Toute l’équipe de Reinfocovid adresse un grand merci à tous ses contradicteurs et au Coronavirus.

Pour illustration/123.rf

Toute l’équipe de Reinfocovid adresse un grand merci
à tous ses contradicteurs et au Coronavirus.

Tout d’abord chapeau bas à tous ceux qui ont réussi à transformer le Coronavirus en « crise sanitaire mondiale », en « pandémie globale. Merci aux médias alarmistes, merci aux politiques dictatoriaux, merci aux scientifiques corrompus ou dogmatiques.

Nous tenons par cet article à leur exprimer toute notre gratitude. Gratitude qui vient du mot « grâce ». Oui nous avons été touchés par la grâce, grâce à vous.

Cette crise est une révélation, un dévoilement, une apocalypse. Et après l’apocalypse vient un autre monde. Nous ne reviendrons jamais au monde d’avant, n’en déplaise à ceux qui s’y accrochent encore.

Depuis plusieurs années, nous sentions bien que plusieurs choses « clochaient » dans ce monde. Pris par la vie de tous les jours avec ce sentiment confus d’un « quelque chose » qui n’allait pas, nous errions sans vraiment comprendre, nous raccrochant à ce monde vicié pour éviter la douleur de s’en détacher. Heureusement, le virus et son narratif burlesque envahissant la surface du globe est arrivé, nous arrachant nos œillères, nous laissant contempler le désastre.

D’abord, nous avons essayé de comprendre. Je peux vous le dire, nous n’avons jamais autant travaillé. Et je vais vous faire mal : nous sommes tous bénévoles ! Nous avons épluché tous les articles de sciences, toutes les informations, lois, décrets, ordonnances. Nous avons lu toutes les informations, celles des médias mainstream comme celles des « complotistes ». Nous avons appris à maîtriser internet, les réseaux sociaux, la communication, le graphisme, la communication non violente… Nous avons écrit, filmé, publié, coordonné, dessiné, chanté, dansé créé des œuvres d’art. Nous nous levons aux aurores et nous couchons lorsque nos yeux se ferment.

Vous vouliez nous appauvrir, vous nous avez tant enrichis : nos connaissances sont plus grandes, nous nous sommes découverts de nouveaux talents. Nous avons repoussé nos limites : plus que jamais nous sommes emplis d’espoir, de courage et d’allégresse.

Vous vouliez notre mort mais nous nous sentons plus vivants et rayonnants que jamais.

Vous vouliez nous désespérer, nous n’avons plus besoin d’espoir pour entreprendre.

Grâce à vous, nous avons pu cerner ce que nous ne voulions pas.

Nous ne voulons pas vivre masqués.

Nous ne voulons pas vivre en nous méfiant les uns des autres.

Nous ne voulons pas vivre dans la culpabilité hypothétique de « donner la mort » à nos proches en transmettant un virus.

Nous ne voulons pas vivre vaccinés de force tous les mois pour tous les virus qui sont ou viendront.

Nous ne voulons pas de passeport sanitaire, de reconnaissance faciale, nous ne voulons pas vivre fichés.

Nous ne voulons pas être incarcérés dans nos domiciles.

Vous vouliez nous séparer. «Attention, distanciation sociale: 1m, puis 1m50, puis 2m avec les nouveaux variants ».

Vous nous avez rassemblés.

Vous vouliez nous faire peur, nous sommes sortis de la caverne. Jouez tous seuls avec vos ombres.

Vous vouliez nous abrutir devant la télévision, nous l’avons éteinte et demain nous jetterons devant nos seuils tous vos biens de consommation à l’obsolescence programmée.

Vous vouliez nous imposer le passeport sanitaire, nous surveiller, nous reconnaître facialement, nous pucer peut-être ? Nous avons faim de liberté.

Vous vouliez nous vendre des médicaments coûteux à l’efficacité et à la sécurité douteuse ? Nous arpentons d’autres chemins de santé.

Vous vouliez nous imposer votre vision du monde, marchande et basée sur la dette éternelle, la dépossession intégrale, jusqu’à celle de nos propres vies ? Nous posons les premières pierres d’un autre monde enthousiasmant basé sur la gratitude, la joie et la présence à l’autre.

Alors un immense merci à vous pour tous ces bienfaits.

 

Toute l’équipe de Reinfocovid…

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

28 commentaires

  • Avatar caillou14

    Mouais..au delà de la raison on trouve le fanatisme ou l’incompétence, nous sommes en plein dedans..A chacun de faire ses choix bons oui mauvais, réfléchir à la réalité ne pas tomber dans la bêtise ambiante…
    A la fin il y aura la vaccination obligatoire et un passeport sanitaire pour tous !
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Avatar papy

    Si vous avez des enfants ou ados, refusez les tests naso-pharyngés !
    Ils sont beaucoup plus sensibles que les adultes aux méningites.
    Aller gratter la barrière hémato-encéphalique avec une tige pour récupérer de la morve alors qu’il suffirait de se moucher …
    L’académie de médecine vient d’alerter !
    https://www.academie-medecine.fr/les-prelevements-nasopharynges-ne-sont-pas-sans-risque/

  • mouais…

    « Nous avons repoussé nos limites : plus que jamais nous sommes emplis d’espoir, de courage et d’allégresse.
    Vous vouliez notre mort mais nous nous sentons plus vivants et rayonnants que jamais.
    Vous vouliez nous désespérer, nous n’avons plus besoin d’espoir pour entreprendre…..
    ….etc  »

    C’ est qui ce monsieur  » Nous  » ???
    Il a un compte twitter, un email, un nr de cel…..???
    Je voudrais bien le rencontrer !!!

  • Avatar Leveilleur

    Exactement, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ! c’est bien vu et en cela nous pouvons remercier ce qu’il se passe car si la plupart des humains n’étaient pas à genoux devant le pouvoir et derrière leur peur de mourir, il comprendraient cette énorme opportunité qui leur est proposé d’évoluer, de s’éveiller, de chercher la vérité par eux mêmes, d’être souverain, de devenir des humains qui refusent de rentrer dans la peur, la sous-mission et la division et afin de devenir des êtres humains solidaires entre eux, courageux et libres.

  • tobor tobor

    Bref, ce qui est décrit à travers les « nous ne voulons pas de masques, pas de passeport sanitaire, etc. » c’est précisément « le monde d’avant ». Que je sache, ces nouveautés dégueulasses sont justement dans les plans d’un « monde d’après » qui nous tombera sur la gueule si on ne l’en empêche pas. Je suis extrêmement déçu par Louis Fouché sur ce point précis qu’il appelle incessamment à ne pas revenir au « monde d’avant », comme si on allait passer de la situation actuelle à un système équilibré et juste sans passer par la case départ.

    Car il n’y a pas de « le monde d’après » heureux, il y a plutôt des états qui retrouvent leur souveraineté et qui tentent de s’entendre en matière d’échanges et de responsabilités de façon plus éthique, de gérer les problèmes locaux, donc une variété de devenirs.

    Cette vision idéalisée d’un « monde d’après » sous-tend déjà une acceptation du mondialisme sous ses atours de bien-pensance.

    Toute solution passe par un retour au monde d’avant, celui d’il y a un an, quand il était possible de s’organiser, de se réunir et de décompresser. C’était là une base possible pour tenter de construire un avenir. Actuellement, les privations des libertés élémentaires ne sont une base pour rien et ce contrôle qui se renforce avec mesures indélébiles étouffe petit-à-petit la conscience collective au profit de réseaux virtuels mondialisés. Le monde d’avant est à continuer après cette bonne claque, sinon c’est grand-reset !!!

    • Volti Volti

      Il y a de cela des années, (ça doit se retrouver dans mes articles et ceux de Benji) nous disions : « Si nous laissons faire, ils mettront en place leur N.O.M et nous serons coincés, devant le fait accompli. Le réveil va être douloureux ». Nous étions d’affreux « conspis », on disait « n’importe quoi », on diffusait des « fake news » etc… Je crois bien que le temps nous a donné raison.. :(

      • Ma puce, tu dis:

        …/… Je crois bien que le temps nous a donné raison

        …Et oui, malheureusement j’ai envie de dire ! Et même si on fait effectivement partie de ceux qui on vu le truc venir, ça n’en reste pas moins brutal, tellement après une passe à vide de leur agenda (il y a eu quelques années où on ne sentait plus rien bouger), d’un coup les événements se sont bousculé !

        Akasha.

        • Volti Volti

          Pas d’accord avec toi quand tu dis : « …Et oui, malheureusement j’ai envie de dire ! Et même si on fait effectivement partie de ceux qui on vu le truc venir, ça n’en reste pas moins brutal, tellement après une passe à vide de leur agenda (il y a eu quelques années où on ne sentait plus rien bouger),« . J’ai toujours dit de relier les pièces du puzzle, malheureusement, c’est le dernière info qui prime et on oublie toutes les autres. Quand on relie « les points », on se rend compte que tout est lié. Ils ont tissé la trame de nos misères jour après jour et, on les a laissé faire, personne n’a voulu comprendre. Souviens toi, Monsanto/Sygenta/Limagrain et leurs OGM, les TAFTA, CETA, Mercosur, la mondialisation, La vente de notre patrimoine, les scandales financiers, le pillage des ressources, la dégradation du système de santé et de l’environnement, les scandales touchant les gouvernements, des accusés jamais punis, etc etc.On a pas cesser de dénoncer. Ça n’a pas arrêté de bouger au contraire, mais le mouton regardait le doigt au lieu de regarder la Lune…

          • Bonjour madame,
            Dans mes souvenirs proches, j’avais l’impression de vous avoir répondu, que c’est-il passé ?

            Orné

          • Avatar predateur

            c est quoi la misère pour toi ?
            pendant que l on fait campagne pour supprimer la viande de nos assiettes d autres meurent de faim
            pendant que l on s inquiéte de la traçabilité de notre vie privée à cause du covid ,d autres meurent faute de soins ,du coronavirus
            vous avez surtout peur pour votre petit confort personnel https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

            • Volti Volti

              Ça aussi nous l’avons maintes fois dénoncé. On préfère investir dans l’armement, que de donner de l’eau et à manger et si on donne « une aumône », elle est soumise à des conditions et c’est le peuple qui en subit les conséquences. Des milliards sont dépensés pour faire la guerre, et les gens dans des pays où on a des intérêts, boivent de l’eau croupie ou n’ont pas accès à la nourriture. Tu savais qu’on fait pousser des haricots et autres légumes en Afrique pour l’exportation ? Terres qui sont subtilisées à l’agriculture indigène. On paie les africains avec une poignée de figues, sans compter l’esclavage du franc CFA qui les maintient sous la tutelle de la Françafrique. Si tu ne comprends pas que c’est voulu c’est grave. Nous ne sommes pas responsables de la mise au pouvoir de dictateurs soumis et bien payés, qui vendent leur peuples au plus offrants.

              • Avatar predateur

                mais quand j ai eu l occasion de bavarder avec des burkinadés , ils ne comprennent pas de quoi nous nous plaignons ,n y pourquoi on boycotte les élections ,entre autre …..
                je sais également que les africains n ont pas spécialement le même rapport à l argent n y au travail que les bons français …je me souviens du témoignage d une personne qui avait contribué à l installation d une pompe à eau dans un de ces pays , et qui avait constaté qu un an aprés le systhème avait été abandonné ,faute d entretien ,par les habitants ,pour revenir à la corde et au seau
                que l agriculture africaine a été torpillée pendant des décennies par l exportation à coup de subventions des excédents de l europe …..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

                • Volti Volti

                  Ils n’ont pas la même vision que nous ? Donc ils sont contents de leur sort ? S’ils veulent vivre comme ils l’entendent, qu’on leur fiche la paix, qu’on ne les pollue pas, qu’on ne leur impose pas nos « habitudes » mercantiles et malsaines, comme les bouteilles plastique etc. Ils ont toujours vécu selon ce qu’ils ont a disposition. C’est un peuple plein de ressources, ils sont inventifs. Mais, il y a un gros problème, leur continent est pleins de richesses convoitées, qu’eux mêmes ne peuvent exploiter, ce qui attire les vampires.

          • Bonjour madame,
            Je pense que la miss ne c’est pas bien exprimée, car comme tout les dimanches elle n’est pas très solide au vue de la nuit blanche indéfectible (sourires).

            Ce qu’elle a sans doute voulu exprimée c’est que seul les personnes sachant faire un plus un ont effectivement vu le truc venir de façon claire.

            Fort heureusement même au sain de l’élite ils ne sont pas tous sur la même longueur d’onde sinon on l’aurait déjà leur fichu NOM.
            On peut justement prendre en exemple le CETA qui fut bloqué par le seul belge socialiste, Paul Magnette. Ou le TAFTA durablement enterré par la contestation populaire.

            Ce qui nous sauve aussi c’est le bloc Russie/Chine et leurs alliés qui veulent la jouer cavalier seul en formant leur propre mini NOM ce qui contrarie les plans d’un monde unipolaire, même si dans un premier temps on parlait d’un consortium tripolaire sous la bannière d’un gouvernement central ayant comme capitale Jérusalem.

            Mais ça c’était surtout dans les fantasmes de l’ancienne génération et qui est désormais dépassé, car on parle plus d’un système bien plus pragmatique basé sur la privatisation de tout notre système autant économique que des systèmes de soin de santé, force de l’ordre, justice ou administratif le tout sous une bannière mondialisée.

            Orné

        • Bonjour madame,
          Je pense qu’elle a dû mal s’exprimer dans la mesure ou une demi bouteille de rhum n’est pas des plus salutaire pour développer une réflexion aboutie(rires).
          On devrait plutôt parler d’un calme des plus relatif en apparence seulement ou seul les personnes sachant faire un plus un a effectivement senti la biture venir !

          Dans un sens heureusement que même au sain du pouvoir il y a division, il reste des brebis galeuses qui ne veulent pas marcher dans la combine. Je me souviens par-exemple, que le politicien belge Paul Magnette avait bloqué à lui tout seul les négociations pour le CETA. Ou le TAFTA mis au point mort grâce à une forte mobilisation citoyenne. Il y a d’autres exemples sans doute qui montre qu’heureusement leur agenda n’est pas un long fleuve tranquille, mais là ou la miss n’a pas tort, c’est qu’effectivement les événements se sont précipités, signe sans doute qu’ils avaient pris du retard et surtout par rapport à une Chine et une Russie en pleine expansion, et même de certains de leurs alliés qui du coup pourraient former un bloc puissant contre le NOM à la occidentale dominé par les anglo-saxons.

          Orné

          • Volti Volti

            Bon ! le temps que la miss s’éclaircisse les idées… ;) Mais oui ça a bouger et à mon sens, ils accélèrent vu l’opposition de plus en plus visible. La plupart des gens, se rendent enfin compte de la gigantesque manip dont ils ont été victimes par ignorance de la chose politique et économique. L’état bien conscient, a multiplier les aides et assistances en tous genres pour acheter la paix sociale. Ceux dépendants de ces aides, sont bloqués. Les crédits, les traites de la maison, de la voiture, l’éducation des enfants sont des freins puissants, ils ont peur de tout perdre quitte à sacrifier leurs libertés. La pauvreté monte en puissance, le chômage va exploser et ça peut toucher tout le monde. Si on rajoute le coronacircus que l’on a pas pris la peine de soigner en écoutant les sommités mondiales, préférant une mixture qui ne protège pas plus qu’elle ne soigne, on a le terreau pour enflammer les esprits…

Laisser un commentaire