Réveillez-vous ! C’est une boucherie. L’espérance de vie à Bakhmut est de 4 heures sur les lignes de front.

Source Insolentiae

Que nos va-t’en guerre passent les premiers en premières lignes et nous reparlerons alors de l’opportunité de faire une guerre totale à la Russie et ce que cela implique.

Quand on vous rapporte ici que l’espérance de vie d’un combattant est proche de 4 heures sur les lignes de front en Ukraine, cette information ne vient pas de l’ambassade de Russie.

Cette information ne provient pas de Moscou ou de canaux pro-russes forcément complotistes.

Remarquez que cette information ne peut en aucun cas provenir de la presse française qui n’informe plus depuis bien longtemps. Elle manipule !

Cette information vient des Américains eux-mêmes et de Newsweek.

L’espérance de vie à Bakhmut avoisine les quatre heures sur les lignes de front, prévient un combattant.

Vous apprenez dans cet article qu’il y a de très nombreux combattants étrangers en Ukraine à commencer par des Américains, et que les pertes sont évidemment terribles et effroyables.

« Un Américain combattant sur les lignes de front en Ukraine prévient que le champ de bataille de Bakhmout est épouvantable.

La Russie approche du premier anniversaire de l’ »opération militaire spéciale » qu’elle a lancée contre l’Ukraine en février 2022. Alors que le temps hivernal s’estompe et que le printemps approche, les experts militaires spéculent sur une nouvelle offensive des forces russes. Les lignes de front se sont déplacées vers Bakhmut, une ville de l’est de l’Ukraine, en juillet 2022, et selon l’ancien marine américain Troy Offenbecker, la scène est macabre.

Offenbecker, qui se bat dans la Légion internationale de l’Ukraine composée de soldats étrangers, a déclaré à ABC News que lorsqu’un soldat ukrainien se bat sur les lignes de front à Bakhmut, son espérance de vie n’est que d’environ quatre heures.

« Cela a été assez mauvais sur le terrain », a-t-il déclaré. « Beaucoup de pertes humaines. L’espérance de vie est d’environ quatre heures sur la ligne de front ».

Etre un artisan de paix quand tout le monde hurle à la guerre est en réalité nettement plus difficile que d’aboyer avec le troupeau d’imbéciles.

Les Etats-Unis sacrifieront jusqu’au dernier Ukrainien et jusqu’au dernier Européen sur l’autel de leurs propres intérêts.

Charles SANNAT

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti

3 Commentaires

  1. Comme l’a promis Poutine, il est en train de dénazifier l’Ukraine.

    Entre le régiment Azov, le bataillon Aidar ou le bataillon Kraken, il en reste pas mal qui saluent en tendant le bras… Et tant pis pour ceux qui choisissent de se battre du coté de ces gens.

  2. Si les Américains et les Européens partent se battre en Ukraine, en pensant faire une balade de santé, tant pis pour eux. Après tout, autant qu’ils aillent se défouler ailleurs et qu’on soit débarrassés des va-t-en-guerre.

  3. bonsoir,
    le problème de toutes guerres, c’est que les commanditaires restent bien planqués pendant que les pauvres gens vont se faire massacrer !!
    triste monde !

Les commentaires sont clos.