Gouvernance du Covid : Macron confronté à la résistance de la population recule courageusement

Par Karine Bechet Golovko pour Russie-Politics

Quand cessera-t-on de punir les personnes au lieu de soigner les corps ? Quand le problème sera plus sanitaire, que politique. En attendant, la montée de résistance de la population française face à un nouveau confinement fait reculer nos peureux chevaliers, qui veulent bien jouer le rôle de sauveurs de l’humanité, mais certainement pas assumer celui des bourreaux. Et l’impasse se profile d’une gestion répressive du passage au nouveau monde : on ne séduit pas à coup de menaces. Restent les masques et les gestes barrières, qui eux, ont été rapidement intégrés par la population, heureuse d’avoir été autorisée à sortir, si elle reste enfermée en elle-même. Ce serait une belle manipulation mentale pour faire passer ce qui, en soi, est inacceptable et consolider un énième nouveau monde, inhumain : puisqu’il y aura toujours des virus, il y aura toujours des raisons d’enfermer les gens à l’intérieur de barrières.

L’annonce d’un nouveau confinement n’est pas passée, malgré d’étranges sondages martelant à qui mieux mieux que les Français eux-mêmes, dans leur grande majorité, l’appelait de leurs voeux. La capacité du discours à recréer une réalité est quand même limitée, il ne doit pas être trop éloigné de celle-ci pour produire ses effets. En l’occurrence, la distance entre le voulu et l’état de l’opinion publique étant telle, que notre valeureux gouvernement a fait marche arrière toute et Macron a tenté une opération de comm, se positionnant comme le défenseur des Français contre les méchants scientifiques.

Ainsi, les Français doivent être heureux d’avoir un couvre-feu et quelques autorisations de sortie, même si l’on peut se demander où aller ? … Le coup de gueule des restaurateurs, largement soutenus dans la population, a été remarqué et les menaces hystériques de les interdire pendant deux semaines (quand, de toute manière, ils sont fermés), de les priver d’une aide – qui de toute manière ne leur permet pas de survivre, montrent bien l’incapacité de ce Gouvernement tant à répondre aux attentes de la population, que de proposer une nouvelle réalité un tant soit peu, et vivable, et attractive.

Il y a bien eu la tentation du vaccinez-vous et vivez librement parmi les élus, mais il n’y a pas assez de vaccins et les gens ne se sont pas pressés pour se faire injecter quelque chose, dont les effets secondaires sont encore en discussion. Surtout qu’Israël, le pays occidental au top de la vaccination de masse (est-elle seulement libre avec 100% annoncé des personnes âgées vaccinées?) reconduit son confinement et le nombre de personnes contaminées est stable.

C’est d’autant plus préoccupant, que les données qui nous sont servies sur tous les plateaux médiatiques bien achalandés, sont de plus en plus remises en cause … par les professionnels de santé. A tel point que des médias, tout à fait comme il faut, laissent passer quelques doutes :

Alors que nous propose-t-on ? Certains médecins avancent une solution miracle, qui semble d’autant plus intéressante qu’elle rejette ouvertement le confinement systématique, dont l’efficacité a par ailleurs été remise en cause. Ainsi, le département de la Mayenne a réussi à endiguer le Covid l’été dernier … grâce aux gestes barrières parfaitement suivis par la population :La Mayenne est le bon exemple d’une responsabilisation avec des gens raisonnables qui ont respecté les gestes barrières. Et on a vu que ça s’est infléchi, c’est passé du rouge à l’orange puis au vert.

Cela semble séduisant : pour éviter un confinement ou un couvre-feu, que ne serait-on pas prêt à faire ? Sortir masquer, se contourner pour garder ses distances, ne plus se serrer la main, ne plus embrasser ses amis, ses parents, ses enfants, ses voisins, calfeutrer les « clusters » (essentiellement, les maisons de retraite). Après l’on pourra sortir au resto en portant le masque entre les repas, éviter se parler et de toute manière, pour parler de quoi, chacun replié en soi. 

Finalement, pas si séduisant que ça, ce nouveau monde. Car, n’oubliez pas, qu’il y aura toujours un virus, donc c’est parti pour une nouvelle ère. Une ère, dans laquelle l’on ne soigne pas les gens, pour qu’ils puissent vivre, mais une ère où l’on réduit la vie à sa dimension biologique, pour éviter de tomber malade. 

Bref, méfions-nous des fausses-bonnes recettes miracles. Nous sommes vraiment revenus à une époque barbare, une époque de charlatans, que la raison a quitté. A nous de la réintroduire dans nos vies.

PS: Rappelons également que les principales causes de décès sont liées à des cancers, problèmes cardio-vasculaires ou au SIDA. Et la désorganisation des systèmes de santé, sans même parler du stress, n’ont certainement pas amélioré la situation.

Karine Bechet Golovko

8 commentaires

  • Leveilleur

    La solution ? Vitamines D, C, zinc, grand air et soleil, éviter de se laisser entrainer dans la peur et laisser le corps s’immuniser, le contact avec les autres nous renforce, s’isoler nous fragilise, à quand la désobéissance civile pacifique assumée ?

    Opération désobéissance civile à Forcalquier.

    http://echelledejacob.blogspot.com/2021/02/operation-desobeissance-civile.html

  • Sauf qu’à écouter le témoignage de Stéphanie Bataille concernant le décès de son père, qui a attrapé le COVID à l’hôpital, alors qu’il y était entré pour une opération cardiaque, tester négatif, piske c’est le nouveau protocole. Qu’il devait sortir le 23/12 mais qu’il a attrapé le COVID et donc a été transféré dans l’unité COVID pour y mourir dans des conditions indignes ► https://www.youtube.com/watch?v=untMrW4BTCU Elle dit bien qu’ils ont respectés les gestes barrières, qu’elle n’avait plus embrassé son père depuis mars 2020 et pourtant ce monsieur a chopé le COVID à l’hosto, et en est mort dans des conditions de déshumanisation extrêmes… Mieux n’aurait-il pas valu qu’elle l’embrasse franchement ?

    Pourquoi alors, si les gestes barrières fonctionnent nous menacer de reconfinement sans fin ?
    Pourquoi venir dire que la vaccination n’empêchera pas d’être reconfiner ?
    Soit les gestes barrières fonctionnent et on nous reconfine pas, soit ça ne marche pas mais on ne nous y oblige pas ! Idem pour la vaccination, qui par ailleurs, depuis le début, est expérimentale et doit impérativement recueillir un consentement éclairé spécifique sinon à s’assoir sur le Code de Nuremberg, aïe, et la Convention d’Oviedo, ouille ! Bon zont la-bi*e-rude me direz-vous, mais quand même !

    Alors ne plus vivre jusqu’à en mourir ?

    Grâce à CU12 qui plus bas nous a refiler le lien vers la nouvelle chaine d’info vidéos infovf.com j’ai intégré celle d’Olivier Soulier et rappelé des PDF et analyses de mai 2020 à mettre en regard de l’actu de ces derniers jours ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/02/04/inversons-notre-realite-et-redevenons-un-peuple-de-penseurs/

    Et on comprend bien que si Macron recule, comment voulez-vous qu’on soit… crédule ?

    Nous pouvons débrancher Macron, le cyborg, et son monde, pour un autre futur.
    Faut juste le vouloir, vraiment, et ce donner les moyens dans cet ICI et ce MAINTENANT.
    Car pour moi, comme pour d’autres, l’utopie, aujourd’hui, n’est-ce pas plutôt de croire en l’État et le capitalisme ?

    + Dans mon dossier spécial coronavirus ► https://jbl1960blog.wordpress.com/dossier-special-coronavirus/ pour ceux qui voudront.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • « Alors ne plus vivre jusqu’à en mourir ? » Bonne question en effet, à afficher sur nos frigos pour bien la mettre en évidence.
    Si Macaron a peur de nos réactions, tant mieux. Est-ce vraiment le cas ? Je ne sais pas. J’émets une autre hypothèse: beaucoup de peuples nous regardent. Oh non, nous ne sommes pas des vedettes, loin de là. Mais notre passé nous colle à la peau, celui d’une révolution appelée fièrement – sauf si on connaît le « dessous des cartes » – Révolution Française !
    Une révolution, ça fait toujours désordre, et ça montre à d’autres que:
    1°) ils peuvent faire pareil
    2°) on a un gouv d’incapables
    3°) Nous n’avons pas perdu notre âme de Gaulois
    Bien sûr, d’autres ont effectivement fait la même chose et ce sont eux qui nous montrent l’exemple maintenant. Mais je parle là de réputation, pas de réalité actuelle. Et puis… les révolutions récentes ne se sont pas passées en Europe.
    Bon, ok, c’est juste une idée… Laissons trembler Jupiter, quelles qu’en soient les raisons. Tant que ça nous sert après tout…

  • Sully-Morlandimus

    Encore une nouvelle qui POURRAIT avoir de quoi inquiéter quant à la nature exacte du coronacircus……. Mais…….
    https://7joursinfo.com/actualites/covid-19-nexiste-pas-en-tant-que-virus-selon-le-ministere-russe-de-la-sante/#
    Les autopsies russes ne décèlent qu’une infection d’origine bactérienne……..Mais……..
    Faut-il rappeler que la frontière entre virus et bactérie est des plus étroites. En milieu dit sec une bactérie peut devenir virus. En conditions de milieu dit humide c’est plutôt l’inverse.
    En phytopathologie ce scénario existe.
    Au départ le COVID est bien un virus, mais en fin de cycle de contamination, aux vues des résultats d’autopsies russes, il y a lieu de croire que le virus ait muté en bactérie. Donc la thèse du ou des cofacteur(s) tenue par le Père Raoult pourrait — pour partie au moins– appartenir à cette réalité-là. C’est quand même extraordinaire que des informations comme celle-là puissent être divulguées par des gens qui n’ont aucune notion en matière scientifique. A la rigueur, ce sont des idiots utiles qui, de fait, participent à discréditer certaines pièces du puzzle. Un puzzle susceptible de nous faire mieux comprendre l’ensemble de la problématique.

  • osdeseiche

    d’après mes souvenirs, il a été trouvé que le virus infecterait une bactérie (parentalla, ou un nom comme ça), présente dans le système digestif au fur et à mesure en vieillissant (et que les enfants n’ont pas), inoffensive jusque là, mais que ce serait cette attaque de cette bactérie par le corona qui serait responsable des micro-embolies diffuses, à l’origine de la mort… il faudrait retrouver les articles parus à ce sujet… on a aussi dit qu’il n’y avait plus de charge virale détectable à ce moment-là, forcément puisque ce sont ces bactéries intestinales qui sont infectées, et aussi que la 5G aurait son rôle là-dedans… d’où l’usage des anti-coagulants, dont l’aspirine, à ce stade, pour soigner et éviter la mort!
    bref, c’est une absence de soins adéquats qui entraîne les décès

  • papy

    C’est beaucoup plus simple que cela …
    Le MEDEF a dit Niet au reconfinement et pis c’est tout !
    (voir les dernières sorties du rouquin sur la notion de non-essentiel)
    Et le reste n’est qu’une opé de com du macro pour rebondir, je vous l’accorde …