Étienne Chouard convoqué pour « Contestation de crime contre l’Humanité ».

Depuis que Denis Robert a piégé Etienne Chouard, rien ne lui sera épargné pour le décrédibiliser aux yeux de tous. Quand le message est incontestable on s’en prend au messager. Voilà ce que devient la France avec la généralisation de la Police de la Pensée. Il mérite d’être soutenu, avec tous ce qu’il a fait pour l’émancipation citoyenne du peuple depuis tant d’années! Courage à Étienne et, si vous êtes sur place, vous pouvez le soutenir ce vendredi 3 juillet à 15h30 devant le tribunal de Paris, au 36 rue du Bastion dans le 17ème arrondissement de Paris. Partagez ! Volti

******

Source Le Média Pour Tous

Illustration/Etienne Chouard

Nous apprenons sur la page Le-message.org que le défenseur et théoricien du RIC, Etienne Chouard, a été convoqué par la justice pour répondre au motif ahurissant de « contestation de crime contre l’humanité ». Après la cabale médiatique, voici la cabale judiciaire ?

Victime d’une véritable chasse aux sorcières, Etienne Chouard est aujourd’hui convoqué par la justice pour avoir déclaré « ne rien y connaître » au sujet des chambres gaz. Il avait également dénoncé la criminalisation de la pensée sur le fait de douter à ce propos. Un appel a d’ores et déjà été lancé pour le soutenir ce vendredi 3 juillet à 15h30 devant le tribunal de Paris, au 36 rue du Bastion dans le 17ème arrondissement de Paris.

Via Dom GdzidAvis à tou-te-s les ami-e-s d’ Etienne Chouard:Il est convoqué par la PJ au tribunal de Paris pour…

Publiée par Le-Message.org sur Mercredi 1 juillet 2020

Pas de démocratie sans liberté d’expression

Défenseur de la démocratie « directe », Etienne Chouard est apparu au grand public lors du référendum sur la Constitution européenne en 2005, puis lors du mouvement des Gilets Jaunes en 2018, devenant l’un des principaux défenseurs du RIC et de facto l’une des figures médiatiques des Gilets Jaunes. Le courant de pensée qu’il incarne a par ailleurs toujours plaidé pour la liberté d’expression et la nécessité de discuter avec tout le monde, pour convaincre plutôt que d’ostraciser.

Une personnalité qui dérange

Comme toutes les figures des Gilets Jaunes, Etienne Chouard a subi les foudres médiatiques. Il a en effet souvent été travesti en “confusionniste”, ou encore en militant “d’extrême-droite” (alors qu’il se revendique lui-même comme étant un « anarchiste de gauche »), notamment pour avoir trouvé de l’intérêt dans certains propos d’Alain Soral. On ne pourra pourtant pas accuser ces deux là d’être proches idéologiquement. Le second n’a, en effet, cessé d’attaquer le premier de manière ordurière et incessante, jusqu’à envisager de le “châtier” pour ses idées.

Douter est un crime

C’est aujourd’hui la machine judicaire qui semble se mettre en marche contre le défenseur du tirage au sort. Le motif retenu parait même irréel : « contestation de crime contre l’humanité ». Au-delà du fait que douter de tout devrait être un droit, le pire réside peut-être dans le fait qu’Etienne Chouard n’a jamais contesté l’existence des chambres à gaz. Le seul fait de se déclarer incompétent sur ce sujet aura pourtant suffit pour lui attirer les foudres de la justice.

« Je ne suis évidemment pas négationniste, ni antisémite, les chambres à gaz sont une horreur absolue qui ont tué des foules d’innocents, toutes les erreurs, toutes les manipulations et toutes les idéologies de domination devraient pouvoir être publiquement contestées en toute liberté, la Shoah est une des pires atrocités de l’histoire humaine, et tout mon travail depuis 15 ans consiste précisément à élaborer ensemble des STRUCTURES d’origine populaire qui empêchent durablement que de tels crimes puissent se reproduire. » avait-il précisé sur son blog le lendemain de sa première intervention.

VOIR AUSSI >>> Les censeurs contre la République, par Jean Bricmont, disponible en prévente et sortie prévue le 15 juillet

Un bon prétexte à la censure

Le but de cette action judiciaire semble être de salir encore un peu plus la réputation d’Etienne Chouard afin de le rendre inaudible auprès du grand public. Par là, il s’agit d’une forme de censure comme décrite par Jean Bricmont dans son livre (à paraître le 15 juillet aux éditions Jeanne). Qualifier quelqu’un d’extrême droite, de raciste, d’antisémite, etc, a toujours été une méthode particulièrement prisée par le système pour invisibiliser des idées. Pour paraphraser Etienne Chouard, lorsqu’on ne peut pas lutter contre le message, on attaque le messager.

Le Média pour Tous

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

12 commentaires

  • M.G. M.G.

    S’exprimer avec bon sens est devenu chose interdite dans un pays qui prône le mensonge, entraînant dans sa folie une population malléable qui sombre avec lui dans l’inversion des faits, des sens et des valeurs …

    M.G.

  • Bonjour les moutons. Triste et ignominieuse affaire. Va falloir qu’un jour tout ça s’arrête. Jusqu’à quand allons-nous devoir payer pour un « crime » que nous n’avons pas commis ? Si quelqu’un doit remercier quelqu’un c’est bien les dépositaires du label « peuple élu ». C’est quand même les nations libres qui se sont alliées pour chasser le nazisme et leur sauver la peau. Marre à la fin !

  • jules vallés jules vallés

    Le doute cartésien ne se résume donc pas à une position, voire à une posture philosophique ; il s’agit d’un véritable outil intellectuel crucial pour la quête de la vérité.
    Il faut d’urgence convoquer Descartes au tribunal, il préconise le doute systématique, donc il remet en cause les faits historiques sanctifiés par la loi (gayssot) ou les médias (la shoah), donc il est antisémite, donc fasciste ,donc nazi…..
    Pour paraphraser son célèbre « Je pense donc je suis » (cogito ergo sum), je propose « Je pense donc je suis antisémite»

  • Aussi simple que cela. Et pourtant…

  • Avatar criminalita

    Il n’a jamais dit que la déportation n’a pas existé. Quand à la façon dont les juifs ont été tués j’ai compris que ce ne fût pas la cause principale de leur mort. Tous furent incinérés après être mort par maladies causées par les mauvais traitements et conditions de détention.
    Combien d’États devraient être condamnés pour crimes pour ce genre de détention?

  • Avatar autre

    Que l’on supprime le judéocide,la seconde guerre mondiale se résume à l’Est en un choc de régimes totalitaires,à l’Ouest en affrontement entre colonialistes en place et aspirant En matière de « suprémacisme » blanc,l’Allemagne faisant preuve d’un manque total d’hypocrisie.Comme disait le père Karamazov; »c’est à cause de ma franchise que tous les saligauds me sont tombés dessus. »

    • Avatar engel

      …Bien racial et bien dans l’air du temps des maîtres de la pensée imposée.

      Tandis que d’autre y verrons le combat du bien contre le mal.

      …A chacun sa grille de lecteur.

    • Avatar mianne

      C’est curieux, tout le monde semble avoir oublié le tziganicide qui fut concomitant au judéocide hitlérien et Arno Klarsfeld n’a pas permis à Jean-Louis Bauer, alors représentant officiel des familles des victimes tziganes déportées dans les mêmes trains de la mort que les juifs, de témoigner au procès de Papon, jugeant les témoignages des tziganes irrecevables pour le procès de Papon et n’acceptant que les témoignages des juifs . Arno Klarsfeld sera-t-il jugé pour « contestation de crime contre l’humanité  » en ce qui concerne le tziganicide hitlérien , tout comme les auteurs des manuels scolaires qui mentionnent le judéocide hitlérien et qui ne disent pas un mot sur le tziganicide hitlérien ?

      • Avatar autre

        C’est que leur proxénétisme de cadavres ne supporte pas la concurrence.Et que les tziganes ne sont pas utiles au racolage moral de la démocratie représentative.Ils ne sont pas non plus utiles à l’élaboration d’une culture superficielle.Celle qui sert au replâtrage d’une fausse couche de nation,dont le fondement est « qu’on ne m’en parle plus,foutez moi la paix »

  • Avatar CryptoKrom

    Le chemin du Totalitarisme passe par la suppression des droits et libertés.
    C’est en cours, la Ripou-blique EnMarche.

  • Avatar engel

    Le naïf !

    – En fait, son comportement lui vaut l’humiliation du déshonneur, cumulée à une fessée cul-nu.

    Il a cru que renier et se soumettre lui éviterait l’anathème, c’est perdu !