Pourquoi il faut surtout pas vacciner nos enfants pour leur avenir. Un message a passer.

Pour illustration
Bonjour,
 
La bonne nouvelle, d’après le Dr W. Malone, est que 95 % des “vaccins » ne semblent pas poser trop de problèmes.
Extrait Wikipedia: …Robert Wallace Malone est un biologiste moléculaire américain. Il travaille sur l’ARN messager dans les années 1980 et découvre que celui-ci peut pénétrer des cellules humaines et les conduire à produire des protéines, une découverte liée au développement ultérieur des vaccins à ARN…
https://rwmalonemd-substack-com.translate.goog/p/how-bad-is-my-batch?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=en
Courte présentation de 2 pages où il raconte son expérience :
« À quel point mon lot est-il mauvais »
…• 5 % des lots semblent avoir produit 90 % des effets indésirables….
… Les personnes ont le droit d’obtenir un consentement éclairé sur les risques et les avantages d’une procédure médicale. Le consentement éclairé n’est pas donné si les risques sont cachés…

Site de collection d’information sur les effets secondaires en fonction des numéros de lot de vaccination :

https://howbad-info.translate.goog/?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=en

…Parlons maintenant des 5 % posant de gros problèmes et ce qu’il en est pour les enfants. Les alertes viennent de partout dans le monde… Des pays vaccinés seulement… Docteurs et soignants, chercheurs, statisticiens, personnalités politiques prennent position et essayent d’alerter. Et ils sont des milliers.

 

 
…17 000 médecins et scientifiques médicaux déclarent que l’état d’urgence médicale doit être levé , l’intégrité scientifique restaurée et les crimes contre l’humanité traités…
À noter quil y a de plus en plus de parents qui ont des blessés ou des décédés suite à la vaccination qui se groupent aussi pour alerter. Ils ne sont pas prêts doublier, car ils vivent chaque jour avec le problème. Par exemple: https://twitter.com/verity_france, https://twitter.com/Marc_Doyer, https://twitter.com/ouestmoncycle
Il faut alerter, mais nous avons fait le constat qu’essayer d’expliquer a quelqu’un de vacciné que ce nouveau “vaccin » est très risqué nous amène à rencontrer un mur… La personne à qui on explique se bute, se ferme. Il est dans son camp… C’est peut-être trop énorme ce que l’on dit. Peut-être difficile de remettre en cause la vaccination. Nous sommes dans le déni. « Ce n’est pas possible”… De plus nous sommes a priori mal considérés, car nous sommes catalogués « antivax » alors que nous avons tous été vaccinés et que nous ne reprochons rien aux vaccins précédents.
Le déni a bien été expliqué dans cet article et dans la vidéo mentionnée :
https://nouveau-monde.ca/les-francais-sont-atteints-du-syndrome-de-stockholm-informons-les/
… diffusion de l’information, ainsi que le bouche à oreille de ceux qui témoignent à ceux qui les relaient, est également un facteur essentiel dans la désillusion des masses. 
DONC NE NOUS DÉCOURAGEONS PAS, poursuivons notre labeur, notre mission… Chacun à sa façon, selon ses compétences, ses affinités…

 

Ariane Bilheran qui est diplômée de l’École Normale Supérieure (Ulm), psychologue clinicien, docteur en psychopathologie et philosophe.
« Seuls, 3 types de profils résistent au déferlement totalitaire. »
https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=qMMVIppx-Qw
… Il s’agit bien d’une manipulation de masse. Comme dit Ariane Bilheran : “… Il y a eu au début une sidération, une peur, suivi d’un confinement abreuvé de mainstream de la peur. Les conséquences en furent une obéissance aveugle…

Rappel :
https://lesmoutonsenrages.fr/2022/06/07/a-decouvrir-gunther-anders-le-philosophe-prophete/#more-143064
« … En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur… »

Donc, avec le déni et le fait d’être considéré comme « antiwax » il n’est pas facile d’amorcer la discussion. Aussi, peut-être faudrait-il faire appel au bon sens dont chacun devrait encore disposer. Poser la question qui induit la réponse évidente de bon sens ou qui ouvre le débat… Et surtout ne jamais attaquer de front tel : « les vaccins ont des effets secondaires graves.« 

Exemples de questions appelant au bon sens commun :
Un vaccin, doit-il avoir un rappel tous les 3 mois ?
Un vaccin, doit-il nous protéger de l’infection ?
Un vaccin, doit-il empêcher la transmission ?

Plein d’idées de questions ici :
Jeune agrégé de philosophie – matière qu’il enseigne au Gymnase Jean-Sturm à Strasbourg –, Reza Moghaddassi est d’origine franco-iranienne
https://vigilance-pandemie.info/2021/07/31/trop-bete-pour-comprendre/

Ma question, pour introduire une discussion serait :
Croyez vous que ces médecins, chercheurs par milliers qui ont toujours conseillé la vaccination traditionnelle soudainement prennent le risque de casser leur carrière juste pour faire la une?…
Évidement non ! Personne n’a envie de gaieté de cœur de s’exposer socialement voire financièrement. Ils font cela parce qu’ils ont une conscience et prennent le risque d’alerter sur les problèmes de cette nouvelle thérapie génique.

Je joins ci-après des opinions de chercheurs et docteurs qui courageusement alertent sur les dangers liés a la vaccination des enfants.
En espérant que ces éléments d’information pourront aider à passer le message.
Ne doutons pas que le bouche à oreille, des emails aux gens qui nous entourent, des messages sur les réseaux sociaux… peuvent aider à informer. Un petit bout tout les jours…

 

Cordialement,
Alain Sebilleau

 
Nota : fil d’information sur le Covid19 et les problèmes d’effets secondaires.  À faire dérouler en lisant les en-têtes pour un aperçu du problème (environ 500 articles).
https://twitter.com/alainseb5

 

______________________________________________________________________

Et donc voici des exemples de médecins chercheurs français qui prennent des risques en alertant :

 
 
1)Indignation des médecins: «La vaccination des enfants contre le Covid-19 est criminelle»
Par J. Wang & J. Margulis
 
 
… Toute sa carrière, le docteur Reni Moon a défendu les vaccins. En tant que pédiatre, elle a conseillé des milliers de familles et les a toujours encouragées à se faire vacciner…
 
… En vertu du principe de précaution, la charge de la preuve incombe aux fabricants des vaccins contre le Covid‑19. Ces sociétés ont l’obligation éthique de prouver qu’ils sont sûrs. Or, en violation de ce principe éthique, les vaccins ont été administrés au public sans avoir été étudiés de manière adéquate. Désormais, nous avons de nombreuses preuves d’effets nocifs survenus chez les enfants et il est temps d’arrêter de les administrer…

 

« J’étais dans l’armée. J’ai reçu tous les vaccins », déclare le Dr Milhoan. « J’ai eu ma deuxième dose de variole, toute la série de l’anthrax. Je suis un scientifique et un médecin. J’ai vu les avantages que les vaccins ont eus pour les enfants. Celui‑ci n’a aucun avantage et ne comporte que des risques. »

 

2)Appel aux familles, enseignants, éducateurs, professionnels de santé, etc. : protégeons nos enfants !

Nicole Delepine, oncologue pédiatrique

 

https://nouveau-monde.ca/appel-aux-familles-enseignants-educateurs-professionnels-de-sante-etc-protegeons-nos-enfants/

EN RÉSUMÉ : DEUX PIZZAS TUENT, ON LES RETIRE DU MARCHÉ ; LES PSEUDOVAX TUENT, ON CONTINUE !
Il est capital que chacun se sente responsable y compris juridiquement des enfants qu’il pourrait influencer.
Les directeurs d’école, les journalistes, les chroniqueurs, etc. ne peuvent pas impunément répandre de fausses informations comme une soi-disant efficacité sur les formes graves et la rareté et bénignité des effets secondaires.
Les parents doivent imposer la neutralité aux enseignants et dénoncer les brochures de propagande destinées à conditionner les élèves à la vaccination.
L’injection n’est pas un vaccin (ils ne contiennent pas d’antigène), ce sont des médicaments expérimentaux. Il faut via les associations, les avocats, etc. faire supprimer cette propagande mensongère prévue y compris dans les petites classes. Les enseignants ne sont pas là pour désinformer et conditionner les élèves.

3)Covid-19 : Faut-il vacciner nos enfants?
Docteur Gérard Guillaume

 
 
En conclusion, pourquoi vacciner des enfants ?

 

• À partir du moment où l’on a conscience que le bénéfice est quasi inexistant et que de très nombreux effets secondaires sont inconnus, notamment ceux sur le moyen et long terme, plus rien ne justifie la vaccination des enfants. Pour ceux qui en doutent encore, depuis quelques mois, de nombreux effets secondaires ont été enregistrés dans les pharmacovigilances. Des enquêtes sont en cours alors que de forts soupçons penchent sur le vaccin.

 

• Vacciner les enfants pour protéger les adultes ? Parce que les enfants seraient un réservoir à virus et qu’ils contamineraient les anciens ? Sacrifier les enfants au nom d’une vaccination altruiste est dénué de sens depuis que l’on sait que la vaccination n’empêche pas la contamination et la transmission. Par conséquent, cet argument ne peut plus être invoqué.

4)Vaccination des enfants, rappels et maladies auto-immunes : analyse
Jean-Marc Sabatier, directeur de recherches au CNRS

https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/vaccination-des-enfants-rappels-et-maladies-auto-immunes-analyse-de-jean-marc
En conclusion, pourquoi vacciner des enfants ?
• À partir du moment où l’on a conscience que le bénéfice est quasi inexistant et que de très nombreux effets secondaires sont inconnus, notamment ceux sur le moyen et long terme, plus rien ne justifie la vaccination des enfants. Pour ceux qui en doutent encore, depuis quelques mois, de nombreux effets secondaires ont été enregistrés dans les pharmacovigilances. Des enquêtes sont en cours alors que de forts soupçons penchent sur le vaccin.
• Vacciner les enfants pour protéger les adultes ? Parce que les enfants seraient un réservoir à virus et qu’ils contamineraient les anciens ? Sacrifier les enfants au nom d’une vaccination altruiste est dénué de sens depuis que l’on sait que la vaccination n’empêche pas la contamination et la transmission. Par conséquent, cet argument ne peut plus être invoqué.

5)Il faut prendre conscience urgemment des problèmes de ces vaccins
Jean-Marc Sabatier, directeur de recherches au CNRS

 
Personnellement, je crains que l’on se dirige vers une catastrophe sanitaire sans précédent si la politique de rappels multiples avec des vaccins quasiment obsolètes et potentiellement dangereux (compte-tenu de la toxicité démontrée de la protéine Spike vaccinale) se poursuit. Comme les autorités semblent s’orienter vers des rappels tous les 4 à 6 mois, nous allons être prochainement dans une situation critique. Par conséquent, le problème ne sera même plus l’ADE ou ERD mais pourrait bien être le déclenchement des maladies auto-immunes, des cancers, et autres pathologies. Il faut vraiment retenir que la protéine Spike suractive le système rénine-angiotensine qui va altérer l’immunité innée et que le système rénine-angiotensine, impliqué dans de nombreuses voies métaboliques majeures est directement à l’origine (lorsqu’il est suractivé) des thromboses, coagulopathies, myocardites, péricardites, etc. Ces dernières sont en fait des maladies Covid-19 qui vont être induites soit par une infection naturelle au virus Sars-CoV-2, soit qui seront directement déclenchées par la protéine Spike vaccinale.
Sabatier (directeur de recherche au CNRS)
…Après cela, nous allons certainement suivre le mouvement, si ça bouge dans d’autres pays « leaders » de la vaccination, tels que les États-Unis, l’Angleterre, Israël, l’Allemagne… Je pense que cela s’arrêtera aussi lorsqu’il y aura de la « casse ». Le problème, c’est qu’il sera trop tard. Il faut prendre conscience urgemment des problèmes de ces vaccins. Et ce n’est pas la question d’être antivax. C’est particulier à ce vaccin qui pose un vrai problème…
 
_____________________________________________________________________
 
“… je suis surtout de ceux qui voient l’avenir de nos enfants menacé et je suis prêt à tout sacrifier pour tenter de les sauver…”

 

https://matthieubiasotto.com/2022/05/la-pelote-de-laine-prologue/

https://lesmoutonsenrages.fr/2022/06/14/nous-sommes-en-guerre-pour-la-verite/#more-143203

 

______________________________________________________________________

 
 
 
 


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

13 commentaires

Laisser un commentaire