Le compteur Linky bientôt partout, mais les résistances toujours vives

Pour illustration

Source Reporterre

Trente millions de compteurs communicants électriques Linky ont déjà été installés en France, sur les trente-cinq millions prévus. Le déploiement, longtemps qualifié de «marche forcée» par certains citoyens, devrait arriver à son terme comme prévu à la fin de l’année 2021. Reporterre fait le bilan.


Dans la petite commune de Saint-Macaire (Gironde), des affichettes jaune vif contrastent avec le calme ambiant. Soigneusement scotchées sur les volets des maisons, ou placardées sur les portes d’entrée des habitations, elles crient leur protestation : «Macariens : vous pouvez refuser le compteur Linky!»

Car ça y est, Linky est arrivé. Saint-Macaire faisait jusqu’ici partie des villes où le compteur d’électricité communicant, reconnaissable à sa couleur vert fluo, n’avait pas encore été installé. Mais depuis le début du mois de décembre 2020, des hommes en combinaison bleue, sous-traitants d’Enedis (la filiale d’EDF en charge de la gestion et de la distribution d’électricité en France), ont fait leur apparition, malgré le refus d’une partie des habitants.

Depuis 2015, Enedis a missionné ces «poseurs de Linky» pour remplacer les trente-cinq millions de compteurs électriques des Français, d’ici la fin 2021. Coût total de l’opération : plus de cinq milliards d’euros. L’année 2021 débute seulement et Enedis se targue déjà d’avoir quasiment atteint son objectif : trente millions de compteurs ont été installés (soit plus de 85% du but final), affirmait la société à la mi-janvier. L’occasion de faire le point sur le déploiement de cet outil controversé.

Dès 2009, une directive européenne a recommandé la mise en place de «compteurs intelligents» pour «au moins 80% des clients» d’ici à 2020. L’année suivante, un décret français a rendu obligatoire la mise en œuvre de ce type de compteurs par les gestionnaires de réseaux électriques, dans le but de donner aux utilisateurs l’accès à leurs données de consommation [1]. Cette disposition a ensuite été reprise dans la loi de 2015 «relative à la transition énergétique pour la croissance verte».

Sauf que la population n’a pas été associée à cette décision. Lorsque les installateurs sont arrivés dans les premières villes en 2015, les habitants ont souvent eu l’impression d’être contraints. Coût pour les ménages, conséquences des ondes sur la santé humaine, violation de la vie privée, utilité du produit… De nombreux Français ont émis des réserves et des «collectifs anti-Linky» ont essaimé partout dans le pays, avec leur lot de conférences et de réunions publiques. Depuis six ans, le militant anti-Linky Stéphane Lhomme recense sur son site internet les communes ayant rejeté les compteurs communicants : elles sont 945 à ce jour, compte-t-il.

Sur son site internet, Stéphane Lhomme explique aux citoyens qu’ils peuvent refuser le compteur Linky. Enedis a l’obligation de déployer 35 millions de compteurs, mais les Français n’ont techniquement aucune obligation, et les anciens compteurs restent légaux. «Il existe un flou juridique», résume-t-il.

Certains citoyens ont refusé d’ouvrir la porte de leur domicile lorsque leur compteur était à l’intérieur, ou ont cadenassé leurs coffrets lorsqu’il était à l’extérieur. La presse locale s’est faite l’écho de tensions entre «poseurs de Linky» et habitants, certains dénonçant même un «harcèlement» de la part d’Enedis pour les forcer à accepter l’objet vert fluo. D’anciens installateurs évoquaient aussi à Reporterre en 2018 une pression de leur hiérarchie pour poser les compteurs et tenir le rythme effréné.

Des compteurs Linky qui prennent feu

Six ans et trente millions de compteurs plus tard, la révolte a perdu de son ampleur. Certains Français ont jeté l’éponge et ont ouvert leur porte à Enedis; d’autres ont découvert, en revenant du travail ou des courses, les compteurs Linky installés dans leur immeuble. Même si quelques irréductibles résistent toujours à l’envahisseur, à l’image de Patricia Véniel, habitante de Niort (Deux-Sèvres) et militante de la première heure. Niort a été l’une des premières villes françaises où le compteur Linky a été déployé [2] — mais pas chez Patricia, ni ses amis. «Quand j’ai commencé à me battre contre Linky, je me suis dit que ça allait prendre un mois avant que ce [le boîtier Linky] soit annulé. J’avais tort!», s’esclaffe cette porte-parole du collectif local Stop Linky. Encore aujourd’hui, elle continue de recevoir des appels d’habitants d’autres villes voulant savoir comment refuser ce compteur.

Pendant longtemps, les critiques visant Linky sont surtout restées d’ordre économique, notamment la peur de devoir souscrire à un abonnement plus onéreux pour éviter les coupures de courant. Depuis 2015, le débat s’est peu à peu déplacé sur d’autres questions. Sur la santé tout d’abord, même si les risques ne sont pas démontrés. En novembre 2020, la Cour d’appel de Bordeaux a confirmé qu’Enedis devait installer des filtres protecteurs sur les compteurs Linky de certains plaignants électrosensibles. En revanche, la Cour d’appel, ni aucun autre tribunal jusqu’ici, n’a remis en cause la pose du compteur lui-même [3].

La polémique autour des incendies dus aux compteurs Linky, elle, se poursuit. Dans l’Eure, la Drôme ou encore l’Essonne, les exemples d’incendies dans des maisons équipées de Linky se poursuivent — sans que la responsabilité du compteur n’ait été formellement établie jusqu’ici. En décembre 2020, Médiapart a révélé qu’un technicien, constatant que des compteurs Linky étaient installés sur des structures non adaptées, a alerté le parquet de Caen. Une enquête préliminaire pour «mise en danger de la vie d’autrui» a été ouverte.

«Il n’y a pas plus d’incendies d’origine électrique en France depuis l’installation des compteurs Linky, dit Laurent Méric, porte-parole d’Enedis. Aujourd’hui, 30 millions de compteurs ont été installés, soit 80% des foyers français. Lorsqu’on regarde les statistiques, il n’y a pas d’augmentation des incendies d’origine électrique, que ce soit à l’intérieur des logements ou à l’extérieur sur le réseau de distribution géré par Enedis [4].»

Vers une société du tout-connecté?

Lire l’article complet et les images

Source Reporterre

Voir aussi :

26 commentaires

  • Wolf-Spirit

    un simple courrier recommandé suffit pour ne pas avoir cette espion dans votre logement. J’en ai fait l’expérience et même quand mon compteur a été défaillant il me l’on changer par un compteur électronique certe mais toujours pas par un linky. Et pour info les technicien, enedis sont assez remonté contre le projet hercules ils vont être beaucoup plus sympas avec les réticents je pense.

    • Volti

      Sauf si ce sont des sous traitants …. Ils sont payés à la pose et crois moi, ils sont très motivés en cas de refus. Moi ça fait deux ans que j’ai refusé et plus de nouvelles, sauf une fois où ils m’ont demandé de leur téléphoner pour prendre rendez-vous. Je n’ai pas donné suite..

      • Wolf-Spirit

        Sous traitants ou pas tu les envoies boulé et c’est terminé pour eux…Il s m’ont fais le coup du rendez-vous aussi avec une insistance pathétique.
        Par contre je conçois que pour ceux dont le compteur est à l’extérieur c’est un peut plus difficile

      • engel

        – « Le pire n’est jamais certain. »

        – Chez moi tout c’est passé parfaitement(pour une fois).
        Le sous-traitant a fait « dring » à la porte en me demandant l’autorisation de changer le compteur qui était pourtant à l’extérieur non-protégé.
        J’ai donc refusé très fermement sans aucune équivoque.
        – il est revenu une autre fois, tout aussi poli.
        Nouveau refus.

        – Depuis j’ai reçu une lettre de ENDIS me stipulant qu’il avait pris note de mon refus. Et que plus tard, je risquais de subir une plus-valu et patati et patata…

    • lolita3

      ils m’ont envoyé un courrier me disant que j’avais été avertie de leur passage, ce qui était faux, mais ce qui est vrai, c’est que mon compteur est inaccessible parce que fermé par un coffre que mon mari a fabriqué, et ça ils le savaient!
      j’ai appellé la société qui devait passer , disant que je refusais ce compteur vert, et on m’a répondu: »pas de problèmes! »
      les compteurs ont été posés partout, pas chez moi!
      on verra par la suite;
      ce qui est dommage, c’est que j’avais convaincu deux personnes dans ma rue, et les deux ont cédé par peur de devoir payer plus tard!

      comme dit ici quelqu’un: « on n’a pas le c.u.l sorti des ronces!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • Wolf-Spirit

        ils ont fait de l’intox comme pour les éthylotest dans les voitures et les détecteurs de fumées dans les maisons.
        j’ai un pote qui m’a sorti la m^me excuse que tes voisins … je lutte plus à convaincre les gens je leurs donne l’info, ils sont libre de leur propre vie. Mais forcé de se rendre compte que les gens préfèrent collaborer que de défendre leur vie et leur famille. On a eu l’exemple avec schtroumpf joyeux ( hier qui préfère être un collabos plustot que de chercher une alternative officieuse aux vaccins.

        • J’agis pareil; je m’occupe de 2 collectifs stoplinky et maintenant ceux qui m’appellent pour se le faire enlever, mise à part une installation vraiment forcée et abusive, et bin maintenant je leur conseille d’installer un détecteur de fumée au dessus du capteur et d’acheter un extincteur approprié !

  • Un article clairement orienté pro linky, comme s’il fallait se résigner;
    – ne serait-ce qu’au niveau de la loi, dernièrement la cour d’appel de Bordeaux a estimé dans un arrêt rendu jeudi 24 novembre 2020 qu’il n’y a pas d’obligation légale à poser un compteur Linky contrairement à ce qu’avance Enedis, et Reporterre.
    – Le nombre de compteurs installé est également sûrement inférieur à 85%;
    Mais alors pourquoi Reporterre rabâche ces absurdités ?
    Parce que c’est cette année qu’énédis va devoir sortir le chéquier (traduction: encore augmenter les tarifs, mais cette année plus lourdement), s’il n’atteint pas les objectifs de départ ;
    d’où actuellement dans toute la France une grosse tournée des poseurs qui a lieu pour essayer de convaincre les récalcitrants; et si vous regardez autour de chez vous, c’est très ciblé, dans la mesure où ils ont la liste des compteurs situés dans les rues et donc accessible sans votre avis, et qu’ils ont également la liste de ceux qui ont envoyé les refus !

    Juste une petite comparaison que certains trouveront mal à propos:
    Regardez les méthodes employées pour vous « proposer » ces capteurs verts:
    – communication abusive
    – mensonges
    – manipulation
    – menaces
    – emploi de la force;
    Cela ne vous rappelle rien ?
    Un test avant l’heure dans lequel des millions de français ont plongé pour se retrouver transformé en cobaye bien branché, qu’on peut débrancher quand ils veulent, juste selon leurs besoins !

    Assis bien chez toi, pas bouger, pas réfléchir, laisses toi maintenant te faire piquouzer pour bien finir le maillage !

  • Article un peu léger en effet.
    Il n’y a pas eu d’étude relative à la nocivité du Linky (ni du CPL) et il n’y en aura jamais. On sait juste que les EHS y sont sensibles jusqu’à vivre une galère quotidienne. On sait aussi que, si eux y sont sensibles, c’est que notre corps capte les ondes EM, même s’il ne manifeste pas de trouble pour le moment. CA, c’est LA réalité.

    Les incendies ? On n’aura jamais le chiffre exact car même les pompiers refusent de le donner. Toujours est-il que, si un compteur traditionnel fonctionne bien et que, après la pose du Linky il y a un incendie, c’est quand même un peu sa faute, non ? Qu’il ait été bien posé ou non, on s’en fout, la maison a pris feu, c’est LA réalité ! Point.

    85% des compteurs posés ? Là encore, on ne saura jamais la vérité. Il y a des communes plus moutons que d’autres, celles qui ont vu la complicité des maires à ce programme malsain.
    Il faut bien comprendre que, outre la nocivité du CPL (plus que du Linky à moins qu’il soit dans une pièce à vivre), ce compteur capteur communicant est la pierre angulaire de tout un processus de surveillance de masse.

    Pour ce qui est des augmentations, elles ont été remarquées, certes. Alors que la facture aurait du baisser puisqu’il est censé ne plus y avoir de relève à pied. Mais le summum n’est pas encore atteint. Enedis va devoir rembourser l’emprunt qu’il a fait pour les acheter. Et ce, à la fin de la période de pose. On y arrive… La Cour des Comptes nous en a promis une belle, d’augmentation.

  • CORELIA

    Dommage que dans cet article il y ait encore l’opportuniste Stéphane Lhomme mais ces gens là trouvent toujours un sujet pour se mettre en avant comme la Michèle Rivasi, bref.
    En définitive seuls les propriétaires de maisons indépendantes arrivent à s’en sortir sans trop de mal dès lors qu’ils refusent la pose du compteur LINKY.
    De mon côté j’ai refusé la pose et je ne l’accepterai jamais ! En d’autres termes je ferai comme pour mon compteur à gaz (qui me permettait de faire tourner mon chauffage central) j’annulerai le contrat. Pour GDF mon compteur est à l’extérieur, et ils me l’ont remplacé sans mon accord de fait mon seul choix a été de couper court à l’utilisation du gaz de ville. Ils ont perdus près de 1.000 euros par an, et pour le chauffage j’ai ma cheminée (il m’est possible de la raccorder au chauffage central) et un chauffage au pétrole (coût annuel 300 euros, donc gain de 700 euros/an).

    Pour l’électricité et bien je ferai pareil si besoin, on peut aujourd’hui fabriquer sa propre électricité et les nouvelles technologies sont performantes.
    Une chose est certaine le numérique ne prendra pas le dessus sur ma liberté et je ferai respecter mes droits fondamentaux (malmenés de plus en plus).

    • engel

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      ..Bravo au delà des mauxhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif, les actes.

    • Il ne faut pas tirer sur Stéphane Lhomme, il a été le premier a dénoncé l’escroquerie et c’est grâce à lui que de nombreuses personnes ont pu refuser le capteur, et il continue d’intervenir, à titre personnel pour défendre ceux qui se le sont fait imposer parfois par la force ou au moins de façon abusive; si la solidarité était réelle au lieu de voir chacun uniquement son cas perso, on n’en serait pas là; et c’est valable pour de nombreux sujets

      • Tout à fait. Il se retrouve quand même avec des procès sur le dos. Il en gagne certains et d’autres sont en cours. Il est aidé mais son budget en prend quand même un coup, sans compter le stress. Il ne gagne rien dans cette affaire, c’est un vrai lanceur d’alerte, un défenseur des libertés.

        Je suis en appartement de village et mon compteur est à l’extérieur. Mais j’ai montré les crocs dès le départ et le maire complice d’Enedis a compris qu’il n’avait pas intérêt à me chercher. Mon compteur est blindé.
        Et oui, comme toi, je suis prête à me passer d’électricité si on devait me l’imposer. Mais on n’en est pas là. Heureusement parce que ce serait galère quand même…

        Dans des vraies copros, là oui, c’est compliqué. Une copro de 100 apparts s’est battue becs et ongles et ne l’a pas eu, sauf une. Elle travaille à EDF ! La même qui veut accepter une antenne 5G au beau milieu de la copro !! Il y a toujours un casse-bonbons dans le lot !

    • carl54

      @Corelia tu a rien fait encore , toi ,Pour l’électricité et bien je ferai pareil si besoin, pour le chauffage j’ai ma cheminée (il m’est possible de la raccorder au chauffage central) Stéphane Lhomme C’est un homme qui aime aider les gens et qui a beaucoup d’expérience à cet égard Biquette t’informe que lui, se retrouve quand même avec des procès sur le dos. Il en gagne certains et d’autres sont en cours. Il est aidé mais son budget en prend quand même un coup, sans compter le stress. Il ne gagne rien dans cette affaire, c’est un vrai lanceur d’alerte, un défenseur des libertés. l’opportuniste, Il y en a qui contestent
      Qui revendiquent et qui protestent un peux tout comme toi sur L’homme https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Refusez le Linky a été pour ma part, le moyen de mettre en application, dans le réel, tous les conseils que j’avais glanés, y compris auprès de Stéphane Lhomme, et que j’ai compilé, au format PDF dans mon blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/category/stop-compteurs-communicants-5g-smart-city/

    Dans mon tout premier PDF j’avais fait un parallèle entre le refus du Linky et de l’obligation vaccinale, car il était évident que cela procédait du même ressort mais je ne pensais vraiment pas que notre réalité d’aujourd’hui démontrerait que c’était on ne peut plus vrai ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/stop-linky-gazpar-5g-cie-version-pdf-jbl1960-mars-2019.pdf

    Extrait du préambule : Nous voyons qu’il est grand temps, de faire de même, en France en RETIRANT NOTRE CONSENTEMENT ET POUR TOUT !
    Commençons par dire ;
    Non à l’obligation vaccinale ► Dossier complet ICI
    Et à la criminalisation de l’hésitation à vacciner par l’OMS ► L’hésitation à vacciner serait-elle une nouvelle maladie mentale qui pourrait être soignée ?
    Non aux compteurs communicants et au déploiement de la 5G qui risquent de transformer TOUTES VIES en cauchemars…

    Lorsqu’Énedis m’a adressée les lettres courantes, j’ai rédigé mes propres courriers grâce à tous les modèles de lettres que j’avais compilée et recommandée… aux autres et + ma force de conviction, ayant réussi à convaincre mon époux, lorsque le sous-traitant est venu, mon compteur étant à l’intérieur, il est allé dans le village mettre un compteur Linky chez les autres… qui sont tous proprios sauf nous, comme quoi ?

    Preuve que si nous nous mutualisons nous pouvons stopper les délires technotroniques de Macron et son monde ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/stoppons-les-delires-technotroniques-sept20.pdf

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Si vous vendez, pensez à ajouter « pas de Linky ». Il y a des gens qui recherchent des logements sans ce foutu appareil. Idem si vous achetez. Oui, ça réduit les choix, mais c’est important.
    Même si le fait que les voisins l’ont fait que vous recevez quand même le CPL ! Merci les voisins !!!

  • le chat

    Tout le monde ici sait que le Linky sert non seulement a vendre des « datas » mais bientôt a taxer différemment les usages (chauffage, clim, véhicule électrique etc..)
    Le jour ou l’état aura légiféré là dessus quand la campagne d’installation sera terminée, les irréductibles anti Linky seront considérés comme « grand » fraudeur et l’utilisation de courant sur-taxé leur sera tout simplement coupé…

    • engel

      D’ici là le système électrique à énorme maillage collectiviste, type EDF XX°siècle, aura explosé en vol.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
      …pour cause de mauvaises gestions commerciales et techniques, d’inéquation aux nouvelles donnes énergétiques (fin des énergies peu chères et facilement « centralisables »(dans les deux sens du terme).
      Et c’est déjà en cours, d’où la marche forcée du LINKY pour pouvoir délester le réseau en coupant la consommation des particuliers afin d’éviter l’écroulement du réseau européen.

      – En l’absence de l’installation à grande échelle LINKY, si cela venait à arriver, la remise en tension d’un tel réseau aurait (pourrait) prendre jusqu’à deux mois.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      La voilà la première raison de l’installation de ces compteurs :
      – Pouvoir moduler à leur convenance la charge du réseau.
      – … »La surveillance des habitudes client » étant la deuxième raison, certes annexe, mais très rentable aussi.