L’OTAN s’apprête à rejeter officiellement toute intervention en Ukraine

Source Moon of Alabama via Le Saker Francophone

Après les récentes menaces des pays “occidentaux” d’intervenir avec leurs propres troupes dans la guerre en Ukraine, la Russie a réagi en révélant une menace mortelle :

La Russie a également annoncé un exercice spontané de déploiement d’armes nucléaires tactiques :

La Russie a menacé de frapper les installations militaires britanniques et a déclaré qu’elle organiserait des exercices simulant l’utilisation d’armes nucléaires sur le champ de bataille en réponse à l’utilisation d’armes britanniques par l’Ukraine pour frapper son territoire.

C’est la première fois que la Russie annonce publiquement des exercices impliquant des armes nucléaires tactiques, bien que ses forces nucléaires stratégiques organisent régulièrement des exercices.

Les exercices seront organisés par le groupe sud des forces russes, qui participe également à l’opération militaire spéciale en Ukraine.

Cela devrait pour l’instant faire taire les grandes voix qui rêvent de vaincre la Russie en Ukraine.

Il semble maintenant que le traitement ait atteint son objectif.

Le journal italien Corriere Della Serra rapporte (en italien, traduction automatique éditée) :

Pas de bottes sur le terrain“. Selon le Corriere, il s’agit de l’une des phrases clés contenues dans le projet original du document et qui sera approuvée au sommet de l’OTAN qui se tiendra à Washington du 9 au 11 juillet. La référence est faite à l’Ukraine : l’Alliance de l’Atlantique Nord n’enverra pas de soldats au combat (“no boots on the ground“). La stratégie, dictée par les Etats-Unis, ne change pas. Mais dans le même temps, les dirigeants occidentaux se préparent à un changement de rythme.

La décision officielle de l’OTAN de ne pas envoyer de soldats en Ukraine est une garantie pour la Russie. C’est aussi une tentative de bloquer certains présidents, en l’occurrence le Français Emmanuel Macron, pour qu’ils ne contredisent pas cette stratégie. C’est du moins ainsi que l’interprètent le média ukrainien Strana et le correspondant en Russie Gilbert Doctorow. Strana (traduction automatique) :

Selon le journal italien Corriere della Sera, l’OTAN prévoit d’adopter une déclaration lors du sommet de juillet, qui fixera le refus d’envoyer des forces en Ukraine. “Pas de bottes sur le terrain” – selon le journal, il faut lire ce point.

Il convient de noter que l’Alliance a déclaré à plusieurs reprises qu’elle ne combattrait pas en Ukraine. Si ce point est officiellement fixé, cette approche problématisera grandement les efforts de pays tels que la France, qui n’excluent pas l’introduction de troupes.

Il convient de noter que les informations relatives à la préparation d’une déclaration officielle de l’OTAN sur la non-participation de ses troupes à la guerre en Ukraine sont apparues littéralement immédiatement après l’ultimatum de la Fédération de Russie, qui faisait allusion à l’utilisation d’armes nucléaires en cas d’entrée des troupes de l’OTAN.

En théorie, une telle déclaration n’empêcherait pas les pays de l’OTAN de déployer des troupes de manière unilatérale. Toutefois, dans ce cas, la question se pose de savoir si l’ensemble de l’Alliance viendra en aide à ce pays si la Fédération de Russie commence à frapper son territoire.

Dans une interview accordée à Sputnik International, Gilbert Doctorow soutient cette interprétation :

La raison d’être de la nouvelle stratégie de l’OTAN “pas de bottes sur le terrain” en Ukraine est de faire taire les “grandes gueules” belliqueuses en Occident, a déclaré à Sputnik l’analyste des relations internationales Gilbert Doctorow.

La décision de l’alliance a été conçue pour “faire taire Monsieur Macron, faire taire le premier ministre lituanien et d’autres grandes gueules qui ont appelé à l’envoi de troupes de l’OTAN en Ukraine pour sauver le régime de Kiev d’une défaite militaire imminente“, a déclaré Doctorow.

Selon le journal italien Corriere della Sera, l’expression “pas de bottes sur le terrain” en Ukraine est une phrase clé contenue dans un projet de document qui devrait être approuvé par le sommet de l’OTAN à Washington, en juillet.

Je suis prudemment d’accord avec cette interprétation. Mais je n’ai encore trouvé aucune mention de cette décision dans d’autres médias “occidentaux“. Cette décision est donc encore trop officieuse pour être considérée comme un fait avéré.

En outre, selon le Corriere Della Serra, l’OTAN prendra en charge la collecte et la livraison d’armes pour l’Ukraine. Cette tâche incombait jusqu’à présent aux États-Unis, dans le cadre des réunions régulières d’un groupe de contact composé de mandataires et d’alliés américains à Ramstein.

L’administration Biden abandonne ainsi aux mains des Européens son projet raté sur l’Ukraine, qui était censé “affaiblir la Russie” mais qui a abouti à l’inverse. (C’est quelque chose que j’avais prédit au cours du premier mois de guerre).

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone.

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti

Laisser un commentaire