« La France en récession au 1er trimestre 2022 ! » L’édito de Charles SANNAT

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Voilà une information qui devrait faire les gros titres de la presse mais aussi de toutes les chaînes de télévision du pays. Parce qu’annoncer les hausses en triomphant et passer ce qui se révèle finalement comme une baisse sous silence c’est tout simplement malhonnête. Mais il y avait les élections présidentielles, alors il fallait que le pays soit en croissance et certainement pas en récession. Une croissance zéro était suffisante pour faire passer la pilule, mais pas la récession diantre !

Le 1er trimestre c’est le mois de janvier, de février et de mars.

Tous ceux qui regardent l’économie en vrai, savaient qu’à partir du 24 février et le début de la guerre en Ukraine l’économie avait calé. Mais elle ralentissait déjà avant et dès le mois de janvier parce que l’inflation était déjà là. Réelle, et que cela coûtait cher aux ménages qui donc, réduisaient déjà leur consommation et les investissements.

Il était évident que la guerre en Ukraine allait entraîner une récession.

Sauf que personne ne voulait le dire et on taxait même ceux qui, comme moi, le disait d’oiseaux de mauvais augure. Mes poules, elles savaient bien que la ration de graines est chaque jour plus coûteuse !

Non pas pour inquiéter ou faire peur, mais pour tout simplement informer au mieux.

Et ce qui devait arriver arriva !

Le PIB révisé en baisse au premier trimestre, avec une contraction de 0,2 %

« L’Insee a révisé sa première estimation de croissance.

Le recul de la consommation des ménages est encore plus marqué que ce qui avait été estimé.

Le produit intérieur brut (PIB) s’est finalement contracté de 0,2 % au premier trimestre en France, a indiqué mardi l’Insee, révisant à la baisse sa première estimation d’une croissance de 0 % publiée fin avril. Le recul de la consommation des ménages est notamment encore plus marqué que ce qu’avait estimé précédemment l’Institut national de la statistique, le pouvoir d’achat des ménages ayant chuté « nettement » de 1,9 % au premier trimestre, grevé par l’inflation ».

Et pourquoi le pouvoir d’achat des gens il chute ?

Parce qu’il y a de l’inflation !

Pas parce qu’il y a la guerre en Ukraine à partir du 24 février, ce qui va renforcer la récession du second trimestre puisque cela renforce l’inflation.

Et que fait notre bon gouvernement ?

Il fait un embargo sur le pétrole russe. C’est peut-être une bonne idée, ce n’est pas mon propos ici, ou une très mauvaise, mais ce qui est certain, c’est que c’est une décision inflationniste ! Une décision qui en faisant monter les prix de l’énergie va conduire inévitablement à plus d’inflation et donc à une baisse encore plus significative du pouvoir d’achat des ménages et donc de la consommation.

On peut donc assez facilement prévoir que le 2ème trimestre sera également en récession, et sans doute une récession plus importante que celle du premier. Un -0.4 % serait un minimum.

Encore une bonne raison pour travailler votre résilience, notamment face à l’inflation et à la baisse de votre pouvoir d’achat.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti

8 Commentaires

  1. Bon, ben… il y a deux ans j’ai fait dix ans de stock de PQ, au moins à ce bout-là pas de problème.
    Après, faudra peut-être remplacer les carottes par des homards, en fonction de la fluctuation des prix. Au moins, les homards on sait d’où ils viennent…. de pas loin de La Hague, ça conserve !

  2. On n’est sur le même chemin que les grecques d’où vient l’expression va te faire empapaouter chez les grecques. Le problème c’est que la c’est macronus et sa bande qui va nous empapaouter j’adore les dictons bravo l’équipe LGBT et j’ai vue le pingouin a la grande maison mes je cherche qui fait batman vous avez pas une idée

  3. Ah l’argent! Si on pouvait un peu mettre les priorités autre part, que ça ferait du bien à tout le monde!!!

  4. la hausse des réservations pour les vacances est de2% par rapport à l été 2019 ……elle est par belle la récession ?
    https://www.notretemps.com/loisirs/tourisme/vacances-dete-2022-les-francais-veulent-du-soleil-et-la-mer-52334

Les commentaires sont clos.