Israël: 8 hospitalisations sur 10 concernent des personnes entièrement vaccinées

Le Dr Kobi* Haviv déclare :
« Les personnes vaccinées représentent 95 % des hospitalisations graves et 85 à 90 % des nouvelles hospitalisations liées au COVID. »
« Nous rouvrons de plus en plus de services COVID. »
« L’efficacité du vaccin diminue/s’estompe dans le temps »

* Dr Kobi Haviv est Directeur Médical du principal centre israélien de soins respiratoires

9 commentaires

  • Idem à Aubenas sur le fil Twitter de LaissonsLesPrescrire ;

    https://twitter.com/hashtag/Aubenas?src=hashtag_click

  • Marsi

    Message du 20 JUIN 2021:
    « …lorsque l’épidémie soi-disant « reprendra », demandez-vous quels seront les véritables vecteurs de transmission du virus et si les hospitalisations et les décès qui adviendront se produiront chez les personnes non-vaccinées ou chez les autres. »
    https://messages-du-ciel.com/message-du-20-juin-2021/

  • soubiemyriam

    Mais c’est de la comédie pour pouvoit justifier d’une vaccination annuelle.

  • ungars

    Dans nos DOMTOM c’est le contraire : 100% des non-vaccinés sont touchés par le virus…
    Comprenne qui pourra…

  • xc

    Les labos n’ont jamais dit que leurs vaccins étaient efficaces à 100%. Donc, plus il y a de personnes vaccinées, plus il y a de malades vaccinés. Si tout le monde était vacciné, les malades se recruteraient uniquement parmi les vaccinés.
    Quelques chiffres, mais je ne sais pas pourquoi je les donne, il y aura certainement du monde pour dire qu’ils sont bidons, le grand complot des Big-pharma.
    https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2021/08/13/Israel-les-vrais-chiffres-sur-la-vaccination_628011

    • wall

      C’est bizarre mais cet article et ces graphiques contredisent en tous points ce que dis le docteur Dr Kobi Haviv.
      Qui je le répète n’est pas n’importe qui, c’est le directeur médical de l’hôpital Herzog a Jérusalem.

  • Radagast

    Selon l’institut Pasteur :

    « L’immunité collective correspond au pourcentage d’une population donnée qui est immunisée/protégée contre une infection à partir duquel un sujet infecté introduit dans cette population va transmettre le pathogène à moins d’une personne en moyenne, amenant de fait l’épidémie à l’extinction, car le pathogène rencontre trop de sujets protégés. »

    Du coup, si les vaccinés tombent malade, qu’ils en meurt moins ne change pas grand chose. L’immunité collective, c’est juste pas possible. Admettons que les vaccinés soient mieux protégés contre les formes graves, c’est bien, mais ça ne change absolument rien pour l’immunité.

    Conclusion, qu’est ce que ça peut fout… faire que des gens refusent de se vacciner ? Ceux qui veulent avoir la protection contre les formes graves se font vacciner, les autres n’ont qu’à faire comme ils veulent, pour les vaccinés, ça revient au même.

    Au contraire même, c’est plutôt une bonne chose quand on y réfléchit un peu. Tous ces imbéciles de conspirationnistes qui refusent le vaccin vont juste crever et les gens brillants qui se font vacciner sont à l’abri. Du coup, moins de crétins de conspirationnistes inutiles comme moi. Le monde s’en portera mieux à n’en point douter.

    Donc voilà les pro-vax, vous avez compris ce qui vous reste à faire… Encouragez et aidez ceux qui ne veulent pas du vaccin à ne pas être vacciné. La sélection naturelle fera le reste, et moi je serais enchanté de casser ma pipe non-vacciné.