Afin d’envoyer un «signal» à la Russie, l’Ukraine veut que l’Otan accélère son adhésion..

Pourquoi être si pressé d’adhérer à cette entreprise de démolition qu’est l’UE. À 27 c’est le bronx, manque plus qu’un pays en guerre pour compléter le tableau. Les adorateurs de Bandéra, vont-ils servir de détonateur pour « punir » la Russie ? La partie du peuple ukrainien favorable à l’adhésion, va-t-elle accepter d’être trompé comme nous l’avons été, avec les mensonges sur la prospérité, le plein emploi, la paix, le bonheur etc etc…. Nous qui avions dit NON !

Source Sputnik-News

Lors d’un échange téléphonique avec le secrétaire général de l’Otan, le Président ukrainien s’est prononcé pour l’accélération de l’entrée de son pays dans l’Alliance, «seul moyen» selon lui de faire cesser le conflit dans l’est de l’Ukraine, lequel s’intensifie depuis plusieurs jours. Pour Moscou, un tel pas ne fera qu’aggraver la situation.

Volodymyr Zelensky a eu ce 6 avril un échange téléphonique avec le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, dans lequel le Président ukrainien a abordé la question de la participation de son pays au plan d’action pour l’adhésion à l’Alliance (MAP), indique un communiqué paru sur le site du dirigeant ukrainien. Cette étape, qui pourrait déboucher sur l’entrée de l’Ukraine à l’Otan, enverra à Moscou, selon M.Zelensky, un véritable «signal» et aidera à en finir avec le conflit dans l’est de l’Ukraine.

«Nous nous efforçons de réformer notre armée et notre secteur de la Défense, mais les réformes ne peuvent pas à elles seules arrêter la Russie. L’Otan est le seul moyen de mettre fin à la guerre dans le Donbass. Le MAP deviendra un véritable signal pour la Russie», déclare le dirigeant ukrainien, dont les propos sont repris dans le communiqué.

Le MAP dont il est question est l’une des principales étapes, après un dialogue intensifié, par laquelle un pays doit passer afin d’intégrer l’Otan. Il s’agit d’un «mécanisme de préparation primordial» et de «retour d’information franc et ciblé sur les progrès réalisés» qui permet au pays candidat de se préparer à une éventuelle adhésion, explique le site de l’Alliance.

Réagissant à ces propos du Président ukrainien, le porte-parole du Kremlin s’est montré dubitatif quant à l’efficacité de cette mesure pour mettre fin au conflit.

«Nous doutons profondément que cela aide l’Ukraine à résoudre, d’une manière ou d’une autre, son problème interne. De notre point de vue, cela aggravera encore plus la situation», a estimé Dmitri Peskov lors d’un point de presse ce mardi 6 avril, en expliquant qu’une décision telle que l’adhésion à l’Otan devait être prise en prenant en compte «l’avis du peuple».

«Si vous demandez l’avis de plusieurs millions de personnes dans les républiques autoproclamées [la République populaire de Donetsk (DNR) et la République populaire de Lougansk(LNR), ndlr], vous comprendrez qu’une telle adhésion à l’Otan est profondément inacceptable pour ces personnes», a-t-il conclu.

La longue procédure d’adhésion

L’Ukraine a pour la première fois exprimé son souhait de devenir membre de l’Otan en 2002. Il est à noter que le processus d’adhésion de Kiev a été concrétisé lors du sommet de Bucarest, en 2008, quand les Alliés ont décidé que l’Ukraine ainsi que la Géorgie rejoindraient un jour le traité de l’Atlantique nord. Depuis 2009, avec la Déclaration commune qui vient en complément de la Charte de partenariat spécifique Otan-Ukraine de 1997, la coopération entre les deux parties est approfondie, notamment via le programme national annuel (ANP), qui décrit les objectifs de réforme et ce que Kiev compte faire dans l’année pour s’en rapprocher. Pourtant, pour le moment, l’Ukraine ne prend pas part au MAP.

Aujourd’hui, l’Alliance -qui vient de fêter ses 72 ans- compte 30 membres et, comme le montre l’exemple de la République de Macédoine du Nord qui est officiellement devenue le 30e en mars 2020, le processus d’adhésion peut s’avérer assez complexe et prendre des années. Afin qu’un pays puisse intégrer l’Alliance, un certain nombre de critères doit être remplis et tous les pays membres doivent unanimement donner leur feu vert. Ainsi, la Macédoine a même dû organiser un referendum sur le changement de nom de son État pour que la Grèce donne son aval à l’entrée du pays à l’Alliance. Ainsi la République de Macédoine du Nord, qui participait au MAP depuis 1999, n’a rejoint l’Otan qu’en mars 2020.

Renforcer la présence de l’Otan dans la région de la mer Noire

Qui plus est, au cours de la conversation avec M.Stoltenberg, M.Zelensky «a appelé les pays membres de l’Otan à porter une plus grande attention aux questions de sécurité en mer Noire et à renforcer sa présence» dans cette région, précise la note. Selon le chef d’État ukrainien, «la présence constante de l’Otan» doit constituer «un facteur puissant pour dissuader la Russie», accusée par Kiev de «militarisation de la région» ainsi que d’«entrave à la navigation».

Pour le Kremlin, c’est l’Otan lui-même qui, avec des exercices militaires dans la zone, contribue à la montée des tensions. Des manœuvres qui se produisent tout près de la frontière russe et ont «un caractère antirusse», selon Moscou.

Regain des tensions dans l’est de l’Ukraine

Dans un tweet à l’issue de son échange avec Volodymyr Zelensky, le secrétaire général de l’Otan a également exprimé ses préoccupations en lien avec «des activités militaires russes sur le territoire ukrainien et avoisinant, ainsi qu’avec des violations du cessez-le-feu» dans l’est de l’Ukraine.

Depuis plusieurs jours, l’est ukrainien est le théâtre d’une montée des tensions. D’après le service de presse de la milice populaire de la République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), dans la nuit du 2 au 3 avril- pour la première fois depuis la fin du mois de juillet- l’armée ukrainienne a utilisé de l’artillerie, chose interdite par les accords de Minsk. La milice populaire a, quant à elle, riposté avec des armes qui ne sont pas prohibées par ces accords.

Qui plus est, le 3 avril, dans un échange avec le Président américain Joe Biden, le dirigeant ukrainien a également accusé la Russie d’avoir massé des troupes à sa frontière avec l’Ukraine, suite à quoi le Kremlin a souligné que la Russie déplaçait ses troupes sur son territoire comme bon lui semblait.

Alors que M.Zelensky, s’était depuis le début de sa présidence en 2019 prononcé pour un dialogue avec la Russie en priorisant le règlement du conflit dans l’est de l’Ukraine, peu de choses semblent avoir bougé depuis. Moscou, pour sa part, a à plusieurs reprises déclaré ne pas y être partie, précisant qu’il n’y avait pas d’alternative aux accords de Minsk.

Source Sputnik-News

Complément d’analyse Topcor.ru

  • Anti-guerre: Biden, le Pentagone et l’OTAN envoient un signal de disponibilité à se battre pour l’Ukraine
  • Avec leurs dernières déclarations, la Maison Blanche, le Pentagone et l’OTAN ont envoyé un signal qu’ils sont prêts à se battre avec la Russie pour l’Ukraine, écrit le site américain Antiwar.


    Le 1er avril 2021, une conversation téléphonique a eu lieu entre le chef du département américain de la Défense Lloyd Austin et son collègue ukrainien Andrey Taran. Le ministre américain a réaffirmé « un soutien inébranlable à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, ainsi qu’à ses aspirations euro-atlantiques ».

    La dernière expression signifie une éventuelle adhésion non seulement à l’OTAN, mais aussi à l’Union européenne (c’était le cas des 13 nouveaux membres de l’Alliance depuis 1999). Austin a condamné la «belligérance» de la Russie, «l’intimidation» de l’Ukraine et les «provocations» dans le Donbass. Il a rappelé qu’au cours des sept dernières années, Washington a fourni à Kiev plus de 2 milliards de dollars d’aide militaire pour «résister efficacement à l’agression russe».

    Le 2 avril, le président Joe Biden s’est entretenu avecau téléphone avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelenskiy et « a réaffirmé le soutien indéfectible de l’Ukraine face à l’agression dans le Donbass et la Crimée ». Les chefs d’Etat ont également évoqué la « réforme anti-corruption » et les aspirations euro-atlantiques de Kiev.

    L’OTAN s’est également jointe au chœur des accusations de l’Occident contre Moscou. Un porte-parole de l’Alliance a déclaré que les actions « déstabilisatrices » de la Russie « sapaient » les efforts de désescalade dans le Donbass. Il a ajouté que l’Occident partage l’inquiétude de Kiev concernant les préparatifs militaires à grande échelle de Moscou « en Ukraine et aux alentours ». Dans ce cas, «en Ukraine» fait référence à la péninsule de Crimée.

    Auparavant, le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Ruslan Khomchak, avait confirmé que l’armée ukrainienne était prête pour une éventuelle guerre.

    Bien sûr, nous nous préparons à une offensive … Nous avons de l’expérience dans la guerre dans l’est de l’Ukraine

    – a-t-il expliqué dans une interview.

    Dans le même temps, le président Zelensky a récemment approuvé une nouvelle stratégie militaire pour l’Ukraine, qui prévoit le retour des territoires du Donbass et de la Crimée sous le contrôle de Kiev. Compte tenu de cela, le mouvement des troupes russes à travers le territoire de la Fédération de Russie semble tout à fait justifié.

    La nouvelle stratégie militaire de l’Ukraine stipule que Kiev sera entraînée dans un conflit international entre les puissances nucléaires. Tout cela indique que les autorités ukrainiennes actuelles transforment délibérément le territoire de leur pays en principal champ de bataille d’une guerre future.
  • https://topcor.ru/19373-antiwar-bajden-pentagon-i-nato-posylajut-signal-o-gotovnosti-voevat-za-ukrainu.html topcor.ru
  • Antiwar: Байден, Пентагон и НАТО посылают сигнал о готовности воевать за Украину

7 commentaires

  • caillou14

    Merkel insiste même pour que Erdogan se calme, il y a plous de 4 millions de Turcs en Allemagne, et surtout Erdogan menace d’ouvrir en grand la frontière aux immigrés ?
    L’UE est un panier de crabes avec Bruxelles qui exécute les ordres de la chancelière ?
    Il faut en partit au plus vite…

  • laspirateur

    Souvenez-vous chers moutons 3D de la prophétie d’Alois Irlmaïer et de Van Rensburg, « il y aura un conflit, une attaque surprise, ce sera au printemps après un hiver long, cela viendra des Balkans, la Russie envahira l’Europe jusqu’à la frontière espagnole. Il y aura une zone impraticable suite à l’utilisation d’agents chimiques qui détruira toute vie mais qui sera ensuite nettoyée.
    L’Allemagne viendra secourir son peuple par son armée secrète…
    Y sommes nous?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Sully-Morlandimus

      La Russie, dans cette prophétie du Sud-Africain d’origine Batave, comptait sur deux ou trois autres alliés dont l’attaque venait depuis la Méditerranée……. Turquie plus Arabie Saoudite (?) ou/et Iran (??)
      L’extrême Sud-Ouest serait le refuge des armées françaises et allemandes, probablement sur une ligne allant de Mimizan-Biscarrosse jusqu’à Foix (Bases aériennes de Mont de Marsan, Biscarrosse, Pau plus Tarbes et base marine de Bayonne plus soutien logistique depuis Bilbao et Fontarabie) . Ce n’est pas l’Allemagne que nous connaissons comme Etat intégré au sein de l’UE qui va venir mettre une branlée mémorable aux assaillants mais des descendants du IIIème Reich réfugiés en dessous du Pôle Sud et disposant d’armes nettement supérieures. Cette prophétie dit qu’au départ c’est la guerre civile en France et que les îles britanniques auraient été soufflées par une grande explosion….Elle dit aussi que l’Europe toute entière serait ultérieurement allemande culturellement et administrativement…..(Ya veremos!)
      Attendons donc de voir une guerre civile prendre forme avant que de donner plus d’échos à cette prophétie.
      L’OTAN dans tout çà ? Que dal, comme l’avait annoncé en son temps un certain Général Charles de Gaulle !!

  • Sully-Morlandimus

    Pour ce qui est de l’hypothèse d’une guerre civile en France ( notamment en région Parisienne plus la région du nord et la Bretagne mais plutôt vers Nantes) , il est clair qu’avec le maintien au pouvoir d’un ou d’une psychopathe , il pourrait y avoir un signe de quelque chose de tangible, non ?

  • laspirateur

    Merci pour la réponse étoffée de connaissances sur cette prophétie! On pourrait s’attendre à brusque mouvement militaire Russe si l’Ukraine rejoint l’Otan. Les USA ont créé une ligne sanitaire à la frontière Russo-Européenne en entraînant les pays frontalier au maniement des armes et blindés débarqués sur le sol Européen. Mais tout ceci est là pour effacer la dette et une fois de plus démolir le château de carte pour le reconstruire avec de nouvelles cartes!!!
    Une étincelle viendra allumer la mèche par le jeu de la vaccination cela est peut-être déjà parti!
    Le conflit armée est entretenu reste à voir qui soufflera sur les braises le premier!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • laspirateur

    La guerre civile en France est excitée par la milice des condés français qui obéissent à tout et n’importe quoi, des médias contrôlés par nos dictateurs planqués derrière les gueules de nos politichiens attise la confusion, la volonté de destruction attise les peurs et commencent à créer du désordre!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • laspirateur

    13/25 maihttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif