Chili : une femme âgée s’est vu refuser l’entrée au supermarché après avoir échoué à obtenir l’autorisation du gouvernement d’acheter de la nourriture

On a pas l’impression que ce sont les personnes vulnérables qui sont protégées. Merci Confucius

Source Le Blog à Lupus

Les règles de confinement exigent un « laissez-passer » pour faire du shopping.

Une vidéo réalisée au Chili montre une femme âgée qui se voit refuser l’entrée d’un supermarché parce qu’elle n’a pas obtenu l’autorisation gouvernementale nécessaire pour faire ses courses, conformément aux règles de confinement du pays.

La vidéo montre la femme, apparemment âgée de 100 ans, qui semble confuse alors que des agents de sécurité en uniforme lui refusent l’accès.

« Malheureusement, les mesures gouvernementales ne sont pas destinées aux personnes les plus vulnérables, tout le monde ne maîtrise pas la technologie, tout le monde n’a pas accès à l’internet », a tweeté Radio Villa Francia en accompagnant la vidéo.

Adulta mayor de 100 años es impedida de comprar alimentos en un supermercado « LIDER » por no portar su permiso temporal. Lamentablemente las medidas del gobierno no son pensadas para los mas vulnerables, no todxs manejan la tecnología, no todxs tienen acceso a internet.

Originally tweeted by Radio Villa Francia (@rvfradiopopular) on Saturday 10 April 2021.

Au Chili, les gens doivent demander en ligne un « laissez-passer pour un comportement sûr », qui leur permet d’acheter des produits alimentaires essentiels seulement deux fois par semaine entre 5 heures et 21 heures.

Dans le cadre de la « quarantaine sanitaire » du pays, les citoyens doivent demander des « instruments temporaires qui autorisent les personnes à réaliser des activités fondamentales et à s’approvisionner en biens et services essentiels » dans leurs communes.

L’incapacité de la dame âgée à obtenir le laissez-passer pourrait être liée à son incapacité présumée à naviguer sur Internet.

Cette vidéo est un rappel glaçant de ce qui pourrait être introduit en Occident une fois que les passeports vaccinaux et les programmes de crédit social à la chinoise seront mis en œuvre.

Au Royaume-Uni, les passeports vaccinaux ne seront pas initialement nécessaires pour entrer dans des lieux tels que les pubs, les restaurants et les épiceries, mais le gouvernement a refusé d’exclure cette possibilité à plus long terme dans son document de planification.

En Chine, les citoyens qui laissent leur cote de crédit social baisser à la suite d’infractions relativement mineures se voient refuser le droit d’acheter des billets d’avion ou de train, par exemple.

Source Anguille sous roche via Le Blog à Lupus

Les commentaires et les articles sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

12 commentaires

Laisser un commentaire