Fuites, incendies, défaillances dans nos centrales : voici « la météo nucléaire »…

Sujet grave s’il en est mais, développé avec humour. Ça n’enlève rien à l’inquiétude et aux questions à se poser, sur l’état de nos centrales belges et françaises. Partagez ! Volti

******

par La parisienne libérée 18 décembre 2018

Fumées suspectes à Dampierre, défaut d’isolement d’une enceinte de confinement à Chinon, problème sur une piscine à combustibles à Nogent… Comment se portent nos centrales vieillissantes ? Voici « la météo nucléaire » présentée par la Parisienne Libérée, en exclusivité sur Basta !. Avec en prime, un flash spécial sur la situation peu reluisante des centrales nucléaires belges. Le tout, en musique ♫ ! Lire la suite

CARTE EXCLUSIVE — Les déchets radioactifs s’entassent partout en France …

On en parle souvent. Avec cette enquête fouillée, Émilie Massemin et Pierre Isnard-Dupuy ont pour Reporterre, fait le recensement de tous les lieux d’entreposage des déchets radioactifs. 1,54 millions de mètres cube sont disséminés un peu partout en France. On sait déjà que, la sécurité n’est pas au top niveau. Que faire ? Sachant que ces déchets sont stockés pour des milliers d’années pour les plus dangereux. Toutes les circonvolutions sémantiques, n’empêcheront pas un accident de se produire. Quant à la gestion si ça arrive, c’est l’inconnu. Nous avons un monstre ingérable mais indispensable en l’état. Centrales en fin de vie que l’on prolonge. EPR hors de prix et, plus que problématique, déchets qui s’accumulent, risques géologiques etc.. Pour inquiétant que ça soit, on continue droit devant. Face à autant d’impuissance, on se demande ce qui nous arrivera si… On nous incite à la voiture électrique, réservée à ceux qui auront les moyens ou en leasing (location avec option d’achat), qui sera alimentée par ? Eh oui…… Partagez ! Volti

******

Auteurs Émilie Massemin et Pierre Isnard-Dupuy pour Reporterre

1,54 million de mètres cubes de matières et de déchets radioactifs sont répartis un peu partout sur le territoire. À l’approche du débat public sur la gestion de ces substances ultra-dangereuses, Reporterre a réalisé un inventaire minutieux pour s’y retrouver. Voici la carte détaillée des lieux où les déchets radioactifs s’entassent en France. Lire la suite

Décret Présidentiel scélérat : des déchets radioactifs de plutonium et d’uranium d’Australie vont venir et être stockés sur le sol français pour plus de 20 ans…

On ne sait pas quoi faire de nos déchets, et on prend ceux des autres. Les décisions stupides s’accumulent. Volti

***********************

Auteur: rédaction de la Coordination antinucléaire du Sud-Est

Un décret signé le 6 juillet, en catimini, par Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Jean-Yves Le Drian et l’ambassadeur de France en Australie vient d’autoriser l’importation en France de près de 4 tonnes de déchets radioactifs de plutonium et d’uranium australiens. Areva en fera du business en accointance avec la Australian Nuclear Science and Technology Organisation qui exploite à Lucas Heights un réacteur de recherche répondant au doux nom d’ « Opal ». En devenant propriétaire en titre de cette merde, Areva devenu Orano pour masquer sa faillite financière, impose au globe et aux français une nouvelle menace de transports mortels maritimes et terrestres, et quelques autres saloperies. Lire la suite

Rapport de la Commission d’Enquête Parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire…

On continue à patauger dans la semoule, ayant privilégié le nucléaire à tout va.. Et ça coûte un pognon dingue pour rafistoler les vieilles centrales. Tant qu’il n’y aura pas un désastre, on fera comme si… Et comme c’est tous les jours qu’il y a des « incidents », on est mal barrés. Partagez !! Volti

********************

Auteur:  Jean Revest pour la rédaction de la Coordination anti nucléaire du Sud-Est

Titre original : Rapport de la Commission d’Enquête Parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire : pipeautage, cartes biaisées et incohérences afin de maintenir l’Ordre atomique

La montagne accouche d’une souris, mieux elle entérine la poursuite du nucléaire et permet aux élu-es de se donner bonne conscience. Sur le dos de la santé et de la vie de la population, en entérinant la contamination durable de la planète et la production de déchets mortels refilés aux générations futures. La « Commission », composée à 90% de macronistes et d’élu-es liés au nucléaire, réinvente les Shadock. Voici une analyse-critique du « rapport de la Commission d’Enquête Parlementaire ».

Lire la suite

Nucléaire : Le cancer et la ruine…

Alors que la Russie a un projet de centrale nucléaire flottante, qualifié de « Tchernobyl flottant » par les défenseurs de l’environnement. Une rétrospective par Olivier Cabanel, des incidents et accidents qui ont jalonné l’histoire du nucléaire. Ce n’est pas brillant et encore moins rassurant. Merci à Planète Bleue.

Tout le monde connaît l’anagramme, cette pratique qui permet de changer le sens d’un groupe de mots. Ainsi l’anagramme de l’« énergie nucléaire » est : « le cancer et la ruine »…

Faut-il pourtant s’inquiéter, ou se rassurer, en se disant, ce n’est après tout qu’une simple coïncidence… ?

Pourtant les catastrophes nucléaires à répétition qui frappent aux 4 coins de la planète pourraient bien valider cette étrange anagramme.

D’autant qu’au-delà d’Hiroshima et de Nagasaki, de Three Miles Island, de Tchernobyl et Fukushima, il existe d’autres catastrophes souvent ignorées du grand public. Lire la suite

Piscine et transport de déchets nucléaires : ça risque gros…

On peut rappeler qu’en l’état actuel de nos connaissances, il nous est impossible de neutraliser les déchets nucléaires, de nous protéger efficacement des radiations et que les endroits où des accidents majeurs ont eu lieu comme, Tchernobyl et Fukushima resteront inhabitables pour des milliers d’années. Le nucléaire ! Est ce bien raisonnable ?

© Orano/Areva

Le stockage des déchets radioactifs en « piscines » est excessivement dangereux : risque de brèche, d’attaque, dangerosité des transports, etc. La France est un des rares pays à n’avoir pas opté pour l’entreposage à sec, bien plus sûr. Lire la suite

Nucléaire : la carte des 19.000 convois radioactifs qui sillonnent la France chaque année ……

Si vous brillez dans le noir, ne vous étonnez pas. Raisonnons avec logique, il est impensable de tout faire sur place, ce qui veut dire déplacement de ces poisons radioactifs sur tout le territoire, en vue de leurs traitement ou stockage. Avec nos 19 centrales et 58 réacteurs, comment faire autrement ? Nous devrions savoir mais, nous ne saurons rien. C’est un véritable scandale, classé « secret défense ». Pourtant il est question de santé publique.


Avec ses 19 centrales réparties sur le territoire hexagonal, l’industrie nucléaire française implique une logistique importante. Chaque jour, des trains et des camions remplis de combustible ou de déchets nucléaires traversent le pays. Si bien que le risque de contamination, voire d’incident, ne se limite pas aux sites nucléaires mais s’étend à l’ensemble du territoire. Sans que la population ni même les responsables locaux en soient avertis. Lire la suite

Les déchets radioactifs de Fort McMurray sont en sécurité, assure Énergie atomique du Canada

Les médias parlent beaucoup des feux de forêts dans la région, mais combien ont parlé du risque potentiel avec les déchets radioactifs? Aucun, puisqu’il n’y a aucun souci…

Une importante quantité de déchets radioactifs est enterrée près de Fort McMurray. Énergie atomique du Canada Limitée (EACL), responsable de ces déchets, assure néanmoins que ceux-ci sont entreposés de façon sécuritaire, à l’abri du brasier qui ravage la région.

 

160508_io1x6_depotoir-fort-mcmurray-2_sn635Le dépotoir de la municipalité régionale de Wood Buffalo est situé à 8,5 km au sud de Fort McMurray.   Photo : Google
Selon le rapport 2013 des Laboratoires nucléaires canadiens, pas moins de 43 282 mètres cubes de « déchets radioactifs de faible activité » sont stockés au dépotoir de Fort McMurray. Celui-ci est situé à environ 8,5 km au sud du centre-ville.« Selon les informations disponibles, il semble que le site ait été affecté par les feux », confirme Maude-Émilie Pagé, directrice des communications et des rapports gouvernementaux d’EACL.

Lire la suite

Infographie: La durée de vie des déchets dans la nature (et comment réduire ceux-ci)

Savez-vous réellement combien de temps mettent vos déchets à disparaitre? La plupart de nos actions ont des conséquences, et au niveau environnemental, le moindre morceau de plastique peut avoir des conséquences désastreuses, il suffit de regarder l’alimentation de certains oiseaux pour s’en convaincre

Le pire de tout reste bien évidemment les déchets nucléaires, et lorsqu’ils ne sont pas dissimulés sous nos pieds au mépris de tous les dangers pour les populations, ils sont enfouis dans des « poubelles éternelles » qui ne résolvent pas grand chose.

Déchets décharge

Le rappel est donc indispensable. Pour le coup, le site Consoglobe.com a mis en ligne une superbe infographie rappelant quelques durées de vie de déchets dans la nature, de quoi faire réfléchir je l’espère ceux qui trop facilement jettent tout et n’importe quoi par terre… Lire la suite

Centrales nucléaires: Recours contre l’assouplissement des règles de sécurité…

Le fric avant la sécurité, c’est ce que semble préférer le gouvernement avec ce recours. La mise en danger de la vie d’autrui, ne semble poser aucun soucis a cette bande de psychopathes. Déjà, depuis mars 2014, les taux de radioactivité ont eux aussi, été assouplis pour les denrées venant du Japon par l’UE, pour qui, nous ne l’ignorons pas tout va bien! la préparation des jeux en est un exemple. Alors que l’on nous annonce que le réchauffement climatique pourrait provoquer 500.000 morts en 2050, oublions les millénaires nécessaires, à la neutralisation de certains déchets.  Les mensonges s’accumulent, on ne fermera pas les centrales, elles sont déclarées aptes, à fonctionner des années, ce qui inquiète nos voisins. On jette au panier les alertes concernant, l’état de vétusté de nos centrales, puisque en matière de transition énergétique, rien n’est prévu et que les « bâtons dans les roues, sont légions » pour la filière.

ob_f9e435_carte-france-nucleaire
Où que nous soyons en France, nous sommes exposés…..

La sécurité dans les centrales nucléaires est au cœur des préoccupations cette semaine. Alors que le canton de Genève a annoncé mercredi son intention de porter plainte contre la centrale du Bugey (Ain) pour mise en danger de la vie d’autrui, l’association écologique Notre Affaire à tous va déposer ce jeudi un recours devant le Conseil d’Etat contre un assouplissement des règles de sécurité des centrales nucléaires.

Le ministère de l’Environnement a publié un arrêté le 30 décembre 2015 visant à assouplir les règles de sécurité des centrales nucléaires définies par une directive européenne de juin 2014.
Des « dérogations » en matière de sécurité Lire la suite

1 2 3 9