quoi sert l’Assemblée aujoud’hui…

    • C’est pas parce que la vérité émerge qu’elle est acceptée et prise en compte.

      J’irais même plus loin, quelle que soit la vérité qui pourrait émerger, ça ne changera rien. Ce qui changerait la donne, c’est la famine, une misère sans espoir de s’en sortir, en gros, la certitude de n’avoir aucun avenir et de crever dans des délais plus ou moins brefs. Tout le reste pourra se satisfaire de n’importe quelle situation tant que les besoins essentiels restent à peu près satisfaits pour la plupart des gens.

    • Oui, tout est bien verrouillé. Pas de responsabilité, je n’ai jamais confiance en politique https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif : La vidéo de François Ruffin

  2. Sources : VAERS
    30500 effets indésirables graves post vaccins chez les enfants.
    dont 234 handicaps graves
    et 54 décès.
    Ceux qui disent que ces chiffres relèvent de la diffamation doivent donc aller jusqu’au bout de leurs propos en attaquant le VAERS…… pourquoi ne le font-ils pas ?
    C’est visiblement plus facile de rétorquer à une députée que l’HCQ ne se fume pas et de la faire passer pour une menteuse.

  3. Bravo pour la réponse, elle ne s’est pas démontée !! Et les autres pingouins qui applaudissaient Véreux, et faisaient mine de rouspéter, comme des bons petits chiens.
    Nous, le Peuple, nous avons honte de ces individus qui remettent en cause les chiffres officiels, sachant que 1 à 10% des cas seulement leur arrivent !
    Honte ! Honte ! Honte à eux !! Bouhhhh !!!

  4. Apparemment Véran devrait etre viré suite a sa réponse. Il a des problèmes cognitifs grave, il ne comprends pas les mots utilisés par Madame Wonner.
    Il n’est pas a sa place en tant que ministre a un poste aussi stratégique.

  5. c’est dingue la différence entre les réponses aux questions qu’ils ont reçus avant l’audience et quand ils sont interpelés sans qu’ils connaissent les arguments évoqués.
    c’est là que l’on voit que ces gens n’ont AUCUNE compétence dans le domaine où ils sont en poste.
    Sa passe sur le fait qu’ils ne sait même pas se que sont des propos diffamatoires.
    Par contre lui tient des propos qui sont à la limite de la menace et de l’abus de pouvoir et diffamatoire on se souviens de la chloroquine ça ne se fume pas.
    si les députés dit de l’opposition portaient plainte à chacun de leur dérapage l’assemblée nationale ressemblerait bien moin à une coure d’école

Les commentaires sont clos.