Inefficacité vaccinale et fracture sociale

A mesure que les effets bénéfiques de la vaccination contre le Covid sont démentis par les faits, la crispation s’accentue. Le vaccin devait protéger de la contamination or il n’en est rien. Il devait protéger des formes graves à 95 %, on est très loin du compte… Alors à qui la faute ? Aux non vaccinés bien sûr ! Et hop la bêtise version grand format fait aussitôt son retour. J’en veux pour preuve cet article où un fêtard brésilien nommé Mauricio, manifestement fan de boîtes de nuit explique tout naturellement que « c’est la faute des antivax, c’est pour ça qu’on est dans la merde ». Mon petit Mauricio, laisse-moi donc te rappeler que dans ces établissements il faut présenter un pass sanitaire (test récent payant ou schéma vaccinal complet), établissements dans lesquels tu te vantes d’aller tous les week-ends sans masque. Alors si tu es dans la merde mon petit Mauricio, c’est parce que tu t’y es mis tout seul.

Bon, fort heureusement l’article nuance grandement le propos en rappelant effectivement le peu de risques encourus par cette population jeune soumise au pass mais qui peut contaminer ensuite en dehors des soirées, preuve une nouvelle fois de l’inefficacité des vaccins quant à la transmission et de l’inutilité de ce pass qui reste uniquement un instrument politique de contrainte. Une inefficacité évoquée très clairement dans un article récent du fameux journal scientifique « The Lancet » et signé d’un scientifique allemand, Günter Kampf. Un article que devraient lire certains de nos amis allemands avant de taguer sur des vitrines des inscriptions incitant à ne pas acheter chez des non-vaccinés, des tags pas plus intelligents que ceux du Mont Valérien de l’autre « camp ».

Le phénomène reste néanmoins normal puisqu’à mesure que les faits contredisent la politique sanitaire, chaque « camp » monte d’un cran la violence verbale et les intimidations. L’un parce que le sentiment de s’être fait avoir est insupportable, l’autre parce que les attaques sont sans fondements. Reste à espérer que cela n’aille pas plus loin, alors que la fraternité devrait, dans le respect des convictions de l’autre, inviter à une plus grande bienveillance. Dans les tranchées de la première guerre mondiale les soldats avaient bien réussi à imposer un cessez-le feu pour célébrer Noël ensemble. Alors on devrait bien y arriver, même s’il faut ouvrir les fenêtres et cacher papy dans la cave, non ?

Sylvain Devaux

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

9 commentaires

  • Leveilleur

    Faut laisser ceux qui sont dans l’illusion et le mensonge digérer le fait qu’ils se font avoir ! On peut voir ceux qui sont attachés à ce système de plaisirs égoïstes et qui n’ont pas l’imagination de trouver d’autres solutions pour s’amuser en dehors de tout ça, c’est triste et ça dénote d’un manque de jugeote, d’ouverture et d’intelligence.

  • predateur

    le blog entretient par ce genre d article insignifiant,à bout de bras ,son fond de commence ,comme il a deux jours avec le chimiste mort , on ne sait rien mais une suppose ce que la bienpensance du blog sur suggére ,la betise c est fédérateur
    j aurais su ,il y a quelques mois je m aurais fait vacciner ,aujourd hui je suis obligé de faire un test 5 fois par semaine pour me faire soigner à l hôpital ,et en plus je dois prier pour ne pas chopper le covid
    un ami ,un anti vaccin de la premier heure ,s est fait finalement vacciner en septembre ,ayant participé un repas d une dizaine de personnes en novembre il a était « cas cantact » ,et sur les dix il a été le seul à ne pas étre malade

    • M.G.

      N’hésite surtout pas, le vaccin te tend les bras (ou l’inverse).

      Certains préfèrent céder à la propagande vaccinale plutôt que prendre le temps d’écouter des professeurs et chercheurs de renom qui alertent depuis plus d’un an sur les risques inutiles que nous font courir ces pseudo vaccins pour les médiocres bénéfices supposément apportés. Finalement chacun est libre de croire ce qu’il veut, seul le temps nous révélera quelle était la meilleure voie à suivre.

      En attendant, inutile de t’en prendre au blog qui ne fait que transmettre les informations que les médias classiques mettent sous le tapis pour empêcher tout citoyens d’avoir accès à une analyse contradictoire (c’est certainement ce qu’ils appellent la « démocratie ») …

      M.G.

    • denf

      « aujourd hui je suis obligé de faire un test 5 fois par semaine pour me faire soigner à l hôpital »

      Et c’est la faute aux « antivax » si le gouvernement impose des mesures débiles ?
      Va te faire injecter, les premières doses sont prioritaires petit chanceux !

    • Volti

      Personne ne t’oblige à t’infliger la torture de lire des articles qui vont à l’encontre de la narrative covidienne. Tu es libre de faire confiance à la mixture génétique, si ça peut t’aider fais toi vaxxiner. On empêche personne de se faire injecter, pas plus qu’on oblige personne à ne pas le faire, c’est au choix de chacun.

    • engel

      -Comme quoi t’es plus intelligent que tu voulais le paraître.

      Mais si tu veux changer d’avis, libre à toi, vas y fonce !
      T’inquiètes, le gouvernement est prêt à t’offrir gratuitement des séances de rattrapage.

      C’est ça la liberté
      …Et eux, les « non Vax-Ogm », il la respectent .

Laisser un commentaire