Des manifestants pour le Frexit ont été sévèrement verbalisés à Paris

Deux poids, deux mesures. Proposé par Françoise G. Partagez ! Volti

******

Source UPR

L’Union Populaire Républicaine a appris avec émotion et regret qu’une dizaine de citoyens favorables au Frexit ont été sévèrement verbalisés samedi par les forces de l’ordre, alors qu’ils se livraient à une manifestation on ne peut plus pacifique et paisible devant les locaux de la représentation de la Commission européenne à Paris.

Cette sévérité est d’autant plus choquante qu’en parallèle, Place de la République, une autre manifestation de taille bien supérieure – et, pour sa part, indiscutablement illégale au regard des restrictions imposées par le confinement -, a été tolérée.

Le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner s’est justifié de cette absence de réaction aux récentes manifestations houleuses importées des États-Unis par le fait que, dans ce cas-ci, « l’émotion dépasse les règles juridiques ».

Faut-il en conclure que la défense de la souveraineté nationale par des citoyens paisibles et non-violents n’est pas du genre à émouvoir M. Castaner ?

L’Union Populaire Républicaine rappelle qu’en réalité, manifestants et forces de l’ordre sont tous deux victimes de l’appauvrissement généralisé, causé par les politiques imposées par l’Union Européennes, par l’intermédiaire des Grandes Orientations des Politiques Économiques (GOPE).

Elle appelle toutes les composantes du peuple français à ne pas céder à la tentation de l’affrontement mais à s’unir dans l’objectif commun de la préservation de l’unité et de l’indépendance nationales.

Dans l’immédiat, l’UPR demande au ministre de l’Intérieur de ne pas faire de deux-poids deux-mesures parmi les manifestants et de bien vouloir annuler les amendes onéreuses qui ont frappé chacun des manifestants pour le Frexit.

Source : https://francais.rt.com/france/75959-citoyens-pro-frexit-verbalises-devant-locaux-commission-europeenne-paris

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

13 commentaires

Laisser un commentaire