Ukraine – jour 300 – Malgré la perte de 500 hommes par jour, Zelenski refuse que l’armée ukrainienne quitte Bakhmout

Source Le Courrier des Stratèges

Odessa – Statue du duc de Richelieu (1766-1822),, à qui le Tsar Alexandre Ier confia la charge de gouverneur de la “Nouvelle Russie” de 1804 à 1814

Kiev est en train de transformer Bakhmout en un nouveau Marioupol. Alors que le commandement militaire ukrainien souhaitait se retirer pour s’appuyer sur une ligne de défense plus à l’ouest, Zelenski a refusé. Et pour mieux marquer l’importance qu’il accorde à Bakhmout/Artiomovsk, le président ukrainien a mis en scène, ce 20 décembre, une visite de la ville (version officielle). Bakhmout devient un nouveau Marioupol, à défendre coûte que coûte – malgré le fait que l’armée ukrainienne a 500 tués et blessés sur cette partie du front tous les jours. Tout ceci se déroule sur la toile de fond d’une conviction américaine selon laquelle il est possible d’user la Russie en l’attirant dans une guerre longue. Les perspectives de négociation sont lointaines.

Julian MacFarlane: à Bakhmout, l’Ukraine perd un bataillon par jour

Nous avons pris l’habitude de donner la parole à des voix nord-américaines dissidentes (Scott Ritter, Douglas MacGregor, John Helmer, antiwar.com etc…). Le dernier article de Julian MacFarlane, journaliste canadien indépendant que nous avons déjà traduit, mérite d’être cité ici du fait de son évaluation de différentes sources journalistiques.  Nous ne partageons pas l’agressivité de certains passages de l’article, mais il nous a semblé intéressant de le restituer au plus proche de la “version originale”. 

J’ai récemment fait une voix off pour SouthFront – un reportage vidéo sur l’Ukraine. Je fais généralement ces voix off deux fois par semaine, en anglais britannique, bien que, en tant que Canadien, je sois également formé à l’américain. Un bon entraînement !

Je n’écris pas ces reportages – et je ne suis même pas nécessairement d’accord avec tout le contenu – mais les reportages de SF sont toujours honnêtes, quelles que soient mes opinions, ce qui est plus que ce que je peux dire des grands médias pour lesquels j’ai également travaillé dans mon autre rôle de pute médiatique.

Vous vous devez de visiter des sites comme SouthFront. Ce sont des sources majeures d’information et de critique.

Aussi Larry Johnson, Moon of Alabama,  la chaîne Tou Tube de  Brian Bertelic New Atlas,  Alex Mercouris. Ils méritent votre soutien.

Le dernier reportage que j’ai enregistré concernait principalement Bakhmout (Artiomovsk), une ville forteresse du Donbass, qui fait actuellement l’objet de nombreuses informations.

Certains pensent que la capture de cette ville est une clé stratégique pour prendre des villes plus importantes au nord de l’Ukraine orientale occupée, comme Slaviansk et Kramatorsk. D’autres pensent qu’il s’agit simplement d’un abattoir pratique pour les Russes, qui transformeront les Forces armées ukrainiennes en steaks hachés.

Bakhmout et le groupe Wagner

Selon le rapport de SF, Bakhmut est “au bord de l’effondrement”.

Le chef du PMC “Wagner” Yevgeny Prigozhin a déclaré que les Russes ont pour mission de détruire l’armée ukrainienne et de réduire son potentiel de combat, mais pas de prendre la ville d’assaut. Une telle tactique devrait conduire à la libération de la ville sans combats lourds dans les rues, et a également un effet positif sur d’autres fronts de l’Ukraine orientale.

Dans le cas de Bakhmout, la déclaration de Prigojine est significative. Ce groupe se concentre sur la destruction des forces de l’armée ukrainienne dans la ville, qui se composent de conscrits et de mercenaires : il ne veut pas détruire la ville elle-même.

Cela est conforme à la politique russe qui consiste à essayer de réduire les pertes civiles et de protéger les infrastructures, ainsi que de réduire leurs propres pertes. Il est certain que le groupe Wagner, qui est composé (semble-t-il) en grande partie d’anciens militaires professionnels russes, a été efficace à cet égard.

La propagande occidentale, alias “les médias”, a qualifié le PMC Wagner d’”armée privée de Poutine”, de “néonazis” – et l’a accusé de crimes de guerre, en s’appuyant largement sur des informations provenant de véritables néonazis en Ukraine – et, en Syrie, d’amis des Américains comme Al-Qaïda et divers groupes terroristes djihadistes.

Toutes les armées commettent des crimes de guerre, bien sûr, et je ne dis pas que les agents de Wagner n’ont pas dépassé les limites à l’occasion, mais leurs marques de fabrique sont la discipline et le professionnalisme – les actes de cruauté gratuite ne sont donc pas dans leur intérêt. Mauvaise publicité si vous voulez vendre des services militaires.

En outre, la propagande occidentale a produit tellement de mensonges flagrants que tout ce qu’elle prétend doit être considéré d’un œil critique.

Il suffit de taper sur Google “Russie” et “crimes de guerre” – vous obtiendrez pas moins de 130 millions de résultats. Regardez maintenant cette liste. Vous verrez plusieurs entrées, utilisant une formulation presque identique, indiquant les mêmes sources.

Googlez maintenant “UAF war crimes”. 234 000 résultats.

Pourtant, alors qu’il n’y a presque aucune preuve tangible des crimes de guerre russes, il y en a plus qu’assez des crimes de l’UAF. 15 000 morts en Ukraine orientale en témoignent. Sans parler des bombardements bien documentés de sites civils, en plus des atrocités aléatoires comme le viol et le meurtre et, bien sûr, des nombreuses vidéos ukrainiennes de mutilation et d’exécution de prisonniers de guerre.

Le “massacre de Boutcha” ? Un minuscule 1.160.000 résultats. Pourtant, toutes les photos montrent des corps frais qui sont apparemment restés frais pendant 3 semaines. Les escalopes de poulet dans mon frigo se gâtent en une semaine environ. Mais elles n’ont pas de brassards blancs indiquant qu’il s’agit de poulets russes.

Nous devons supposer que les lois de la nature sont différentes pour les Russes. Sans parler de la psychologie de base.

Les médias occidentaux voudraient nous faire croire que les Russes sont autodestructeurs. Massacrant les leurs. Faisant sauter leurs propres pipelines. Attaquant leurs propres centrales nucléaires, bombardant leurs propres hôpitaux, écoles et centres commerciaux.

Encore une fois, cela ne veut pas dire que les Russes ou les Wagnérites n’ont pas fait de mauvaises choses – tout comme les soldats américains et britanniques l’ont fait pendant la Seconde Guerre mondiale – mais pas à la même échelle que les Ukro-Nazis. Ne croyez pas ce que vous lisez sans esprit critique.

Pertes insoutenables

SouthFront rapporte de lourdes pertes de l’armée ukrainienne à Bakhmut aux mains du très méprisé groupe Wagner.

En conséquence, l’armée ukrainienne perd de 500 à 800 soldats tués et blessés dans le “broyeur de Bakhmut”.

Alex Mercouris confirme ces chiffres de sources ukrainiennes et russes, affirmant que l’armée ukrainienne perd l’équivalent d’un bataillon par jour !

Cette évaluation est confirmée par Andrew Milburn, un marine américain à la retraite, qui travaille avec le Mozart Group pour former les troupes de l’armée ukrainienne à Bakhmout. Il estime les pertes à au moins 70 %. Il souligne que les forces armées ukrainiennes à Bakhmout sont des troupes ukrainiennes pratiquement non entraînées, de la viande facile pour les vétérans russes expérimentés.

C’est plutôt mauvais.

Mais considérez que SouthFront, Mercouris et Milburn ne parlent que de Bakhmout.

L’armée russe progresse le long de toutes ses lignes, prenant des villes et des villages et tuant des soldats et des mercenaires de l’armée ukrainienne au passage, une guerre asymétrique à son meilleur, que l’armée américaine admet ne pas pouvoir encore imiter.

L’armée ukrainienne semble subir des pertes particulièrement lourdes dans la région de Kharkov, dont environ 90 mercenaires polonais récemment en une journée. Il semble que Kharkov n’ait pas été un grand succès pour Zelensky – sauf en termes d’aide américaine, qui est maintenant de plus en plus remise en question aux États-Unis.

Pour l’instant, l’accent est mis sur Bakhmout. L’utilisation par l’armée ukrainienne de troupes régulières est inefficace et entraîne des pertes insoutenables. Que va donc faire Zelensky ?

Jusqu’à présent, cet escroc superficiel s’est contenté de lancer des troupes presque sans formation et mal équipées dans le “broyeur”. Qu’est-ce que 100 000 (morts) comparé à 50 millions de dollars? 

Cela dit, pour que l’arnaque continue et que l’argent coule à flots, les conscrits de l’armée ukrainienne seront pour la plupart remplacés par la légion étrangère ukrainienne, mieux qualifiée, composée principalement de mercenaires polonais et autres.

Le groupe Wagner attend cela avec impatience – ils ne feront pas de quartier. Quelques Canucks, Américains et Britanniques morts sont la cerise sur le borsht (pour utiliser une métaphore peu appétissante).

M. Mercouris pense que la stratégie russe a évolué vers une guerre plus brutale “sans capitulation”.

Il cite un article de Michael Gfoeller et David H. Rundell paru dans Newsweek le 6 décembre et utilisant, comme analogie, la guerre civile américaine – un autre conflit “fraternel” qui n’a pas bien tourné.

L’article est surprenant pour Newsweek : il est écrit par deux professionnels expérimentés de la diplomatie et constitue une analyse rationnelle, s’appuyant sur des faits simples, historiquement vérifiables et documentés plutôt que sur la propagande habituelle de la CIA pour prédire la victoire de la Russie en Ukraine en 2023.

Cela indique-t-il un changement progressif dans la prise de conscience du public ? Les commentaires des lecteurs de Newsweek ne semblent pas indiquer un tel changement. Mais ce n’est pas une indication de l’opinion générale, seulement du type de personnes auxquelles Newsweek s’adresse.

Compte tenu de son audience, pourquoi Newsweek l’a-t-il publié ? Newsweek est en effet une pute. Son public est constitué de ses clients. Ses cris de jouissance sont des orgasmes factices. Mais le Shag Mag a un proxénète, qui appartient à un cartel et dirige les choses.

Il est difficile de savoir à quoi sert cet article. Lisez mon prochain article.”

La bataille d’Ukraine

Lire l’article complet

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

2 Commentaires

  1. Lorsque les USA fournissent des tonnes d’armes dont des missiles patriots sol-air, c’est une escalade vers la guerre froide dans le ciel donc le ciel répond à qui de droit en envoyant une tempête froide à 850 h.Pa pour les fêtes de Noël :

    https://twitter.com/KeraunosObs/status/1605962471197396994/

    « Just look it » comme on dit mais j’espère que certains comprendront et que d’autres se souviendront

    https://www.universal.org/fr/bispo-macedo/lorsque-le-feu-est-descendu-du-carmel/

  2. Difficile de répondre sur un tel sujet. 500 hommes par jour, c’est un village comme le mien rayé en deux jours. Bon, les blessés y sont comptabilisés, mais quand même. Que de souffrances inutiles ! Que de drames, de larmes versées pour rien ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

Laisser un commentaire