Analyse des chiffres démographiques: 2020 année de « moisson de morts » en relation avec 2018 et 2019.

Excellente analyse vidéo… (R71)

Source Résistance71

Excellente analyse d’un phénomène démographique connu de cette science: « La moisson de morts ». L’année COVID = année cycliquement et statistiquement normale pour la démographie.

Vidéo à voir et diffuser sans aucune modération…

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Résistance71

12 commentaires

  • Avatar nicolas43

    Bonjour ,
    Je suis content d’entendre ce genre de propos qui corroborent ce dont j’ai l’intuition depuis le départ de cette affaire mais dont personne ne parlait jusqu’alors ( et surtout pas la presse tv ! )
    Au delà de la profonde ineptie de nos gouvernants et leur incompétence pour gérer cette crise , il n’en reste pas moins un problème de taille : celui des 15% de la population française issus de la génération des baby boomers de plus de 70 ans ( cela représente environ 10 millons e personnes quand même ! ) , qui peuvent à compter d’aujourd’hui nous quitter d’un jour sur l’autre , mais juste parce qu’ils sont en fin de vie ( covid ou pas ! ) .

    Nos services hospitaliers et nos EHPAD ne sont qu’au début d’une vague de décès dans les 5 ans à venir qui n’aura sans doute rien à voir avec ceux que l’on veut bien attribuer au covid !
    Nous n’avons ni les structures , ni le personnels ni les moyens pour faire face à ce qui nous attend très très prochainement .
    Je crains que nous ne soyons qu’à l’aube d’une situation catastrophique par manque d’anticipation et de réalisme .
    Courage à tous
    et profitez des vôtres .
    N.

    • @nicolas

      merci de prendre les vieux pour des cons

      c’ est très généreux à toi de vouloir en prendre soin en multipliant les lits d’ hopitaux et les Ehpads….avec l’ argent des autres, dont la retraite des vieux

      J’ ai confiance en les vieux.
      La seule chose qu’ ils demandent, c’ est qu’ on leur foute la paix !
      Ils préfèrent manger leur soupe aux pommes de terre chez eux, plutot que de faire la queue dans les Ehpads pour avoit un plateau repas  » bio » industriel !!

      • Avatar engel

        Salut,
        On connaît pas les mêmes vieux.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        C’est aussi cette génération de « baby boom-la-société » qui a reformaté notre société, ces dernières décennies.

        …Ceci dit, des vieux il y en a de toutes sortes.

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • loc loc

        les baby boomers sont pile poil la génération de l’apparition des cancers, ceux qui ont morflé le plus avec l’avènement de la société de l’ultra-consommation de produits industriels, chimiques notamment, et ils n’en sont pas forcément conscients, puisqu’ils continuent de surconsommer.
        Ceux-là même qui ont le plus besoin de soins pour prolonger leur vie s’ils souhaitent voir leurs petits enfants grandir, donc besoins de soins médicaux, de lits, …
        ils étaient tellement heureux et fiers de leur génération post guerre, mais ils se rendent compte qu’ils se sont fait plomber médicalement parlant.
        Les générations suivantes, pour la plupart, ont appris à vivre avec la maladie probable, génération sida, explosion voire normalisation des cancers …

        Donc oui, les baby boomers devraient être les premiers à défendre une politique de santé publique efficace.

        • Avatar predateur

          on mourrait déjà aprés guerre du cancer ,il ne faut pas dire que c est une maladie du à la surconsommation ,un de mes grands pères ,que je n ai pas connu, en est mort à 58 ans , il vivait à la campagne avait jardin ,lapin ,poule …..la grand mère de ma compagne en est morte à 45 ans …..

  • Avatar Katr1

    Cette vidéo explique le truc comme si tout cela était naturel, mais ça ne parle pas du rivotril, de l’enfermement des vieux, de l’arret des soins, de la peur chez les gens.
    En Allemagne il ne s’est rien passé en terme de mortalité, pays voisin avec encore plus de monde au km2.
    Seul les pays qui ont exterminé les vieux par leurs mesures de tarés ont une surmortalité.
    https://i2.wp.com/reseauinternational.net/wp-content/uploads/2021/02/Allemagne-Taux-de-moralit%C3%A9-20-dernieres-ann%C3%A9es-1612608956.4796.png?fit=1426%2C802&ssl=1

  • Le raisonnement est intéressant et le fait qu’il ne tienne pas compte des euthanasies (comme le dit Katr1), ne fait que renforcer ce qu’il explique: il y a en fait peu de différences entre les différentes années en matière de morbidité.

    Quoi qu’il en soit, le plat que nous fait ce gou**qui ment montre bien que c’est une crise politique et non pas une crise sanitaire. Le virus sert de prétexte. Il ne s’est jamais occupé ni de la grippe, ni des suicides, ni des cancers et autres pathologies. Les campagnes ne servent qu’à récolter des sous. Si on voulait vraiment guérir les malades, il y aurait beaucoup de choses à développer au lieu d’assassiner tous ceux qui ont des bonnes idées et des bons résultats.
    Alors les chiffres… pfft !

  • loc loc

    Finalement, la nature est bien faite https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

Laisser un commentaire