Les médecins de plateaux enfin devant le conseil de l’ordre | Syndicat Liberté Santé

Maître Virginie de Araujo-Recchia, avocate, ainsi que Raphaël Sandez, porte-parole du Syndicat Liberté Santé, sont nos invités sur Géopolitique Profonde.

Le SLS est un Syndicat de professionnels de la santé et assimilés regroupant plus de 14 corporations du soin, créé suite à la loi du 5 août 2021 et aux mesures abusives du gouvernement lors de l’épisode COVID19.

Le SLS a été le seul syndicat à défendre, soutenir, et rassembler les professionnels visés
par la loi du 5 août 2021 et l’obligation vaccinale, les soignants et assimilés suspendus ou
interdits d’exercer.

Les objectifs du Syndicat Liberté Santé sont la défense des professionnels du soin, du système de santé, et des patients à travers les actions suivantes :

  • Soutien au professionnels suspendus
  • Interpellation des pouvoirs publics et autorités/organisation de santé
  • Information des élus pour éclairer le débat public
  • Réflexion sur notre système de santé, social et du secours

Le SLS est totalement indépendant, ne touche pas de subventions de l’État : ce sont les
Adhésions et les Dons qui permettent de garder cette indépendance.

Le sujet de notre entretien sera : Covid : obtenir justice. Les médecins de plateaux enfin devant le conseil de l’ordre des médecins.

Outre la plainte déposée devant le conseil de l’ordre des médecins à l’encontre de Gilbert Deray, nous aborderons les questions suivantes :

Quels sont les fondements juridiques des actions en justice contre les responsables de la gestion de la crise sanitaire ?

Quels sont les enjeux et les risques de ces procédures ?

Quel est le rôle des médias et des experts médiatiques dans la diffusion d’informations erronées ou biaisées sur le Covid-19 et ses traitements ?

Comment faire valoir ses droits face à la pression sociale et institutionnelle en faveur de la vaccination ?

Géopolitique-Profonde

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Franck Pengam (Géopolitique Profonde)

Un Commentaire

  1. “Covid : obtenir justice. Les médecins de plateaux enfin devant le conseil de l’ordre des médecins.”

    Euh, sérieux ? Ca serait pas un peu comme vouloir faire comparaitre les fumeurs devant le tribunal de la SEITA ?

Les commentaires sont clos.