De l’importance actuelle d’inclure des végétaux riches en pigments caroténoïdes dans sa diète

Pour illustration/123.RF

De l’importance actuelle d’inclure des végétaux riches en pigments caroténoïdes dans sa diète

 

Sable radioactif provenant du Sahara, modification de l’inclinaison de la Terre par rapport au soleil, aggravation constante du trou dans la couche d’ozone : trois facteurs actuels qui entrent en synergie pour potentiellement augmenter de façon significative le potentiel cancérigène des radiations solaires ainsi que leur possibles effets néfastes sur la rétine de l’œil. Faut-il pour autant se jeter sur cette immondice pétro-chimique que constituent les crèmes de protection solaire ? Non : cet assemblage de molécules synthétiques est manifestement mauvais pour votre santé, comme quasiment tous les produits « d’hygiène » industriels.

Si je rédige cette publication, c’est parce qu’en tant que naturopathe spécialisé dans la nutrition, je me sens obligé de faire la promotion du message de santé suivant : Il est encore plus important aujourd’hui que notre organisme ne manque jamais, en été comme en hivers, de pigments caroténoïdes (également appelés pro-vitamine A) apportés par l’alimentation. Ces derniers constituent en effet la seule défense biologique naturelle spécifiquement efficace pour contrer les effets nocifs des radiations lumineuses naturelles ou artificielles (ainsi que la carence de radiations bénéfiques, c’est pourquoi les personnes peu exposées à la lumière naturelle sont aussi concernées pour des raisons inverses).

Ces molécules naturelles se retrouvent dans quasiment tous les fruits et légumes colorés ; cependant les carottes sont de loin la source la plus concentrée. Les tomates contiennent de leur côté un caroténoïde particulièrement intéressant pour son ample rayon d’action protectrice (le lycophène). Les caroténoïdes sont absorbés plus facilement par les intestins si les fibres végétales ont été bien ramollies par une cuisson douce, et s’ils sont mélangés à un peu de graisses de bonne qualité. Par les temps qui courent, une constante de deux ou trois carottes ou tomates par jour me semble un minimum en tant que prévention sanitaire.

Je fournis ci-dessous quelques éléments introductifs visant à servir d’ébauche de justification à ce que je viens d’affirmer sur l’augmentation de la dangerosité des rayons solaires. Je pense qu’ils peuvent motiver un minimum de prudence. Et n’oubliez pas qu’un minimum de contact direct de ces rayons solaires avec notre peau, est essentiel pour éviter de couver des maladies diverses et variées causées par une carence chronique en vitamine D. (Une moyenne de dix à quinze minutes par jour torse-nu suffisent.)

 

La quantité de rayonnement solaire qui se concentrent sur un point déterminé de la Terre dépend en partie de l’orientation de l’axe de cette dernière. Or l’inclinaison de la Terre se modifie légèrement de façon naturelle en fonction d’un cycle très rapide (« rapide » en termes cosmiques) :  » En ce qui concerne la Terre, une propriété importante de l’obliquité est la variation cyclique de sa valeur : celle-ci varie […] suivant un cycle de 41 000 années. Les saisons varient donc suivant les millénaires de forte inclinaison ou d’inclinaison plus faible, une inclinaison plus forte impliquant des saisons plus marquées.  » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Inclinaison_de_l%27axe)

S’ajoute à cela le fait que, de par la nature de notre époque comme étant incluse dans une ère géologique inter-glaciaire, ainsi que du fait de l’action de l’industrie humaine, l’inclinaison de la Terre s’est légèrement modifiée en raison de la redistribution de sa masse au sein de son volume :  » De manière générale, toute redistribution de masse en surface ou dans les profondeurs de la Terre affecte la rotation de notre planète […] et les pertes d’eau des régions polaires font figure de principal moteur de la dérive polaire. Une dérive dont la vitesse moyenne entre 1995 et 2020 est environ 17 fois supérieure à celle de la période 1981-1995.  » (https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/geologie-rechauffement-climatique-modifie-axe-rotation-terre-72987/)

Enfin, la couche d’ozone qui nous protège du côté nocif des radiations solaires collapse maintenant durant des mois entiers. Un trou massif resta béant durant une partie de 2020*1 qui se serait, d’après la presse, refermé spontanément du fait de la météo ; néanmoins les scientifiques semblent être arrivés à un consensus en ce qui concerne la lenteurs et les limites de la réparation naturelle de la couche d’ozone espérée suite à l’interdiction, en 1987, des trois types de gaz qui la détruisent.*2 Et en plus pour ne rien arranger le réchauffement climatique entraverait également sa régénération.

 

Xelnaga

 

*1  » Pendant une grande partie de la saison 2020, les concentrations d’ozone dans la stratosphère à une altitude d’environ 20 à 25 km (50-100 hPa) ont avoisiné zéro. La profondeur de la couche d’ozone n’a pas dépassé 94 unités Dobson (une unité de mesure), soit environ un tiers de sa valeur normale. » (https://public.wmo.int/fr/medias/nouvelles/apr%C3%A8s-avoir-battu-un-record-le-trou-dans-la-couche-d%E2%80%99ozone-2020-sest-referm%C3%A9)

*2  » « Aux latitudes tropicales et moyennes », où vit la majorité de la population mondiale, « la couche d’ozone n’a pas commencé à se remettre […] C’est en fait un peu moins bien aujourd’hui qu’il y a 20 ans », explique à l’AFP l’auteur principal, William Ball, de l’École polytechnique fédérale de Zurich. Selon de précédentes études, la couche d’ozone avait diminué, à son niveau maximum à la fin du 20e siècle, d’environ 5 %. La nouvelle étude estime qu’elle a perdu 0,5 % supplémentaire. » (https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1082519/couche-ozone-declin-zones-peuplees-etude)

voir également : https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/06/23/le-changement-climatique-aggrave-le-trou-de-la-couche-d-ozone-en-arctique_6085398_3244.html ; une partie de l’article est payante mais ce qui reste remplit un bon rôle introductif.

 

 

 

18 commentaires

  • Quand ça devient trop compliqué, et qu’il faut réfléchir, il n’y a pas un seul ME pour commenter, ou en discuter, alors, ils sont ou les vrais ME et bien, il n’ en a pas tous des moutons esclaves, juste dicuter, critiquer derrière un clavier/écran

    Et pourtant, y en a des bons parmi vous !

    • shankara

      Tu fais quoi toi ici ? Tu réfléchis et discute ? Ou tu critiques derrière ton clavier/écran ? 😆

      Les vrai ME…😆 Toi tu es un vrai ME c’est ça ? Un vrai bonhomme ?😆

      • Volti

        Non Sankara, Cognitor a retrouvé sa souveraineté d’être humain, il a assumé de refuser d’être l’esclave de l’état (entreprise). De ce fait il se réfère à la Commons law, pour revendiquer sa carte d’identité, d’être humain autonome et souverain, ne pouvant être représenté que par lui même et ne devant des comptes qu’à lui même (grosso_modo).
        C’est la fin de l’illusion de liberté pour la VRAIE LIBERTÉ :)
        Il titille un peu les moutons pour les mener, sur le chemin de la prise de conscience. J’avais mis un article avec vidéo qui présentait le processus. (pas retrouvé dans les archives, pas le temps de fouiller) :)
        Il s’attendait sans doute à des questions, qui n’ont pas été posées, dommage ;)

      • M.G.

        Aujourd’hui la plupart des gens sont au fond de la fameuse caverne de Platon, n’ayant jamais connu la véritable liberté ils en ont une peur bleue …

        M.G.

    • Coucou Cognitor :)
      Désolée, mais en semaine, c’est boulot boulot, je ne puis être au four et à la laverie ^^

      C’est un de mes sujets de prédilection en plus, la diététique fait partie de ma reconversion et sur mon forum, j’ai plusieurs sujets pédagogique justement sur la diet !

      Un exemple : Comment bien se nourrir : la diététique pour une alimentation équilibrée et salutaire Sur ce sujet, j’aborde un peu les bases de la diététique et un régime salutaire. J’ai deux sujets végan aussi, un ou j’aborde les bases et un autre ou c’est des tas de recettes. J’ai un sur la santé en général aussi.

      Akasha.

      • xelnaga

        Bonjour puis-je me permettre de vous suggérer cette page au-cas où vous n’auriez pas encore lu un contenu de ce genre (je ne dis pas que c’est la vérité absolue, juste matière à réflexion qui sort un peu de l’ordinaire) : https://sos-nutrition.ch/opiaces-alimentaires

        • Ciao amici :)

          Je ne suis pas assez qualifié pour me montrer à l’affirmative, mais ça ne m’étonnerai pas !

          D’ailleurs on évite les produits laitiers pour des tas de raisons dont celle si possiblement ! Et sur les céréales on les limitent souvent au matin, et on est sur des flocons d’avoines complètes, ce qui limite fort l’impacte car c’est surtout les céréales raffinés qu’il faut éviter, ne fusse que pour son index glycémique élevé et une forte chance de réaction allergique au gluten.

          Pour éviter le phénomène d’intestin rendu poreux peu connu et pourtant très fréquent. Il faut consommer des aliments alcalins ! Car c’est ce qu’on appelle communément l’acidose qui est aussi provoqué par un excès de viandes rouges !

          Au fait il faut aussi être conscient que le mécanisme expliqué est naturel et non dangereux si il est sollicité de façon modérée ! C’est ce qu’on appelle vulgairement le mécanisme de plaisir ou récompense, dans l’optique par exemple d’un régime.

          Akasha.

          • xelnaga

            Oui vous avez entièrement raison à mon avis d’apporter la dernière précision. Je vous avais montré cette adresse car j’ai vu que vous traitiez le sujet sur votre page. Merci pour votre réponse. Cordialement, t rm.

    • userseb

      C’est donc ça le critère d’un bon ME…. ne pas avoir peur de réfléchir quand c’est compliqué.
      ben perso mélanger proVit A & radiation lumineuse… heuuuu
      Je sais pas trop à quel audience le texte s’adresse.
      La nutrition est un domaine que j’aime, mais peut être pas sous cette forme.

      • xelnaga

        Pourtant « heuuu » excusez-moi mais il y a bien un rapport évident entre les deux sujets^^ : La pro-vitamine A et les autres caroténoïdes « constituent en effet la seule défense biologique naturelle spécifiquement efficace pour contrer les effets nocifs des radiations lumineuses naturelles ou artificielles (ainsi que la carence de radiations bénéfiques) ». ; ) Cordialement, t r m.

  • Marsi

    Article intéressant ! Ce que je peux dire c’est que je constate que jamais quand j’étais jeune je ne prenais de coups de soleil ici en Belgique, et pourtant j’etais souvent à l’extérieur, alors que maintenant c’est vite fait! Je ne dois pas me forcer pour manger des carottes, j’adore ça! Par contre je mets encore de temps en temps de la crème solaire sinon je brûle…les carottes ne suffisant malheureusement pas et il me semble qu’un peu de protection de temps en temps ça vaut mieux qu’un coup de soleil, toujours susceptible d’amener un cancer de la peau,…

    • xelnaga

      Mangez plutôt plus de carottes : ) Le soleil de l’après-midi serait d’après la diététique chinoise moins indiqué pour l’humain que celui du matin. Cordialement, t r m.