Macron veut « continuer à emmerder les non-vaccinés jusqu’au bout »

Capture d’écran/ le Figaro

Pour quelqu’un censé incarner le rassemblement de tous les français, être le gardien de notre constitution, défendre la France, voilà des propos indignes de la fonction suprême, que ce prétentieux et vulgaire blanc-bec n’a eu de cesse de ridiculiser depuis ce funeste jour de 2017, où il a été propulsé président par…… on connait la suite

On ne peut faire la liste (trop longue) de toutes les « décisions » suggérées par des intérêts qui ne sont pas les nôtres et, qui ont mis notre pays dans l’état tel que nous le voyons actuellement. Ça va du bradage de notre patrimoine, à un endettement abyssal et à présent, à une volonté non dissimulée de faire se battre les Français entre eux, avec cette inutile propagande « vaccinale » qui ne protège personne et l’instauration d’un document, digne des « heures les plus sombres » de notre histoire. Si c’est sa conception d’une France libre, il fait fausse route le banquier élyséen.

Au lieu d’exiger, de sanctionner, d’ordonner, de punir, d’ostraciser, comme un gamin capricieux qui n’a jamais su convaincre, (il n’a même pas essayé) il aurait fallut écouter les voix autorisées par des années d’études, de pratique, réfléchir à ce qu’il y avait de disponible pour soigner, ne pas exclure et interdire de prescription les médecins de proximité, ni sanctionner le personnel soignant. Il fallait soigner même si c’était inefficace (on a la preuve du contraire) et non faire des expériences de thérapie génique sur un peuple innocent, en baptisant « vaccin », pour faire avaler la couleuvre, une mixture qui n’en est pas un , ne protège pas (sauf soi-disant des formes graves) et a des effets secondaires graves, à ne pas négliger.

Comment doit-on qualifier ce qui se passe en ce moment dans notre pays ? C’est une situation jamais vue. Sous prétexte sanitaire, c’est une dictature qui se met en place.

Depuis deux années, nous avons eu le croque mort en chef, et ses chiffres de décès journaliers, ont plombé le moral des français qui ne comprenaient plus rien, aux injonctions paradoxales, aux mensonges. Arriver à dire une chose et l’heure suivante son contraire, n’a posé aucun problème moral à ces sinistres individus.. décréter poison vénéneux, un médicament connu depuis des décennies pour privilégier une mixture bâclée en 3 mois dont on ignore tout, et vendue à prix d’or par un des big pharma qui a payé des milliards pour fraude, charlatanisme, tromperie sur l’efficacité d’un produit, quand ce n’est pas pour blessures volontaires et qui continue à gagner des milliards sur le dos des injectés, sans responsabilité en cas de désastre à venir. On décore même de la légion d’honneur, les protagonistes bien soumis, pour qui l’honneur, se résume à démissionner pour pantoufler ailleurs, ou se soumettre avec des salaires à la hauteur de leur immoralité.

Et ça continue avec la litanie journalière des milliers de CAS, qui en fait ne sont pas malades mais seulement ayant été en contact avec le virus. Elle va durer combien de temps cette narrative toxique, juste bonne à terroriser les gens ?

De qui se moque t-on ?

Le manque d’argument scientifique pour justifier des décisions ubuesques comme, le port du masque, manger assis car le virus, ou un de ses multiples variants attaquerait ceux qui sont debout, le confinement qui a produit plus de drames que d’effets. un papier nous donnant à nous même l’autorisation de sortie, les interdictions de vente dans les super marché de certains produits et pas d’autres. Les métros bondés sans distanciation et les terrasses interdites etc etc…. Et, pour ceux qui se sont permis de remettre en cause ces « décisions » pour le moins débiles, ils ont été accusés d’être « complotistes », l’argument bateau qui clôt toute discussion censée. On ne parlera pas des médias collaborateurs et propagateurs de la bien pensance, ni de certaines outrances verbales journalistiques, que le CSA n’a jamais condamné.

Sont-ils financé par l’argent public, pour cautionner les débordements d’individus trop bien payés qu’ils se croient tout permis ?

Maintenant c’est aux enfants que ces fous furieux s’attaquent.

Nous avons un article 68 qui peut, si les soi-disant représentants du peuple font leur travail, demander la destitution de ce personnage nuisible à la France, aux français et de fait, limoger tous les sbires qui l’accompagnent et attisent les braises, dans ces actions préjudiciables à la paix sociale, à la santé du peuple et aux institutions. Divide et impera ne doit pas être le slogan de l’exécutif.

Mettons la pression sur les députés, après les présidentielles, il y aura les législatives, ces messieurs doivent s’inquiéter pour leur fauteuil qui rapporte bien trop pour le résultat fourni et attendu par le peuple. Sans généraliser, il n’y a pas trop de voix qui s’insurgent contre ce système totalitaire.

Il va sans dire que s’abstenir d’aller dans les lieux qui cautionnent cet apartheid, est un geste de résistance pour tout ceux qui contestent le bien fondé de ce énième affront à nos libertés.

Le tiroir caisse parlera pour nous

Bonne réflexion

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

63 Commentaires

  1. Bin oui,comme je l’ai écris…il a des ordres et une feuille de route du ss schwab et comme ça va pas comme il veut alors il risque de perdre sa position de young leader ,lui et sa clik de suceboulles ! Ils n’ont pas le choix,il faut qu’ils aillent jusqu’au bout et essayent d’effacer les preuves ! Et les preuves sont les resistants donc élimination physique des emmerdeurs de fiotes et de travlo ou machin truc bidule qu’on ne sait même plus nommer…si encore ,il faut les nommer !

  2. « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie », déclare le chef de l’Etat, alors que le texte sur le pass vaccinal donne lieu à un débat houleux à l’Assemblée.
    « La quasi-totalité des gens, plus de 90 %, ont adhéré » à la vaccination et « c’est une toute petite minorité qui est réfractaire », ajoute-t-il.

    « Celle-là, comment on la réduit? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage. Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder », poursuit-il.

  3. Ciao amici 🙂
    Apparemment l’interview était censé sortir après que le décret ait été acté, sans doute était il prévu qu’il n’y aille pas de report et vu que si, paf !

    Dès lors, je pense tout de même que cette fois si, ça ne passera pas, oui sertes t’aura toujours des abrutis pour trouver sa réaction normal, ils vont continuer avec leur mantra « 90 % de non vaccinés en soins intensif » (chiffre faux, mais que font les fact cheking), mais dans l’absolu, ça ne peut que se retourner contre lui d’une façon ou d’une autre !

    Akasha.

    • Il y a autre chose qui me choque dans cette histoire.
      Quand c’était Trump qui avait ce genre de sortie, il était fustigé, les médias n’hésitaient pas à dire qu’il divisait le peuple. Ici les médias ne parle pas de dérapage, ou de préciser justement qu’il divise, c’est dégueulasse…. Tout les médias devraient condamné, qu’ils soient français ou étranger ! Or je vois déjà qu’en Belgique ce n’est pas le cas !

      Donc finalement, ça ne démarre pas très bien…

      Akasha.

    • Si si ça passe à l’assemblé, ils ont déjà acquiescé un pass vaccinal pour les plus de 16 ans…

      • ha ? ils ont validé le texte pour les + de 16 ?

        • Ciao Seb 🙂
          Non, à la base il était prévu pour à partir de douze ans, et ils l’ont fait monté à seize ans…. Mais bon, je penses que tout ceci est un cirque immonde et des blablas qui n’ont servit à rien et qu’il sera voté leur pass à la con….. Ils voulaient juste être entendu pour donner une espèce de mirage démocratique, ça s’arrête là et Macron et ses sbires auront eu ce qu’ils veulent !

          Et les déclarations honteuses que dis je hideuse de Macaron, seront oubliée dans trois jours, sauf par les habitués Phillipo, Aignan Di Vizio, qui sur les plateaux le rappelleront et feront face à des « aaaan on ne va pas revenir sans cesse là dessus, c’était une image et bla bla bla » le tout avec des sourires moqueurs…

          Il faut être solide dans se bas monde si on ne veut pas se laisser submerger !!

          Akasha.

  4. une seule chose : C’est la loi ? elle a été votée ? réponse NON.
    je ne suis pas hors la loi ?. donc FIN DE DISCUSSION
    qu’il prenne ses responsabilités et je prendrais les miennes …

  5. Le choupinet victime d’une erreur de timing, la bergé qui le dit.
    L’article devait paraître demain une fois le vote acté à l’AN, mais les vilains députés on fait retarder le vote et le torchon a publié trop tôt.
    Merde c’est ballot

    https://lemediaen442.fr/les-francais-se-reveillent-avec-un-president-qui-les-emmerde/

    • Mais son discours est inverser, si un irresponsable c’est quelqu’un qui refuse de passer par un vaxxin expérimental, alors je ne suis pas d’accord avec lui, d’autant plus qu’il sait très bien que même les vaxxés sont porteurs et transmetteurs du co-vide, que ce vaxxin est inefficace, alors pourquoi continuer son dénigrement, à rabaisser et à humilier sans respect pour les gens, je me fous de ne plus être citoyenne de ce pays, si ce pays a perdu toute liberté, dignité, respect, qu’il se laisse faire sans rien dire, alors oui je n’en fais plus partie.

      • Attention: cette division est voulue. La résistance est toujours possible mais doit être organisée. Pour cela, ne restez pas isolé, ce que recherche le gouvernement.

    • C’est surtout cette phrase qui est scandaleuse et que les médias se gardent bien de mettre en avant.

      En parlant ainsi il casse le principe même de la république et s’inscrit en porte à faux avec la constitution et la déclaration des droits de l’homme. Sa parole est donc autoritaire, semant la division en s’appuyant sur des informations partielles et voir certaines mensongères.

      • C’est pire que scandaleux. On dirait un sale gosse de type enfant-roi qui fait un caprice. Comme on ne lui obéit pas, il fait une crise de nerf et se lache sur l’objet de sa frustration, et affiche clairement son intention d’abuser du pouvoir dont il dispose.

        Un président de la république avec un tel comportement nécessiterait une expertise psychiatrique (même pas psychologique) avec option de destitution…

        Comment on peut laisser passer un truc pareil venant du président, c’est effrayant (pas ce qu’il va faire, qu’on puisse laisser un type à l’évidence complètement cinglé à ce poste).

    • il y a deux mots ‘lourd’ de sens dans cette phrase :
      # citoyen : si nous étions à Rome, cela impliquerai beaucoup de choses de se faire retirer la citoyenneté… les citoyens étaient privilégié (droit de vote 😉 , droit civil qui garantissait la propriété, implémenter des actions en justices….)
      # irresponsable : psychologique ? juridique ?… cette notion peut très bien évoluer vers une ‘incapacité’ juridique et dont vous faire attribuer une tutelle, mais aussi vous placer en psychiatrie…
      Cette phrase mal employée et si elle dérive peut tout aussi bien vous faire perdre un statut d’homme ‘libre’…

      • C’est pour cela que la loi qui pourrait passer permettra au préfet de faire interner un non vax: irresponsabilité et même dangerosité (supposée bien sûr). Tellement facile !!

        • déjà à l’ heure actuelle les internements administratifs relèvent de l’arbitraire mais alors là ça peut devenir un sport national assez rapidement

      • après réflexion et sachant qu’ils ne font rien au hasard …. je pense effectivement que c’est l’option de qualifier de « fou » tout opposant au régime et donc de lui faire perdre tout ces droits voir de l’interner.
        je ne sais pas si c’est toi qui nous a dits ils on pris le communisme et ne nazisme …. ont enlevé ce qui n’avait pas marché et en ont en fait un mix.
        en tout cas ça prends tout son sens

        • C’est tout à fait logique .

          – « Nazisme » et « communisme » on absolument la même racine historique. Tous deux sont frères siamois et émanent du socialisme de Marx.
          Il est donc tout à fait normal que ces deux rejetons aient dérivé dans la même vision paranoïaque débouchant sur de meurtrières dictatures.

    • j’ai testé la position des mains… pas évident… c’est peut être naturel pour certains

  6. le site de la pétition affiche le nombre de signatures en temps reel.
    les chiffres augmentent au fur et a mesure.

    https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-au-pass-vaccinal-5503/

    1 235 000 passé au moment ou j’écris.
    PS: environ 36 signatures a la minute.

    20:24 Déja 1 238 339 signatures

  7. Les dernières déclarations du poudré devraient pouvoir rendre les non « vaccinés » (qui « ne sont plus des citoyens » et deviennent de facto apatrides) éligibles au statut de réfugié politique :

    « Ils sont en droit d’être reconnus en qualité de réfugié si […] leur appartenance à un certain groupe social ou leurs opinions politiques sont en grande partie à l’origine de leur crainte fondée de persécution. »

    • perdre sa citoyenneté ne veut pas dire perdre sa nationalité les deux notions sont d’après ce que j’ai vu juridiquement différentes …. donc perdre sa citoyenneté revient en gros à perdre ses droits civiques mais ne rends en aucun cas apatride

      https://lesmoutonsenrages.fr/2022/01/05/est-ce-mckinsey-qui-agite-la-pulsion-genocidaire-de-macron/#comment-854247

      • Bonsoir,
        Oui c’est à peu près le même statut que lorsqu’on sort de prison, on perd ses droits le temps de la probation. Par-exemple, on est déchut de droit de vote, je n’ai pu voter les deux dernières fois, la prochaine je pourrais (sourires).

        Orné

      • Ça reste à voir, tout dépend de ce que le merdeux imposera au niveau législatif …
        Si on en croit msf, « le terme apatride désigne une personne qu’aucun État ne considère comme son citoyen sur la base de sa propre législation. »
        https://dictionnaire-droit-humanitaire.org/content/article/2/apatride/

        • oui mais en france perdre sa citoyenneté ne veux pas dire perdre sa nationalité … en gros si j’ai bien compris tu perds tes droits mais tu restes soumis à tes devoirs …. c’est tordu mais cohérent avec ce pays de fous

          • Techniquement, un français de naissance ne peut pas perdre sa nationalité :

            « les Français par droit du sol ou par droit du sang ne peuvent pas être déchus de leur nationalité »
            https://www.vie-publique.fr/fiches/23854-peut-perdre-sa-citoyennete

            Mais ça, c’est dans l’état actuel du droit, tout comme un non « vacciné » ne peut pas encore être légalement privé de ses droit civiques.
            Et on sait bien que le merdeux n’a pas dit ça au hasard, si « les non vaccinés ne sont pas des citoyens » il est très probable qu’il veuille faire évoluer le droit sur ce point.

            • wikipédia ou vie publique je sais plus
              Le mot citoyenneté désigne la pleine possession des droits dans un État, alors que le mot nationalité désigne l’appartenance juridique à un État. Aujourd’hui, une citoyenneté va le plus souvent de pair avec une nationalité. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas.
              —————————

              justement regarde se qu’ont écrit seb et biquette plus haut c’est au contraire parfaitement pensé dans leur idéologie… donc en faisant passer tout non vacciné comme irresponsable sans rien changer du tout tu peux faire ce que tu veux de cet individu. Certains les mettaient dans des camps de concentration ou des goulag à voir ce que le IV em REIch (UE) nous réserve.
              L’erreur est de se focalisé sur une possible perte de nationalité qui ne leur servirait à rien contrairement à une psychiatrisation de la situation qui leur ouvre un nombre incommensurable de portes pour faire enfermer toute personne qui sort des clous et rendre cet acte aussi acceptable qu’une garde à vue vis à vie de la population vaccinés. vue que nous somme l’ennemi

    • c’est donc le cas soulevé par Seb et Biquette plus haut qui est à mettre en avant et qui fait que la déclaration prend tout son sens ( j’y avait aussi pensé irresponsable au sens psychiatrique)mais je me suis jeté tête baissé dans la perte de nationalité pour proposer des options comme tu l’as fait

    • Bien vu. Et en plus on ne pique pas les réfugiés, Pfizer refuse de leur donner des … »soupes » car ils pourraient se retourner contre le labo, faute de se retourner contre leur gouvernement.

      Mais nuance toutefois: il y a les citoyens et les sous-citoyens, comme le dit Jasper Mader. Un sous citoyen reste un citoyen, mais de seconde zone. Peut-être faudrait-il rechercher quels sont ses droits ?
      « Les hommes naissent libres et égaux en droit »… ah bon ? Naissent… oui, mais après…

  8. Un « non vacciné est un non citoyen » il est devenu Fou notre Président
    Qu’il rende la Vaccination Obligatoire si c’est vraiment une pandémie et qu’il en assume toutes les conséquences si il y a des Effets secondaire et Sans se cacher derrière la Responsabilité Collective !!

    Comité Scientifique / Comité Santé c’est déresponsabilisé l’Individu au Profit du Collectif
    Depuis FABIUS et le Sang Contaminé nous avons Evolué c’est Formidable https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

Les commentaires sont clos.