L’OMS confirme que le test Covid-19 PCR est invalide, les estimations des « cas positifs » sont sans fondement. Le confinement n’a aucune base scientifique.

Par Prof Michel Chossudovsky pour Mondialisation.ca

Le test du polymérase de transcription inverse en temps réel (rRT-PCR) fut appliqué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en date du 23 janvier 2020 afin de détecter le virus SARS-COV-2, suivant les recommandations d’un groupe de recherche en virologie (basé à l’hôpital universitaire Charité de Berlin), soutenu par la Fondation Bill et Melinda Gates. (Pour plus de détails, voir l’étude Drosten )

Exactement un an plus tard, le 20 janvier 2021, l’OMS se rétracte. Ils ne disent pas «Nous avons fait une erreur». La rétraction est soigneusement formulée. 

Alors que l’OMS ne nie pas la validité de ses « directives trompeuses » en date de janvier 2020, elle suggère néanmoins de « Retester », ce qui dans la pratique est une impossibilité.

La question litigieuse concerne le nombre de cycles de seuil d’amplification (Ct). Selon Pieter Borger, et al. :

Le nombre de cycles d’amplification [devrait être] inférieur à 35; de préférence 25-30 cycles. En cas de détection de virus, > 35 cycles détecte uniquement les signaux qui ne sont pas corrélés avec le virus infectieux tel que déterminé par l’isolement en culture cellulaire… (en anglais, Critique de l’étude Drosten )

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) admet implicitement un an plus tard que TOUS les tests PCR effectués à un seuil d’amplification (Ct) de 35 cycles ou plus sont INVALIDES. Mais c’est ce qu’ils ont recommandé au point de départ en janvier 2020, en liaison  avec l’équipe de virologie de l’hôpital Charité de Berlin.

Si le test est effectué à un seuil de 35 Ct ou plus (ce qui fut recommandé par l’OMS), les segments du virus SRAS-CoV-2 ne peuvent pas être détectés, ce qui signifie que TOUS les soi-disant «cas positifs» confirmés et enregistrés dans les bases de données au cours des 14 derniers mois sont erronés (n’ont aucune validité du point de vue scientifique ).

Selon Pieter Borger, Bobby Rajesh Malhotra, Michael Yeadon, et al., le Ct> 35 a été la norme «dans la plupart des laboratoires en Europe et aux États-Unis».

Vous trouverez ci-dessous la «rétractation» soigneusement formulée par l’OMS. Le texte intégral avec le lien vers le document original est en annexe:

Le document d’orientation de l’OMS sur les Tests diagnostiques pour le dépistage du SARS-CoV-2 souligne que les résultats faiblement positifs doivent être interprétés avec prudence (1). La valeur de cycle seuil (Ct) nécessaire pour détecter le virus est inversement proportionnelle à la charge virale du patient. Lorsque les résultats du test ne correspondent pas au tableau clinique, il convient de prélever un nouvel échantillon et de répéter le test en utilisant une méthode d’amplification des acides nucléiques identique ou différente.

L’OMS rappelle aux utilisateurs de DIV que la prévalence d’une maladie altère la valeur prédictive des résultats de test ; à mesure que la prévalence diminue, le risque de faux positifs augmente (2). Cela signifie que la probabilité qu’une personne ayant obtenu un résultat positif (SARS-CoV-2 détecté) soit réellement infectée par le SARS-CoV-2 diminue à mesure que la prévalence diminue, quelle que soit la spécificité déclarée du test.  (emphase ajoutée par l’auteur).

Estimations Erronées 

Ce n’est pas une question de  «faibles positifs» ou de «risque de faux positifs». L’enjeu relève  au point de départ en janvier 2020 de la mise en application par l’OMS d’une méthodologie trompeuse et erronée qui conduit à des estimations qui n’ont aucune base scientifique. 

Ce que cette déclaration contradictoire de l’OMS confirme, c’est que  l’estimation du covid positif à partir d’un test PCR (avec un seuil d’amplification de 35 cycles ou plus) est tout simplement invalide. Dans ce cas, l’OMS recommande de répéter le test PCR:   «il convient de prélever un nouvel échantillon et de répéter le test…».

Cette recommandation de RÉPÉTER LE TEST n’a aucun sense. C’est une impossibilité. Des millions de personnes dans le monde entier ont déjà été testées, à partir du début février 2020. Il s’agit néanmoins de conclure que la recommendation contradictoire de l’OMS de « retester » confirme sans équivoque QUE CES ESTIMATIONS PCR RELATIVES À LA COVID SONT TOUT SIMPLEMENT ERRONÉES


Je dois mentionner qu’il existe plusieurs autres défauts concernant le test PCR qui ne sont pas abordés dans cet article. (Voir le livre électronique de Michel Chossudovsky :   The 2020 Worldwide Corona Crisis: Destroying Civil Society, Engineered Economic Depression, Global Coup d’État and the Great Reset  (Chapitre II). Egalement disponible en français.


Au point de départ en janvier 2020, le test PCR fut (de manière routinière) appliqué à un seuil d’amplification Ct de 35 ou plus, conformément aux recommandations de l’OMS. Cela signifie que la méthodologie PCR appliquée dans 193 pays membres des Nation Unies a mené au cours des 12 à 14 derniers mois à la compilation de statistiques Covid erronées et trompeuses.

Et ce sont ces statistiques (erronées) qui servent à mesurer l’évolution de la dite  «pandémie». Au-dessus d’un cycle d’amplification de 35 ou plus, le test ne détectera pas les segments du virus Par conséquent, ces chiffres n’ont aucun sens.

Il s’ensuit qu’il n’y a aucune base scientifique pour confirmer l’existence d’une pandémie.

Ce qui signifie également que le verrouillage (confinement) ainsi que les mesures économiques qui ont entraîné la panique sociale, l’extrême  pauvreté et le chômage (dont l’objectif annoncé par les gouvernements était de freiner la propagation du virus) n’ont aucune justification.

Selon l’avis scientifique Pieter Borger et al. :

« Si quelqu’un est testé par PCR positif lorsqu’un seuil de 35 cycles ou plus est utilisé (comme cela est le cas dans la plupart des laboratoires en Europe et aux États-Unis), la probabilité que cette personne est infectée est inférieure à 3% , la probabilité que ledit résultat est un faux positif est de 97%   (Pieter Borger, Bobby Rajesh Malhotra, Michael Yeadon, Clare Craig, Kevin McKernan, et al, Critique of Drosten Study )

Comme indiqué ci-dessus, « la probabilité que ledit résultat soit un faux positif est de 97% » : il s’ensuit que l’utilisation de la détection > 35 cycles contribuera de manière indélébile à « augmenter » le nombre de « faux positifs ».

Au moment d’écrire ces lignes (mi-mars 2021), malgré le mea culpa de l’OMS, le test PCR continue à être utilisé afin de faire augmenter les chiffres en flèche.

L’objectif consiste à  justifier les politiques de verrouillage en cours.

Ces estimations erronées sont à leur tour manipulées afin d’assurer une tendance à la hausse des positifs Covid. De plus, ces tests PCR ne sont pas accompagnés d’un diagnostic médical des patients testés.

Et maintenant, les gouvernements dans plusieurs pays ont émis des avertissements d’une « troisième vague » dans le cadre de leur campagne de propagande en faveur du vaccin Covid-19.

Et ces déclarations trompeuses se basent sur des statistiques qui sont le résultat d’une méthodologie totalement erronée. Par ailleurs, il n’y a absolument aucune base scientifique pour mettre en œuvre le vaccin Covid-19.

L’OMS et l’évaluation scientifique de Pieter Borger , et al. (cité ci-dessus) confirment sans équivoque que les tests R-PCR adoptés par les gouvernements afin de justifier le verrouillage et la déstabilisation des économies nationales sont (selon l’OMS) totalement ERRONÉES. 

Il s’agit de comprendre qu’il y a un jeu de chiffres (basées sur des estimations qui au point de départ sont trompeuses). Ces chiffres sont cités sans relâche 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 par les médias et les gouvernements.

Il s’agit d’une vérité mensongère dont l’objectif est d’alimenter la campagne de la peur. L’ objectif est de «justifier»  TOUTES les politiques mises en avant par les gouvernements :

  • verrouillage, confinement,
  • fermeture de l’activité économique, chômage, pauvreté et banqueroutes,
  • distanciation sociale,
  • masque facial,
  • couvre-feu,
  • programme de vaccination.

Données et statistiques mensongères.

Réfléchissez avant de vous faire vacciner.

Et maintenant, nous sommes entrés dans une soi-disant «troisième vague». (où sont les données ??).

C’est «un paquet de mensonges». 

C’est un crime contre l’humanité. 

Michel Chossudovsky

Cet article a été publié initialement en anglais :

The WHO Confirms that the Covid-19 PCR Test is Flawed: Estimates of “Positive Cases” are Meaningless. The Lockdown Has No Scientific Basis, le 19 mars 2021.

Version française par l’auteur, Michel Chossudovsky.

Image en vedette : pixabay.com

Note aux lecteurs : veuillez cliquer sur les boutons de partage ci-dessus ou ci-dessous. Faites suivre cet article à vos listes de diffusion. Publiez cet article sur votre site, blog, vos forums Internet, etc.

***

A consulter :

Livre électronique de Michel Chossudovsky intitulé: (Dix chapitres)

La crise mondiale du coronavirus de 2020 : Détruire la société civile, la dépression économique, le coup d’État mondial et la « grande réinitialisation »

Voir Michel Chossudovsky, Note biographique

Articles de Michel Chossudovsky (en français)


Texte intégral de la directive OMS du 20 janvier 2021

English

français

Tests d’amplification des acides nucléiques basés sur la méthode PCR (amplification en chaîne par polymérase) pour la détection du SARS-CoV-2

20 janvier 2021Alerte de produit médicalEnglishEspañol

Type de produit : Tests d’amplification des acides nucléiques basés sur la méthode PCR (amplification en chaîne par polymérase) pour la détection du SARS-CoV-2

Date: 13 janvier 2021

Identifiant OMS : 2020/5, version 2

Public cible : Personnel de laboratoire et utilisateurs de dispositifs de diagnostic in vitro (DIV).

Objetif de cet avis : Apporter des précisions aux informations précédemment transmises par l’OMS. Cet avis remplace la version 1 de l’avis de l’OMS à l’attention des utilisateurs de tests de diagnostic in vitro 2020/5, publiée le 14 décembre 2020.

Description du problème : L’OMS demande aux utilisateurs de suivre les instructions fournies dans le mode d’emploi lors de l’interprétation des résultats obtenus pour les échantillons analysés par la méthode PCR.

Les utilisateurs de DIV doivent lire et suivre attentivement le mode d’emploi pour déterminer si un ajustement manuel du seuil de positivité de la PCR est recommandé par le fabricant.

Le document d’orientation de l’OMS sur les Tests diagnostiques pour le dépistage du SARS-CoV-2souligne que les résultats faiblement positifs doivent être interprétés avec prudence (1). La valeur de cycle seuil (Ct) nécessaire pour détecter le virus est inversement proportionnelle à la charge virale du patient. Lorsque les résultats du test ne correspondent pas au tableau clinique, il convient de prélever un nouvel échantillon et de répéter le test en utilisant une méthode d’amplification des acides nucléiques identique ou différente.L’OMS rappelle aux utilisateurs de DIV que la prévalence d’une maladie altère la valeur prédictive des résultats de test ; à mesure que la prévalence diminue, le risque de faux positifs augmente (2). Cela signifie que la probabilité qu’une personne ayant obtenu un résultat positif (SARS-CoV-2 détecté) soit réellement infectée par le SARS-CoV-2 diminue à mesure que la prévalence diminue, quelle que soit la spécificité déclarée du test.La plupart des épreuves de PCR sont indiquées à titre d’aide au diagnostic et les prestataires de soins doivent donc examiner les résultats en tenant également compte de la date de prélèvement, du type d’échantillon, des caractéristiques spécifiques du test, des observations cliniques, des antécédents du patient, du statut confirmé des contacts éventuels et des informations épidémiologiques.

Conseils aux utilisateurs de DIV : 1. Veuillez lire attentivement le mode d’emploi dans son intégralité.2. Contactez votre représentant local si un élément quelconque du mode d’emploi vous paraît ambigu.3. Vérifiez le mode d’emploi de chaque lot entrant afin de repérer toute modification des instructions.4. Indiquez la valeur de Ct dans le rapport transmis au prestataire de soins ayant demandé l’analyse.

Personne à contacter pour toute information complémentaire :Anita SANDS, Réglementation et préqualification, Organisation mondiale de la Santé, courriel : rapidalert@who.int

Références bibliographiques :1. Tests diagnostiques pour le dépistage du SARS-CoV-2. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2020, numéro de référence OMS : WHO/2019-nCoV/laboratory/2020.6.2. Altman DG, Bland JM. Diagnostic tests 2: Predictive values. BMJ. 1994 Jul 9;309(6947):102. doi: 10.1136/bmj.309.6947.102.

La source originale de cet article est Mondialisation.ca

Copyright © Prof Michel Chossudovsky, Mondialisation.ca, 2021

6 commentaires

  • Hé vouiiii ! Preuve que ça sent le roussi pour l’oligarchie !

    En appui de cette excellente analyse, je me permet de vous rappeler ce DOSSIER SPÉCIAL PDF À DIFFUSER SANS PITIÉ, si l’on veut, et franchement, ben y’en a qui ont bien voulur ► Les Chiffres de la psychose SARS-CoV-2 : La Fraude des Tests RT PCR permet la mise en place de la Dictature Sanitaire – Version PDF N° 224 de 18 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/dossier-special-fraude-tests-rt-pcr.pdf

    Que j’ai réalisé et publié mi décembre 2020 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/12/17/a-diffuser-sans-pitie-%e2%96%ba-dossier-special-pdf-sur-la-fraude-aux-tests-rt-pcr-qui-justifie-la-dictature-sanitaire/

    “Les scientifiques sont en train de créer de sacrés dégâts au monde au nom de vouloir l’aider. Je n’ai aucun scrupule à attaquer ma propre confraternité parce que j’en ai honte.”–Kary Mullis (1944-2019), Inventeur de la Polymerase Chain Reaction (PCR), prix Nobel de chimie 1993 (et opportunément dcd en novembre 2019)…

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Et pour ceux qui voudront également la non moins excellente synthèse faite par le Pr. Denis Rancourt : Un an… Ce que l’on sait du SRAS-CoV2 et de la « pandémie » COVID-19 associée : une mise à jour des données récentes (Denis Rancourt) – Mise à jour des données récentes concernant la politique COVID19 : Les mesures de confinement n’empêchent pas les décès, la transmission ne se fait pas par contact, les masques n’apportent aucun bénéfice, les vaccins sont intrinsèquement dangereux ► Version PDF N° 130121 de 28 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/01/synthese-du-pr-denis-rancourt-sur-le-sras-cov-2-et-la-pandemie-cov19-associee-maj.pdf

    Que j’ai réalisée et publiée mi-janvier 2021 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/01/13/version-pdf-de-la-synthese-du-pr-denis-rancourt-sur-le-srars-cov-2-et-la-pandemie-cov19-associee-a-diffuser-sans-pitie/

    Preuve que tout cela a fait son œuvre…
    JBL
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Avatar CryptoKrom

    Ils disent que sa a pas marché.
    donc ils vont faire en sorte d’imposer autre chose,
    puisque tout ceci ressemble juste a une « experience de labo » !

    Bin oui, si on est les cobayes, c’est comme sa que sa marche.

    D’abord on nous « attrapent », puis on nous enferme pour dire que c’est pour notre bien,
    puis on nous remet en cage parce que « dehors » il fait pas bon respirer,
    puis on nous met une museliére derriere laquelle on ettoufe et qu’on peux sortir de temps en temps,
    puis on nous ressort de la CAGE pour faire des « experiences » …euh, qui vont marcher
    a 95% (vaccinations),
    puis certains d’entre nous en meurrent, ou en sont gravement malades de façon temporaire ou chroniques,
    puis on nous remet en cage parce que « dehors » il fait pas bon respirer MEME avec la museliere,
    puis on enferme ceux qui refusent d’obeir…
    puis on nous dis que les « experiences » sa a pas marcher,
    alors on nous laisse un peu sortir muselé, un certain temps,
    et de pas courir trop loin, voir méme avoir un billet d’excuse du « Maitre » Docteur ..LOL !

    et puis certains d’entre nous ce suicident car ils n’avaient plus ASSEZ DE LIBERTES POUR SE NOURRIR et faire vivre leur Foyer…

    etc…

    Hééé hooo ho !!

    Stop là, combien de temps ils vont nous mentir et avouer que sa marche pas et qu’il faut
    continuer a faire des experiences sur nous comme des Chiens de Labos ?

    STOP COBAYES !

  • Avatar Sully-Morlandimus

    Nous sommes dans une guerre d’informations-désinformations. Dotées d’équipes spécialisées en science humaines, les équipes de personnels politiques directement ou indirectement impliquées dans la conduite exécutive des gouvernances nationales et supranationales appliquent scrupuleusement une vieille technique qui a fait ses preuves à maintes et maintes reprises et qui consiste à prêter à la contre-information des faits tellement amplifiés que le commun des mortels ne peut y être réceptif. L’exemple des projections hallucinantes du Président du Forum économique de Davos en est un exemple magistral. Ensuite, pour endormir la VIGILANCE des administrés, ils affirment péremptoirement des faits à caractère scientifique complètement FAUX. Plus c’est gros et mieux ça passe. Conséquemment, il ne faut pas commenter des fake-news produites à façon par la main noire qui se cache derrière toutes ces équipes de Guignols et autres Muppet-Show car elles ne sont destinées qu’à hameçonner les VIGILES et autres lanceurs d’alertes. Il faut CIBLER ce qui constitue la preuve du MENSONGE institutionalisé. Entre autres exemples celui d’affirmer que les thérapies géniques à base d’ARN-messager NE PARTICIPENT PAS A UNE MODIFICATION DEFINITIVE DU GENOME. C’est faux et archi faux car les obtenteurs de cette technique la pratiquent également dans le cadre de la reconstitution d’organes comme le foie. Et ils affirment que par cette technique une modification du génome s’effectue . Alors comment nous faire croire que LA MEME TECHNIQUE appliquée à une thérapie contre le COVID19 ne comporte pas la même faculté ?
    Sauf à nous prendre pour de benêts, ils nous ressassent ça ad-vomi nem par le canal d’un ramassis de commentateurs aux profils plus proches des miliciens zélés de Darlan sous Vichy que des résistants de l’armée de l’ombre. A tous ceux qui vous traiteront de sales complotistes, vous pouvez leur chanter  » Maréchal VOUS voilà….. »!!
    Le » Travail-Famille-Patrie  » se travestirait-il en
    Revenu Universel-Reproduction in vitro-Nouvel Ordre Mondial ?

  • Avatar CryptoKrom

     » Description du problème : L’OMS demande aux utilisateurs de suivre les instructions fournies dans le mode d’emploi lors de l’interprétation des résultats obtenus pour les échantillons analysés par la méthode PCR.  »

    – vous avez bien VU la video du temoignage de cette infirmiere montrant la FRAUDE
    PCR a travers leur logiciel,

    on dirait presque le méme principe que Dominion !

    On nous fait croire en des processus scientifiques rigoureux, et en plein milieu ils nous fausse les résultats pour monter un max la paranoia Covid !

    On vois bien les resultats anxiogénes sur les foules qui ne refléchissent pas !
    La peur les rends soumis et obeissants.
    et ensuite c’est bien les premiers a finir en urgence pour effets secondaires de çi ou sa comme Produit de Labos vu qu’ils sont

    – tombés dans le Piege-Attrape-Cobayes !

Laisser un commentaire